Poussan : Le compte-rendu du Conseil municipal du 3 décembre 2018

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du Lundi 3 décembre 2018  A 19 heures.

II/ Approbation du procès – verbal du 05 novembre 2018 à l’unanimité

III/ Décisions du Maire N° 2018 – 27 – Il s’agit de fixer le montant de la redevance d’occupation du domaine public pour les ouvrages de réseaux publics de transport et de distribution électrique pour l’année 2018 à 1 492 euros. N° 2018 – 28 – Il s’agit de demander une subvention pour les travaux de voirie de la rue de la République pour 2019 au Conseil Départemental N° 2018 – 29 – il s’agit de confier à la SCP Margall – d’Albenas la défense des intérêts d’un agent municipal assermenté de la com mune dans l’affaire LEFEBVRE. IV /

bretP1160828

Énumération des points de l’ordre du jour de la séance .

1 – FINANCES – Indemnité de conseil au comptable public

2 – FINANCES – Participation financière pour l’hébergement estival 2018 des gendarmes mobiles

3 – FINANCES – Décision modificative 1 – Budget annexe

4 – FINANCES – Décision modificative 2 – Budget Principal

5 – RESSOURCES HUMAINES – Temps de travail

6 – COMMUNICATION – Adhésion à la mission de délégué à la protection des données auprès du CDG34

7 – COMMUNICATION – Adhésion à la charte régionale « Objectif Zéro Phyto »

8 – URBANISME – Autorisation du droit des sols – Désignation d’un membre du conseil municipal

9 – AFFAIRES SCOLAIRE – Accueil scolaire des enfants non résidents – CLIS de MEZE

10 – HERAULT ENERGIES – demande de subvention – Travaux rue Malesca RAPPORT

 

N° 1 : FINANCES – Comptable Public – Indemnité de conseil et de préparation des budgets Rapporteur Ghislain NATTA : Il s’agit d’approuver le versement de l’indemnité de conseil à Monsieur TURPIN, comptable public, pour l’année 2018 d’un montant de 1003.67 euros brut ADOPTE L ’UNANIMITE

RAPPORT N° 2 : FINANCES – Participation financière pour l’hébergement estival 2018 des gendarmes mobiles. Rapporteur Monsieur le Maire : Il s’agit d’approuver la participation financière de la commune pour l’hébergement des renforts estivaux de gardes mobiles à hauteur de 2 000 euros. ADOPTE A L’UNANIMITE

RAPPORT N°3 : FINANCES – Budget annexe 2018 – Décision modificative n° 1 Rapporteur Ghislain NATTA : Il s’agi t d’approuver la décision modificative n° 1 du budget annexe 2018. ADOPTE A L’UNANIMITE

RAPPORT N° 4 : FINANCES – Budget principal 2018 – Décision modificative n° 2 Rapporteur Ghislain NATTA : Il s’agit d’approuver la décision modificative n° 2 du BP 2018 en section de fonctionnement et d’investissement. ADOPTE A L’UNANIMITE

RAPPORT N°5 : RESSOURCES HUMAINES – Modification du temps de travail du personnel communal. Rapporteur Danielle BOURDEAUX Il s’agit d’ approuver le dispositif fixant la durée et l ’organisation du temps de travail des agents à compter du 1 er janvier 2019. ADOPTE A L’UNANIMITE

RAPPORT N° 6 : COMMUNICATION – Adhésion à la mission « délégué à la protection des données » proposée par le CDG34 Rapporteur Michel BERNABEU : Il s’agit d’adhérer à la mission « protection des données » auprès du CDG 34 ADOPTE A L’UNANIMITE

RAPPORT N° 7 : COMMUNICATION – Adhés ion à la charte régionale « Objectif zéro phyto » Rapporteur Serge CUCULIERE : Il s’agit d’approuver la décision de s’engager en faveur de la réduction des pesticides, d’adopter le cahier des charges et de solliciter l’adhésion à la charte régionale « Objectif Zéro Phyto » ADOPTE A L’UNANIMITE

Pour la délibération N° 8, Monsieur le Maire laisse la Présidence de l’Assemblée à Yolande PUGLISI et ne prend pas part au vote.

