En Coupe, le CAP renoue avec la victoire

Après avoir atteint le 4ème tour de la coupe de France, le CAP s’attaquait ce dimanche à la coupe de la Région, une compétition qui lui a réussi par 2 fois en 5 ans. Mais, en restant sur plusieurs défaites consécutives, la confiance n’était pas optimale. Pourtant, à domicile, l’on pouvait compter sur les supporters qui savent pousser la DHR quand il le faut.

La pelouse était assez correcte, pas de vent, et le temps couvert ne se se mis pas à la pluie.

Les 2 formations rentraient sur le terrain motivées. Pour Poussan la vigilance s’imposait face  à  une équipe première au classement et ayant remporté ses 3 dernières rencontres. Si côté Castelnaudary, le meilleur buteur était suspendu, à Poussan quelques joueurs étaient indisponibles. Pour Jean-Bernard Reboul, cette coupe évoquait un second départ pour une saison qui a du mal à bien se lancer. L’on allait bien voir.

Virgo

Bonne  entame du CAP qui construisait un jeu de qualité face à des visiteurs qui  préféraient de grandes latérales. Prenant légèrement  l’ascendant, Poussan ouvrait le score par  un but magnifique de Joris Ahullo, de la tête, sur un centre de Kévin Doménech.

Les bleus ne se relâchaient pas, leur goal Fadil Benghali assurait, et ils poursuivaient leurs efforts en multipliant les occasions de but face à Castelnaudary qui doutait. Cela payait, car à la  44ème minute, les locaux doublaient la mise par Abdelha Mohamédi,qui lobait le goal adverse.

Abdela Mohamédi

Joris Ahullo

Tandis qu’à la  pause le coach de Castelnaudary remontait ses troupes, JB essayait de rassurer les siennes, de trouver les moyens et les mots pour que le score ne se renverse pas.

En seconde mi-temps, Poussan gardait le cap. Loin de se désunir l’équipe restait vigilante et tandis que les visiteurs ne parvenaient pas à trouver la faille, Poussan sentait que la victoire était à sa portée. Les bleus dominaient et parvenaient même à marquer un troisième but par Virgo.

3 à 0,  voilà une belle entrée dans la nouvelle compétition, ainsi qu’une victoire qui pour les joueurs et le staff va mettre du baume au cœur et donner envie d’aller plus loin.

Le CAP quitte la coupe de France

Poussan-Lunel, c’était l’affiche de cette 4ème journée de la Coupe de France. Le soleil était de retour, la pelouse grasse mais en bon état, l’équipe bien  dans sa peau. L’on y  croyait d’autant que les supporters étaient venus en nombre. Le  staff était lui aussi au complet avec Dominique Brun dans les tribunes et Gino Jouet   sur la  touche  pour seconder Jean-Bernard Reboul.

Gino Jouet

L’entame du match montrait que  le CAP allait se montrer offensif. Avec un jeu de qualité, les  locaux  multipliaient les occasions. Des tirs non  cadrés, puis plus précis au fil des minutes. Pourtant,  Poussan avait toujours du mal à mettre une dernière touche à ses enchaînements. Le jeu s’équilibrait petit à petit tandis que la défense lunéloise se montrait intraitable.

Continuer, reconstruire, recommencer, tels étaient les conseils donnés par le banc de touche. A la pause, à 0-0, l’on allait en rajouter.

La seconde mi-temps allait être une suite logique de la première. Poussan ne parvenant toujours pas à rajouter des finitions, sur  un corner, Lunel ouvrait le score avant  d’en rajouter une couche par un contre bien mené.

 Le Cap ne put revenir.

Les locaux quittent ainsi la coupe de France. Pour JB, même si les joueurs n’ont pas démérité, le jeu est resté moyen : « Il va falloir bosser. » Dimanche prochain,le championnat reprendra avec une sortie à Béziers : match à 15 h.

la Coupe fait un clin d’oeil au CAP

Ce dimanche, la DHR du CAP se déplaçait à Beaucaire pour le 3ème tour de la coupe de France. Face à une équipe équivalente, la rencontre allait être un test sachant que si elle est toujours invaincue, cette saison, l’équipe locale doute encore quelquefois. Jean-Bernard Reboul et le staff qui accompagne l’équipe partaient confiants car d’un match sur l’autre ils observent les progrès de leurs protégés.

La première mi-temps était dominée par un CAP entreprenant qui durant les 30 premières minutes montrait une bonne maîtrise du jeu. Joris Ahullo en profitait pour transformer une des occasions.

Par la suite, la rencontre s’équilibrait. Beaucaire égalisait sur un corner, mais Poussan repartait « au charbon » pour essayer d’arracher la victoire.

Des tirs sur le poteau d’un côté comme de l’autre, un carton rouge pour le CAP, et beaucoup d’envie pour Poussan qui ne lâchait rien. Abdela transformait  un pénalty et permettait au CAP de se qualifier, à 10 contre 11, pour un 4ème tour de la coupe de France.

Jean-Bernard était heureux. Du résultat, bien sûr, mais surtout du comportement de ses  joueurs : « 2 à 1, c’est très bien. Avec de nombreux absents le groupe a su  répondre présent et maîtriser le jeu. Nous allons continuer notre progression. Dimanche prochain nous recevrons  le Narbonne FU, un autre test, cette fois à domicile. »

Samedi, en coupe : Lamalou/Poussan

Pour le second tour de la coupe de France, le CAP ira à Lamalou,  ce samedi 1er septembre pour y jouer à 19 h. Une belle rencontre en perspective. Le CAP aura tout de même besoin de ses fidèles supporters pour revenir avec une victoire.

Pelouse naturelle
Officiels
  • Arbitre centre DE FELICE STEPHAN
  • Arbitre assistant 1 LAKHDIJ ABDELKARIM
  • Arbitre assistant 2 CANOVAS GINES