Le samedi 21, assemblée Générale du Carré d’As

ASSEMBLEE GENERALE du CARRE D’AS

Nous vous invitons à participer, à l’Assemblée générale, qui se déroulera le samedi 21 Janvier à 18h à :

la Salle Jean Théron

34560 POUSSANscreen-shot-01-11-17-at-08-23-pmORDRE DU JOUR

  • Mot du Président, Jean Gil-Catala

  • Bilan moral par la secrétaire, Lydie Lambert

  • Bilan financier par le trésorier, Bernard Leclercq

  • Cotisation 2017

  • Compte rendu de l’Assemblée Générale FCF 34

  • Elections des membres du bureau

                                                    Questions diverses

Tous les adhérents à jour de leur cotisation peuvent voter à l’assemblée Générale. Les adhérents qui ne peuvent pas y assister ont la possibilité de donner une procuration.

La parade de Noël a égayé Poussan

  zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzklmCe samedi 17 décembre, pour conclure  en beauté la série des arbres de Noël dans la commune, des tous petits jusqu’aux adultes avec ceux de certaines associations sportives , et avant que chacun ne se retrouve principalement en famille ou ne parte en voyage, avec le soutien de la municipalité, le Carré d’As, le comité des fêtes local, avait organisé une nouvelle édition de la parade de Noël.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzghjk

  Un temps magnifique,  mais une petite fraîcheur, les deux étaient au rendez-vous. De nombreux Poussannais, s’étaient rassemblés sur la place de la Mairie dés 17 h 15 pour accueillir le Père Noël accompagné de lutins, ainsi que de Bécassine et d’autres animaux venus de chez Walt Disney . zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0134-8Ce Noël prenait un air bien sympathique d’autant que la sonorisation était assuré par un ampli monté sur un magnifique traîneau sur lequel présidait le Père Noël accompagné par notre Miss Poussan 2016, Mathilde Broutin, très heureuse de fêter Noël entourée par les enfants.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0137-6 Encadrés par les lutins, tous se rendaient disponibles pour des photographies qui fixeront ces instants magiques où le rêve côtoie la réalité.

   La parade pouvait démarrer et prendre la direction de la Rue Marcel Palat, pour se rendre au Foyer des Campagnes en passant par la Grand Rue et le jardin public. Moins de monde que d’habitude avec peut-être un début de vacances scolaires plus précoce cette année.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0146-5

Mais qu’importe, le coeur y était, l’ambiance aussi et elle montait car le Père Noël distribuait des bisous aux enfants.  Premières sensations fortes pour les plus jeunes, heureux de partager un moment inoubliable dans l’euphorie de Noël.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0144-5

  Ceux qui le désiraient pouvaient alors profiter du spectacle proposé dans le foyer, en participant, à une tombola. Le Carré d’As s’adaptait rapidement au  public. La salle était  remplie, les enfants occupant les premières rangées en s’asseyant parterre pour en profiter au maximum. On était prêt pour partir dans un moment récréatif. zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0149-4

Mais auparavant le Père Noël était invité à monter sur scène, ce dernier souhaitant une très bonne soirée à tous les participants. Quelques chansons de Noël et c’était parti pour apprécier la soirée proposée par le Carré d’As. Et presque une heure après, le Carré d’as et son Père Noël souhaitaient de bonnes fêtes à tous. Il était l’heure de tirer la tombola et pour la star du jour, le bonhomme en rouge, de distribuer des sucreries à tous les enfants qui avaient été bien sages. C’était la fête et pour tous, l’heure de profiter de moments plus familiaux.

Halloween 2016 : quelle affluence !

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 L’Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve .zzzzzzzdsc_0011-7La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Pendant la protohistoire celtique, existait une fête religieuse – Samain en Irlande, Samonios en Gaule –, qui se déroulait sous l’autorité des druides, pendant sept jours : le jour de Samain lui-même et trois jours avant et trois jours après.

«C’est une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir. Le temps de Samain est celui du Sidh (l’autre monde) brièvement confondu avec celui de l’humanité».

