Ça sent bon les crêpes

Cette semaine, plusieurs volontaires et bénévoles des 24 Heures de Poussan proposent, le soir, aux sorties du groupe scolaire des Baux, et à celles du groupe Véronique Hébert de belles crêpes qui font le plaisir de nombreux enfants.

Et au-delà de la gourmandise les enfants apprécient doublement la dégustation en sachant que grâce à celle-ci ils aliment$eraP1160896ent aussi la récolte du Téléthon.

Ce jeudi soir c’était à l’école Primaire Véronique Hébert. Vendredi, ce sera une seconde fois au groupe scolaire des Baux.

Le bien tendre Noël des nounous

     nounP1160837 Pour la 16ème  année consécutive,  une petite poignée d’assistantes maternelles poussannaises irréductibles (6)  se sont associées pour préparer et organiser un arbre de Noël émouvant et toujours plein de tendresse pour tous les petits enfants dont elles s’occupent, dans le Foyer des Campagnes prêté par la Mairie dont elles ont apprécié l’aide logistique. C’est toujours un moment chaleureux et inhabituel partagé avec les parents de nombreux enfants concernés. D’autant que cette année avec le Père Noël, les lutins et des personnages de Walt Disney, le Carré d’As avait tenu à être présent pour que la fête soit magnifique et plonge petits et grands dans le rêve. Cela fut le cas ce 4 décembre, avec très peu de pleurs mais des yeux brillants d’émerveillement.

 Marie-Josée, Bernadette,  Josépha, Cathy, Stéphanie, Marie,  ont déjà pris rendez-vous pour 2019. Comme l’on pouvait l’imaginer, ce fut un grand moment chargé d’émotion, de tendresse et d’amour avec en plus un Père Noël  très professionnel et patient à l’écoute de tous les petits enfants et de leurs parents. Et les nounous n’oubliaient pas de remercier ceux-ci qui leur font confiance.nounP1160859

En présence de toutes les familles concernées, ce mardi, elles ont offert aux enfants une belle soirée de rêve où l’imaginaire se mêlait au plaisir de recevoir un cadeau, de le découvrir…

Le public s’est mis à chanter « Petit Papa Noël », le grand bonhomme est apparu  toujours aussi gentil. Un Grand Homme qui a peu impressionné les tous petits. Bien entouré, transmettant les cadeaux offerts par les nounous, il sut faire s’illuminer les yeux des des tous petits quelquefois émus, effrayés, circonspects mais qui ont tous accepté les cadeaux.nounP1160846

Les nounous étaient aussi heureuses car elles ont préparé la salle, décoré le sapin, acheté des cadeaux pour les enfants qu’elles gardent. Elles avaient fait, aussi, des pâtisseries sucrées et salées pour terminer par un apéritif dînatoire bien convivial.

Et chez elles, chacune avait aidé les enfants à fabriquer de leurs petites mains, des petits présents. Beaucoup de temps et de patience, manounP1160864is beaucoup de plaisir.

Elles ont réussi  à rassembler des parents et des enfants qui souvent ne se connaissaient pas, pour passer une soirée conviviale qui pourra se poursuivre par d’autres rencontres. D’ailleurs, les parents saisissaient cette occasion pour faire connaissance et développer des relations. Une bien belle soirée.  nounP1160866                                   

MJC : 19 exposants pour le vide-grenier spécial jouets

  Ce dimanche 2 décembre, dès 9 h, la MJC de Poussan était visitée par de  personnes venues de Poussan ou du bassin de Thau, pour essayer de réaliser quelques affaires avant Noël ou tout simplement pour faire plaisir à leurs enfants. Le vide-grenier spécial « jouets » de la MJC, plus tard, cette année, c’était du sérieux et par les temps « qui courent » grâce à de tels événements l’on peut satisfaire les enfants à moindre coût et leur faire énormément plaisir sans avoir à arpenter les rayons des hypermarchés et sans se « ruiner ». Pourtant il n’y avait pas eu l’engouement des années précédentes de la part des vendeurs. 19, beaucoup moins qu’en 2017.JOUETP1160804

Enfants ou adultes avaient pris place dans la salle de gymnastique de la MJC qui avait été investie pour ce spécial jouets. L’on pouvait partager une bonne matinée placée sous le signe de l’enfance et du jeu. Noël approche.

