Réorganisation à l’entente cycliste poussannaise, ECP

grang20191011_185109Suite à l’ASSEMBLEE GENERALE du vendredi 11 octobre, et suite au départ de J C Grangeon,  c’est Philippe Brun qui sera Président du club : « il pratique encore en compétition et son objectif sera de dynamiser le groupe compétition avec David San filippo comme VIce-Président. »lavandou
Secrétaire : Patrick Forest, secrétaire adjoint : Cyril Corales
Trésorier : Dominique Brun,  trésorier adjoint : Philippe Turriere

Le compte-rendu et le CR audio du Conseil municipal du 7 octobre 2019

paliceP1290408  Compte-rendu et procès-verbal du Conseil Municipal du 7 octobre 2019

RAPPORT N°1: INTERCOMMUNALITE-
Modification statutaire-Transfert de compétence à la SAM Animation et études d’intérêt général pour la mise en œuvre des plans d’actions du SAGE et PAPI
ADOPTE AL’UNANIMITE
RAPPORT N° 2:
TOURISME / INTERCOMMUNALITE–Dénomination « commune touristique »

ADOPTE A L’UNANIMITE

RAPPORT N°3: FINANCES –Décision modificative n°1 –Budget Principal 2019
ADOPTE A L’UNANIMITE
RAPPORT N° 4: FINANCES –Décision modificative n°1 –Budget Annexe Service Enfance Jeunesse 2019
ADOPTE A L’UNANIMITE
RAPPORT N° 5: VOIRIE –Convention de remise des voiries rétablies (régularisation)
ADOPTE A L’UNANIMITE
RAPPORT N° 6: VOIRIE -Rétrocession rue des Horts -parcelle BH 352
ADOPTE A L’UNANIMITE
RAPPORT N° 7:POLITIQUES CONTRACTUELLES –Convention Bourg-Centre
ADOPTE A L’UNANIMITE
6 abstentions (Chauvet –Cazenove-Llorca –Rexovice –Nespoulous –Clastre)
RAPPORT N° 8: RESSOURCES HUMAINES -régime indemnitaire
ADOPTE A L’UNANIMITE
RAPPORT N° 9: RESSOURCES HUMAINES -Tableau des effectifs
ADOPTE A L’UNANIMITE
RAPPORT N° 10: RESSOURCES HUMAINES –Vacations
ADOPTE A L’UNANIMITE6 abstentions (Chauvet –Cazenove-Llorca –Rexovice –Nespoulous –Clastre)

Un État Critique, entre amour et jalousie

gonseP1290576

Un État Critique, entre amour et jalousie« ETAT CRITIQUE » de Michel Lengliney était une pièce programmée par le Strapontin ce 12 octobre à la salle de spectacle, MJC de Poussan et jouée par par LA COMPAGNIE LA CLEMENTINE.

 
Sainte-Beuve, écrivain et critique est l’ami de Victor Hugo. Il est aussi éperdument amoureux d’ Adèle la femme de Victor, essaye par tous les moyens de déclarer sa flamme mais cela devient pour lui un cauchemar !

Comment peut-on séduire la femme d’un génie qu’on admire quand on n’a ni son talent ni charme personnel ? »gonseP1290579

La jalousie littéraire de Sainte Beuve va lui donner des ailes. Cette femme est belle, lumineuse, inaccessible, et il envie Victor… Qu’importe ! Il va la visiter sans relâche, la séduire avec une infinie patience. Essayer de s’approprier une parcelle du génie de l’autre en lui volant sa femme…  Y parviendra-t-il ?

Cette question l’obsède et le met dans un « état critique »…gonseP1290580

Des répliques savoureuses à apprécier dans une œuvre vraiment bien ciselée…

Un circuit autour des capitelles pour la bonne cause

Les «24 heures de Poussan» en collaboration avec l’association Pierres et chemins de la Moure vous invitaient à un circuit de tous niveaux, y compris pour les enfants, ce samedi 12 octobre à partir de 14 heures , avec un départ de la place du Cabrelous à Poussan, pour une durée de 2 heures. cabrelP1290560Le soleil n’était pas là, ce qui en a freiné certains, mais il était dans le cœur des randonneurs qui ont pris le chemin de Cabrelous en direction de la garrigue pour une belle balade durant laquelle ils ont pris beaucoup de plaisir à observer les capitelles tout en appréciant les belles images que la Nature leur offrait.

