La Mésange va profiter de la Culture en Arc-en-Ciel

Au mois d’Avril, les pensionnaires de la maison de retraite La Mésange vont profiter d’une des actions de La Culture en Arc-en-Ciel, un programme culturel mis en place par le service spectacles vivants du Conseil Général de l’Hérault. Un concert leur sera alors proposé en partenariat avec l’EHPAD de La Mésange. Ce spectacle ouvert aux jeunes générations sera l’occasion de transformer la maison de retraite en salle de spectacle.

pour que la culture soit sur un territoire de vie : Arc-en-Ciel souhaite grâce à ces actions aider au maintien des capacités des personnes âgées en stimulant leur curiosité, en stimulant leur mémoire, en rompant avec la routine. Arc-en-Ciel désire aussi encourager l’échange intergénérationnel en favorisant l’ouverture de l’établissement sur l’extérieur.

En partageant la culture avec des plus jeunes, les aînés devraient passer de merveilleux moments de bonheur et de détente.

De très bons résultats pour les Écuries Aubin

De très bons résultats pour les Écuries Aubin:Screen Shot 03-28-16 at 09.48 PM

Résultats de ce week-end de Finales régionales Horse Ball :
Médaille de bronze pour les mixtes.
Médaille de bronze pour les minimes.
Médaille d’or pour les cadets sur une superbe victoire au but en or
Bravo à toutes les équipes pour ces beaux matches.

Notre petit cochon à Loupian

Screen Shot 03-28-16 at 12.25 PMAvec même un petit légume qui s’était invité dans les rangs de la fête, notre petit cochon de Poussan, car son aîné ne passe pas dans les ruelles du village, a participé ce dimanche à la dernière Foire Languedocienne de Loupian.Screen Shot 03-28-16 at 12.26 PMEn musique et entre ses amis comme le loup à trois têtes venu de Cournonterral, notre petit cochon ne s’est pas « défilé » mais il a défilé devant un nombreux public, entouré par les membres du Carré d’As en costume.Screen Shot 03-28-16 at 12.24 PM 002

La Grande Lessive de l’école Véronique Hébert

Malgré le vent fort, les élèves de l’école Véronique Hébert et leurs enseignants ont tenu bon et avec des volontaires ils ont bien voulu exposer leur travail en participant à la Grande Lessive 2016 dont le thème commun était : « Faire bouger les lignes. « 

Screen Shot 03-24-16 at 09.41 PM 002« Faire bouger les lignes » ?

Pour cette exposition éphémère, comme lors de chaque édition, il existe plusieurs niveaux de compréhension possibles en fonction de l’âge des participants, de leur histoire personnelle, de leurs références, de leurs choix, des circonstances et du pays qui est le leur. « Faire bouger les lignes » correspond au désir de ne pas les laisser telles qu’elles sont. Au préalable, il s’agit cependant de définir ce qu’est une ligne, et ce que sont ces lignes. D’ailleurs, en existe-t-il à l’état naturel ou la ligne est-elle une création humaine ?

Une ligne se définit, en géométrie, par un point qui se déplace, sans aucune épaisseur. Dans le langage courant, la ligne évoque un tracé continu qui peut, à ce moment-là, avoir ou non une épaisseur selon l’instrument utilisé (calame, stylet, crayon, pinceau…). Cette ligne a une forme (droite, brisée, courbe ou serpentine…) et une direction (horizontale, verticale, oblique…). En ce cas, il est fréquent d’associer la ligne au dessin ou à la gravure, de même qu’à des supports plans, plus ou moins entamés par la pression exercée afin de la tracer. Et s’il est possible d’identifier des lignes dans un paysage naturel ou urbain, c’est sans doute parce que nous les isolons en tant que telles, en prenant appui, à la fois, sur l’expérience de leurs tracés et sur une notion issue de notre humanité.

Screen Shot 03-24-16 at 09.42 PMAvec la ligne, La Grande Lessive® s’intéresse à une trace élaborée de manière délibérée ou laissée telle une empreinte derrière soi sans le décider, et à un élément fondamental de la pratique des arts visuels et plastiques, et de l’écriture : le dessin. Ainsi, que la ligne soit choisie ou fortuite, le regard porté sur ce tracé donnera prise à l’interprétation et à l’imaginaire.Screen Shot 03-24-16 at 09.41 PM 001

Et ces travaux étaient étendus sur des fils  qui sont aussi des lignes, et donc, l’invitation

à « faire bouger les lignes», engage également ceux-­ci. Il s’agissait aussi d’instaurer ou de développer des liens entre des lieux et des personnes grâce aux étendages conçus en tant qu’installations artistiques éphémères.

