Le Groupe Nicollin retenu pour la collecte et le nettoiement des espaces publics

Sète agglopôle méditerranée et la ville de Sète choisissent
le Groupe Nicollin pour la collecte et le nettoiement des espaces publics  

 C’est à l’unanimité qu’a été votée, lors du bureau communautaire du jeudi 24 mai 2018, l’attribution du marché public pour la collecte des ordures ménagères et le nettoiement des espaces publics de Sète et de l’Agglopôle à la Société Méditerranéenne de Nettoiement (Groupe Nicollin).

Actuellement, les prestations de nettoiement sur les communes du territoire de Sète agglopôle méditerranée sont réalisées en régie par les services communaux. La collecte des déchets, de compétence communautaire, varie quant à elle selon les communes qui font appel à des régies ou à des prestataires extérieurs. Une organisation complexe qui rend la coordination difficile et cause des dysfonctionnements (problèmes de coordination, retards d’exécution, tensions entre les prestataires, surcoûts)…

Afin de remédier à ces difficultés, et pour offrir à la population un service toujours plus qualitatif, la Ville de Sète et Sète agglopôle méditerranée, réunies au sein d’un groupement de commandes confient donc à un seul et même prestataire (la SMN) :

  • La collecte des déchets ménagers et de nettoiement des espaces publics sur le périmètre du centre-ville de Sète (lot 1),
  • la Collecte des ordures ménagères en bacs roulants sur les communes de Gigean, Mireval, Vic-la-Gardiole, Balaruc-le-Vieux et Frontignan et la collecte des colonnes de tri sur les communes de Gigean, Mireval, Vic-la-Gardiole, Balaruc-le- Vieux, Frontignan, Marseillan et Balaruc-les-Bains (lot 2).

Face à ses concurrents (Suez, Urbaser et Veolia pour le lot 1 ;  Veolia pour le lot 2), la Société Méditerranéenne de Nettoiement s’est distinguée par :

  • Une offre financière avantageuse.
  • Des prestations techniques garantissant des engagements de performance et qui répondent aux attentes du marché.
  • Des moyens matériels adaptés aux tâches régulières.
  • Des moyens humains très satisfaisant, avec notamment, sur le lot 1, la reprise de l’ensemble des 63 agents titulaires identifiés pour le détachement ainsi que la pérennisation des agents contractuels travaillant aujourd’hui pour Sète Agglopôle Méditerranée ou la Ville de Sète sur les prestations concernées par ce marché.

Effectif à partir du 1er juillet 2018, pour le lot 2 et du 1er septembre 2018 pour le lot 1, ce marché d’une durée de 7 ans, et pour un montant annuel de 7,3 millions d’euros HT (pour les deux lots) imposera à son prestataire des performances élevées de propreté et une véritable obligation de résultat.

Le numéro de juin du magazine de Sète agglopôle Méditerranée

Voici le numéro de juin du magazine de Sète agglopôle Méditerranée (feuilletable en ligne ou au format PDF ci-joint également) :2022Capture
http://www.agglopole.fr/telechargez-le-nouveau-numero-du-magazine-notre-agglopole/

Au programme de cette édition, de nombreux sujets abordés, dont :

  • un dossier sur le projet de modernisation de la station d’épuration des Eaux-Blanches
  • les grandes lignes des nouveaux objectifs de l’agglopôle en matière de développement agricole
  • le portrait du Président de l’Abeille Héraultaise, Christian Pons
  • un coup de projecteur sur Initiative Thau, un outil au service du développement économique local
  • un retour sur l’acquisition d’un nouveau véhicule pour le transport des personnes handicapées
  • un article explicatif sur le futur Plan de Déplacements Urbains du territoire
  • un zoom sur le groupe « Mieux vivre ensemble » du Conseil de Développement
  • une interview exclusive du groupe corse I Muvrini…

Une conférence sur la création d’entreprise

 UNE CONFERENCE SUR LA CREATION D’ENTREPRISE LE JEUDI 7 JUIN 2018

A 9Hà l’Hôtel de Ville – Salle des Mariages Place de la République

à Marseillan

Initiative Thau organise en partenariat avec la Ville de Marseillan, une conférence sur la création d’entreprise, avec ses partenaires l’ADIE, l’AIRDIE, la CCI de l’Hérault, la CMA de l’Hérault, la BGE et CREALEAD dans la salle des mariages attenante à la Maire, situé Place de la République.

Face au chômage, la création d’entreprise peut être une solution pour créer son propre emploi, mais entrer dans cette démarche peut être un véritable parcours du combattant.

