Ligne nouvelle Montpellier – Perpignan

La décision ministérielle du 1er février 2017 a acté le principe d’une réalisation phasée du projet de ligne nouvelle Montpellier Perpignan en retenant comme objectif une présentation à l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique de la section la plus circulée entre Montpellier et Béziers, dans un premier temps.

L’enquête d’utilité publique au titre du code de l’environnement et du code de l’expropriation de la section Montpellier – Béziers permettra d’assurer l’information et la participation du public ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers lors de l’élaboration des décisions susceptibles d’affecter l’environnement et de nécessiter l’acquisition de parcelles par voie d’expropriation.

Les observations et propositions qui seront formulées pendant cette phase ultérieure de consultation seront prises en considération par le maître d’ouvrage et par l’autorité compétente pour prendre la décision de déclaration d’utilité publique de la section Montpellier – Béziers.
Préalablement à l’organisation de l’enquête d’utilité publique de la section Montpellier – Béziers du projet de ligne nouvelle Montpellier – Perpignan, la décision ministérielle du 1er février 201 7 a également demandé l’engagement des démarches permettant de qualifier l’intégralité de la ligne entre Montpellier et Toulouges en projet d’intérêt général (PIG) sur la base du fuseau retenu dans la décision ministérielle du 29 janvier 2016, et selon les modalités prévues par les articles L. 102-1 et R. 102-1 du code de l’urbanisme.
En vue de la prise d’un arrêté préfectoral qualifiant le fuseau acté par la décision ministérielle du 29 janvier 2016 en projet d’intérêt général, un dossier est disponible à l’accueil de la mairie du lundi 22 octobre au vendredi 23 novembre prochain, les participants pourront formuler leurs remarques sur le site internet :
pig-lnmp.com

L’image contient peut-être : texte

Des détails donnés par la LNMP sur le projet de ligne nouvelle

llllllllll2015-04-28-tgv-1Ce lundi, avait lieu une réunion publique sur le projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan organisée par la SNCF, à 18h, au foyer des campagnes de Poussan.

Avant des précisions ultérieures sur le déroulement de la réunion, voilà ce que propose la LNMP et Edouard Parent, qui est chargé de Mission sur ce projet.

DSC_0060 (2)Celle-ci rentrait dans le cadre des réunions de concertation car si le projet de la future ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan a été présenté aux élus et aux habitants des communes concernées depuis début avril, il semble loin de faire l’unanimité.

10 réunions de concertation d’ici à la fin du mois d’avril sont organisées dans l’Aude, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales. Le projet définitif de SNCF réseau devrait être présenté au ministre des Transports, le 17 juin.

Screen Shot 04-26-15 at 04.58 PM

Pour la LNMP qui a en charge le dossier : « Pour faire de la grande vitesse, entre 300 et 320 km/h en vitesse commerciale, il faut une ligne spécifique. Surtout si la ligne doit aussi servir au fret. Et la SNCF précise  » Stratégique pour le développement et le rayonnement de la région Languedoc-Roussillon, la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan s’inscrit dans le programme des grands projets ferroviaires nationaux conduits par Réseau Ferré de France. »

La LNMP rajoutait : « Avec l’objectif de mieux desservir les territoires pour faciliter la mobilité des hommes et générer de nouvelles richesses pour la croissance de la région, le projet de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan est aussi un enjeu majeur de développement durable. Il répond aux objectifs du Grenelle de l’Environnement en Languedoc-Roussillon.Le projet de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan, parce qu’il a une forte dimension transfrontalière, répond à la volonté de l’État et de l’Union européenne de réaliser un réseau européen structurant et performant, tant pour la grande vitesse que pour le fret. Ce faisant, la région Languedoc- Roussillon devient un carrefour à la croisée des lignes d’Ouest en Est, vers l’Europe du sud, Espagne et Italie avec l’arc méditerranéen et vers l’Europe du nord, via Nîmes et Lyon. Mi-octobre, la Commission européenne a annoncé son intention de consacrer 26Mds€ sur la période 2014/2020 pour réaliser 9 corridors. La LNMP fait partie du corridor méditerranéen. »

Screen Shot 04-26-15 at 05.01 PMEt ses représentants précisaient : « Le dynamisme du Languedoc-Roussillon est une réalité. Son positionnement stratégique sur l’arc méditerranéen reliant l’Espagne et l’Italie, ses bassins urbains à forte croissance démographique, son attractivité touristique et culturelle, son rayonnement européen et ses pôles de recherche universitaire reconnus, en font une région attractive, à fort potentiel de développement. La demande croissante de mobilité est l’un des enjeux majeurs de développement du territoire pour les 25 ans à venir. C’est bien pour accompagner, dans la durée, ce développement constant et faire face aux défis sociaux, économiques et environnementaux de demain, que le projet de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan est un véritable projet d’avenir pour les hommes et pour les territoires. »

Cette réunion concernait les communes de Balaruc le Vieux, Villeveyrac, Loupian, Bouzigues, Mèze, Montagnac et Poussan et une fois précisé les objectifs du projet les intervenants précisaient :

  • Le tracé de 100 mètres proposé qui sera porté à l’enquête publique.
  • Les sites précis des gares nouvelles de l’agglomération de  Béziers et de Narbonne.
  • La définition du projet dans la perspective de l’enquête publique.

Screen Shot 04-26-15 at 05.12 PMCliquez sur l’image pour l’agrandir.

Plus de 350 personnes participaient à cette réunion qui avec une présentation des objectifs suivie d’un premier débat, puis avec une présentation du projet de tracé a duré près de 3 heures.

» pour voir le résumé vidéo du projet selon la SNCF
» pour plus de détails sur les variantes du tracé : www.ligne-montpellier-perpignan.com

Au nom d’associations ou en leur nom, de nombreux participants sont intervenus soit pour demander des précisions soit pour montrer leur désaccord avec ce projet.

Des détails vous seront donnés ultérieurement sur cette réunion sachant que rien n’est encore arrêté et que toutes les observations devraient être prises en compte.

DSC_0076