RAPPORT N° 8 : URBANISME – Autorisation du droit des sols – Désignation d’un membre du conseil municipal pour statuer sur le dossier. Rapporteur Serge CUCULIERE : Il s’agit de décider de ne pas se prononcer à bulletin secret pour ce vote et de désigner Mr VALTIERRA pour statuer sur ce dossier ADOPTE A L’UNANIMITE

Monsieur le Maire reprend la Présidence de l’Assemblée. bretP1160829

RAPPORT N° 9 : AFFAIRES SCOLAIRES – Accueil scolaire des enfants non – résidents – CLIS de Mèze Rapporteur Arlette RAJA : Il s’agit d’accepter le coût de fonctionnement pour la Classe d’Inclusion Scolaire de Mèze à raison de 975 euros par enfant ADOPTE A l’UNANIMITE

RAPPORT N° 10 ; HERAULT ENERGIES – Demande de subvention – Travaux rue Malesca Rapporteur Monsieur le Maire : Il s’agit d’approuver le projet et le plan de financement de la rue Malesca, de solliciter les subventions auprès d’ Hérault Energies ADOPTE A l’UNANIMITE


Annonces paroissiales jusqu’au 1er janvier 2019

Tous les Mercredis : 20 h 30 : rencontre biblique salle Saint Joseph à Montbazin

Screen Shot 06-12-16 at 03.27 PM

Tous les Lundis et mardis 16 h : Prière des mères à l’oratoire de Poussan

Lundi et mardi :

16 h : prière des mères à l’oratoire de Poussan

 

Vente de gâteaux par les Lycées du bassin de Thau dont 3 de la paroisse pour les aider à financer leur voyage à Rome du 24/04 au 4/05/2019

Durant l’Avent, « ACTION FROID » reprend sa collecte de chaussettes et bonnets pour leurs maraudes (un panier sera mis au fond de chaque église pour recueillir vos dons.

Mercredi 19 décembre :

16 h 30 : messe de Noël à la maison de retraite de Gigean

18 h 30 à l’église de Gigean : Adoration du St Sacrement

et sacrement de réconciliation

20 h 30 : Rencontre Bible et prière salle saint Joseph à Montbazin

Jeudi 20 décembre :

17h30 : messe à Montbazin suivie de l’Adoration du Saint Sacrement et sacrement de réconciliation

20 h : rencontre de l’équipe d’Animation pastorale au presbytère de Gigean

Vendredi 21 décembre :

16 h 30 : messe de Noël à la maison de retraite de Poussan

18 h 30 à Poussan : Adoration du Saint Sacrement et sacrement de réconciliation

Samedi 22 décembre : 10 h : répétition de la veillée de Noël

18 h : messe à MONTBAZIN

Dimanche 23 décembre : 9 h 30 : répétition de la veillée de Noël

10 h 30 : messe à Gigean (int : membres de la Confrérie st Roch

Lundi 24 décembre : de 10 à 12h répétition pour la veillée

18 h 30 : veillée suivie de la messe de Noël à Poussan

22 h : messe de Noël à Gigean

Mardi 25 décembre : 10 h 30 : messe de Noël à Montbazin

Mardi 25 décembre : (Quête aux 3 messes pour les séminaristes)

Lundi et mardi :

16 h : prière des mères à l’oratoire de Poussan

Mercredi 26 décembre :

20 h 30 : Rencontre bible et prière salle saint Joseph à Montbazin

Samedi 29 décembre :

18 h : messe à Montbazin

Dimanche 30 décembre :

9 h 30 : messe à Gigean

11 h : messe à Poussan

Mardi 1er Janvier :

Solennité de Marie, mère de Dieu et journée mondiale de prière pour la Paix

18h : messe en l’église de Gigean

 PAROISSE DU BON PASTEUR : ACCUEIL-SECRETARIAT : 5, rue de l’église POUSSAN Tel : 04.67.78.20.31 Permanences : MARDI- MERCREDI-JEUDI de 9h30 à 11h30 Email : paroisse.du.bon.pasteur@wanadoo.fr Site : www.paroisse-dubonpasteur.com

Père Bogdan LESKO
Email : bodziol@gmail.com
Tel : (en cas d‘obsèques ou autres urgences)

Semaine profitable pour l’USP Tambourin

Cette semaine a été bénéfique pour l’USP dans ses résultats.tambourinCapture

La Série A Masculine est allée s’imposer chez le 4ème par 13 à 9.