Cette conférence a pour objectif de présenter les grandes étapes de la création d’entreprise.

Les principaux acteurs de la création présenteront les différents dispositifs existants et les aides financières mobilisables. Une seule idée à retenir : faites-vous accompagner pour votre projet d’entreprise.

confCapture

Aménagement urbain : un Site internet pour tout savoir

Le centre de « Sète agglopôle méditerranée »  fait aujourd’hui l’objet d’un grand projet de renouvellement urbain autour de quatre secteurs distincts mais complémentaires (Entrée Est de Sète, Zone commerciale de Balaruc, Les Hierles et le site Lafarge à Frontignan).

« Reconquérir, redynamiser et apporter une nouvelle offre dans les domaines de l’habitat, de l’économie ou encore du tourisme et de la culture … telles sont les ambitions affichées pour cette reconquête du territoire. » pour la SAM.

proCapture

Vous voulez tout savoir sur les 4 projets d’aménagement menés par notre collectivité ? Vous avez des questions à poser ?

Un Site internet entièrement dédié donne toutes les informations sur cette grande opération.

Visitez le Site Internet Projets Urbains Les 4 projets menés par l’agglopôle :

Le projet d’aménagement est situé à l’entrée de la ville de Sète, à proximité du futur pôle d’échanges multimodal de la gare. Il s’agit d’un projet d’envergure qui doit permettre de développer des emplois, une offre de logements de qualité et de nouveaux équipements en cœur d’agglomération.

L’agglopôle a lancé un projet de requalification et d’extension. Le projet vise à améliorer l’attractivité de la zone, sécuriser les accès et les cheminements, favoriser la création d’emplois par l’accueil de nouvelles enseignes et développer le confort et la qualité du site.

Ce projet résidentiel de 600 à 800 logements (avec une forte part de logement social) s’accompagnera de celle d’un grand parc de plusieurs hectares. Cet espace aménagé aura une vocation de loisirs et récréative, avec la mise en place de parcours de santé, de voies piétonnes et de pistes cyclables.

Le site se divise en deux parties : la cimenterie à l’Ouest et à l’Est, l’ancienne carrière. La carrière sera aménagée en espace de loisirs de plein air. La cimenterie deviendra un lieu d’accueil (tourisme d’affaire, palais des congrès, commerces de promotion du terroir…) et d’activités balnéaires, notamment nautiques.

Collecte des déchets lundi de Pentecôte

Le lundi de Pentecôte va impacter la collecte des déchets ménagers sur le territoire de Sète agglopole méditerranée.

- Ordures ménagères (bacs gris ou marron) : le 21 mai, il n’y aura pas de collecte des bacs individuels. Le passage est maintenu pour les centres-villes, les cœurs de village (collecte en sacs) et les professionnels soumis à la redevance spéciale (sur demande auprès du service).

- Tri sélectif (bacs jaunes ou bleus) : le 21 mai, il n’y aura pas de collecte des bacs individuels. A titre exceptionnel, un rattrapage sera assuré le mercredi 23 mai sur le secteur de POUSSAN 1 (Secteur Ouest :La Maleska-Belbezé-Cave coopérative-Fonginescau-Clos Naudan).

Le ramassage des encombrants ne sera pas assuré et l’ensemble des déchèteries resteront fermées (réouverture le lendemain aux horaires habituels).

Pour toute information complémentaire, contacter le service Déchets au 04 67 46 47 20 ou par mail  (dechets@agglopole.fr).tri1Capture

A Bouzigues, le Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée

samP1050194

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée

Le dernier Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée se tenait ce jeudi 17 mai dans la salle Fringadelle de Bouzigues

 22 points étaient à l’ordre du jour, avec très peu de débats durant la réunion. Voici ci-dessous le résumé des points principaux : des décisions qui abordent la qualité de vie sur le Territoire, avec des subventions pour les équipements sur le Bassin de Thau, le soutient au financement de logements sociaux avec aussi des efforts au niveau de la qualité de l’air.

samP1050187

Harmonisation de compétences…  (UNANIMITE)

  • « Collecte et traitement des déchets banals des professionnels et des déchets conchylicoles »

L’ex-Thau agglo exerçait au titre de ses compétences supplémentaires, la compétence « Elimination des déchets industriels banal inertes notamment conchylicoles dans le cadre de conventions passées avec les entreprises, artisans ou leurs organisations représentatives ». L’ex-CCBNT exerçait également une compétence supplémentaire intitulée :

