Dimanche 31 décembre les horaires des bus se terminent plus tôt en raison des fêtes de fin d’année.

Attention rappel important !
Dimanche 31 décembre les horaires des bus se terminent plus tôt en raison des fêtes de fin d’année.
Toutes les infos ici 
Le réseau SAMobilité vous souhaite une bonne fin d’année.
Peut être une image de texte qui dit ’Dimanche 31 décembre 2023 Les bus terminent plus tôt en raison des fêtes. Sète aGGLOPÃLE mobilité De: Gare SNCF 1 Vers: Jean Moulin 2 Centre Malraux Dernier Départ: 18h50 Jean Moulin Gare SNCF Noël Guigno Centre Malraux Noël Guignon Centre Malraux 3 Gare SNCF 18h15 19h00 18h30 Gare SNCF 13 Gigean Rte de Montbazin Sète Noël Guignon Centre Malraux 19h05 Sète Noël Guignon Gigean Rte de Montbazin 18h35 17h45 18h25 Pas de modification d'horaires pour les lignes: 10 11’

 

Trier ses déchets alimentaires, c’est possible et encouragé par l’Agglopôle

Trier ses déchets alimentaires, c’est possible et encouragé par l’Agglopôle

A compter du 1er janvier 2024, conformément au droit européen et à la loi antigaspillage de 2020, les collectivités sont tenues de proposer à leurs habitants une solution de tri à la source des biodéchets (restes de repas, épluchures, coquilles d’œuf, etc.), pour que ces déchets soient valorisés. Tous les habitants de l’Archipel de Thau sont concernés, qu’ils vivent en maison individuelle ou en appartement.

Fortement engagée dans la réduction des déchets de son territoire, Sète Agglopôle Méditerranée propose et encourage la pratique du compostage depuis plusieurs années pour réduire la production de déchets à la source. L’enjeu est double : réduire le volume des ordures ménagères non recyclables, tout en favorisant le retour au sol de ces matières organiques et contribuer ainsi au maintien de la fertilité des sols.6054Capture d'écran 2023-12-28 164214 

► Distribution de composteurs collectifs
Depuis 2017, l’Agglopôle distribue gratuitement sur demande un composteur de jardin en bois aux habitants de son territoire. Les composteurs peuvent être récupérés au Complexe Oïkos, mais aussi dans les 7 déchetteries de l’Agglopôle. Les médiateurs de l’environnement de la collectivité sensibilisent et forment tout au long de l’année les différents publics au compostage. Ils interviennent dans les écoles, sont présents sur les marchés des 14 communes et sur les manifestations intercommunales. Ils organisent également régulièrement des distributions de composteurs dans les communes, au plus près des habitants, pour faciliter leurs démarches.

A ce jour, 9 500 foyers se sont déjà équipés et trient leurs biodéchets à la maison pour les valoriser en compost. Pour allier valorisation des déchets et réemploi, l’Agglopôle va s’équiper cette année de 2 500 nouveaux composteurs individuels réalisés par une entreprise locale à partir de palettes.

Pour développer le déploiement des composteurs individuels en zone pavillonnaire, le maitre-composteur de l’Agglopôle mène actuellement un vaste travail avec le service de cartographie de la collectivité pour identifier les secteurs du territoire qui sont peu équipés afin de mener des actions ciblées d’information et de sensibilisation auprès des habitants.

Vous souhaitez vous équiper d’un composteur individuel ? Contactez le service déchets pour réserver votre composteur : 04 67 78 55 96 – dechets@agglopole.fr6054Capture d'écran 2023-12-28 164324

► Déploiement des aires de compostage partagé
Sète Agglopôle Méditerranée développe et finance également l’installation d’aires de compostage collectif sur l’ensemble de son territoire pour offrir aux volontaires une solution pratique et responsable pour trier et valoriser leurs biodéchets. Les aires de compostage partagé permettent à un groupe d’individus ou de ménages de déposer leurs déchets organiques en un même lieu afin qu’ils soient compostés collectivement. Ces aires fonctionnent grâce aux apports en biodéchets et à l’implication de « référents composteurs », que ce soit des habitants, des membres associatifs ou encore des responsables d’établissements publics.