La nuit de Samain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. La fête est une période close en dehors du temps. C’est la période ou les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde. Lors de cette nuit de fermeture, les Gaulois avaient l’habitude de pratiquer une cérémonie afin de s’assurer que la nouvelle année à venir se déroulerait sereinement. Par tradition, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, où le feu était aussi étouffé pour éviter l’intrusion d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leurs maisons pour ainsi protéger la famille des dangers de l’année à venir.zzzzzzzdsc_0020-1Relancé il y a quelques années par le Carré d’As, avec un défilé et un petit bal ou bien encore un circuit agrémenté par quelques surprises, cet événement est devenu incontournable pour les enfants poussannais.zzzzzzdsc_0004-15A 17 h 30, ce vendredi après-midi, avec une météo très favorable, une chaleur exceptionnelle, la place de la mairie se remplissait de personnages bizarres, de sorcières, de vampires et de monstres, de gorilles, de citrouilles, de squelettes et de diables, et petit à petit à l’appel des plus grands d’entre-eux, un étrange défilé a débuté.

zzzzzzzzzzzdsc_0097La nuit n’était pas encore tombée, mais déjà quelques étoiles apparaissaient dans un ciel qui se couvrait tout de même, c’était l’heure d’aller faire peur aux Poussannais calfeutrés dans leurs appartements ou leurs maisons.

C’était aussi le moment choisi par le Comité des Fêtes pour prendre la direction de la rue de la Salle et commencer à demander des bonbons.Tous les participants ont alors formé un long cortège qui n’a cessé de prendre de l’ampleur jusqu’à l’ancienne Mairie. Près de 800 personnes certainement, encore un record. Direction le centre ancien du village et la place de l’église par la rue Sadi Carnot pour certains, pour d’autres par des ruelles voisines en tapant à toutes les portes, en demandant des sucreries. D’ailleurs  si un seul circuit était prévu, un court pour les moins de six ans, d’autres en ont choisi un long en montant vers l’église.zzzzzzzzzdsc_0038-1zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0071 Encore une affluence inattendue et tous ces adeptes d’Halloween presque tous déguisés se sont laissés guider par deux agents de la Police municipale et par une petite sono tirée par un membre du Carré d’As méconnaissable pour l’occasion : une ambiance gentiment survoltée

  C’était déjà une belle réussite pour le Comité des Fêtes qui avait organisé cette soirée d’Halloween et autant dire que des jeunes parents aux grands-parents, l’on était heureux de participer à cette animation.    Même de nombreux adultes avaient joué le jeu comme certains commerçants qui accueillaient tous les enfants avec grand plaisir. On voyait aussi des familles entières et des amis regroupés, tous déguisés, pour partager la fête.

 zzzdsc_0032-1

Tambourinant aux portes, les participants n’eurent pas de mal, cette année encore, à obtenir ce qu’ils désiraient car souvent, comme par magie, des portes s’ouvrirent, des fenêtres aussi, et de nombreuses personnes distribuèrent gentiment et sans compter les fameuses gourmandises. Certains avaient même décoré le bas de leur façade pour rajouter un brin de folie et s’étaient déguisés pour l’occasion. Une belle participation avec beaucoup de bonbons.

Cela incita la foule à prolonger le circuit très tard, jusque dans le centre ancien, à s’éparpiller dans les quartiers, pour redescendre ensuite vers le Foyer des Campagnes décoré pour l’occasion.zzzzzzzzzzzzzdsc_0062Souvent avec un esprit conquérant, accompagnés par leurs parents, les plus petits se sont risqués à pénétrer dans un tunnel fantôme dans lequel les toiles d’araignée avaient recouvert le plafond. Des gentils monstres apparaissaient, les décors mettaient dans l’ambiance, le manque de lumière  effrayait juste un peu, on y était, c’était le moment de vérité.

 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0076 Alors que les sorcières gesticulaient, que les squelettes bougeaient, grands et petits passaient avec succès cette épreuve pour accéder aux 400 sachets de bonbons distribués par les membres du Comité des fêtes.