La Série B1 Masculine prenait sa revanche face à Bessan en s’imposant par 13 à 11.

La Série A1 Féminine a réussi un exploit en allant s’imposer également à Paulhan, leader invaincu par 13 à 6. Puis le lendemain elle est allée gagner face à Bessan par 13 à 4.

La Série A2 Féminine s’imposait à Florensac par 13 à 9.

Seule la Série B Féminine s’inclinait face à Aigues-Vives par 13 à 10.

A retenir : le 22 décembre, Parade de Noël

radeCaptureParade et spectacle de Noël le Samedi 22 Décembre 2018 !

Rendez-vous dès 17 h 30 à la Mairie pour l’arrivée du Père Noël en traîneau avec la possibilité de faire des photographies. Puis départ de la parade vers le foyer des campagnes.

Entrée 2€ donnant droit à un ticket de tombola. Vers 18h début du spectacle « Image en scène » de Roxane Singla sur le thème de la Reine des neiges.

Durée du spectacle : 45 min.

Puis distribution des chocolats aux enfants sages par le Père Noël et ses lutins.

3919 : le numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence

Illustration 1Crédits : © Ministère chargé des droits des femmes

Illustration 1

Chantage, humiliation, injures, coups… Alors que la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes se déroule le 25 novembre, les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone qui a un rôle d’écoute, d’information et d’orientation est accessible 7 jours sur 7 (de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés).

Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement…). Il propose une écoute, il informe et il oriente vers des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge. Ce numéro garantit l’anonymat des personnes appelantes mais n’est pas un numéro d’urgence comme le 17 par exemple qui permet pour sa part, en cas de danger immédiat, de téléphoner à la police ou la gendarmerie.

Le numéro 3919, soutenu par le ministère en charge des droits des femmes et géré par la « Fédération nationale solidarité femmes » s’appuie sur un partenariat avec les principales associations nationales luttant contre les violences faites aux femmes.

Le label « Grande cause nationale » a d’ailleurs été attribué en 2018 à un réseau d’associations luttant contre les violences faites aux femmes.

  À noter :

En 2017, 219 000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint.

Le marquage « CE » : c’est important ?

Illustration 1Crédits : © M.studio – Fotolia.com

Illustration 1

La question : « J’ai lu un article conseillant aux consommateurs de privilégier l’achat des produits portant la mention « CE ». Pouvez-vous m’expliquer en quoi c’est important ? »

La réponse de Service-public.fr : « Ce marquage matérialise la conformité d’un produit aux exigences de l’Union européenne (UE) et lui donne le droit d’être mis sur le marché communautaire, d’y circuler librement et d’y être utilisé. »

Jouets, équipements électriques, machines, dispositifs médicaux, ascenseurs, équipements de protection individuelle… Le marquage « CE » (Conformité Européenne) doit être apposé sur de nombreux produits avant que ceux-ci puissent être vendus dans l’Espace économique européen (EEE) : UE + Islande, Liechtenstein et Norvège. Il n’est valable que pour les produits pour lesquels des spécifications ont été adoptées à l’échelle de l’UE.

Pour apposer ce marquage sur son produit, le fabricant doit réaliser, ou faire réaliser, des contrôles et essais qui assurent la conformité du produit aux exigences définies dans les textes européens concernés. L’évaluation se fait au moment de la phase de conception du produit et lors de sa phase de fabrication.