Le déploiement sur le territoire est réalisé en collaboration avec les communes. Près de 50 aires collectives ont déjà été mises en place sur l’espace public, dans des quartiers résidentiels, au sein d’établissements publics, notamment scolaires, dans les jardins partagés ou encore en pied d’immeubles. Le développement des aires de compostage partagé devrait s’accélérer en 2024. Plusieurs communes et associations de quartiers ont déjà sollicité l’Agglopôle pour être équipées. Pour aller plus loin, Sète Agglopôle Méditerranée mentionne également des prescriptions dans tous les permis de construire des futures résidences afin qu’elles prévoient de s’équiper de composteurs collectifs. L’Agglopôle accompagne les bailleurs et syndics de copropriété dans la mise en place des sites de compostage partagé, notamment en ce qui concerne la formation des usagers.

Composter sur une aire collective vous intéresse ? Vous souhaitez devenir référent(e) d’une aire de compostage partagé ? Contactez le service d’Education à l’Environnement : 04 67 46 25 53 – educenvironnement@agglopole.fr

► La réflexion sur la collecte des biodéchets se poursuit
Sète Agglopôle Méditerranée a dans un premier temps fait le choix de favoriser la gestion de proximité avec le compostage domestique individuel et les aires de compostage partagé. Elle est prête à répondre à toutes les demandes des particuliers, qu’ils soient en habitat pavillonnaire ou résidentiel. Elle poursuit toutefois ses études et mènera des expérimentations sur la possibilité d’organiser une collecte séparative des biodéchets en points d’apport volontaire (abris-bacs avec ou sans contrôle d’accès), mais également en porte à porte. Cette collecte pourrait s’intégrer aux ordures ménagères. Les habitants seraient invités à trier les biodéchets dans des sacs de couleur spécifique et à les déposer dans les bacs à ordures ménagères. Arrivés au centre de tri, les sacs de biodéchets seraient séparés des sacs à ordures ménagères par reconnaissance optique sur une chaine de tri dédiée.

 Cette réflexion est notamment menée dans le cadre de l’élaboration du PLPDMA de l’Agglopôle (Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés). Un groupe de travail composé de techniciens, d’élus et d’associations, travaille spécifiquement sur les biodéchets et élabore des fiches actions pour définir la stratégie du territoire en matière de collecte et de valorisation des biodéchets des ménages.

 La mise en place d’une collecte distincte dédiée aux biodéchets est quant à elle d’ores et déjà exclue. En effet, suite aux retours d’expériences des collectivités qui ont adopté ce moyen de collecte, il s’avère qu’elle génère des coûts considérablement élevés car elle nécessite un passage et un nettoyage fréquent, ce qui entrainerait par ailleurs une importante consommation d’eau. Cette approche serait irresponsable à l’heure où la ressource en eau se raréfie et incohérente avec les actions que mène l’Agglopôle pour préserver la ressource.

 Le collecte et le traitement des déchets représentent une charge importante pour les collectivités. L’expertise sur le tri à la source des biodéchets est indispensable et Sète Agglopôle Méditerranée prendra le temps nécessaire pour trouver les solutions les plus efficaces. L’objectif principal demeure de réduire les déchets, d’optimiser le tri, et de diminuer la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères.

33 points à l’ordre du jour du Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée à Marseillan : les tarifs, eau, assainissement et déchets posent des problèmes

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée du 14 décembre 2023 :

camuIMG_20231214_171430  

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 14 décembre 2023 son conseil communautaire du mois avec 33 points à l’ordre du jour et quelques sujets prêtant à discussions.

Ci-dessous le résumé des points principaux qui ont été débattus par les élus présents lors de la séance retransmise en direct (dès 17h) sur le Site de SAM. 

Le conseil était à suivre en direct sur le site internet : https://www.agglopole.fr/

Le rapport du dernier Conseil Communautaire fut approuvé. Le quorum était atteint la séance pouvait débuter…
La secrétaire de séance était désignée.

Revivez les débats de la séance, dont l’ordre du jour comptait 33 points soumis à délibération.https://vimeo.com/894586525

François Commeinhes a tenu à revenir sur le fait que la ville de Bourges ait été retenue comme capitale culturelle 2028 alors que Montpellier-Sète faisait partie des quatre finalistes.