Et pour les marcheurs, « La balade guidée avec l’association chemins et collines de la Moure était très intéressante et de plus l’on a pu découvrir leurs dernières créations ainsi que les habitats pour insectes réalisés avec les élèves de Véronique Hébert.« 

  cabrelP1290557

Pour tous, une bonne envie de marcher car c’était pour la bonne cause.

Les 24 Heures de Poussan vont multiplier leurs actions jusqu’au Téléthon qui aura lieu début décembre. Soutenez-les.

 

TMS : pour Sandrine Mini, le théâtre est ce qui nous ressemble et nous rassemble

  miniCapture Sandrine Mini, Directrice du TMS, la scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau a pris ses fonctions il y a un peu plus de deux ans. Cela lui a permis après une première année de découverte de prendre ses marques de travailler avec toutes les équipes du théâtre et de mettre en place des « outils » et des actions pour atteindre ses objectifs …

En effet Sandrine mini a un projet ambitieux en passe de se réaliser : à l’écoute des diversités des parcours et des publics, proposer au plus grand nombre une culture artistique en ouvrant à tous le TMS  en mettant le théâtre à leur portée tout en assouplissant son accès,mais aussi en délocalisant  la Scène Nationale.

Car pour Sandrine, « accueillir la diversité pour une scène nationale, c’est confronter la pluralité des esthétiques à la richesse des points de vue, c’est poursuivre l’instant de la représentation par des temps d’échange, de partage, de pratiques artistiques, ouvrir à de nouveaux publics pour habiter notre maison et la rendre toujours plus vivante.Parce qu’au fond quel autre domaine que le spectacle vivant regroupe autour d’une œuvre, des altérités faisant société ? S’il est une vocation du théâtre aujourd’hui dans une société contemporaine frappée de plein fouet par les crises de toutes sortes, ne serait-ce pas celle de créer du lien ? Le théâtre est ce qui nous ressemble et nous rassemble, nous permet, l’espace de la représentation, d’expérimenter ce qui fait notre rapport au monde, ce qui nous construit et nous rend humain. »

Pour elle, si il reste des choses à améliorer, à enclencher, il y a déjà un énorme travail accompli par toutes les équipes. Une aventure enthousiasmante pour ne laisser personne sur le chemin…miniooooCapture

Même les artistes ont besoin d’être aidés quand ils évoluent dans de jeunes compagnies. La Scène Nationale est là pour structurer, jouer le rôle d’incubateur de compagnies et elle peut en être fière car a elle a de très bons retours. Cela demande beaucoup d’énergie, de travail mais c’est gratifiant et cela procure des satisfactions.

Et après une saison un peu mouvementée suite au grand déluge sur la scène, le TMS a toujours les mêmes objectifs : rendre le théâtre abordable à tous et faire en sorte que chacun puisse s’y retrouver en fonction de sa personnalité, de ses passions de ses envies, de ses possibilités.

Ce n’est pas si simple, car cela implique de multiplier les lieux et les salles de proposer des spectacles, des plus classiques aux plus modernes, que ce soit en orchestre, en musique, en théâtre et en lyrique… Et même en cirque…

Donc pour y parvenir, un nombre croissant de spectacles : les spectateurs fidèles à la Scène Nationale depuis plusieurs années ne sont pas lésés et au contraire en plus des rendez-vous auxquels ile étaient attachés d’autres qui ont été rajoutés peuvent leur plaire et les faire rêver en respectant l’équilibre automne-printemps.

D’autant que certains bijoux leur seront proposés comme en art lyrique avec par exemple « la petite messe solennelle » et bien d’autres spectacles exceptionnels.

Ils trouveront aussi des soirées festives  comme pour le Concert inaugural d’Escale à Sète 2020 « Chansons populaires de la Bella Napoli », un événement populaire,  ou encore avec les variations américaines en partenariat avec Musicasète, dans lequel l’on redécouvrira une des stars locales..

Ce seront aussi des temps forts avec par exemple une semaine espagnole : Sin permiso, « Canciones para el silencio » avec Anna Morales et Buffles, une fable urbaine avec théâtre de marionnettes… En novembre.

Mais aussi Du Hip Hop, des danses urbaines, avec même un Pierre et le Loup pour toute la famille,  des spectacles joyeux, du karaodance et d’autres pépites dans ce style…

Pour Sandrine, le théâtre va bien au-delà : Si l’artiste ne peut sauver le monde, il peut contribuer à modifier durablement le regard que nous portons sur lui. »

Et d’autre-part, si le théâtre ne soigne pas tout, si après des moments dramatiques et après des amnésies il peut permettre en partie de se reconstruire, il est nécessaire qu’il s’ouvre à tous, qu’il donne même des clefs citoyennes.