« Collecte traitement et valorisation des déchets conchylicoles et des déchets professionnels à l’exclusion des déchets industriels ». A ce titre, les deux EPCI assuraient d’une part, la collecte des déchets conchylicoles, via le Syndicat mixte du Bassin de Thau et la COVED et d’autre part celle des déchets banals des professionnels. Compte tenu de la fusion intervenue au 1er janvier 2017, les élus communautaires ont voté l’harmonisationsur l’intégralité du territoire de la compétence supplémentaire « collecte et traitement des déchets banals des professionnels et des déchets conchylicoles. »

  • « Capture des animaux dangereux ou errants et gestion d’une fourrière animale

L’ex-Thau agglo exerçait au titre de ses compétences supplémentaires, la compétence « Mise en place et gestion d’un service de garde des animaux dangereux ou errants au sens des articles L. 211-11 et suivants du Code rural ». L’ex-CCBNT exerçait également une compétence supplémentaire en matière de « Capture des animaux errants et création d’une fourrière animale ». A ce titre, les deux EPCI assuraient la capture des animaux et participaient à la gestion de la fourrière animale située sur Villeneuve-lès-Maguelone, équipement en co-gestion avec Montpellier Méditerranée Métropole, l’ex-CCNBT, l’ex-Thau agglo et les communes de Mauguio et Palavas les flots. Compte tenu de la fusion intervenue au 1er janvier 2017, les élus communautaires ont voté l’harmonisation sur l’intégralité du territoire de la compétence supplémentaire « Capture des animaux dangereux ou errants au sens des articles L. 211-11 et suivants du Code rural et gestion d’une fourrière animale. »

  • «  Installation, maintenance et entretien des abris voyageurs affectés au service public de transports urbains

Pour cette compétence, plusieurs situations coexistent à ce jour :

- Pour les huit communes de l’ancienne Thau agglo :

o Un marché avec la société Decaux permettant un suivi régulier (entretien,maintenance, interventions d’urgence….) de la centaine d’abri-voyageurs de ladite marque.
o Une gestion en direct par le service Mobilité & Développement Durable de certains abris-voyageurs de « type béton » récupérés des communes ou du Conseil Départemental suite à la prise de cette compétence en avril 2015

- Pour les communes de l’ancienne CCNBT : une gestion communale ou départementale en fonction de la localisation des abris.

« Compte tenu de la fusion intervenue au 1er janvier 2017, il est décidé que la maintenance, l’entretien mais également l’installation de tous les abris voyageurs de transports urbains soit assuré par Sète agglopôle méditerranée. Cette non-restitution permettra également, à la date d’achèvement du marché avec la société Decaux, de relancer un marché global sur l’ensemble des abris-voyageurs pour toutes les communes. Les élus communautaires ont ainsi voté l’harmonisation sur l’intégralité du territoire de la compétence supplémentaire « installation, maintenance et entretien des abris voyageurs affectés au service public de transports urbains « .

samP1050184

14,6 M€ de charges transférées par l’agglopôle aux communes (unanimité)

En 2017, l’agglopôle a attribué aux 14 communes de son territoire un montant total de compensations de plus de 14,6 M€. En 2018, un montant de 14,3 M€ est provisoirement attribué. La Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées (C.L.E.C.T.) de Sète agglopôle méditerranée est chargée de garantir l’équité de traitement et la transparence des méthodes d’évaluation des charges transférées.

 210 000 € de subventions pour des équipements sur le territoire (unanimité)

« Sète agglopôle méditerranée soutient financièrement les communes de son territoire afin de contribuer à la réalisation ou au fonctionnement d’équipements d’intérêt commun et structurants des communes. Au vu des demandes de subventions sollicitées par les communes de Frontignan La Peyrade, Mireval et Villeveyrac à ce jour, une nouvelle programmation de subventions d’équipements est proposée pour les projets portant sur des équipements sportifs et de la mise en accessibilité de bâtiments communaux suivants » :

- La réfection du terrain de football du stade Esprit-Granier à Frontignan La Peyrade, équipement partagé entre les différents établissements scolaires, le Club de football et ses adhérents et par l’institut médico-éducatif (360 000€, dont subvention d’équipement de 50 000€)
– La construction d’une salle de sports multi-activités de 350m2 dans l’enceinte du complexe sportif à Villeveyrac, pour la pratique du judo et pour la réception de compétitions de niveau départemental ainsi que la pratique de la danse et de la gymnastique (1 056 000 €, dont subvention d’équipement de 150 000€),

- La mise en accessibilité et réfection de l’entrée du bâtiment communal, à savoir l’Hôtel de ville à Mireval (29 671 €, dont subvention d’équipement de 9863 €)

Soit, pour ces projets, un montant total de subvention d’équipements de 209 863 € (pour un montant d’investissement total de 1 445 671 €).