Le fabricant (ou son mandataire) établi dans l’un des pays de l’EEE doit rédiger une déclaration « CE » de conformité. C’est un document par lequel il atteste que son produit est conforme aux exigences essentielles de sécurité, de santé et de protection de l’environnement de la réglementation qui le concerne et par lequel il engage sa responsabilité.

Cette déclaration contient généralement :

  • le nom et l’adresse du fabricant ou du mandataire ;
  • une description du matériel ;
  • la référence aux normes harmonisées ou autres spécifications utilisées ;
  • l’identification du signataire.

Ce document est accompagné, le cas échéant, de l’attestation délivrée par un organisme notifié.

En complément de cette déclaration, la constitution d’un dossier technique par le fabricant peut être exigée afin d’évaluer la conformité du produit. Il doit comprendre des informations d’ordre administratif sur l’entreprise et divers documents permettant de vérifier la conformité du produit aux règles techniques (procès-verbal d’essais, descriptif du produit et du processus de fabrication, plans, etc.).

  À savoir :

Les autorités nationales sont compétentes pour faire sanctionner l’absence ou le faux marquage « CE » par des suites administratives et/ou pénales (remise en conformité, amendes contraventionnelles, etc.).

« C’est arrivé à Poussan…Enfin…Peut-être. », Jean Artières remonte le temps

Si vous aimez la lecture, si vous aimez offrir des livres…
Ça tombe bien, le bouquin qu’il a écrit cet été vient de paraître !
De quoi s’agit-il ?
D’un vieux rêve qu’il a réalisé !
« Sous la forme d’un recueil de 8 nouvelles qui se passent toutes à POUSSAN, mais à des époques différentes : sous le règne de Louis XIV, pendant la 2ème guerre mondiale, à l’époque des Cathares, au début du siècle dernier, au moyen-âge, sous la 2ème République, etc. Quelques 180 pages de vagabondage à travers le temps … dans le village de POUSSAN ! »
artieC'est arrivé à Poussan couv.
Les histoires sont des fictions, les personnages sont imaginaires (… enfin, presque tous !), mais tout se « cale » dans un contexte historique bien réel.
Il faut savoir que Jean Artières ne s’interdit rien mais ne s’aventure pas dans des domaines qu’il ne « sent » pas. Il a juste envie de se faire plaisir … et – autant que faire se peut – d’apporter du plaisir aux divers publics qu’il rencontre.
C’est ainsi qu’il peut être acteur, chanteur, musicien et maintenant auteur pour mieux s’épanouir. C’est aussi la réalisation d’un vieux rêve !

« Enfant, je jouais au cinéma, avec mon frère ainé : il tenait la caméra (en carton !) et j’étais devant. Et puis, je m’évadais avec la lecture : les aventures de Bob MORANE, les romans de science-fiction de René BARJAVEL … et la bande dessinée, bien sûr ! Par contre, je dois avouer que le théâtre me « gonflait » alors prodigieusement ! La lecture ayant toujours été quelque chose d’important pour moi, depuis … quelques années, je me promettais qu’une fois à la retraite, je me mettrai à l’écriture. Mais je ne savais pas encore dans quel « domaine » précis. »

 Et c’est donc la première fois qu’il écrit un vrai livre. C’est venu … pendant qu’il se promenait dans la garrigue, avec sa  chienne.

« Du sommet d’une des collines de la Moure, j’admirais le soleil qui se levait, illuminant le village et la campagne d’une douce lumière. Et là, j’ai eu le déclic : mon bouquin, ce serait des nouvelles, qui se passeraient toutes à POUSSAN, mais à des époques différentes ».

Et certainement inconsciemment les visites théâtralisées de POUSSAN  sont revenues en lui mais il précise qu’elles ne furent pas à l’origine de son désir d’écrire. Ce fut uniquement car Jean est fasciné par l’histoire … et celle de POUSSAN en particulier !

 Vint alors le temps de l’écriture .