Voir : https://youtu.be/pUY3S6I0BzQ

Téléchargez l’ordre du jour du Conseil communautaire du 14 décembre 2023 :
Trois points ont porté particulièrement problème :

Sète Agglopôle a des ambitions renforcées et une tarification solidaire pour la ressource en eau

 Il a été précisé par Yves Michel, Vice Président de Sète Agglopôle, ayant en charge ce domaine : « Alors que l’eau est une ressource de plus en plus précieuse sur notre territoire, soumise plus que tout autre élément aux aléas du changement climatique, des débats ont été engagés sur la nature des investissements à réaliser dans les mois à venir. Afin de limiter les pertes lors de l’adduction de la ressource vers l’usager, il est en effet essentiel de renouveler régulièrement le réseau. Une harmonisation tarifaire a ainsi été actée pour les réseaux de Mèze et de Sète, afin de correspondre aux objectifs de rendements fixés collectivement. Pour ne pas impacter les personnes les plus en difficulté, il a été décidé de mettre en place concomitamment un fonds de solidarité eau sur la commune de Mèze, d’une valeur totale de 10.000€. Mobilisable sous conditions de ressources, ce chèque eau permettra une prise en charge complète de l’eau consommée dite vitale, ainsi qu’une prise en charge à hauteur de 50% de l’eau dite essentielle. Les usagers concernés sont invités à se rapprocher du CCAS de Mèze pour le versement de cette aide. Une aide similaire est mobilisable pour les usagers sétois, dont la convention d’application a été avenantée lors de ce conseil. Les usagers sétois sont quant à eux invités à se rapprocher du CCAS de Sète. Dans la même logique, une harmonisation tarifaire a été engagée sur les tarifs d’assainissement, permettant de réduire les disparités territoriales et d’assurer un traitement optimisé des eaux usées. Une nécessité au regard des enjeux soulevés par la préservation du milieu naturel, par la bonne qualité des eaux nécessaire à l’activité conchylicole, ou encore pour les opportunités innovantes qui pourraient être saisies grâce à la réutilisation des eaux usées. »camuIMG_20231214_170656

Mais, si ce point n’a pas posé problème, c’est celui relatif aux tarifs eau potable, de l’eau d’Issanka,  à partir du 1er janvier 2024 qui a posé problème avec une revalorisation des tarifs prévue de 3,977%. Mais les élus de Mèze ne sont pas d’accord et ont été soutenus par les oppositions et entre-autres par les élus de Frontignan (Voir délib 27 en vidéo)

Résultats :

Décision votée

Pour : 24, contre, 23, 2 Abstentions donc adoptée

Autres tarifs qui ont été votés : délib 30 et 33

Débats à voir en vidéo en fin de séance.

Ceux relatifs à l’assainissement et aux eaux usées au 1er janvier 2024.

Actualisation des tarifs pour une valeur de référence correspondant à 120 m3 par an. Valeur fixée à 2€20 HT par m3 hors taxe agence de l’eau pour modernisation des réseaux au 1er janvier 2023 par actualisation des tarifs sur la base de l’évolution de l’indice des prix à la consommation (IPC)  La nouvelle valeur serait de 2,28%.

Contre : 22, abstentions : 1, pour : 26 donc décision adoptée

Ceux relatif aux déchets au 1er janvier 2024 : actualisation des tarifs (nombreux) relatifs aux professionnels. Long débat à voir en fin de retransmission vidéo.

NON ADOPTEE car 26 votes contre et 23 pour.