Un système d’astreinte amélioré (unanimité)

Les élus communautaires ont souhaité améliorer le dispositif d’astreinte en vigueur depuis 2017.  Jusqu’ici seulement opérationnel sur les communes du Nord du Bassin, le dispositif d’astreinte relatif au service Assainissement a été étendu à l’ensemble du territoire et ses 14 communes. La brigade territoriale, qui jusqu’ici ne disposait pas pour sa part de service d’astreinte, pourra également être désormais sollicitée en continu par les maires de toutes les communes 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

samP1050182

 

 Service Urbanisme mutualisé (unanimité)

Les élus communautaires ont approuvé la mutualisation du service « urbanisme réglementaire – instruction des autorisations du droit des sols » entre Sète agglopôle méditerranée et les communes du territoire, à compter du 1er juin 2018. Vont adhérer à ce service commun le SIVOM du Canton de Frontignan, ses communes membres (Balaruc le Vieux, Frontignan, Gigean, Mireval et Vic la Gardiole), les communes de Sète et de Marseillan, la commune de Balaruc-les-Bains (mais à une échéance ultérieure), ainsi que les 6 communes du Nord du territoire (Montbazin, Loupian, Villeveyrac, Mèze, Bouzigues et Poussan).

 L’agglopôle soutient le financement de 40 logements sociaux à Poussan (unanimité)

Les élus communautaires ont attribué à Sète Thau Habitat une subvention
de 399 000 € pour l’opération « Les Cresses » à Poussan, pour l’acquisition en Vente en l’Etat Futur d’Achèvement de 40 logements locatifs sociaux. Le prix de revient prévisionnel de l’opération s’élève à plus de 6,3 M€ TTC dont 1,58 M€ de charge foncière. Les travaux devraient démarrer début 2018 pour une livraison prévue en juin 2019.

  L’Office de tourisme intercommunal sera opérationnel dès le 1er janvier 2019 (unanimité)

Le 1er janvier 2017, Sète agglopôle méditerranée s’est vue transférer dans le cadre de la loi Notre la compétence « Promotion du tourisme, dont la création d’offices de tourisme ». Elle se doit de structurer les offices de tourisme du territoire en un office de tourisme intercommunal tout en prenant en compte les spécificités du territoire. Les communes de Balaruc-les-Bains, Frontignan, Marseillan et Sète ont délibéré pour conserver la compétence précitée au niveau communal et maintenir ainsi, sur le futur territoire, leur propre office de tourisme.

En conséquence, la zone géographique d’intervention de l’office de tourisme intercommunautaire correspond au territoire des communes de Balaruc-le-Vieux, Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Mireval, Poussan, Vic-la-Gardiole, Villeveyrac.

Ainsi, les élus ont décidé la création d’un office de tourisme intercommunal dénommé « Office de tourisme intercommunal Sète Archipel de Thau méditerranée » sous forme d’Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC). Il démarrera ses activités dès le 1er janvier 2019. Son siège sera situé Quai Baptiste Guitard à Mèze.

samP1050176

 

 L’agglo va soutenir la rénovation du Pont Sadi Carnot (unanimité)

Le pont Sadi Carnot connaît de graves faiblesses structurelles et fait l’objet, depuis 2006, d’une limitation de tonnage à 19 tonnes. Les études menées en 2009 et 2010 ont conclu à la nécessité de reconstruction totale de cet ouvrage. Situé sur un axe stratégique de la ville de Sète et de l’agglomération, il assure notamment une fonction routière intercommunale en raison notamment de la présence d’un lycée, de la caserne des pompiers ou bien encore du centre hospitalier du Bassin de Thau, mais également une fonction maritime en permettant la continuité de la liaison navigable entre la mer et l’étang de Thau.

Au-delà de ces fonctions, le pont Sadi Carnot se situe à la croisée de plusieurs projets majeurs de l’agglomération tel que la création de voies en site propre au droit de la RD2 (section urbaine des boulevards Verdun-Blanc et section interurbaine entre Balaruc-le-Vieux et le PEM), la création d’un véritable PEM à Sète ou bien encore la réalisation de l’estacade.