Entre les châteaux et les maisons de poupées, les encastrements et les puzzles, les maquettes et les modèles réduits, entre les logiciels ou plus simplement les vieux jeux en bois, les voitures miniatures ainsi que les livres, il y en avait pour tous les goûts et toutes les bourses.

Il fallait attendre 11 h pour que les visiteurs soient nombreux mais cette année le vide grenier se poursuivait jusqu’à 13 h.

 

Soirée Quizz : du jeu et de l’intergénérationnel à la MJC

   QUIP1160742 Ce vendredi 30 novembre, à 18 h 30, la MJC avait organisé une soirée quizz un peu particulière avec des équipes composées de membres des groupes d’activités de l’association. Ce Quizz, dans la salle de spectacle, était réservé aux adhérents de l’association et se jouait avec des équipes intergénérationnelles dans la mesure du possible.

Pas de pression, ambiance détendue mais avant de commencer, il fallait compléter certains groupes. comme en mars 2018 en s’arrangeant avec le règlement d’une soirée qui se voulait surtout ludique.

Sur toutes les activités de la Maison des Jeunes, plusieurs d’entre elles s’étaient inscrites pour  participer au jeu. (4 groupes pour la danse, peinture, bibliothèque, piano et batterie…). Une belle palette de participants pour cette animation qui se voulait aussi culturelle, bon enfant et interactive. Les équipes devaient être formées par des adultes et des enfants.

La MJC donnait des dérogations pour ce point du règlement, les équipes pouvant être complétées si nécessaire et en fin de tournoi associées.

uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0015 (11)Il suffisait ensuite d’être concentré et de ne pas se faire  éliminer pour parvenir aux 1/2 finales et surtout de se faire aider par le public si nécessaire. Pour motiver les « troupes », des cadeaux étaient  offerts aux 1/2 finalistes et aux finalistes. Il fallait donc rester sérieux, attentif et surtout être réactif pour recevoir des bibelots, des livres, des sacs et de nombreux autres lots.

                                                                    ———QUIP1160740

Plusieurs domaines étaient approchés : Poussan, la région, l’Agglo, les sciences, la culture, le foot et les sports, l’humour, l’histoire, l’actualité, l’insolite et la musique …

Les questions étaient de tous les niveaux, certaines provenant du Trivial Pursuit et d’autres jeux à caractère culturel et même local. C’est dire si la culture générale de chacun était sollicitée : des réponses hasardeuses quelquefois devaient être trouvées après avoir réfléchi 10 secondes, une fois les questions posées par Marina alors que Cathy comptabilisait les points.QUIP1160747

Mais attention aux questions éliminatoires quand les équipes étaient ex æquo. Une soirée culturelle où les spectateurs et les participants ne faisaient qu’un. Éventuellement, le public pouvait être sollicité ou l’on pouvait utiliser le joker. La culture réunissait en effet toutes ces équipes. Ça bouillonnait et ça chauffait dans les cerveaux en toute convivialité et souvent en « rigolant ».

« Associer le jeu, la culture et la convivialité, rien de meilleur pour une MJC dont les organisateurs étaient bien motivés et se faisaient plaisir.  » Un groupe Danse « a gagné mais dans l’histoire, petits et grands sont partis heureux d’avoir « engrangé » un maximum de connaissances et de s’être bien amusés…

Un Halloween pluvieux mais heureux en 2018 !

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 L’Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve. La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Pendant la protohistoire celtique, existait une fête religieuse – Samain en Irlande, Samonios en Gaule –, qui se déroulait sous l’autorité des druides, pendant sept jours : le jour de Samain lui-même et trois jours avant et trois jours après. wenP1150367          

«C’est une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir. Le temps de Samhain est celui du Sidh (l’autre monde) brièvement confondu avec celui de l’humanité».

La nuit de Samhain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. La fête est une période close en dehors du temps. C’est la période ou les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde. Lors de cette nuit de fermeture, les Gaulois avaient l’habitude de pratiquer une cérémonie afin de s’assurer que la nouvelle année à venir se déroulerait sereinement.

Par tradition, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, où le feu était aussi étouffé pour éviter l’intrusion d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leurs maisons pour ainsi protéger la famille des dangers de l’année à venir.