  La fête pouvait commencer dans un foyer des Campagnes bien accueillant. Les gourmands partageaient des instants sympathiques sous le regard des citrouilles amusées dans la bonne humeur.

Sur des musiques adaptées ils remerciaient les membres du Carré d’As pour cette sympathique soirée bien conviviale.

HJHJHJCapture


Les Succès fous à la Cave coopérative

screen-shot-09-10-16-at-10-28-pmCe samedi soir, la cave coopérative avait été réservée par le comité des fêtes, le Carré d’As qui, en soirée, à partir de 21 h 30,  organisait un concert avec la troupe des Succès fous. La famille était presque au complet pour accueillir tous les  inscrits pour cet événement annuel : un voyage exceptionnel à travers la chanson française avec une sonorisation de haute qualité, des éclairages professionnels pour reprendre les plus grands tubes des chanteurs des années 80 avec un show de haute volée : de très belles voix que ce soit celles des dames ou celles des messieurs tous dotés de talent quant à l’imitation : Cloco, Halliday, Sardou, Piaf, Blanchard, Goya, Dalida, et bien d’autres comme Bourvil, Delpech et des couples ou des groupes qui ont fait le bonheur et la folie des années 60, 70, 80 se retrouvaient sur scène. screen-shot-09-10-16-at-10-27-pm

Jeannot-Gil Catala, le Président du Comité des Fêtes, n’hésitait pas à monter sur scène pour présenter l’événement .
Après avoir souhaité à tous un très bon concert, place à la musique avec l’entrée des artistes.screen-shot-09-10-16-at-10-26-pm-001

Avec 20 tableaux différents et des changements de costume presque à chaque chanson, les chanteurs ont mis l’ambiance sur le parking de la cave, malgré un public peu nombreux : 70 spectateurs. Durant près de deux heure les interprètes ont enflammé un public avec des remix et des chorégraphies de qualité le tout bien évidemment orchestré sur des tubes explosifs de cette période. Ce fut une ambiance festive et souvent vécue intérieurement que rencontra cette soirée  grâce aussi au succès incontestable que connurent les chansons et les chanteurs entre 70 et 90.screen-shot-09-10-16-at-10-26-pm

Et après une courte pause et quelques rafraîchissements à 1/2 spectacle, place à la chanson qui reprenait, un show dans lequel l’émotion et la passion, le chant et la danse, se relayaient tour à tour invitant les spectateurs à partir vers de nombreux horizons que les années 80 nous ont proposés.

Le Carré d’As au Corso de Mèze

Comme chaque année, le début du mois de Mai est marqué à Mèze par les corsos du 1er et du 8.

Screen Shot 05-12-16 at 05.20 PMCette année encore, les bénévoles du CARRE D’AS, comité des fêtes de POUSSAN ont apporté leur aide aux organisateurs.

Screen Shot 05-12-16 at 05.19 PMC’est ainsi que l’on a pu revoir trois des superbes chars poussannais bien entourés.

Dans l’esprit de fête qui le caractérise, les membres du Carré d’As étaient au volant de tracteurs restés sans autres chauffeurs pour l’occasion.

Encore une démonstration du dynamisme qui caractérise nos bénévoles.Screen Shot 05-12-16 at 05.21 PM

Les œufs de Pâques ont encore eu du succès

Screen Shot 03-27-16 at 11.27 AMEn ce jour de Pâques, le Carré d’As organisait une chasse aux œufs, avec inscriptions gratuites sur la place de la mairie mais avec une participation possible de 1€ qui donnait droit à un ticket de tombola.Screen Shot 03-27-16 at 11.31 AMIl était prévu de reporter cet événement au lundi, si la pluie était venue perturber le calendrier, mais cette fois, même si le soleil n’était pas au rendez-vous, les enfants sont arrivés par petits groupes car le changement d’heure ne les avait pas poussés à se lever tôt.Screen Shot 03-27-16 at 11.30 AM 002A l’heure dite, ils étaient peu nombreux à attendre le top départ. Mais rapidement les chasseurs en herbe sont arrivés motivés.

