Lhermet, c’est l’Art et la Matière

Depuis le vendredi 27 avril, Maxime Lhermet, artiste peintre sétois, expose une partie de ses œuvres dans la salle du foyer des Campagnes. Vous pouvez visiter cette exposition jusqu’au 20 mai, du mardi au dimanche, de 17 h à 20 h.

Que l’on soit néophyte ou passionné, cette rétrospective du travail de Lhermet, sur les 5 dernières années, vaut le détour car il a utilisé une technique qui lui est propre tout en conservant une ligne de conduite qui laisse le visiteur interrogateur : pourquoi apprécie-t-il cet univers américain,  celui des pop’up et des couleurs vives?

Tout jeune, entouré par des parents collectionneurs, avec des dessinateurs dans la famille, il a eu du goût pour l’art pictural. Il commence des études supérieures à Montpellier, puis une année aux Beaux Arts, mais cet univers ne lui convient pas. Il décide donc de travailler avec son père, au Cap d’Agde, et là, retrouvant une certaine sérénité, il trouve sa voie dans la peinture avec un style abstrait, expressionniste. Il expose très  rapidement dans les galeries. Désirant vivre de sa peinture, il s’expatrie momentanément aux États-Unis : New-York, Los Angeles, San Francisco, c’est le rêve, avec une exposition programmée qui ne se concrétisera pas, le galeriste, Arnold Hckenazy, mourant durant sa préparation.

Dépité, de retour en France, il décide de réaliser un tableau en brûlant au petit chalumeau un drapeau américain en plastique. Le résultat fut formidable. Il  avait trouvé sa matière. Fidèle au One Shot (couche unique) et à la technique du Pin Striping (application d’une ligne très mince de peinture ou d’un autre matériau, généralement utilisé pour la décoration), il utilise sur son support les mêmes outils que de nombreux artistes en n’hésitant pas à employer des pinceaux de taille 0.

C’est certain, Maxime Lhermet a alors trouvé son bonheur : grâce à  l’Amérique qu’il ne quitte que rarement dans ses œuvres pour des commandes, et grâce à  sa technique si particulière, il parvient toujours à s’épanouir.

Le visiteur ne restera  pas insensible devant ses tableaux. En fonction de ses goûts, chacun fera son voyage initiatique dans l’univers de l’artiste .

Découvrez l’univers de Lhermet sans retenue

Ce vendredi 27 avril, à 18 h 30, au Foyer des Campagnes, avait lieu le vernissage de l’exposition des œuvres de Maxime Lhermet, un artiste sétois, très heureux de montrer une partie de ses réalisations à Poussan, une commune du bassin de Thau. Après celui d’ Alain Zarouati, les Poussannais vont pouvoir profiter de l’univers de Lhermet, dans le cadre de la programmation d’expositions d’Art contemporain par le service culture de la mairie.

Guy Rives, adjoint au maire délégué à la culture, était heureux de l’accueillir et de proposer aux visiteurs et aux Poussannais encore une nouvelle forme d’expression : « C’est tout à fait différent de ce qui été vu les années précédentes. » Même si Guy Rives est allé chercher des œuvres dans certaines galeries, il était vraiment très satisfait du résultat, tout comme le public qui participait au vernissage.

Lhermet présente dans cette exposition une rétrospective de son travail sur les 5 dernières années, celles durant lesquelles il a utilisé différentes techniques comme par exemple celle qui consiste à utiliser des bâches plastiques brûlées au chalumeau puis collées sur des toiles, puis encore peintes avec des laques glycéro ou acrylique, avec des pigments naturels  qui sont ajoutés grâce à des fixatifs.

« Profitez de cet univers un peu américain,  de celui des pop’up et de ces tableaux colorés. Partager cet espace avec tous ceux qui apprécient mon travail me rend très heureux et accueillir les enfants des écoles sera aussi très enrichissant. » Précisait Maxime Lhermet tout en remerciant les intervenants qui avaient permis la réalisation de l’exposition, d’Yvan Rousset, le technicien, aux différentes galeries qui ont autorisé le prêt de certaines œuvres.

N’hésitez pas, votre imaginaire n’aura pas de mal à démarrer, ensuite il faut se laisser porter par les toiles au gré de ses pensées.

 Visite de l’exposition du 27 avril au 20 mai, du mardi au dimanche, de 17h à 20h
renseignements :
Service culture : 04 67 18 35 94 – 06 81 31 48 24 – culture@ville-poussan.fr
Service communication : 04 67 78 99 56 – communication@ville-poussan.fr

www.ville-poussan.fr et blog.ville-poussan.fr
Dossier de presse de l’exposition à télécharger

Vernissage de l’exposition de Maxime Lhermet

Artiste sétois, né en 1974, Maxime Lhermet fait partie d’une  jeune génération d’artistes nourrit de la publicité, des séries TV, de la bande dessinée… Pour lui, tous les supports sont bons : bâches, capots de voiture, vase ou torpille… Il saisit à travers les rues de New York, quelques bribes du rêve américain.  Dans le cadre des expositions d’Art contemporain initiées par le service culture de la Mairie, Maxime Lhermet nous offre un voyage dans son imaginaire débordant, dans un foyer des campagnes vibrant de toutes cette opulence colorée ou se côtoient gratte-ciels, pin-ups, bagnoles, basketteurs, super-héros….

Vous êtes attendu au vernissage de son exposition le vendredi 27 avril, à 18h30.

Visite de l’exposition du 27 avril au 20 mai, du mardi au dimanche, de 17h à 20h
renseignements :
Service culture : 04 67 18 35 94 – 06 81 31 48 24 – culture@ville-poussan.fr
Service communication : 04 67 78 99 56 – communication@ville-poussan.fr
www.ville-poussan.fr et blog.ville-poussan.fr
Dossier de presse de l’exposition à télécharger