Le prédécesseur chrétien d’Halloween, la Toussaint des catholiques romains, était célébrée à l’origine en mai et non le 1er novembre. En 308, l’empereur romain Constantin apaisa la population des territoires païens, nouvellement conquis, en leur accordant le droit de conserver leur ancien rite du Jour de Samhain, parallèlement à la dernière fête fixée, la Toussaint. Le panthéon de Rome, un temple construit à l’origine pour adorer une multitude de dieux, fut converti en église. Pendant que les chrétiens célébraient leurs saints disparus, les païens dédiaient la nuit précédente à Samhain, leur « seigneur de la mort ».

Aujourd’hui, Halloween est une fête qui à Poussan a été relancée il y a quelques années par le Carré d’As, avec un défilé et un petit rassemblement ou bien encore un circuit agrémenté par quelques surprises, et cet événement est devenu incontournable pour les enfants poussannais mais de plus en plus pour les adultes qui se font plaisir. wenP1150282

A 17 h 30, ce mercredi après-midi, avec une météo qui jouait l’arlésienne entre la pluie et le ciel qui s’était dégagé au dernier moment, la place de la mairie ne s’est pas vite remplie mais qu’importe, les adeptes d’Halloween, même venus des communes voisines ont rejoint petit à petit ceux qui s’étaient rassemblés pour le départ : des personnages bizarres et effrayants, des sorcières, des vampires et des monstres, des citrouilles, pas mal de squelettes et de diables, de faucheuses et de revenants.wenP1150287

La nuit n’était pas encore tombée, mais déjà quelques étoiles apparaissaient dans un ciel qui se couvrait tout de même rapidement, c’était l’heure d’aller faire peur aux Poussannais calfeutrés dans leurs appartements ou leurs maisons et surtout de leur demander des sucreries.

Le Comité des Fêtes a donc décidé de prendre la direction de la rue de la Salle et chacun a pu commencer à demander des bonbons. Tous les participants ont alors formé un long cortège qui n’a cessé de prendre de l’ampleur jusqu’à l’ancienne Mairie. Difficile de compter les personnes; mais toujours une bonne participation dans la bonne humeur, avec autant d’adultes motivés que d’ enfants et d’ados venus pour se tester et s’amuser. Direction le centre ancien du village et ses ruelles, et pour d’autres directement le Foyer des Campagnes en tapant à certaines portes avec délicatesse, en demandant des sucreries.wenP1150296

Dans le centre ancien, tous ces adeptes d’Halloween presque tous déguisés se sont laissés guider avant de se disséminer, par un membre du Carré d’As méconnaissable pour l’occasion équipé d’une petite sono qui avait souffert de l’humidité : une ambiance gentiment survoltée qui pour les adolescents a été appréciée.wenP1150288

C’était déjà une belle réussite pour le Comité des Fêtes qui avait organisé cette soirée d’Halloween malgré des risques d’ondées et autant dire que des jeunes parents aux grands-parents, l’on était heureux de participer à cette animation.    Même de nombreux adultes poussannais ou venant d’autres communes avaient joué le jeu, en se déguisant avec soin On voyait aussi des familles entières et des amis regroupés, tous déguisés ou maquillés, pour partager la fête.

  Tambourinant aux portes, les participants n’eurent pas de mal, cette année encore, à obtenir ce qu’ils désiraient car souvent, comme par magie, des portes s’ouvrirent, des fenêtres aussi, et de nombreuses personnes distribuèrent gentiment et sans compter les fameuses gourmandises. Certains avaient même décoré le bas de leur façade pour rajouter un brin de folie douce. Une belle participation avec beaucoup de bonbons et de nouveaux Poussannais motivés pour offrir des sucreries.