Ces projets étant eux-mêmes inscrits dans l’ensemble des documents stratégiques de notre territoire tels que le SCoT, le PDU ou bien encore le Contrat de gestion intégrée. Ainsi, considérant l’importance de cet ouvrage au regard de son rôle stratégique dans le réseau de transport collectif et le tissu économique intercommunal, les élus ont voté la participation de l’agglopôle à la reconstruction de ce dernier à hauteur de 3,3 M€ HT (pour un montant total estimé à 10M€HT, le reste étant pris en charge par le conseil départemental et la Région). La période travaux sera d’août 2018 à juin 2019.

L’agglopôle s’engage dans l’amélioration de la qualité de l’air (unanimité)

 »  « Sète agglopôle méditerranée s’engage pour la préservation de la qualité de l’air sur son territoire notamment grâce à son adhésion à ATMO Occitanie (Ex Air Languedoc), et en lançant sa démarche de Plan Climat Air Energie Territorial pour l’année 2018. A la fin de l’année 2017, Sète agglopôle méditerranée a été invité par la préfecture de l’Hérault à participer, en concertation avec d’autres collectivités, à la réalisation d’une « feuille de route » concernant des actions fortes pour améliorer la qualité de l’air, à remettre en urgence au Ministre de la transition écologique et solidaire. Cette feuille de route se décline en 18 fiches actions, dont 8 concernent Sète agglopôle méditerranée » :

- 1. Renouvellement des flottes par des véhicules propres ; bus, voitures et vélos électriques
– 2. Développement des points de rechargement pour les véhicules propres ; 19 bornes réparties sur les quatorze communes de l’agglopôle)

- 3. Développement des mobilités actives ; journée de l’écomobilité, subvention pour l’achat de vélos et trottinettes à assistance électrique.

- 4. Proposer des alternatives à l’utilisation de la voiture individuelle ; expérimentation d’un service d’autostop organisé sur 14 communes de Sète agglopôle méditerranée.
– 5. Planification de la mobilité ; mise en place d’un nouveau plan de déplacement Urbain).
– 6. Inciter les intercommunalités couvertes par le PPA à obtenir chaque année la labellisation Ecomobilité ; l’agglopôle obtient chaque année le label « écomobilité » décerné par l’ADEME grâce à ses actions innovantes en lien avec la mobilité durable.
– 7. Diminuer les consommations d’énergie, encourager le développement des énergies renouvelables (ENR) ; mise en place du chèque solaire ou de système solaire combiné pour l’eau chaude et le chauffage pour les particuliers équipés de chauffe-eau solaire.
– 8. Communication et sensibilisation ; organisation d’une semaine de sensibilisation sur l’éco-mobilité sur le territoire durant la semaine européenne de la mobilité, organisation de permanences à destination de l’information de la population : les Espaces Info Energie, avec l’association Gefosat, pour toutes personnes à la recherche de conseils énergétiques pour leurs habitations, les permanences dans le cadre du PIG ou de l’OPAH dans le cadre des projets de rénovation de l’Habitat, les permanences de l‘ADIL visant les travaux de rénovations dans les logements et l’information gratuite des usagers sur leurs droits et obligations.

 Extension du réseau d’eau potable à Gigean (unanimité)

Dans le cadre de l’extension de la ZAE l’Embosque et de la création d’une piscine intercommunale sur la commune de Gigean, Sète agglopôle méditerranée a demandé au Syndicat du Bas Languedoc (SBL) la création d’un réseau d’eau potable afin de les alimenter de façon satisfaisante en débit et en pression. Ce branchement oblige SBL, propriétaire du réseau AEP, à créer une extension du réseau en diamètre 400 mm sur 500 ml.

Les élus ont approuvé la prise en charge de ces travaux à hauteur de 350 000€ pour une estimation globale de 520 000 €.TTC.

Au sujet de la concession d’aménagement de la ZAC entrée de Sète et d’un avenant 1 pour mettre en cohérence les délais d’acquisition du foncier public avec le contrat : 10 mois, 3 conseillers communautaires ont voté contre. (Projet approuvé à la majorité).

Enfin, pour le projet de modification du tableau des emplois qui a été adopté à la majorité, 3 abstentions : il convenait de mettre à jour et de faire évoluer les tableaux des emplois et effectifs de la collectivité.

Le Groupe minoritaire a demandé au Conseil Communautaire d’être vigilant par rapport à la création d’emplois précaires (intérimaires) et d’aller dans le sens d’emplois permanents.

