Le collège Via Domitia inscrit dans les évolutions pédagogiques

Pour sa 7ème rentrée scolaire au Collège Via domitia  de Poussan, François RUIZ, le Principal de l’établissement avec une équipe solide et fidèle autour de lui assume toutes les responsabilités, humaines, financières, matérielles, pédagogiques aussi, mais il se sent toujours bien épaulé et il le faut.

Avec l’aide de, Danielle VARO, Principale-Adjointe, et de Joêlle CABROL, CPE, Shéhérazade HATTAB, CPE (mi-temps) et Nathalie VIALA, Gestionnaire, il doit faire en sorte que le Collège fonctionne au mieux pour assurer aux élèves de bonnes conditions de travail.

Depuis début septembre, plusieurs AED ont été renouvelés, quelques enseignants et contractuels ont aussi changé de poste. A noter le départ de Madame Cabri, professeur d’EPS vers Montpellier remplacée par un professeur très actif.

Et si il a fallu attendre pour 2 postes de près de 15 jours, tout est rentré dans l’ordre très rapidement. Côté changements, 10 Contractuels nouveaux, une documentaliste et 2 agents de service nouvellement nommés.

C’est dans cet esprit que le Projet d’établissement lancé l’an dernier va se développer, pour 2017/2018, en lien avec le Projet Académique et avec les lignes directrices communiquées par le Rectorat.collegeDSC_0008 (9)

Celui-ci a pour objectif de définir des axes de travail pour instruire les  770 collégiens, un nombre en hausse (plus 15) qui devrait rebondir, l’an prochain, avec pour cette rentrée une classe supplémentaire : 28 classes avec huit 6èmes, sept 5èmes, six 4èmes et sept 3èmes pour 53 professeurs.

« Si 10% des CM2 ont poursuivi dans des établissements privés, ensuite la population est assez stable, en général mais durant l’année scolaire, arrivées et départs s’équilibrent. Quant aux professeurs .Pour les absences nous faisons au mieux avec les moyens locaux et ceux du Rectorat. » Précise François Ruiz.

Cette hausse des effectifs a impliqué quelques légères modifications. Le changement important est la présence d’une classe ULIS, d’insertion scolaire avec pour celle-ci une enseignante spécialisée aidée par deux AVSH. C’est une classe ouverte. Les élèves sont inscrits dans les autres classes et ont un emploi du temps modulable. « Ils sont bien intégrés et la grande majorité d’entre-eux sont en 6ème.« 

Le « Plan Vigipirate » est aussi pour nous une priorité. S’il est demandé que le minimum d’adultes extérieurs à l’établissement ne circulent dans le collège, si lors de la rentrée scolaire la Gendarmerie a assuré une surveillance aux accueils, pour y rentrer il faut suivre une procédure tandis qu’un le portail fournisseurs et professeurs évite les mouvements. D’autre part, tous les accès sont sous surveillance vidéo.  Du réalisme et de la prévention avec 3 exercices PPMS (Sécurité) dont un avant les congés d’Automne. (Mise à l’abri, confinement pollution, simulation d’attentat) avec le concours pour le 3ème de la Gendarmerie et de la Police Municipale.« Nous avons 2 alarmes différenciées, une pour la mise à l’abri et confinement, l’autre en cas d’intrusion ou d’alerte attentat. Sécurisation et vigilance toujours en cours. Un exercice a déjà été réalisé. Côté risques majeurs, c’est surtout les inondations pour les voies d’accès au collège qui peuvent poser problème. »

Pour revenir sur le brevet nous avons noté que le taux de réussite au DNB a été très important : 93,2% pour les élèves présents du collège, au-dessus de la moyenne départementale et académique. Une satisfaction mais il faut savoir qu’avec de nouvelles dispositions des points ont été attribué en fonction du degré d’attente des compétences, comptant pour 60% de la moyenne. « Mais l’augmentation est générale : Hérault, 86,2%).« 

Une fois la rentrée échelonnée passée, l’enseignement a vite repris ses droits : toujours une pédagogie adaptée et différenciée pour ceux qui en ont besoin. Aide personnalisée dans différents domaines pour tous les élèves, 3 h par semaine en 1/2 classe obligatoires en 6ème, 1 h dans les autres niveaux, gérée en temps avec la dotation de Rectorat et validée par le Conseil d’Administration. Certains professeurs expérimentent l’aide personnalisée en co-animation. Côté expérimentation, dans une des 6èmes , expérimentation « Classe sans notes » pour avoir des retours d’expérience. Une réunion est programmée pour informer les parents concernés.

