Inscriptions à l’école maternelle pour la rentrée de septembre 2019

Si votre enfant est déjà scolarisé et ne change pas d’école, il n’est pas nécessaire de renouveler son inscription.
Vous pouvez retirer le dossier de pré-inscription auprès du guichet unique au Pôle Enfance Jeunesse – 26 rue de la salle – 04 67 18 24 85Boy, Girl, Hand In Hand, Kids, School

-Le livret de famille ou une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant -Le carnet de santé de l’enfant comportant les vaccinations obligatoires ou les certificats de vaccinations (ou un certificat de contre-indication)
-Un justificatif récent de domicile (le dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu ou le dernier avis d’imposition pour la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle, ou une facture de gaz, d’électricité de moins de trois mois ou l’échéancier en cours)
-Une pièce établissant la qualité du responsable légal (la carte d’identité, le passeport) et, le cas échéant, les conditions d’exercice de l’autorité parentale (le jugement).

Requalification des Zones d’Activités Économiques à l’agglopôle

Depuis le transfert des Zones d’Activités Économiques à l’agglopôle (29 à ce jour représentant 800 entreprises et près de 6 000 emplois), la collectivité a décidé d’investir dans leur requalification.L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et costume

Cet ambitieux programme qui a débuté par la réhabilitation de 5 ZAE à Frontignan, Gigean, Marseillan et Sète va bientôt s’étendre à d’autres communes du territoire.

Accompagné d’Yves Michel, Vice-président délégué au développement économique et des maires des communes, le Président de SAM, François Commeinhes, a visité plusieurs zones afin de dresser un état des lieux de leur situation et de lancer l’évaluation technique et financière qui va permettre de dégager des priorités d’intervention.

Stage « dessin Manga » à Poussan durant les congés scolaires

stagebdavril2019PoussanAvec l’Association La Clé des Arts à Poussan
Stage « dessin Manga » les 26, 27, 28 avril de 10h à 16h durant les congés scolaires à partir de 7 ans. 
6 Blv du Riverain 34560 Poussan 
Tarif 110€ avec matériel et repas compris.
paiement possible en 2 fois;

L’agence mobile viendra à votre rencontre

L’image contient peut-être : ciel et plein airVendredi 26 avril de 7h30 à 12h30 sur la place de la mairie.
L’agence mobile viendra à votre rencontre pour vous permettre l’achat des titres de transport et d’être informé sur le réseau de bus de Sète Agglopôle Méditerranée.
Pour connaître le détail des horaires et les tarifs du nouveau réseau de bus, notamment la ligne 21 qui relie Poussan à Sète :
http://mobilite.agglopole.fr/…/carpostal-fiche-horaire-lign…
http://www.mobilite.agglopole.fr/Pratique/Lignes-et-horaires

Le Département déploie le schéma Hérault Irrigation

Lundi 17 décembre, l’Assemblée départementale a voté le schéma irrigation dont l’ambition est de soutenir agriculteurs et viticulteurs face au changement climatique. Sur les 30 dernières années, les températures de l’Hérault ont augmenté de 0,3 à 1,5°C et les projections 2050 font état d’une hausse d’1 à 2,5°C. Conséquence : des épisodes répétés de sécheresse qui menacent la pérennité de la viticulture, les vignes dépérissent et leurs rendements en sont atteints.

 

 

« Agir contre la sécheresse est une priorité ! Avec 800 M€ de chiffre d’affaires annuel, la viticulture représente la deuxième composante du PIB héraultais après le tourisme : il est donc primordial de tout mettre en œuvre pour garantir aux viticulteurs et agriculteurs maraîchers les conditions optimales de production», précise Kléber MESQUIDA, Président du Département.

 

Ce schéma, élaboré avec de nombreux partenaires : l’Etat, la profession agricole, BRL et les bassins versants…précise les enjeux de desserte pour l’irrigation agricole d’ici 2030 en cohérence avec l’état des ressources présentes. Les besoins sont identifiés sur tout le territoire et toutes les solutions pour y répondre ont été étudiées. La stratégie départementale consiste à optimiser les ressources déjà existantes, en modernisant les infrastructures telles que les barrages du Salagou ou des Olivettes. Le Département pourra également s’appuyer sur les apports en eau du réseau hydraulique régional, comme Aqua-Domitia, qu’il contribue à financer. L’opportunité de créer de nouvelles ressources grâce à des retenues hivernales est étudiée en dernier recours, dans les zones n’ayant aucune alternative et dans le cadre d’un consensus avec les territoires.

« C’est un défi majeur que nous allons relever ! D’ici 2030, des solutions peuvent être mises en œuvre pour irriguer 22 500 hectares supplémentaires. Cela représente un investissement de 310M€, proposé en co-financement à l’Europe via le FEADER, l’Agence de l’eau, la Région Occitanie, les EPCI…», Yvon PELLET, conseiller départemental délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole

Par ailleurs, en complément d’une gestion économe de l’eau, le Département accompagne la profession dans la mise en place de techniques innovantes qui permettent à l’agriculture d’affronter au mieux le changement climatique : adaptation du travail du sol, enherbement, expérimentation de cépages résistants à la sécheresse…

Travail : le point sur les jours fériés et les ponts 2019

Illustration 1Crédits : © Brad Pict – Fotolia.com

Illustration 1

Le mois d’avril inaugure une succession de jours fériés.

Les jours fériés sont les jours de fêtes légales indiqués dans le code du travail : 1er janvier, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption (15 août), Toussaint, 11 novembre et 25 décembre.

Le 1er mai est obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf exceptions (hôpitaux, transports publics, usines à feu continu par exemple).

Les autres jours fériés sont chômés si des dispositions en ce sens sont prévues :

  • par accord collectif (accord d’entreprise ou d’établissement, convention collective ou accord de branche) ;
  • à défaut, l’employeur fixe les jours fériés chômés. Il doit informer le salarié des modalités d’accès à ces informations.

Le salarié ne peut prétendre à aucun jour de congé supplémentaire si un jour férié chômé tombe un jour habituellement non travaillé (sauf si des dispositions conventionnelles le prévoient).

Aucune disposition légale ne prévoit le chômage obligatoire des journées de pont. L’employeur peut toutefois accorder un repos d’un ou deux jours entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ou un jour précédant les congés payés. S’il est octroyé, ce repos doit être payé.

  À savoir :

le texte du code du travail, comme celui de tous les autres codes en vigueur et des principales conventions collectives, est disponible sur le site www.legifrance.gouv.fr