« les seuls choix que j’ai faits sont ceux des périodes. Il y en avait dix, au départ. J’en ai éliminé deux, trop proches de nous : J’ai eu peur que des personnes vivant aujourd’hui à POUSSAN ne se reconnaissent dans des personnages … de fiction ! Le but de la manœuvre étant de faire plaisir à tout le monde, et pas de faire « chichoi », comme on dit à SETE ! »

Il se mettait alors devant son clavier et … Il suivait son inspiration.

« La plupart du temps, quand je commençais une histoire, je ne savais pas comment elle allait se terminer. Et, à l’instar des hommes politiques qui imaginent leur destin national en se rasant, moi, en me rasant, j’imaginais la suite de mon histoire « en chantier ». Et ça a marché ! (pour l’inspiration, pas pour les destins nationaux !) »

 Car si les histoires sont toutes pures fictions, elles se « calent » dans un contexte historique qu’il a essayé de respecter fidèlement.

Cela lui a valu quelques journées de recherche sur Internet. Fastidieux, parfois, mais passionnant, toujours ! Les personnages sont, eux aussi, inventés. … Enfin, presque tous ! Et puis, il y a des clins d’œil. Au lecteur de les trouver ! Par contre, il n’y a aucun lien entre les différentes histoires, ni entre les divers personnages. Dans chaque histoire, le personnage principal n’est pas forcément un héros. Plutôt quelqu’un d’ordinaire …

Il a donc glissé quelques messages, aussi. Mais,il tient à rester modeste il s’agit d’abord de se faire plaisir en lisant ses nouvelles !

Pour Jean Artières,  » POUSSAN est historiquement un village très riche, et qu’il est peuplé et a toujours été peuplé de gens ordinaires, avec leurs défauts et leurs qualités, certains étant meilleurs que d’autres. Comme dans tous les villages du monde, en fait.« 

Quant à d’autres projets dans le même style ? il attendra de pouvoir analyser les retours des lecteurs sur celui-ci et de tout façon il lui faudra trouver l’inspiration. Et s’il a un embryon d’idée, il n’en dira rien. Même sous la torture…

 « C’est arrivé à POUSSAN … enfin … peut-être ! »
Pour découvrir le fruit de son imagination :
  • Tél : 06 32 51 87 58
  • le mail : jeanartieres@msn.com

 

Les Elémentaires, la tête dans les étoiles

toilerP1170357Ces lundi 17 et mardi 18 décembre, les élèves de l’école élémentaire des Baux et de l’école Primaire Véronique Hébert,  assistent à la salle de théâtre de la MJC à la projection du film: « L’étoile de Noël », une séance offerte par la Mairie de Poussan, à l’occasion de Noël.

 

En 4 groupes, vu la jauge de la salle ils sont plongés dans un beau voyage imaginaire et magique en présence d’élus délégués aux affaires scolaires.etoileCapture

lls peuvent y apprécier l’histoire d’un petit âne courageux, Bo, qui rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure ! Sur sa route, il va faire équipe avec Ruth, une adorable brebis qui a perdu son troupeau, et Dave, une colombe aux nobles aspirations. Rejoint par trois chameaux déjantés et quelques animaux de la ferme plus excentriques les uns que les autres, Bo et ses nouveaux amis suivent l’Étoile… et vont devenir les héros méconnus de la plus belle histoire jamais contée : celle du premier Noël.  

Que du plaisir.

Un film de Timothy Reckart, avec Steven Yeun, Keegan-Michael Key, Aidy Bryant

Une belle entrée en matière pour les fêtes qui approchent.

Des crèches de Noël à GIGEAN

Crèche, Nativité, Noël, Religion

A la chapelle les Week-ends et jours fériés .    

          à l’église aux heures normales d’ouverture

Pour les autres jours sur réservation ( groupes et particuliers ) en téléphonant au 06 34 44 30 90

 

Chapelle ouverte le Vendredi 21/12 à 18h Samedi 22 de 15h à 19h

Dimanche 23 de 15h à 19h

Jour de Noël de   15h à 19h

Ensuite même horaire tous les Week-end et jours fériésCHERCapture

Gaz et électricité : faut-il changer de fournisseur ?