Parmi les points abordés l’on retiendra qu’il a été acté ou approuvé :Le fait que SAM s’engage aux côtés des acteurs de l’environnement Dans un effort conjoint pour la préservation de l’environnement et la sensibilisation, Sète agglopôle méditerranée a également établi des partenariats avec l’ARDAM et la LPO. Ces conventions cadres, s’étalant de 2024 à 2026, impliquent des actions de gestion, de formation, et d’éducation à l’environnement. Le partenariat avec la LPO comprend également un appui au fonctionnement du Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, soulignant l’engagement de l’agglopôle envers la protection de la faune et la biodiversité. Une aide a également été apportée au Syndicat Mixte du Massif de la Gardiole, avec la mise à disposition d’agents mobilisés directement sur le terrain pour la préservation de cet espace naturel, stratégique pour le territoire. Il a été approuvé une aide aux mobilités douces élargie pour favoriser les déplacements durables  Afin d’encourager les modes de déplacements doux, SAM octroie depuis 2015 des aides à l’achat de vélos et trottinettes électriques pour les habitants du territoire. Depuis sa création, 3.300 foyers ont été aidés pour un montant supérieur à 600.000€.Une modification du règlement survient à partir du 1er janvier : les demandeurs pourront déposer leurs dossiers dans les six mois après l’achat (actuellement le dépôt du dossier est limité à l’année civile en cours) ; d’autre part, l’aide ne sera plus limitée à une par foyer fiscal mais conditionnée à une aide par personne tous les quatre ans.camuIMG_20231214_170631

 Approuvé aussi un soutien fort de SAM aux investissements réalisés dans les communes

SAM alloue des « fonds de concours » aux communes du territoire pour soutenir leurs projets structurants. Ont été approuvés par les élus communautaires les projets suivants :

  • A Montbazin, la phase 1 des travaux de rénovation de la Mairie, avec la réfection de la toiture, campanile, et salle des mariages à hauteur de 13.675 €
  • A Sète, l’aménagement de la Place Aristide Briand à hauteur de 500.000 €
  • A Poussan, le projet de restauration et l’aménagement de la Chapelle du Jardin des Frères en l’Espace Saint-Roch à hauteur de 300.000 €, soutien complété par le versement d’un fonds de concours supracommunal de 300.000 €, soit 600.000 € au total.

L’attribution des fonds de concours sur la programmation 2021-2026 représente à ce jour une aide totale aux communes de 7.697.528 €.

Un accompagnement financier des structures partenaires

SAM apporte chaque année son concours à la vie associative par l’octroi de subventions. Des avances sur subventions ont ainsi été actées pour les partenaires suivants, permettant de renforcer dès à présent les projets menés en commun :

  • la Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau à hauteur de 559.346 €
  • la MLIJ à hauteur de 153.000 €
  • l’OTI à hauteur de 225.000 €
  • l’Agence d’attractivité Blue Invest à hauteur de 75.000 €
  • la Palanquée à hauteur de 18.000 €

 Dans le cadre du soutien de SAM aux clubs sportifs de haut niveau, des avances sur subventions ont également été votés pour les clubs suivants :

  • La Boule d’Azur de Balaruc-les-Bains : avance de 56.050 € sur une subvention annuelle de 112.100 €
  • L’Arago de Sète : avance de 353.992 € sur une subvention annuelle de 707.983 €
  • Sète Natation : avance de 145.587 € sur une subvention annue0lle de 291.175 €
  • Frontignan Thau Handball : avance de 73.459 € sur une subvention annuelle de 146.918 €

camuIMG_20231214_170609

Il fut ensuite approuvé une action concertée pour La Passerelle à l’Île de Thau

 SAM met l’équipement culturel « La Passerelle » à disposition du CCAS en raison de son rôle d’animateur socio-culturel dans le quartier prioritaire de l’île de Thau. Depuis 2019, le CCAS y déploie la réalisation d’actions et de projets dans l’espace public : l’ile en fête, orchestre symphonique du conservatoire, projet d’éducation artistique et culturel, au profit de la population, et en particulier des habitants des quartiers prioritaires. Afin d’apporter les moyens nécessaires au fonctionnement de cette structure, SAM lui attribue annuelle une subvention de 140.000 €. La ville de Sète apporte une expertise en matière culturelle au travers notamment de l’intervention de ses personnels au sein de la Passerelle, et soutient également financièrement ce projet, pour un montant de 284.626 €, compris dans le cadre de la subvention globale de fonctionnement qu’elle verse au CCAS.