Gardiole : Volontaires pour l’opération de nettoyage le samedi 26 mai

Venez participer à l’opération de nettoyage du Massif de la Gardiole, organisée le samedi 26 mai prochain (de 9h à 12h)gardiCapture

Celle-ci, lancée par le Syndicat mixte de la Gardiole (composé de Sète agglopôle méditerranée et de la commune de Fabrègues) associera les communes riveraines du massif (Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Fabrègues, Frontignan, Gigean, Mireval, Vic-la-Gardiole) avec notamment la participation de volontaires issus d’associations locales.

Le RDV est fixé à 9h sur le parking du col de la Tortue (RD 114) à Vic-la-Gardiole. N’oubliez pas vos gants de nettoyage !

Un apéritif sera offert aux participants à l’issue de la matinée.

A savoir : les travaux du Pôle d’échange multimodal démarrent mercredi

Top départ pour l’aménagement du Pôle d’Echanges Multimodal de Sète

L’aménagement du Pôle d’Echanges Multimodal de la gare de Sète débutera mercredi 16 mai et concernera dans un premier temps (jusqu’à fin juin) des travaux sur la voirie au droit de la Place André Cambon (suppression du Rond-point de la Gare), sur l’ancien parking « courte durée » ainsi que sur le terminal des bus.

 La circulation des véhicules et des piétons sera impactée, dès le courant de cette semaine, sur l’ensemble du périmètre « Quai du Maréchal Joffre – Pont de la Gare – Route de Cayenne » ainsi que sur le parvis de la Gare et la gare routière avec la mise en place d’un plan de circulation.

 Les principales modifications concernent :

La suppression du parking courte durée devant la gare.

 Le maintien d’un stationnement uniquement pour les Taxis et les services SNCF.

Le maintien de la circulation sur l’Axe « Quai Maréchal Joffre → route de Cayenne ».

 Le maintien de l’accès au Pont de la Gare par le quai du Maréchal Joffre.

poleCapture

L’interruption de l’Axe « Route de Cayenne → Quai du Maréchal Joffre » avec report sur l’itinéraire

Concernant le fonctionnement du réseau de bus « Sète agglopôle mobilité », et compte tenu de l’impact des travaux sur les accès à la gare routière, les lignes impactées (N°1, 3, 20, 21, 22 et 23) seront modifiées comme suit :

 Lignes 1 / 3 / 22 :

  • Les départs et les terminus des lignes 1 / 3 / 22 sont reportés au Quai du Pavois d’Or.

  • En direction de la Gare, les arrêts Pont de Pierre et Théâtre Molière ne sont pas desservis => se reporter à l’arrêt Le Chaland ou Quai du Pavois d’Or.

 Lignes 20 / 21 / 23 :

  • Les départs des lignes 20 / 21 / 23 en direction de Mèze, Poussan et Villeveyrac s’effectuent à l’arrêt « Pont de Pierre », coté terminus.

  • En direction de Mèze, Poussan et Villeveyrac, l’arrêt Théâtre Molière n’est pas desservi => se reporter à l’arrêt Gare de Sète.

Plan de situation des bus à la Gare de Sète pendant les travaux :

pole2Capture

  En bref : le Pôle d’échanges Multimodal

 Pour rappel, le PEM de la gare de Sète mettra en connexion piétons, trains, bus, voitures, vélos et même navettes fluviales, afin de faciliter les déplacements de tous.

 Restructurée transversalement la gare sera toujours accessible par l’actuelle entrée, face au pont, mais s’ouvrira également “à l’arrière”, côté Pointe courte. Ce nouvel accès offrira un parking qui permettra aux véhicules (voitures et bus) arrivant des communes du Nord du territoire de se garer ; évitant ainsi de surcharger cette entrée de ville.

 Divers travaux sont prévus : mise en accessibilité (quais, sous-terrain, bâtiment voyageurs), aménagement des parvis nord et sud, création d’une passerelle entre les deux parvis pour accéder aux quais, création d’espace de dépose-minute, de desserte taxis et de stationnement pour les deux-roues, réalisation d’un parking relais accessible depuis la RD2, création d’une aire de régulation au nord et d’une gare routière au sud.

 Plus d’infos sur http://www.agglopole.fr/

Nouveaux calendriers de collecte avec Sète Agglopôle

Trier ses déchets et les jeter, rien de bien compliqué… à condition de savoir quand sortir sa poubelle et où trouver les conteneurs.Les nouveaux calendriers de collecte des déchets pour les 6 communes du Nord du territoire sont désormais disponibles (mai 2018/avril 2019).

