Inscrivez-vous et participez au prochain festival Arts et Agapes

Préparation pour Arts et d’Agapes

La deuxième édition du Festival d’Arts et d’Agapes aura lieu dimanche 10 septembre 2017, avec au programme, des spectacles et des ateliers en entrée libre sur toute la journée et le midi des Assiettes Gourmandes proposées par les producteurs des Pouss’en Faim.

Le spectacle d’ouverture du festival sera une création du Théâtre des Origines, création bâtie sur le patrimoine culturel  et rituel poussannais, la parole de ses habitants et les talents de tous ceux qui souhaiteront participer au spectacle !
Car « Les bonnes histoires plongent dans de riches passés pour soutenir des présents épais afin que l’histoire continue pour ceux qui viendront après » de Donna Haraway.ARTDSC_0263 (5)

 L’enjeu de ce théâtre-laboratoire est donc de donner les clés d’une culture qui nous a été donné en héritage dans le but de la transcender et d’ensemencer les mystères de l’humanité pour mieux cultiver les graines des créativités humaines.

Si le Théâtre des Origines choisit de transmettre et d’être médiateur d’un patrimoine vivant il choisit également de se placer dans une démarche agri-culturelle dans le sens où les spectacles-rituels s’intègrent aux mouvements des écologies humaines et culturelles. Ainsi la Cie s’efforce de créer des formes adaptables en prenant en compte les diversités humaines et environnementales qui en font les spécificités.

Et bien sûr nul besoin d’être acteur, musicien, conteur (…) aguerri pour prendre part à l’aventure ! Chacun pourra participer. (Mais les professionnels souhaitant participer sont aussi les bienvenus !)
 Le Théâtre des Origines, le service culturel de la Mairie et EscapadeS avaient organisé une réunion de présentation ce 22 juin, en Mairie.
Les animatrices du Théâtre des Origines présentaient la préparation de cet événement en revenant sur leur vécu à Pézenas.
Tout va commencer par le recueil des mémoires jusqu’à début juillet. Isabelle sera présente lors des prochaines Assiettes gourmandes et sur le marché du vendredi 30 juin pour recueillir des mémoires orales ou écrites sachant que sous forme de messages l’on pourra déposer des mémoires dans des boîtes : par exemple au café Beauséjour. (Près des Halles).ARTDSC_0262 (5)
Il s’agira de faire remonter des histoires ou des souvenirs récents ou lointains, un patrimoine culturali-matériel qui seront le départ d’un travail théâtral où l’on devrait retrouver le Cochon de Poussan, le Branle de la chemise… Mais aussi, vous, si vous le désirez car la Compagnie a besoin de votre participation active.
.
Avec l’aide d’associations comme le Carré d’As ou  les culturelles comme le Strapontin et les autres compagnies, avec la participation d’Escapades, les dés sont jetés.
L’on n’attend plus que vous : vous serez donc informés régulièrement sur le développement du projet sachant que
Vous pourrez déposer vos mémoires dans les boîtes prévues à cet effet.
Le samedi 26 août et le dimanche 3 septembre de 14 h à 18 h 30 il y aura des moments de travail ouverts à tous dans les Halles.
Que par mail vous pouvez vous inscrire ou vous informer auprès de la compagnie : theatre.des.origines@gmail.com
 

N’hésitez pas à transférer largement cette information à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées !

Informations de rentrée scolaire pour Poussan

La demande de dérogation pour le retour à la semaine de quatre jours a été acceptée par l’académie pour les écoles de Poussan.eco1Captureeco2Captureeco3Capture

  • Le guichet unique du pôle enfance jeunesse est ouvert tout l’été, chaque matin, de 8h à 12h.
  • Les dossiers d’inscription 2017/2018 sont disponibles au bureau du guichet unique et téléchargeables sur le site de la Ville.
  • Site de la Mairie de Poussan : http://www.ville-poussan.fr/
  • La note d’information à destination des familles comportant des informations utiles sur le fonctionnement de nos structures est disponible au bureau du guichet unique et téléchargeable sur le site de la Ville (cf pièce jointe).
  • Des affiches explicatives sur le retour à la semaine des 4 jours seront placardées à l’entrée des groupes scolaires et mises en lignes sur le site de la Ville.
  • L’inscription à la cantine, l’achat des cartes d’accueil ALP, l’inscription au centre de loisirs (mercredi journée entière) ne seront possibles qu’à réception du dossier d’inscription, des pièces complémentaires demandées et du règlement à jour des prestations souhaitées.eco4Captureeco5CaptureEco6Captureeco7Capture

La rentrée est toujours un moment intense pour les familles et le pôle enfance jeunesse, cette année le sera doublement. Nous comptons donc sur votre aide pour informer les familles de la nécessité de se procurer le dossier d’inscription, de nous le retourner avant la rentrée scolaire et de venir procéder à l’inscription de leur enfant auprès du guichet unique.

La fête locale de Poussan à partir du 28 juillet

Elle aura lieu sur la place de la Mairie, pour l’apéritif puis à partir de 21 h avec attractions, manèges , restauration buvette et pour vous divertir :

Le vendredi 28 Juillet avec l’Orchestre de Bernard Becker.

Le samedi 29 juillet avec celui d’Alméras.