 

Ainsi que pour l’amélioration de l’Habitat : le fait que 16 copropriétés soient accompagnées dans des quartiers anciens

 L’Agglopôle et la Ville de Sète s’engagent pour améliorer l’habitat précaire en dans les quartiers anciens. C’est dans ce cadre que 16 copropriétés représentant 143 logements ont été sélectionnées pour bénéficier de l’intervention de Promologis et de sa filiale Izysyndic. Le protocole partenarial approuvé par les élus communautaires permettra ainsi de définir les modalités d’intervention de chaque partenaire, et ainsi insuffler une dynamique nouvelle où l’intervention de la puissance publique est essentielle.
Validés et approuvés la stratégie et le plan d’actions à horizon du Contrat d’Objectif territorial 2022-2026
Dans le cadre du Contrat d’Objectifs Territorial (COT) conclu avec l’ADEME, a été élaboré un programme d’actions 2023-2026 qui sera conduit en appui de la mise en œuvre de la stratégie du Plan Climat Air Énergie Territorial. Il s’articule autour de 9 chantiers stratégiques couvrant les enjeux du territoire et près de 60 actions opérationnelles.

Parmi ces actions, 5 objectifs ont été retenus comme prioritaires en accord avec l’ADEME, et seront mises en œuvre dans les mois à venir :

► Mettre en place et animer une gouvernance de la transition écologique

► Développer la commande publique

► Elaborer une stratégie territoriale de développement des énergies renouvelables

► Organiser une stratégie patrimoniale de sobriété des fluides

► Développer l’économie circulaire via des actions de formation, d’insertion professionnelle et de soutien aux projets innovants

Valdé enfin, Le CGITE, un outil au service de la transition écologique

 

Promouvoir un aménagement résilient et durable ; défendre une économie littorale globale et innovante, capable de s’adapter aux effets du changement climatique ; poursuivre une gestion environnementale équilibrée pour protéger la biodiversité et les usages : les objectifs poursuivis par le CGITE sont ambitieux, stratégiques et nécessaires.Construit avec les partenaires du Syndicat Mixte du Bassin de Thau et de l’Agence de l’Eau Rhône Corse Méditerranée, il permet de décliner territorialement des actions concrètes dans dix objectifs prioritaires. La deuxième convention d’application a été votée par les élus communautaires, traduisant toute l’ambition engagée en faveur de la transition écologique.

Sète agglopôle méditerranée recherche

Sète agglopôle méditerranée recherche :
- un(e) Responsable du Service conduite d’opérations (Voirie et Réseaux Divers)  https://miniurl.be/r-517b
- un(e) Chargé(e) d’opérations maître d’œuvre infrastructure (Voirie et Réseaux Divers) https://miniurl.be/r-517a
Merci de déposer en ligne votre candidature, comportant lettre de motivation, CV et diplômes, avant le 18 janvier 2024 sous la référence correspondante sur https://www.agglopole.fr/formulaire-recrutement-sete…/
Peut être une image de texte qui dit ’NOUS RECRUTONS Rejoignez-nous’

 

Sète Agglopôle Méditerranée lance son programme de covoiturage avec Klaxit par BlaBlaCar Daily

À compter du 15 novembre 2023, Sète Agglopôle Méditerranée soutiendra financièrement le développement du covoiturage sur son territoire afin d’encourager les automobilistes à partager leurs trajets du quotidien avec l’application Klaxit. Grâce à cette aide, les conducteurs recevront au minimum 1€ à chaque covoiturage et le trajet devient gratuit pour le passager.

 blabla

Alors que la hausse des prix de l’énergie pèse sur les budgets des ménages, ce soutien est essentiel dans une région où l’usage de la voiture est prédominant pour se rendre au travail. En effet, dans le département de l’Hérault, plus de 75 % des actifs se rendent au travail en voiture.

Déjà en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole et Pays de l’Or Agglomération, Klaxit par BlaBlaCar Daily déploie officiellement son service de covoiturage domicile-travail sur les 14 communes de Sète Agglopôle Méditerranée et ses 126 000 habitants.

Comment ça fonctionne ?