Les habitants de Bouzigues, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac peuvent télécharger dès maintenant le(s) document(s) les concernant pour connaitre les modalités de ramassage de leur bac (gris ou marron / jaune ou bleu). https://bit.ly/2JsnatV

Contactez les services en composant soit le 04 67 46 47 20 soit le N° Vert 0 800 801 083 (appel gratuit depuis un poste fixe). Ils répondront à toutes vos questions et vous donneront les détails du ramassage des déchets dans votre secteur d’habitation.

Le Scot présenté aux membres du Conseil de Développement

Pour un Avenir responsable

 Créé en 2005 sous l’impulsion de l’Etat, le Syndicat mixte du bassin de Thau  a pour mission de protéger la lagune de Thau et d’assurer un avenir responsable au territoire.

En 2004, suite à différentes crises sanitaires sur la lagune, le Préfet exige de renforcer la politique environnementale sur ce territoire. Il souhaite qu’une véritable structure de gestion soit mise en place à l’échelle du bassin de Thau.

Le Syndicat mixte du bassin de Thau nait en 2005 sur le périmètre des 14 communes de la Communauté d’agglomération du bassin de Thau. Depuis 2016, il intègre également Montpellier Méditerranée Métropole et Hérault Méditerranée. Son périmètre d’action s’étend aujourd’hui sur 25 communes membres de ces EPCI et de la Communauté de communes de la vallée de l’Hérault.

Ce jeudi 3 mai des spécialistes du SMBT dont son Directeur, Luc Hardy, présentaient aux membres du Conseil de développement de Sète Agglopôle méditerranée le SCOT du territoire et son évolution qui s’inscrit de 2009 à 2030.

batP1040200

Le périmètre du SCOT ( Schéma de cohérence territorial) est à peu près identique à celui de la carte hydrographique mais celui du SMBT s’étend sur d’autres communautés voisines.

Les compétences de l’Agglo en matière du SCOT sont déléguées au SMBT. Il faut savoir que pour les communes du SAM le SCOT a un caractère prescriptif et les projets locaux doivent être en principe inscrits dans le SCOT. (Au niveau des habitants il est prévu jusqu’à 2030 une croissance limitée à 40 000 habitants et à 17500 logements sur le Bassin de Thau).

Actuellement, afin de réaliser d’ici fin 2019 une révision du SCOT, celui-ci est placé dans une phase de diagnostic…

Le SMBT a pour mission de préserver la lagune et son territoire.

Il donne les grandes orientations en matière d’aménagement du territoire, de protection des espaces naturels et de gestion de l’eau.

batP1040202 (1)

Les missions

Le SMBT est chargé de penser et de planifier l’aménagement du territoire et la gestion de l’eau.

Il pilote :

  • Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de Thau qui organise l’aménagement du territoire pour les 30 ans à venir.
  • Le Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SAGE) qui organise la politique de l’eau à l’horizon de 10 ans.
  • Natura 2000 : un programme d’actions qui vise à protéger la richesse environnementale du territoire.
  • Le Contrat de Gestion Intégrée (2012-2017) : un programme d’actions de 500 millions d’euros pour répondre aux enjeux du territoire. Il coordonne les politiques d’aménagement du territoire et de gestion de l’eau.

Depuis sa création, le rôle du syndicat mixte est allé grandissant.

Au travers du SCOT, c’est le visage du territoire dans les 30 ans à venir qu’il dessine. Assurer son développement tout en préservant ses ressources, ses espaces et son identité.

Il fixe 3 grands objectifs :

  • Protéger les espaces naturels
  • Structurer le développement et maîtriser l’urbanisation
  • Organiser les déplacements

En un mot, le SMBT est le garant d’un développement équilibré du territoire.e SCOT organise l’aménagement du territoire pour les 20 ans  à venir. Il doit trouver un juste équilibre entre le développement urbain et la protection des espaces.

Le territoire de Thau, territoire d’eau, est particulièrement vulnérable. Pour répondre aux besoins des populations, le SCOT de Thau organise le développement du territoire tout en préservant les espaces naturels.

Une réponse aux besoins des populations

Pour faire face à la pression démographique, le territoire de Thau s’est développé de manière anarchique durant les dernières décennies. L’étalement urbain a progressivement consommé l’espace disponible. D’autres problèmes ont vu le jour : environnementaux, mobilité…Cette croissance galopante doit être stoppée. Les phases de concertation ont permis de faire remonter les besoins des populations.

