Pour lutter contre le cancer du sein, en octobre, Poussan voit la vie en ROSE

    ROSEIMG_20201017_104250   La Ville de Poussan consciente que le dépistage est un enjeu majeur de santé publique, souhaite  associer un maximum de Poussannais à la 27ème campagne d’Octobre Rose du 1er au 31 octobre 2020.

Il faut savoir que le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France et représente la première cause de décès par cancer chez la femme. Il fait l’objet d’un programme national de dépistage organisé afin d’être détecté précocement et d’en réduire la mortalité.

La mortalité (taux standardisé) est en baisse depuis les années 1990 alors que l’incidence (taux standardisé) est en augmentation. Toutefois, cette évolution de l’incidence n’a pas été régulière et heureusement a survie des personnes atteintes d’un cancer du sein s’est améliorée au cours du temps.

Chaque année en octobre, la campagne de lutte contre le cancer du sein organisée par l’association Ruban Rose propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant.
Pour l’Association qui œuvre toute l’année pour soutenir la recherche médicale et scientifique et pour informer le plus grand nombre, Octobre Rose est une occasion de mettre en lumière celles et ceux qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation et de réunir encore plus de fonds pour aider les chercheurs, les soignants.

Cette campagne a donc  pour but  de sensibiliser et de soutenir la lutte contre le cancer du sein.
Afin de soutenir cette cause, tout au long du mois d’octobre la ville de Poussan, en partenariat avec les commerçants et les associations a mis en place différentes animations.ROSEIMG_20201017_100508

De très nombreux commerçants se sont associés à cet Octobre Rose en décorant leurs vitrines et leurs magasins tandis que plusieurs associations locales se sont engagées ou ont soutenu les actions avec énergie.

Si le 4 novembre de 9 h à 18 h le Mammobile pour le dépistage du cancer du sein sera à Poussan- Place de la Mairie-  depuis le début du mois tous les vendredis matin vous pouvez retrouver sur le marché les stands de Dépistage CRCDC Occitanie et de l’Association Soins Support Oncologiques de Thau en présence d’élus et de Mme Lacanal ajointe au social et à la santé.

 

Et ce samedi 17 octobre c’était la grande journée de sensibilisation avant que par une sorte de relais le ruban rose ne soit transmis par Florence Sanchez, Maire de Poussan, à la ville de Mèze, le dimanche18, sur la voie douce longeant la lagune de Thau.

Mais ce samedi, rendez-vous était donné à 10 h devant les Halles pour une marche symbolique autour de la circulade  avec une arrivée place de la Mairie où bien-sûr des stands de prévention attendaient les participants.ROSEIMG_20201017_102223

Organisée en tenant compte des conditions sanitaires, cette opération a connu un grand succès puisqu’au plus fort de l’événement, ce sont près de 350 personnes qui ont marché, presque toutes habillées de rose, pour certaines des chaussures jusqu’au masque de protection avec même des parapluies pour les meneurs des groupes formés.

Une sorte de défilé rose, joyeux et bon enfant, avec des marcheurs heureux de participer pour la bonne cause : on y retrouvait, de très nombreux élus du Conseil Municipal (dans son ensemble), des membres d’associations sportives comme les joueuses du CAP et les Louves de l’ASP Rugby, des membres du Strapontin, de la Gym de la MJC, de la Zumba Zmbtt, des marcheuses du matin,… et bien d’autres petits groupes ayant souhaité s’associer mais difficile à identifier.ROSEIMG_20201017_100813

Si l’on notait la présence de Tiphany Alibert, Miss Poussan 2020, accompagnée par ses dauphines, avant que ne démarre la marche, André Lubrano, Conseiller Régional et Josian Ribes, Maire de Montbazin, s’étaient joints à Florence Sanchez et à tous les élus qui vous invitaient à porter un ruban rose, un masque rose, un foulard rose….. Et éventuellement à faire un don pour l’association Ruban Rose…

Même le groupe « Masques, la débrouille »   avait confectionné des masques à cette occasion.

Pourtant, avant de voir la vie en rose on la voyait très sombre durant quelques instants avec un hommage au professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty,  qui a été décapité près d’un établissement scolaire, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le vendredi 16 octobre.

Avant une minute de silence bien poignante Michel Bernabeu revenait dans une allocution sur les valeurs de la République qui assurent aux Français certaines libertés mais qui leur demandent aussi de respecter les lois….ROSEIMG_20201017_105946

Florence Sanchez s’associait à cet hommage avant de lancer la marche en direction du centre ancien et de remonter vers la Mairie par la Rue de la Salle.

Les premiers arrivés et les volontaires se faisaient un plaisir

de composer un magnifique ruban humain  avant que Mme Lacanal ajointe au social et à la santé, Mme Jenny Lagalie-Adgé, infirmière et Conseillère Municipale,  et Florence Sanchez ne reviennent sur la nécessité pour une femme de se faire « dépister » pour le cancer du sein régulièrement, sur le besoin de multiplier les actions pour arriver à combattre ce cancer imprévisible, donc à détecter.ROSEIMG_20201017_104912

Avant de danser, distanciés et masqués, mais heureux et motivés, tous les Poussannais présents étaient remerciés et applaudis par les organisateurs et les élus, car la participation avait été énorme.

Zmbtt34 menée par Sonia nous entraînaient alors dans une de ses chorégraphies dont elle a le secret.ROSEIMG_20201017_110234

Un dernier moment de partage pour voir la vie en rose…