Un match à deux visages pour l’ASP

    Les résultats de l’ASP 

Équipe seniors 2 : perdue, 51 à 0 à Palavas

Les cadets ont perdu 13 à 6 après avoir mené 6 à 3 pendant longtemps contre Mende

Les juniors ont gagné 47 à 5 contre Mende

Pour la Une :

La déception se lisait sur le visage des Poussannais à la sortie du match de dimanche dernier à Palavas. Une déception légitime aux vues de la physionomie de la rencontre et des efforts fournis. En effet, les deux équipes faisaient match égal jusqu’à la 75e minute, avant que les Damiers ne lâchent prise concédant deux essais en trois minutes et ne laissent filer le précieux point de bonus.

Avec des conditions climatiques des plus difficiles, l’équipe visiteuse se créait les situations les plus dangereuses, sans pouvoir concrétiser. Avec le vent plus favorable en première période, elle ouvrait le score à la demi heure (0-3). Rigoureux et offensifs, ils empêchaient les Palavasiens de développer leur jeu. Persévérants, les locaux égalisaient en toute fin de première période. (3-3)


A la reprise, les damiers repartaient du bon pied, mais sur une erreur, ils étaient réduits à 14, puis à 13 suite à une blessure. Il n’en fallait pas plus au bleus marine pour envoyer le ballon en bout de ligne pour l’ailier qui aplatissait entre les perches. Après la transformation, les Poussannais étaient menés 10 à 3. Il ne leur fallait pas longtemps pour revenir, grâce à un essai opportuniste de Xavier Lavigne. (10-8). Le tournant du match arrivait à la 78e minute, après avoir passé trois points, les Palavasiens profitaient d’une erreur d’appréciation pour intercepter le ballon et inscrire un essai transformé.

Sonnés, les Damiers encaissaient un second essai dans la foulée et perdaient la rencontre 25 à 8. Un score qui ne reflétait pas la partie et ne récompensait pas l’investissement. Après une semaine de repos, les Poussannais recevront les Plages d’Orb, le samedi 10 novembre.

Une première victoire pour les seniors 1 de l’ASP XV

La saison 2012-2013 est relancée pour des Poussannais de l’ASP XV qui signaient leur première victoire face à Bédarieux, ce dimanche.

Plus réalistes que leurs adversaires et plus concentrés en fin de rencontre que lors du match contre Riquet, ils avaient mis toutes les chances de leur côté pour l’emporter.

 

Les Bédariciens ouvraient le score au quart d’heure grâce à une pénalité de leur arrière, Lefèbvre, après deux tentatives avortées.

Les Locaux répliquaient avec un très bel essai conclu par Christophe Fournier auteur d’une accélération qui laissait ses adversaires sur place. Partie de ses 22, grâce à un ballon récupéré par les avants, l’action traversait le terrain dans un bel élan collectif, en passant par Kévin Aigoin qui faisait le travail à l’aile. Emmanuel Jodar transformait et l’ASP prenait la tête (7-3). La partie s’équilibrait et le CAB revenait à un point à la pause (7-6).

Au retour, les pénalités s’enchaînaient pour Bédarieux qui n’en transformait qu’une à la 56e (7-9). Menés, les Poussannais se devaient de réagir. Sous la pression ils se montraient quelques peu brouillons dans un premier temps, mais peu à peu ils retrouvaient leur rugby. La solution venait de Sami Benkhaled qui slalomait en passant toute la défense en revue pour inscrire le second essai de son équipe. La transformation de Jodar portait le score à 14-9 et scellait la victoire des Damiers qui géraient correctement la fin de rencontre.

« On a fait un bon match » commentait Vincent Villani, le capitaine, « On est sur la bonne voie, surtout on a été très rigoureux en défense, on a pas concédé d’essai donc on avance. » Performance confirmée par le coach Jean-Luc Meiser :« La victoire nous fait du bien comptablement et psychologiquement, elle est mérité sur l’esprit. Mention spéciale pour Sami qui a mis un bel essai. Il faut poursuivre comme cela. »
Réserve :
Les réservistes Poussannais ont une nouvelle fois fait preuve d’un courage irréprochable contre des Bédariciens plus expérimentés.
Les Damiers ouvraient le score avec un essai transformé, mais leurs adversaires ne se laissaient pas distancer (7-5) Une pénalité mettait les Poussannais à 5 pts (10 – 5), mais cette avance ne durait pas. En effet, ils se voyaient rejoindre puis dépasser juste après la pause (10-12).
Le compteur restera ensuite bloqué pour les locaux tandis que le CAB engrangeait des points, profitant de la fatigue de ses adversaires. Les Damiers ayant de la ressource et avec un mental d’acier inscrivaient un second essai transformé.
17-29 score final, mais l’essentiel est dans l’esprit plus que dans le score, comme le précisait Jean-Luc Meiser, le coach : « le score est trop lourd compte tenu de l’investissement des jeunes sur le terrain. Ils ont marqué deux essais et n’ont jamais baissé les bras. Ils sont sur la bonne voie. »
Ils tenteront de ramener une première victoire, dimanche prochain à Palavas.

 

Les seniors de l’ASP devraient y parvenir

Des regrets, ils peuvent en avoir, des sources d’espoir aussi. Les seniors de Poussa ont connu un second revers en championnat, mais à Mende, ils ont montré qu’ils ne baisseraient pas les bras. On le savait, ils sont promus, loin des ambitions de montée en Fédérale, mais ils ont à cœur de mériter leur place en Honneur.
Face à des adversaires qu’ils découvraient, les Damiers étaient sur la réserve en début de partie. En l’espace de quelques minutes, ils concédaient une pénalité et trois essais presque sans réagir tant la pénalité de Jodar semblait anecdotique. Passés à côté de la première mi-temps et menés 23-3, ils avaient pour obligation de réagir.

Vingt points à remonter ce n’était pas chose aisée, mais loin de baisser le bras, les hommes de Meiser, Pastre et Verta relevaient la tête et reprenaient les choses en main. Mieux organisés, plus conquérants et beaucoup plus déterminés, ils remontaient les points au pied jusqu’à n’avoir que huit points d’écart avec les Mendois (26-18).

Conscients qu’ils pouvaient renverser la situation, ils partaient à l’assaut de la ligne d’embut. Malgré tous leurs efforts et cinq minutes campées dans les 5 mètres, ils ne parvenaient pas à renverser la tendance et à revenir. La dernière pénalité de l’équipe locale n’y changeait rien (29-18).

« On a cru jusqu’au bout pouvoir ramener au moins le bonus défensif mais on s’y est pris trop tard » expliquait Vincent Villani, le capitaine du jour. Un constat partagé par le manager Jean-Luc Meizer : « C’était le premier déplacement, ce qui constitue une difficulté supplémentaire, d’autant que les conditions climatiques ne se prêtaient pas à beaucoup de jeu, mais c’est bien d’avoir su réagir. Il ne faut pas se décourager car la fin de match était prometteuse. On a peut-être eu la possibilité de ramener au moins un point, mais on y a cru trop tard. On a fait preuve d’un peu trop de timidité, mais ça va venir. » Cela viendra peut-être, on le souhaite dimanche prochain contre Bédarieux.
Le programme du prochain week-end :
Samedi 20 octobre 2012
à 15 h : cadets,  Pézenas – Poussan
à 16 h : juniors, Pézenas – Poussan
Dimanche 21 octobre 2012
à 13 h 30 : réserve,  Poussan – Bédarieux
à 15 h : Première,  Poussan – Bédarieux