Ils concernent :

  • L’accès à l’habitat
  • L’offre d’emploi
  • Des déplacements facilités
  • Un cadre de vie préservé

Le SCOT de Thau est une réponse aux attentes exprimées par la population : il organise l’accueil des populations, conforte une dynamique économique en recherchant à économiser l’espace, maîtriser les déplacements, préserver les ressources.

batP1040201 (1)

 

Les enjeux du SCOT de Thau

Protéger le territoire 

  1. Préserver la richesse environnementale : celle de la lagune, support de l’économie
  2. Préserver les espaces agricoles, les paysages, menacés par une urbanisation trop rapide pour conserver l’identité du territoire et le cadre de vie.
     

Organiser le développement

  1.  Répondre aux besoins en matière de logement, d’accueil d’entreprises, de développement économique.

Concentrer l’économie et l’habitat sur des zones bien définies pour limiter l’impact environnemental.

Maîtriser les déplacements 

  1. Développer une organisation durable des déplacements.
  2. Faciliter la mobilité avec des garanties environnementales.

 Le sens du SCOT

Un objectif d’exemplarité, pour répondre aux défis environnementaux d’un territoire soumis à de fortes contraintes

Un principe de responsabilité dans la gestion de ses ressources pour assurer le développement du territoire

Une ambition de mise en cohérence des futures politiques locales et des intercommunalités du territoire de Thau en matière d’aménagement

Une volonté de protection du territoire, de son patrimoine naturel pour préserver le cadre de vie, symbole d’attractivité de la ville de demain.

En savoir plus :

Dépliant du SCOT.pdf (583 Ko)

Le Schéma de Cohérence Territoriale du bassin de Thau est confié en 2005 au Syndicat mixte du bassin de Thau.

Le SMBT a fait le choix de la concertation dès l’élaboration du SCOT ; elle constitue le socle de l’organisation.

batP1040203

Les acteurs du SCOT

Le SMBT a souhaité mener une concertation très large pour l’élaboration de son SCOT. Cela concerne aussi bien la concertation institutionnelle que celle de la population. Plusieurs groupes d’acteurs sont amenés à participer à l’élaboration du SCOT : les élus du SMBT, les techniciens assistés d’un bureau d’études, les partenaires institutionnels et de nombreux acteurs locaux au travers le groupe des Personnes Publiques Associées.

Le code de l’urbanisme définit les Personnes Publiques Associées à l’élaboration du SCOT ; ce sont les collectivités (Département, Région, Intercommunalités) mais aussi les acteurs économiques (Chambre d’agriculture, CCI, Comité régional des pêches, Comité régional de la Conchyliculture).

Le Syndicat mixte a décidé de les associer dès le démarrage de la procédure et d’élargir au maximum le champ des personnes publiques associées, au-delà de l’obligation réglementaire.

Sont associées :

  • Les Commissions Locales de l’Eau concernées par le territoire : Astien, Lez-Mosson, Hérault
  • Les structures gestionnaires de milieu : Conservatoire du Littoral, SIEL, Adéna…

Ces acteurs n’ont pas seulement été associés à l’élaboration du SCOT. Ils ont apporté leur contribution et leur avis.

Pendant toute l’élaboration du SCOT, le SMBT a mis en place des outils d’information pour permettre à tous de s’exprimer sur le projet.

Les priorités du SCOT : http://www.smbt.fr/content/priorit%C3%A9s-du-scot

Modification n°1 du SCOT : http://www.smbt.fr/content/modification-n%C2%B01-du-scot-0

Mise en oeuvre du SCOT

Après 8 ans de travail et une large concertation, les 14 communes du territoire de Thau bénéficient d’un cadre pour leurs projets de développement.

Les deux premières années de mise en œuvre ont coïncidé avec l’élaboration par les communes de leur Plan Local d’Urbanisme. La mise en compatibilité de ces documents d’urbanisme avec le SCOT a notamment motivé le lancement d’une modification du Schéma de Cohérence Territoriale.

Votée à l’unanimité par le Comité syndical mardi 25 octobre 2016, la modification du SCOT va permettre de rendre plus lisible le document, de renforcer la protection des ressources en eau du territoire, de faciliter l’implantation de nouvelles exploitations agricoles et d’apporter certains compléments utiles aux communes.

En savoir plus sur la modification

 Les choix du SCOT

Une fois les grands défis posés, les élus du SMBT ont construit un projet d’aménagement et de développement durable pour le territoire.

Tout savoir sur le SCOT : http://www.smbt.fr/content/mise-en-oeuvre-du-scot

Et les Documents à télécharger : http://www.smbt.fr/content/SCOT/documents-%C3%A0-t%C3%A9l%C3%A9charger