Depuis 2007, les marchés de l’énergie sont ouverts à la concurrence. Cela signifie qu’en plus des entreprises historiques, vous avez la liberté de choisir parmi une multitude de fournisseurs et pouvez opter pour différents types d’offres.

geofCapture

Option 1 :
Tarif règlementé et prix du marché, quelles différences ?

Le tarif réglementé est un prix fixé par les pouvoirs publics et appliqué uniquement par les fournisseurs historiques. À l’inverse, les offres dites « de marché » sont souscrites auprès du fournisseur de votre choix, et leur prix est fixé librement dans le cadre d’un contrat. L’offre de marché peut être à prix fixe ou à prix indexé.

Prix fixes et prix indexés, qu’es aquò ?

Les offres de marché à prix indexés varient en fonction de l’évolution d’une valeur de référence indiquée dans le contrat. Par exemple, si le prix de l’énergie est indexé sur les tarifs réglementés, alors le tarif indexé évoluera proportionnellement au tarif réglementé.
Pour les offres de marché à prix fixe, les fournisseurs s’engagent sur le prix pendant une durée déterminée mais les consommateurs peuvent, s’ils le souhaitent, changer d’offre ou de fournisseur à tout moment, sans frais. Mais attention : dans la plupart des offres à prix fixe, les fournisseurs s’engagent sur le prix de l’énergie (en kWh) uniquement. En revanche, l’abonnement et les taxes peuvent évoluer.

Durée du contrat et engagement, quels droits aujourd’hui pour le consommateur ?

Le changement de fournisseur est gratuit : aucun frais de dossier ne peut être réclamé. Le nombre de changements de fournisseur n’est pas limité et il n’y a pas de période minimum d’engagement. Il vous suffit de souscrire chez ce nouveau fournisseur et ce dernier s’occupe de tout. Il n’y aura pas de coupure même brève. Les litiges portent souvent sur les consommations facturées par l’ancien ou le nouveau fournisseur. Vous pouvez donc réaliser vous-même le relevé au moment du changement de fournisseur, et communiqués l’index relevé aux deux fournisseurs.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’Espace INFO→ÉNERGIE de l’Association GEFOSAT au 04 67 13 80 90.

Option 2 – Électricité « verte » : « Green washing » ou réelle opportunité ?


Qu’est-ce que l’électricité « verte » proposée aujourd’hui par la majorité des fournisseurs ? :

Le terme d’électricité « verte » désigne l’électricité produite uniquement à partir de sources
d’énergies renouvelables telles que l’énergie hydraulique, éolienne, solaire, géothermique ou encore
issues de la biomasse (bois, bio-gaz, gaz de station d’épuration…).
Une offre de fourniture d’électricité est dite « verte » si le fournisseur peut prouver qu’il a produit ou
acheté de l’électricité d’origine renouvelable en quantité équivalente à la consommation des clients
ayant souscrit à cette offre. Pour prouver l’origine de l’électricité produite à partir de sources
renouvelables, seules les garanties d’origine ont valeur de certification.

À partir de là, il faut savoir

qu’il existe deux types d’offres « vertes » : les offres dans lesquelles le fournisseur s’engage
uniquement à acquérir suffisamment de garanties d’origine et des offres dans lesquelles le
fournisseur s’engage, en plus, à acheter directement de l’électricité verte à des producteurs locaux.
Pour savoir si une offre est toute ou en partie « verte », il faut consulter les conditions générales de
vente du contrat ou utiliser le comparateur du médiateur national de l’énergie :
http://comparateur.energie-info.fr


Rappelons tout de même que l’électricité la plus verte est celle que l’on ne consommera pas, grâce à
des actions de sobriété énergétique, associés à de la maitrise de l’énergie et à des travaux de
rénovation.


Pour plus d’information sur la maitrise de l’énergie, la production d’énergie, ou la rénovation
énergétique, vous pouvez contacter l’Espace INFO→ÉNERGIE de l’association GEFOSAT au 04 67 13
80 90. Conseils neutres et gratuits.