  1. Les passagers et conducteurs téléchargent l’application Klaxit et y indiquent leurs adresses de domicile et de travail ainsi que leur planning pour la semaine.
  2. L’application met en contact les membres qui empruntent le même itinéraire aux mêmes horaires. Les points de rendez-vous sont proposés automatiquement, avec le minimum de détour pour le conducteur.
  3. Le conducteur reçoit une compensation de 1€ à 2€ par trajet et par passager, selon la distance parcourue. Pour les passagers, le trajet est gratuit grâce au soutien de Sète Agglopôle Méditerranée.[1]

Exemples d’économies réalisées par les conducteurs

  • Sète > Poussan – 12 km: le conducteur reçoit 1€20 et le passager ne paie rien grâce au soutien de Sète Agglopôle Méditerranée.
  • Frontignan > Vic-la-Gardiole – 9km : le conducteur reçoit 1€ et le passager ne paie rien grâce au soutien de Sète Agglopôle Méditerranée.
  • Mèze > Mireval – 32km : le conducteur reçoit 2€ et le passager ne paie rien grâce au soutien de Sète Agglopôle Méditerranée.

[1]Frontignan, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Gigean, Loupian, Marseillan, Mèze, Mireval, Montbazin, Poussan, Sète, Vic-la-Gardiole, Villeveyrac

« Nous sommes ravis de collaborer avec Sète Agglopôle Méditerranée pour un développement rapide du covoiturage sur l’ensemble de son territoire, offrant ainsi une solution concrète pour le pouvoir d’achat des habitants et répondant aux enjeux urgents liés au climat. » précise Julien Honnart, Directeur de la stratégie de Klaxit par BlaBlaCar Daily.

« Le coivoiturage représentait le dernier chaînon manquant de la chaîne “Mobilité” du territoire (réseau de bus, navettes maritimes, velos et pistes cyclables, logistique urbaine…). C’est tout naturellement que nous avons souhaité developper cette application et que SAM va soutenir financièrement le covoiturage en finançant les trajets sur et en dehors du territoire”, précise François Commeinhes, Président de Sète agglopôle méditerranée.

100€ de Prime Covoiturage pour les conducteurs

Les automobilistes qui changent leurs habitudes de déplacement en partageant leurs trajets peuvent également recevoir la « Prime Covoiturage de 100 € » mise en place en janvier 2023 dans la cadre du plan national du covoiturage du quotidien.

Les conducteurs peuvent en bénéficier en partageant pour la première fois dix trajets sur l’application Klaxit. Ce montant s’ajoute aux économies déjà réalisées en covoiturant.

A propos de Klaxit par BlaBlaCar Daily

Créé en 2012 par Julien Honnart et Cyrille Courtière, Klaxit est le leader du covoiturage domicile-travail en France. Pour créer des réseaux de covoiturage locaux, Klaxit s’appuie sur les entreprises, qui proposent le service à leurs collaborateurs, et les collectivités territoriales, qui subventionnent les trajets effectués en covoiturage. En 2023, Klaxit compte 350 entreprises clientes et plus de 50 collectivités locales partenaires.

En Mars 2023, BlaBlaCar et Klaxit ont annoncé leur rapprochement pour rassembler à l’horizon 2024 leurs offres de covoiturage domicile-travail au sein de l’application BlaBlaCar Daily. L’objectif est de poursuivre la stratégie de partenariats avec les entreprises et collectivités mise en œuvre par Klaxit tout en bénéficiant de la notoriété de la marque BlaBlaCar Daily afin de faire du covoiturage un réflexe quotidien pour des millions de Français.

Signature d’une convention pour développer la croissance bleue

Jean-Guy Majourel, 1er vice-Président de Sète agglopôle méditerranée, était ce mercredi 13 décembre, au Parc des Expositions de Montpellier où est actuellement organisé un événement de premier plan dans le domaine des énergies renouvelables, le Salon EnerGaïa.6310Capture d'écran 2023-12-13 172836

C’est dans ce cadre qu’il vient de signer une convention de partenariat avec le Pôle Mer Méditerranée *, comportant des axes de développement riches, en faveur de l’Economie bleue locale  :