Le dimanche 30 juillet :avec l’orchestre Cocktail de Nuit.L’image contient peut-être : 3 personnes

Jusqu’au 30 juillet, de Léonard à Andréa

« Toute connaissance commence par les sentiments ».
C’est ainsi que débute l’histoire d’amour entre un génie, peintre et homme de science italien, Leonardo di ser Piero da Vinci et un architecte toscan de Larciano Andréa Néri.neri 05 05 17 3
Léonard de Vinci est né le 15 avril 1452 dans les environs de Vinci, un petit village de Toscane, en Italie, près de Florence, à seulement 5 kms de Larciano où vit Andréa Néri.
Andréa a toujours vécu dans le milieu du bois. Dans son atelier d’ébénisterie, son père a appris à ses quatre enfants à construire leurs propres jouets. Lui-même construisait ses machines à bois. C’est dire que dans cette famille, le travail du bois et l’amour pour cette matière prédominaient.
«Nous sommes nés dans la sciure de bois», s’amuse à dire Andréa. Au départ Andréa
a créé un pistolet, puis passionné, il s’est penché sur des réalisations plus complexes, des maquettes d’avion, de maison, de bateau comme le Titanic. «Si je n’avais pas consommé autant de bois quand j’avais 13 ans, se souvient Andréa, mon père serait
riche aujourd’hui !».
Puis vint l’amour d’une toute autre discipline, le basket. En jouant à un niveau professionnel, il n’avait alors plus de temps à consacrer au modélisme. Il faut vous dire qu’Andréa mesure 2m, il était donc prédestiné à ce sport !neriCapture
Une rencontre et 150 maquettes plus tard :  Adulte Andréa a toujours cette passion
pour le modélisme. Tout comme Léonard de Vinci, il aime dessiner, il aime comprendre, observer et expérimenter. Il va regarder tout ce qu’il peut améliorer de l’intérieur et décortiquer le fonctionnement d’un objet. Il aime également pardessus tout, l’histoire du Moyen-âge. Alors, avec son frère Alessandro, il intègre un groupe médiéval. Ils vont alors tous deux, rechercher les techniques, les costumes, les tissus de l’époque. Ils vont aussi se mettre à construire leurs propres «machines de guerre» comme la catapulte ou la baliste.neri 05 05 17 2
Ils vont également apprendre à tirer à l’arc en respectant en tous points les techniques
de l’époque. En plus de ce loisir, Andréa devenu architecte (on s’en serait douté,
tant il aime l’histoire et tant il aime construire), va participer à la rénovation du château de Larciano et même prouver à tous que cette bâtisse avait à l’époquequatre tours. Il va aussi se remettre au modélisme. Sa collection compte aujourd’hui 150 maquettes. Et comme son père, il imagine les outils et améliore les machines dont il a besoin pour ses créations. Il a d’ailleurs une foultitude de petits instruments minuscules pour travailler. Et l’on se demande comment avec ses «mains de charpentier», il arrive à concevoir des pièces infiniment petites avec une habileté, une finesse et un geste extraordinairement précis. Une rencontre avec le professeur Carlo Pedretti, historien de l’art Italien, l’un des meilleurs experts actuels de la vie et des œuvres de Léonard de Vinci, va permettre à Andréa d’avoir une autre vision des dessins du génie. Ensemble, ils vont étudier et interpréter les dessins. «Chacun avait sa propre interprétation, explique Andréa, tant historique que technique. Il nous a fallu également nous replonger dans l’univers de l’artiste et dans l’histoire pour ne pas commettre d’erreur dans la construction des maquettes. Impossible par exemple d’utiliser des vis car elles n’existaient pas à l’époque».neri 05 05 17 1
Une exposition incroyable. C’est lors d’une de ces multiples rencontres avec le comité de jumelage et notamment lors d’un dîner avec Nicole Zanetti, professeure au collège de Poussan, qu’est née l’idée d’exposer ici à Poussan, l’intégralité des maquettes représentant les dessins de Léonard de Vinci, réalisées par Andréa. «J‘avais 50 maquettes à exposer, explique Andréa, et en lisant le dossier de présentation de l’exposition, j’ai vu que vous aviez présenté des modèles que je n’avais pas encore construits. Alors pendant trois mois, j’ai vécu, mangé, dormi Leonardo Da Vinci,
pour présenter sept maquettes de plus. Ce n’était pas facile car il faut savoir que le
peintre a fait des dessins sans aucune proportion et qu’il faut donc entrer en quelque sorte
dans son cerveau pour comprendre l’objet et son fonctionnement». Pari tenu, 57 maquettes sont arrivées à Poussan. »neri g 060517
Lorsqu’Andréa a découvert l’exposition pour la première fois, il a été très ému.
«Je n’avais pas de mots, je suis resté bouche bée. L’émotion a été immense, jamais je n’aurais pensé que cela serait aussi beau. Ce fut une très belle surprise. Merci »
. Et si, comme le dit Léonard de Vinci, «toute connaissance commence par les sentiments», alors ici à Poussan, au foyer des campagnes, nous allons tous être riches de ces sentiments tant l’amour, la passion et l’émotion sont présents autour de chacune des maquettes d’Andréa. Merci à vous l’artiste.
Nathalie Chauvet
Foyer des Campagnes de Poussan
Jusqu’au 30 juillet (le samedi et le dimanche : 10h/12h et 15h/19h – Foyer des campagnes à Poussan