Direction le Foyer des Campagnes décoré pour l’occasion.wenP1150344

Souvent interrogateurs, méfiants, accompagnés par leurs parents, les plus petits se sont risqués à pénétrer dans un tunnel fantôme dans lequel les toiles d’araignée avaient recouvert le plafond.wenP1150320 les lumières colorées baissaient en intensité, il fallait traverser une maison hantée, sans trembler. Des monstres apparaissaient, des sorcières et des loups se promenaient comme des zombies, les décors très travaillés mettaient dans l’ambiance, le manque de lumière  effrayait  un peu, on y était, c’était le moment de vérité. wenP1150333Et cette année, le Carré d’As y était allé fort encore une fois, avec des pièces où rien ne manquait, mais ce fut un grand moment pour tous, entre plaisir et angoisse. wenP1150349Chacun a réussi à dépasser ses peurs pour parvenir  jusqu’à la sortie sans trop de tracas. Une initiation en quelque sorte pour les plus jeunes.wenP1150318

  Alors que les les toiles d’araignée se faisaient moins nombreuses, que la lumière retrouvait une bonne intensité, grands et petits étaient heureux d’avoir passé avec succès cette épreuve pour accéder aux très nombreux sachets de bonbons distribués par les membres du Comité des fêtes.wenP1150361

  Le relâchement était sécurisant autour d’un foyer des Campagnes qui s’était fait, lui aussi,  un plaisir d’être hanté pour un soir. Les gourmands partageaient des instants sympathiques sous le regard des citrouilles amusées dans la bonne humeur, puis ceux-ci laissaient leur place aux autres candidats.

Sur des musiques adaptées ils remerciaient les membres du Carré d’As pour cette sympathique soirée bien conviviale.

HJHJHJCapture


Nouveauté chez Agile-Montessori, les anniversaires


Au programme de celui-ci, un Escape Game pédagogique sur les voyages de Christophe Colomb et cérémonie d anniversaire pour les 10ans de la jolie Maïa.
Un moment riche en rires, découvertes, apprentissages, calculs, réflexions et grosses émotions.

https://www.facebook.com/agilemontessori/videos/278162369489706/?t=0

La MJC se met à l’heure du goût

Comme depuis plusieurs années, la MJC avait décidé d’organiser un atelier spécial goût et saveurs ce mercredi 10 octobre, un après-midi qui a souvent beaucoup de succès, à l’occasion de la semaine Nationale du goût. Mais cette fois, très peu d’enfants pour y participer dans la salle d’accueil de la MJC, entourés par des panneaux relatifs à l’exposition actuelle qui anime l’établissement, sur les épices.fruiP1140761

Cathy Pézerat aidée par Simone,  avait donné rendez-vous aux enfants vers 14 h 30 pour cet atelier.

                                                              ————

Dans un premier temps, avec minutie, les jeunes participants décoraient avec des feutres et d’autres outils scripteurs des Magnets.fruiP1140760

Ensuite, et pendant que les activités manuelles se poursuivaient, au menu, réalisation d’une compote de pommes à la cannelle.

Après une approche chronologique des différentes étapes, après une lecture de la recette place aux manipulations : laver les pommes, les éplucher…

Voir : https://www.cuisineaz.com/recettes/compote-de-pommes-a-la-cannelle-47494.aspx

Quant aux enfants qui avaient fait beaucoup d’efforts, ils méritaient bien, en fin de séance, un petit goûter partagé avec autant de sérieux que pour les activités.

L’ALSH de Poussan en goguette dans les vignes

Ce mercredi 19 septembre, très bonne matinée pour les enfants de l’ALSH de Poussan : une sortie en direction des vignes de Lionel Vergues, à l’Olivette pour grapiller.  gnouP1140218

Avec le soleil en prime!

27 enfants et leurs accompagnatrices ont profité de cette balade pour découvrir le vocabulaire relatif à la vigne, explorer aussi cet environnement, poser des questions et surtout cueillir de belles et bonnes grappes oubliées par la machine à vendanger.

Des ciseaux, quelques seaux et c’était parti pour la cueillette.gnouP1140224

Il est certain qu’au retour ces jolies grappes sauront être manipulées pour réaliser un bon jus de raisin.

Entre ludique et éducatif, ce fut un moment bien apprécié par tous les enfants.

Tournoi de confirmation pour les U12 – U13 du CA Poussan Foot

L’image contient peut-être : 12 personnes, personnes souriantes, personnes debout, plein air et nature
Les jeunes Poussannais se déplaçaient à Boujan-sur-Libron ce samedi après-midi pour rencontrer les équipes de Boujan et de Montblanc.

Lors du premier match face à Boujan, nos joueurs se sont inclinés de peu (1-0).
Lors du second match face à Montblanc, nos jeunes se sont imposés (2-1) grâce à deux exploits personnels de Kylian.

Bravo les jeunes.