« Chacun des collégiens avance à son rythme avec, des 6èmes en troisième année du cycle 3 du primaire, et une liaison accrue avec les CM2 et leurs Professeurs des écoles. (Binômes, temps de formation, investissement de tous), sous l’égide de Monsieur Filion, Inspecteur Départemental de l’Éducation Nationale…. Pour une progression spiralaire qui permet un meilleur suivi et qui peut déboucher sur des échanges entre classes. »

« Quand aux EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) et du décloisonnement des disciplines qui assurent un lien transversal il y a eu assouplissement. Le nombre n’est pas imposé. Plus de thématiques imposées mais le collège est resté sur sa planification dans un souci de cohérence. Les thèmes et les contenus sont donnés en début d’année avec donc, plus de souplesse. » Piliers et compétences du Socle Commun sont devenus des domaines avec un nouveau mode d’évaluations qui tient compte du degré d’acquisition des compétences du socle.

Cela permet une attention plus grande pour ceux qui ont des difficultés et pour quitter le Collège il faut en principe valider les compétences dans tous les domaines.

Côté Langues, 2ème langue vivante obligatoire pour tous à partir de la 5ème : en plus de l’anglais en 6ème, Espagnol ou italien au choix, avec des possibilités complémentaires au niveau des Langues et des Cultures étrangères, tandis que l’enseignement artistique n’est pas trop touché. Les échanges avec Larciano et Burella se poursuivent avec aussi un voyage en Italie sur les sites romains, pour certains

DSC_0077 (6)De toute façon, quelque soit le niveau, 26 h sur 4jours 1/2 d’enseignement sauf pour ceux qui ont un complément en langues étrangères, avec le vendredi, une sortie pour tous à 16 h.

« Le statut de l’échec est bien modifié et cette année il y a poursuite et continuité malgré le changement de gouvernement. Cela évolue dans le bon sens car l’évaluation des élèves se clarifie, pour une prise en compte des compétences acquises et de celles à développer. L’important pour eux étant que l’équipe pédagogique continue sur cette lancée en faisant ce qu’il faut pour les aider »

 Quant aux parents qui jouent leur rôle; avec Pronote, un moyen de communication informatique, ils ont accès via internet, avec un code personnel, aux informations du Collège, à la progression et aux évaluations de leurs enfants tandis qu’ils sont représentés par des parents élus  qui siègent au Conseil d’administration. Trois réunions pour les parents sont prévues durant l’année scolaire, la première collective en commençant par les 6èmes, le 2 octobre, les autres se déroulant sous forme de rencontres individuelles.

Une année scolaire qui s’inscrit dans la continuité des précédentes avec des évolutions qui pour Monsieur Ruiz va dans le bon sens, celui de la prise en compte des compétences et du degré d’acquisitions de chacun des élèves.

Représentants des parents d’élèves : les prochaines élections, c’est pour quand ?

Illustration 1Crédits : © Ministère de l’Éducation nationale

Illustration 1 École

Pour l’année scolaire 2017-2018, les élections des représentants des parents d’élèves ont lieu le vendredi 13 octobre 2017 ou le samedi 14 octobre 2017. Cette information a été publiée au Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 20 juillet 2017.

Les élections des représentants des parents d’élèves ont lieu dans chaque établissement scolaire : école primaire, collège et lycée.

Pour devenir représentant des parents d’élèves, il faut :

  • exercer l’autorité parentale sur un enfant scolarisé dans l’établissement dans lequel les élections ont lieu ;
  • être inscrit sur une liste électorale.

La liste électorale doit être transmise au bureau des élections ou au chef d’établissement au moins 10 jours avant les élections.

Pour voter lors des élections, il faut exercer l’autorité parentale sur l’enfant scolarisé.

Une fois élu, les représentants des parents d’élèves peuvent s’impliquer dans la vie de l’école. À ce titre, ils sont présents lors des différents conseils (conseil d’école, par exemple) et sont en relation avec les membres de la communauté éducative (les professeurs, par exemple).

  Attention :

Pour la Réunion et Mayotte, les élections des représentants des parents d’élèves ont lieu le vendredi 29 septembre 2017 ou le samedi 30 septembre 2017.

Le 14 septembre , la FCPE était en assemblée

Par hasard pour certains, pour essayer de s’investir dans la vie scolaire, pour faire avancer les situations des enfants en difficulté(dys, précoces…), pour rester attentifs aux problèmes de restauration, de transports scolaire pour d’autres… mais aussi pour essayer d’améliorer les conditions de travail au sein des établissements, et accompagner les élèves et les parents dans le choix de l’orientation. Et parce que l’union fait la force des parents d’élèves ont rejoint la FCPE.Capture

De la maternelle au collège, dans tous les établissements à Poussan, les parents FCPE sont à l’écoute pour accompagner la scolarité de tous les enfants.