Ce sera le cas avec « Ne laisse personne te voler les mots », un certain éclairage sur la vie.

En outre De Léo Malet à Mireval, à la Passerelle de l’Ile de Thau, des spectacles pour enfants jusqu’à ceux pour étudiants, de ceux délocalisés à l’un d’entre-eux sous chapiteau, avec un accès facilité pour ceux qui ont des problèmes auditifs, visuels, de handicap, de transport et même économiques, les outils sont en place pour que tout le Bassin de Thau en profite et n’hésite pas à découvrir le « théâtre ».

Il y a des ressources, des demandes auxquelles le TMS en accord avec les communes et les structures doit répondre par des propositions de spectacles de super qualité…

A prendre en compte aussi le fait que toutes les catégories de spectacles sont au même niveau, du lyrique à la musique, en créant aussi certains liens comme avec la littérature, les concerts en off, des soirées Dj…

Pour Sandrine le théâtre se doit de faire rêver, l’artiste doit être généreux et c’est aussi ce que vous pourrez ressentir lors de cette saison en particulier avec le très beau Tabarnak, Cirque Alfonse québécois, ou avec le Térabak de Kiev en décembre,  et encore avec le cirque sous chapiteau à Frontignan, « Dans ton coeur ». Et le tout en famille si vous le désirez.mini222Capture

Avec des troupes venant de Sao Paulo, de Corée des USA il y aura de quoi s’échapper… C’est certain..

A priori, vu le nombre de réservations pour les spectacles de cette saison cette ouverture du TMS satisfait un grand nombre de spectateurs ainsi que ceux qui vont à sa rencontre dans les communes du Bassin de Thau. C’est une nécessité pour le TMS qui rayonne autour de lui.

Cette ouverture aussi se traduit par les productions qui permettent en cirque, théâtre et danse de prendre en charge des projets de jeunes troupes pour les aider à la création et à aller jusqu’au bout pour la réalisation

Devant la fragilité de l’écosystème de la production dans notre pays, nos théâtres ont une responsabilité : prendre le risque nécessaire du soutien à la création. Avec deux productions déléguées accompagnées cette année et 20 créations accueillies sur la saison, nous plaçons les artistes au cœur de notre maison pour ensemble écouter le monde et résonner avec lui

Le Téléthon 2019 est sur la ligne de départ

  L’Assemblée Générale des  » 24 heures de Poussan  » s’est tenue ce vendredi 11 octobre 2019.  L’Association a donné le coup d’envoi de la nouvelle saison du Téléthon qui aura lieu les  » 6 et 7 Décembre  ».wof20191011_184459

 Rapport moral :

            La Présidente, Madame Vandevelde  a remercié la municipalité,  les donateurs, les sponsors et  les bénévoles présents ou absents qui par leur générosité ont toujours permis à Poussan de se placer honorablement sur  le marché des villages engagés.

Rapport financier :

            A la lecture du rapport, il est ressorti que 11 000 € et 275 € de dons dans l’urne ont été reversé à l’AFM en 2018.

Election du bureau :

          Réélues à l’unanimité :      Présidente :                     Martine  Vandevelde ,

Vice-Présidente:              Nicole Souverain

Trésorière :                      Ghislaine, Cazenove

Secrétaire :                     Christiane, Malgouverné

Communication :              Nadège, Graux

Actions engagées et à venir :

L’association garde évidemment la vente des produits sur les marchés, ( 22, 29  Novembre et 6 décembre ), le LOTO  (19 janvier 2020), le repas : Rouille à la sétoise, les tombolas ……

Elle a également le grand plaisir de retrouver l’Entente Poussan – Balaruc de course à Pieds, Madame Casu et ses crêpes, les Fées clochettes, Pierres et Chemins de La Moure ( ce 12 OCTOBRE à 14 heures ),sans oublier la tombola organisée par l’association   » les Parenthau » qui a rapporté  101 € EN 2018

Encore merci à toutes et à tous.

C’est le départ et dans les cœurs, la volonté d’aider à vaincre la maladie est bien présente.

N’est-ce pas là l’essentiel ?

En attendant les 6 et 7 décembre…telaDSC_0004 (29)