Les seniors 2 ont cédé leur terrain à la DHR

Ce dimanche à 15 h, les seniors 2 du CAP, victorieux lors de leur dernier match à Valros (5 à 1), recevaient Bessan, une équipe juste devant celle des Poussannais. Une victoire aurait été synonyme de sursaut au classement et aurait permis aux bleus d’avoir en ligne de mire d’autres clubs. Allaient-ils surfer sur la même vague qu’il y a une  semaine ?

 Ils ont surfé, mais sur l’eau uniquement, car à la même heure, leurs camarades de la DHR devaient jouer sur le terrain pelousé face à Cazilhac. L’arbitre de cette rencontre ayant décidé que le stade d’honneur était impraticable, la Ligue étant prioritaire sur le District, les seniors 2 ont cédé le terrain en synthétique à la DHR. Le match est donc reporté à une date ultérieure mais dimanche prochain devrait être celui du repos car ce sera Pâques.

Gignac a mené la vie dure aux seniors 2

Ce dimanche 3  mars, les seniors 2 du CAP football étaient les  seuls joueurs du club à  pratiquer leur sport  favori.  Ils se déplaçaient à  Gignac pour rencontrer l’équipe coachée par Christian Chapelle, une formation qui n’a pas perdu une rencontre, qui n’a concédé qu’un nul durant toute la saison et qui est la  première de sa poule de 1ère division.

Presque « Mission impossible » pour le CAP qui joue à la sixième place. L’équipe n’avait rien à perdre et devait donc donner le  meilleur,  en se  faisant plaisir. On ne sait  jamais !

Mais rien n’allait se passer comme prévu.  Dès la 3ème minute, suite à une petite altercation avec un des arbitres de touche, un Poussannais écopait d’un carton rouge. Il fallait revoir « la copie » en essayant de limiter les dégâts.

Les bleus allaient s’y employer mais à la pause, le score était de 3 à 0 en faveur de Gignac qui avait assuré pour ainsi dire, sa victoire.

Pourtant, le CAP gardait le moral et à la reprise ouvrait son compteur par Yoan Bénézech. Gignac ne voyait pas ce retour d’un bon œil et rajoutait logiquement un point au score. Avec un 4 à 1, l’on aurait pu penser que les bleus allaient baisser les bras. Il n’en fut rien car sur une passe décisive de Cédric Canovas, Mathieu Daumas réduisait le score. Le CAP, avec ses 10 joueurs avait beaucoup donné. Gignac profitait de la fin de la rencontre pour asseoir sa suprématie avec 2 buts supplémentaires.

« 6 à 2, une rencontre qui a mal démarré, mais une très bonne résistance des Poussannais. L’on ne peut que constater, et se tourner vers le prochain match, qui se jouera à domicile, le dimanche 10, à 12 h 30, contre Pignan. Un autre challenge. » Précisait Fred Azzi.

Seniors 2 : status quo à Valras

Les seniors 2 avaient un bon coup à jouer ce dimanche. En déplacement, jouant contre Valras/Sérignan, à 15 h, ils pouvaient espérer revenir avec une victoire s’ils s’en donnaient la peine. Valras occupe la dernière place du classement de la poule. La seule crainte pouvait être un sursaut de cette équipe qui certainement veut éviter la relégation.

Mais les conditions climatiques ont rendu le jeu imprécis et les hommes un peu moins toniques. Résultat : 0 à 0. Avec l’aide du vent, Poussan a fait le maximum en première mi-temps pour essayer d’ouvrir le score. En vain. En seconde partie de jeu, le CAP pensait souffrir, il n’en fut rien. Pourtant, la défense de Valras restait impénétrable.

Pour Fred AZZI, le coach des seniors 2, ce fut un bon match tout de même : « Les hommes ont eu un très bon état d’esprit avec en prime de la combativité. »

Les seniors 2 récompensés

Ce dimanche soir, Fred Azzi était heureux et très fier de ses hommes de l’équipe 2 du CAP dont il est le coach.

Dans leur championnat de première division, les seniors 2 avaient du mal à trouver leur place depuis le début de la saison, et malgré de gros efforts, n’obtenaient pas toujours un résultat à la hauteur. Ce dimanche après-midi, comme la DHR, la veille, ils ont été récompensés. A Pignan, ils ont réalisé un 4 à 1, un score qui démontre que le CAP a su être dominateur mais a été aussi capable de ne pas se laisser aller à la facilité.

Ange, à gauche, et Fred, à droite

2 buts en première mi-temps, un par Abdela Mohamédi et un par Yohan Bénézech, puis deux autres, un par Thomas Navarro et un par Ange Di Maria.

4 à 1 au final. « Une superbe partie. » Précisait Fred.

Le CAP a quinze jours pour savourer ses 2 victoires et repartir ensuite de plus belle. Les seniors 2 recevront alors ceux de Valros, à Poussan.

Contre Saint Geniès des Mourgues, les seniors 2 s’imposent

Tandis que les seniors 1 du CAP jouaient contre la Grande Motte, chez eux, les seniors 2 recevaient sur le terrain stade d’honneur assez souple et dans de bonnes conditions météo, ceux de Saint Geniès des Mourgues. Bonne ambiance en début de match pour cette fin de saison et très bonne entrée en matière de Poussan. Pourtant, 1ère action des visiteurs (5mn) et premier but peut-être par trop de décontraction. Le CAP réagissait et Mustapha Kanit parvenait à égaliser à la 8ème minute. Saint Geniès subissait, et, sur une main d’un de ses défenseurs, l’arbitre accordait un pénalty au CAP qui le transformait par Anouar Faradji.

Le jeu restant imprécis, la  partie se durcissait, devenait statique. Le CAP en faisait les frais, Allal Aït Ben Youcef, le goal, se laissant tromper par un visiteur. A la pause, tout était à refaire : 2 à 2.

Le CAP réagissait, reprenant le match en main, avec une légère domination. Dans cette partie très ouverte les buts allaient s’enchaîner : Anouar Faradji faisait un doublé, puis un triplé, Saint Geniès revenait, mais Kévin Assito parvenait, lui aussi à tromper la défense adverse. A 5 à 3, le CAP renouait avec la victoire, eux qui ne l’avaient plus connue depuis longtemps.

Le coach et les joueurs étaient satisfaits : « 5 à 3, il le  fallait. L’on avait oublié le plaisir de gagner. En principe, l’on est sauvé de la relégation. Le week-end prochain, match contre Montpellier Atlas. Il faudra poursuivre. »

Les seniors 2 du CAP s’inclinent devant Palavas

En première division, en championnat, ce samedi 14 avril, à 20 h, après une coupure assez longue, le Poussan Ca 2 recevait le Palavas Ce. Bonne ambiance avant le match. Le CAP n’avait rien à perdre contre Palavas, 3ème du classement.

Avec une équipe composée de jeunes et de quelques seniors confirmés, le CAP a été valeureux en tenant tête à Palavas jusqu’à la 60ème mn. Ensuite, sur un cafouillage, Poussan encaissait un premier but. La défense souffrait et devait faire quelques fautes. 2 pénaltys consécutifs (65ème et 75ème mn) allaient mettre tous les espoirs de Poussan à zéro.

D’ailleurs, en fin de match, Palavas rajoutait un 4ème but, suivi d’un sursaut de l’attaque du CAP qui par Anouar Faradji, sur un coup franc tiré par Anthony Zanon, sauvait l’honneur de la tête.

4 à 1, un score qui reflète le déroulement du match. Prochaine rencontre : un déplacement à Lemasson, la semaine prochaine.

Palavas