Ils se sont réunis le 14 septembre dernier à la MJC pour préparer les élections des représentants de parents d’élèves qui se tiendront le 13 octobre 2017.

« Comme chaque année, on sollicite les parents qui souhaitent s’impliquer de près ou de loin dans la scolarité des enfants,  à venir à notre rencontre et se joindre à nous. »

Deux adresses pour les contacter :

fcpe.viadomitia.poussan@gmail.com

fcpe.ecolesdepoussan@gmail.com

Rentrée universitaire 2017-2018 : c’est parti !

Illustration 1Crédits : © Syda Productions – Fotolia.com

Illustration 1 Amphithéâtre - étudiants

Frais d’inscription, montants des bourses, logement, programme Erasmus +… retrouvez la revue de l’internet public consacrée à la rentrée universitaire.

Droits d’inscription

Le coût des droits d’inscription pour la préparation des diplômes nationaux de licence, master, doctorat et d’ingénieur n’augmentent pas à la rentrée 2017.

Coût d’une inscription dans l’enseignement supérieur

Sécurité sociale étudiante

Un étudiant inscrit dans un établissement de l’enseignement supérieur doit obligatoirement s’affilier au régime étudiant de la Sécurité sociale et payer une cotisation, sauf exceptions.

Sécurité sociale étudiante : quel est le montant de la cotisation en 2017 ?

Bourses sur critères sociaux

Accordée à l’étudiant qui a des difficultés matérielles pour poursuivre ses études dans le supérieur, la bourse sur critères sociaux est versée en fonction des revenus de la famille.

Bourse sur critères sociaux : quels montants pour les étudiants en 2017 ?

Aide au mérite

Cette aide est réservée à l’étudiant qui en bénéficiait déjà ou à celui qui a obtenu une mention « très bien » au baccalauréat.

Aide au mérite pour un étudiant boursier

Se loger

Se loger en résidence universitaire, aides au paiement du loyer ou au financement du dépôt de garantie, caution locative étudiante, la rubrique « Vous loger » du portail des démarches et services de la vie étudiante (etudiant.gouv.fr) propose des informations pratiques sur le logement étudiant.

Étudiant.gouv.fr – Vous loger 

Demande d’aide au logement en ligne

Connaissez-vous les aides au logement ? Et comment faire la demande pour en bénéficier ?

Étudiants : comment faire une demande d’aide au logement ?

Prêt étudiant garanti par l’État

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation qui est accordé pour financer les études. Il peut faire l’objet d’un remboursement différé, ce qui permet de commencer à rembourser une fois les études terminées.

Prêt étudiant garanti par l’État

Programme Erasmus +

En tant qu’étudiant Français, il est possible de partir suivre une partie des études dans un autre pays européen via le programme Erasmus +.

Étudiant français en Europe : partir avec Erasmus plus

Aide à la mobilité internationale

L’aide à la mobilité internationale s’adresse à l’étudiant qui souhaite suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international.

Financement des études supérieures : aide à la mobilité internationale

Informations de rentrée scolaire pour Poussan

La demande de dérogation pour le retour à la semaine de quatre jours a été acceptée par l’académie pour les écoles de Poussan.eco1Captureeco2Captureeco3Capture

  • Le guichet unique du pôle enfance jeunesse est ouvert tout l’été, chaque matin, de 8h à 12h.
  • Les dossiers d’inscription 2017/2018 sont disponibles au bureau du guichet unique et téléchargeables sur le site de la Ville.
  • Site de la Mairie de Poussan : http://www.ville-poussan.fr/
  • La note d’information à destination des familles comportant des informations utiles sur le fonctionnement de nos structures est disponible au bureau du guichet unique et téléchargeable sur le site de la Ville (cf pièce jointe).
  • Des affiches explicatives sur le retour à la semaine des 4 jours seront placardées à l’entrée des groupes scolaires et mises en lignes sur le site de la Ville.
  • L’inscription à la cantine, l’achat des cartes d’accueil ALP, l’inscription au centre de loisirs (mercredi journée entière) ne seront possibles qu’à réception du dossier d’inscription, des pièces complémentaires demandées et du règlement à jour des prestations souhaitées.eco4Captureeco5CaptureEco6Captureeco7Capture

La rentrée est toujours un moment intense pour les familles et le pôle enfance jeunesse, cette année le sera doublement. Nous comptons donc sur votre aide pour informer les familles de la nécessité de se procurer le dossier d’inscription, de nous le retourner avant la rentrée scolaire et de venir procéder à l’inscription de leur enfant auprès du guichet unique.