  • accompagner grâce à son expertise « filières et innovation », l’Agglopôle, dans sa promotion du « Pôle de Croissance bleue »,
  • contribuer au sourcing de projets d’entreprises et startups autour de la croissance bleue, pour qu’ils soient hébergés dans les incubateurs d’entreprises du territoire,
  • accompagner les entreprises et adhérents du Pôle Mer Méditerranée, implantés ou actifs sur le territoire de l’Agglopôle
  • établir une antenne du Pôle Mer à Sète  dans la pépinière  d’entreprises Flex pour permettre au Pôle Mer d’accompagner au mieux l’Agglopôle dans sa politique de développement de l’économie bleue et faciliter l’accueil des porteurs de projets locaux concernés par les thématiques maritimes et littorales. L’Agglopôle mettra à disposition du Pôle Mer un bureau au sein de la pépinière d’entreprises FLEX (Sète) pour cela.
* Le pôle mer  c’est quoi ?
Depuis sa labellisation « pôle de compétitivité » en juillet 2005, le Pôle Mer Méditerranée s’est imposé comme un acteur incontournable du développement durable de l’économie maritime et littorale sur le bassin méditerranéen. La feuille de route actuelle s’appuie sur 6 Domaines d’Actions Stratégiques. Sa mission principale est de développer durablement l’économie maritime et littorale sur le bassin méditerranéen et dans le monde, notamment en favorisant l’innovation collaborative entre les entreprises et la recherche académique au niveau régional, national et européen.     

La collecte solidaire dépasse les 500 kilos !

Organisée par l’Agglopôle Sète méditerranée, la collecte solidaire a battu les records. Cette année, 515 kilos de décorations et de jouets ont été récupérés en novembre dernier dans les sept déchetteries du territoire afin de soutenir les familles les plus en difficulté. L’ensemble des objets collectés sera donné à l’association des Restos du cœur et aux CCAS volontaires du territoire afin que les familles bénéficiaires puissent les mettre sous le sapin.
Pour rappel, l’espace don et réemploi de la déchetterie de Sète est ouvert durant toute l’année du mardi au samedi de 8h15 à midi.

 

Sète agglopôle méditerranée recherche un(e) Assistant(e) sécurité incendie/intrusion, sûreté, accessibilité des personnes / Assistant(e) des instruments fragiles

Sète agglopôle méditerranée recherche un(e) Assistant(e) sécurité incendie/intrusion, sûreté, accessibilité des personnes / Assistant(e) des instruments fragiles
https://miniurl.be/r-50se
Merci de déposer en ligne votre candidature, comportant lettre de motivation, CV et diplômes, avant le 8 janvier 2024 sous la référence correspondante sur https://www.agglopole.fr/formulairerecrutement-sete…/Aucune description de photo disponible.

 

À LA RECHERCHE DES GAGNANTS DE LA TOMBOLA D’OCTOBRE

Suite au tirage de la grande Tombola du Festival des commerçants, qui s’est déroulé en octobre sur tout le territoire, les services de Sète agglopôle recherchent les gagnants des lots, listés dans l’image ci-dessous et gagnés dans un commerce de Poussan, et non encore récupérés.
Peut être une image de texte qui dit ’NUMÉROS GAGNANTS TOMBOLA FESTIVAL DES Sète aGGLOPÃLE OPÃLE COMMERÇANTS DE SETE AGGLOPOLE MEDITERRANÉE méditerranée ARCHIPEL 47 917 LOT 114 49 851 LOT 044 48235 LOT 198 50 717 LOT 072 51 063 LOT 058 54325 54 LOT 240 50 160 LOT 128 50 483 LOT 156 50 574 LOT 226 50 912 LOT LOT142 142 50 354 LOT 086’
Si vous possédez l’un de ces numéros gagnants, vous pouvez vous rendre au siège de Sète Agglopôle Méditerranée (4, avenue d’Aigues à Frontignan) aux heures d’ouverture (de 9h à 12h et de 14h à 17h) afin de récupérer les lots ’ ́.
En cas d’impossibilité, merci de contacter le service commerce au 07 88 17 82 74.
Les lots non récupérés seront remis à des associations d’intérêt général jeudi 21 décembre à 14h30.

 

Le prochain Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée, prévu ce jeudi 14 décembre dès 17h à Marseillan, est à suivre en direct

Le prochain Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée, prévu ce jeudi 14 décembre dès 17h à Marseillan, est à suivre en direct sur le site internet www.agglopole.fr 
L’ordre du jour comptera 32 points soumis à délibération https://miniurl.be/r-50m5
Suivez le Conseil de l’Agglopôle en direct