L’origine des œufs de Pâques serait liée à la  date de l’instauration du carême. L’église avait alors interdit la consommation d’œufs pendant cette période de quarante jours. Il s’agissait donc à l’issue du jeûne de consommer les œufs qui s’étaient accumulés pendant le carême, en les mangeant normalement pour les plus récents et en les cuisant puis en les décorant pour les plus vieux.

Comme chez les catholiques, les cloches cessent de sonner à partir de la messe du Jeudi Saint qui précède Pâques, la tradition prétend qu’il en est ainsi car elles sont parties à Rome. Elles reviennent dans la nuit, chargées d’œufs en chocolat qu’elles déversent dans les jardins. Le lendemain, les enfants vont chercher les sucreries qui y sont dissimulées.Screen Shot 03-27-16 at 11.31 AM 001Cette chasse s’annonçait bien animée, ce 27 mars. Tout était prêt et les derniers volontaires accompagnés par leurs parents s’inscrivaient devant la salle sous la crèche. Miss Poussan était présente pour les accueillir.

Michel Bernabeu précisait le règlement : 5 œufs pour les maternelles et les élémentaires, 3 œufs en carton à trouver par les plus petits et l’on avait droit à un sachet d’œufs en chocolat.Screen Shot 03-27-16 at 11.30 AM 001Dès que certains groupes ont été formés, direction les terrains de chasse. Il y en avait trois : pour les plus petits, jusqu’à trois ans, la recherche avait lieu dans l’aire de jeu, tandis que pour les moyens, il fallait grimper vers les parcelles situées derrière la Mairie.

Screen Shot 03-27-16 at 11.30 AMPour les grands (élémentaires), comme d’habitude, direction le terrain près du gymnase. Souvent au pas de course ils se sont aventurés pour trouver 5 œufs en carton  tombés dans l’herbe, accrochés aux arbres, ou bien dissimulés dans des buissons.Screen Shot 03-27-16 at 11.29 AMRetour à l’accueil pour les échanger contre des œufs en chocolat puis nouveau départ. Motivés, essoufflés, les enfants ont vite pris le rythme.Screen Shot 03-27-16 at 11.28 AM 001Et pour en avoir de plus gros il suffisait d’attendre le tirage de la tombola.

Un beau succès pour  cette animation toujours appréciée.

Deux beaux gestes du Carré d’As

Ce vendredi 4 décembre après l’ouverture du Téléthon par les scolaires suivie à 18 h par la venue d’une chorale occitane en l’église Saint Pierre les membres des 24 Heures de Poussan et ceux de la Ligue contre le Cancer étaient invités au Foyer Socio Culturel du Jardin Public par ceux du Carré d’As, le Comité des Fêtes local, qui désiraient leur remettre des chèques afin de participer à  des mouvements et des actions au niveau National pour venir en aide à l’AFM d’une part et à la Ligue contre le cancer en second lieu.CaptureEntouré par de nombreux participants dont plusieurs élus du Conseil Municipal et des membres de la Corala de Frontignan qui venaient de chanter en l’église Saint Pierre de Poussan, Jeannot Gil Catala a tout d’abord remis un chèque de 200€ à la ligue contre le Cancer correspondant au bénéfice du buffet tenu lors du dernier défilé de mode au Foyer des Campagnes.CapturecarreAu nom de Danielle Bourdeaux, Josette Rouzier félicitait le Comité des Fêtes avant que Martine Vandevelde n’en fasse de même pour les 24 Heures de Poussan car la recette du dernier concert était intégralement versé à cette association pour remplir la cagnotte qui sera reversée à l’AFM : 350€.

Capturecarres

De très beaux gestes qui sont les fruits de deux événements qui ont su attirer de nombreux participants et en plus pour la bonne cause.

chorchor 006

Et tout cela ne pouvait se terminer qu’avec le partage du verre de l’amitié sous des couleurs occitanes.