Rentrée scolaire en douceur avec des effectifs en hausse

Les vacances scolaires sont finies. Les professeurs, les ATSEM ainsi que les élèves et leurs parents, les agents administratifs ou techniques mais aussi les animateurs et les intervenants du Service Enfance Jeunesse ont repris de bon cœur le chemin de l’école même sous un soleil radieux et avec la chaleur. Cette douce rentrée avait encore des couleurs d’été.ecolDSC_0011 (30)

Peu de changements dans le personnel si ce n’est à l’école maternelle des Baux, l’arrivée de Madame Castellas Audrey comme Directrice et enseignante en Grande section venant de Balaruc le Vieux, qui remplace Madame Tschaen Annick, enseignante, partie à Balaruc, le départ de Madame Tabut du Rased de Poussan et à Véronique Hébert,  l’arrivée au cm1 de Priscilla GHESTEM.ecolDSC_0016 (27)

 Madame Castellas

La rentrée s’est donc effectuée ce lundi matin. Pour certaines petites sections elle sera échelonnée sur 2 jours afin de permettre une meilleure adaptation et pour d’autres, au CP, les parents ont pu pénétrer dans la cour, pour un accueil groupé et en musique.ecolDSC_0021 (19)

Vraiment, une rentrée en douceur avec de nouveaux rythmes. Pas de problèmes particuliers dans les différentes écoles de la commune au niveau technique avec certains travaux effectués cet été mais un effectif qui grimpe, surtout dans les classes de Maternelle, et pour certains niveaux dans les écoles élémentaires.ecolDSC_0025 (18)

voir : http://blog.ville-poussan.fr/?p=103480ecolDSC_0026 (18)De nombreux élèves étaient heureux de retrouver leurs camarades et le personnel des structures avec des habitudes à reprendre ou des repères à se donner pour cette année scolaire.rentree VH

Monsieur le Maire à l’école primaire Véronique Hébert, et les Adjoints et Conseillers municipaux délégués aux affaires scolaires sont allés encourager les enseignants pour cette année scolaire et souhaiter à leurs élèves une très bonne rentrée.

Et au collège, une rentrée en douceur aussi, puisqu’elle se fait selon les niveaux en fonction d’un calendrier bien précis. Et ce lundi matin, dans le cadre du Plan Vigipirate, avec la protection de la Gendarmerie.DSC_0003 (34)

C’était aussi l’occasion de vérifier que les travaux réalisés convenaient à tous et qu’il n’y en avait pas d’autres à effectuer rapidement.

Pour certains plus petits, la rentrée échelonnée a permis aux adultes et aux enfants de vivre cette matinée avec moins de stress.eco1Capture

Mais cette année, il fallait reprendre un autre rythme, car parents et enfants avaient d’autres choix avec l’instauration de la semaine de quatre jours. DSC_0009 (30)

voir : http://blog.ville-poussan.fr/?p=101932eco2Capture

Chacun des enfants  accompagné par ses parents essayera de réussir son année scolaire et de s’épanouir au mieux dans les écoles poussannaises.

Ce qui change à la rentrée 2017

Classes bilangues, sections européennes, langues anciennes

Illustration 1Crédits : © Concept web Studio – Fotolia.com

Illustration 1

À la rentrée 2017, les collèges qui le souhaitent auront la possibilité de revenir sur certains aspects liés à la réforme du collège Un arrêté qui vient modifier l’organisation des enseignements dans les classes de collège a été publié en ce sens au Journal officiel du 18 juin 2017.

Les établissements pourront donc faire évoluer leur organisation pédagogique concernant notamment les enseignements portant sur :

  • une deuxième langue vivante étrangère, ou régionale, en classe de sixième (l’enseignement des deux langues vivantes se fait dans la limite de six heures hebdomadaires) ;
  • un enseignement de langues et cultures européennes, s’appuyant sur l’une des langues vivantes étudiées, dans la limite de deux heures hebdomadaires en classe de cinquième, quatrième et troisième ;
  • les langues et cultures de l’Antiquité (latin et grec), dans la limite d’une heure hebdomadaire en classe de cinquième et de trois heures hebdomadaires pour les classes de quatrième et de troisième.

Cet arrêté précise également en annexe les différents volumes horaires des enseignements obligatoires applicables aux élèves du collège de la sixième à la troisième.