L’ALAE nous a fait voyager dans le temps

Ce jeudi à 18 h 30, l’ALAE du service Enfance Jeunesse avait invité l’ensemble des Poussannais mais particulièrement les parents d’élèves et les amis de ce service pour un voyage dans le temps dont rien n’avait filtré auparavant. Le Foyer des Campagnes avait été retenu pour sa scène bien utile alors que la salle Paul Vilalte allait recevoir à 20 h des jeunes musiciens.

Toute l’équipe d’animation avait été réquisitionnée.

                                                        ________

Dirigé par Valérie Fernandez pour Véronique Hébert et par Frédéric Floutié pour les Baux, les 20 animateurs des 2 ALAE avaient préparé un très beau spectacle avec de nombreux enfants heureux et épanouis, et surtout satisfaits d’être sur scène devant un foyer des Campagnes bondé dans lequel l’on ne pouvait plus s’asseoir.

Mais le voyage allait débuter à travers les siècles aussi dans le future avec un curieux personnage qui visitant le grenier de sa maison y trouvait des livres mais aussi une boîte qu’il s »empressait d’ouvrir. Dans celle-ci, encore un livre et une machine un peu bizarre accompagnée de son mode d’emploi et d’un morceau de tissu.

Nous allions suivre ainsi l’évolution de l’homme ainsi que celle de son environnement. Il ne résistait pas, il mettait la machine en route pour nous emporter avec lui dans son aventure.

Premier essai avec la période actuelle et celle des Flash-mob sur une chorégraphie bien travaillée puis direction 1789 avec son vent de liberté pour une révolution bien sympathique.

Avec de beaux costumes, des scénarios ou des chorégraphies bien élaborés, de l’entrain et du plaisir, ce n’était que du bonheur pour les spectateurs et pour les participants, sur scène.

Et avec Sardou ou sous le regard de Gabin, les enfants n’étaient pas impressionnés.

D’un siècle à l’autre nous dansions dans un bal musette, nous retrouvions Charlie Chaplin avant de revenir en arrière pour mieux rebondir vers les années 60 et puis vers un futur et même deux : Celui que l’on espère bon, et celui qui risque d’arriver si nous ne prenons pas conscience que notre environnement est fragile.

Une très belle soirée avec des ALAE vraiment très courageux que tout le public félicitait pour son investissement. Enfants et animateurs le méritaient haut la main.

ALSH et ALAE ont la main verte

Depuis quelques semaines les ALSH et ALAE des écoles élémentaires de Poussan se sont mis à jardiner pour le plus grand plaisir des enfants qui peuvent suivre la croissance des plantes.

Différents groupes s’étaient rendus régulièrement dans le petit jardin situé près des bureaux du service Enfance Jeunesse, soit pour planter, soit pour soigner les plantes potagères qui ont bien poussé avec les dernières pluies et l’arrosage des petits jardiniers : Fleurs, pommes de terre et haricots se sont développées et les enfant, avant les congés récoltent déjà le fruit de leurs efforts.

L’ALSH part à la découverte du pédalorail

Ce mercredi 4 juin, les enfants de l’ALSH de Poussan ont eu le plaisir de découvrir le beau paysage de Saint Thibéry  et une activité inédite : le Pédalorail.

Petits et grands, répartis dans 8 wagonnets, ont parcouru 8 km en pédalant à tour de rôle (aïe, aïe, aïe !) Le  pique-nique réparateur, et très apprécié après 2 heures d’effort, a été pris dans un cadre reposant et ombragé suivi d’une après-midi de jeux (atelier cirque, badminton, course en sac…) Tout le monde est rentré fatigué mais enchanté.

                                                                            ———–

Les ALSH sensibilisés

Demie (Portion), Cavalier King Charles, atout charme et douceur du club canin de Poussan a rempli sa mission auprès des enfants de l’école maternelle des Baux : dompter les plus craintifs et apporter, à tous, un moment de bonheur !

Il s’agissait aussi, pour Nicolas, Thierry et Chantal du Club canin d’apprendre aux enfants, les règles de base quand on rencontre un chien qu’on ne connait pas: 
Il ne faut pas courir devant lui, il ne faut pas sauter surplace en levant les bras et en criant,il ne faut pas se précipiter sur lui non plus, même si c’est pour lui faire un câlin!
Et aussi, il ne faut pas leur tirer les oreilles, ni la queue, ni approcher les doigts de la gueule et des yeux du chien.

Durant 1 h 30, les enfants ont pu ainsi parler de leur chien , de celui de mamie ou de tonton, de leurs jeux et de l’attitude des chiens à leur égard ou  envers les autres. 
Beaucoup ont posé beaucoup de questions et Nicolas, en éducateur canin et comportementaliste passionné, a pris le temps de répondre à chacune.

Chacun à tour de rôle, a pu caresser Demie, la tenir en laisse et lui donner une croquette!



Mercredi prochain, le club accueillera les enfants de l’école primaire, les mêmes règles de base seront présentées et il y aura en plus une partie agility et obéissance. Ils iront à pied vers 10 h-10 h 30,  feront un pique-nique avant de repartir après une dernière animation.