Screen Shot 03-24-16 at 09.41 PMPari réussi pour l’école primaire Véronique Hébert. Pour le groupe scolaire et les ALAE des Baux ce devrait être bientôt, en fonction de la météorologie car la place de la Mairie subit de plein fouet la tramontane…

Passion chocolat, une exposition à la MJC

  Du 22 mars au 8 avril, dans la salle d’accueil de la MJC vous pouvez profiter d’une exposition sur le chocolat : « Passion chocolat ». Screen Shot 03-21-16 at 06.04 PMQu’il soit noir, blanc ou au lait, pur ou aromatisé, il est irrésistible et universellement apprécié. Voyage au pays des gourmands.

  Et à la MJC, grâce à plus de 9 panneaux mis à la disposition de l’association par les Archives départementales vous pourrez vous documenter encore beaucoup plus sur le chocolat.

Selon Wikipédia , le chocolat, terme d’origine est un aliment plus ou moins sucré produit à partir de la fève de cacao. Celle-ci est fermentée, torréfiée, broyée jusqu’à former une pâte de cacao liquide dont on extrait la matière grasse appelée beurre de cacao. Le chocolat est constitué du mélange, dans des proportions variables, de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre ; on y ajoute éventuellement des épices, comme la vanille, ou des matières grasses végétales.

Consommé initialement sous forme de xocoatl (boisson épicée) au Mexique et en Amérique centrale, le chocolat se démocratisera avec la révolution industrielle.

Screen Shot 03-21-16 at 05.57 PMAu XXIe siècle, il est consommé sous forme solide (chocolat noir ou au lait) ou liquide (chocolat chaud). Le chocolat se retrouve dans de nombreux desserts tels que les confiseries, biscuits, gâteaux, glaces, tartes, boissons.

Offrir du chocolat, moulé de différentes manières, est devenu traditionnel lors de certaines festivités : œufs, lapins, poules, cloches, et petites figurines de poissons ou fruits de mer à Pâques, pièces de monnaie pour Hanoucca, truffes pour Noël, cœurs pour la Saint-Valentin, ou les traditionnelles marmites de la fête de l’Escalade en Suisse dans le canton de Genève.

Les effets du chocolat sur la santé sont ambigus. Il est très apprécié des gourmets et une publication démontrant un effet bénéfique en favoriserait les ventes ; pourtant les nombreuses études réalisées à ce sujet restent en majorité non probantes

Il ne vous reste qu’à vous rendre à la MJC pour pousser votre approche sur cette star de l’alimentation :

  • Ambiances chocolatées
  • Qu’est-ce que le chocolat ?
  • Tous les chocolats possibles
  • Les grandes spécialités
  • L’histoire du chocolat
  • Les grandes dates et les grands chocolatiers
  • Recettes au chocolat
  • Trucs au chocolat

 N’hésitez-pas, arrêtez-vous dans la salle d’accueil.

Les œufs de Pâques ont encore eu du succès

Screen Shot 03-27-16 at 11.27 AMEn ce jour de Pâques, le Carré d’As organisait une chasse aux œufs, avec inscriptions gratuites sur la place de la mairie mais avec une participation possible de 1€ qui donnait droit à un ticket de tombola.Screen Shot 03-27-16 at 11.31 AMIl était prévu de reporter cet événement au lundi, si la pluie était venue perturber le calendrier, mais cette fois, même si le soleil n’était pas au rendez-vous, les enfants sont arrivés par petits groupes car le changement d’heure ne les avait pas poussés à se lever tôt.Screen Shot 03-27-16 at 11.30 AM 002A l’heure dite, ils étaient peu nombreux à attendre le top départ. Mais rapidement les chasseurs en herbe sont arrivés motivés.

L’origine des œufs de Pâques serait liée à la  date de l’instauration du carême. L’église avait alors interdit la consommation d’œufs pendant cette période de quarante jours. Il s’agissait donc à l’issue du jeûne de consommer les œufs qui s’étaient accumulés pendant le carême, en les mangeant normalement pour les plus récents et en les cuisant puis en les décorant pour les plus vieux.

Comme chez les catholiques, les cloches cessent de sonner à partir de la messe du Jeudi Saint qui précède Pâques, la tradition prétend qu’il en est ainsi car elles sont parties à Rome. Elles reviennent dans la nuit, chargées d’œufs en chocolat qu’elles déversent dans les jardins. Le lendemain, les enfants vont chercher les sucreries qui y sont dissimulées.Screen Shot 03-27-16 at 11.31 AM 001Cette chasse s’annonçait bien animée, ce 27 mars. Tout était prêt et les derniers volontaires accompagnés par leurs parents s’inscrivaient devant la salle sous la crèche. Miss Poussan était présente pour les accueillir.

Michel Bernabeu précisait le règlement : 5 œufs pour les maternelles et les élémentaires, 3 œufs en carton à trouver par les plus petits et l’on avait droit à un sachet d’œufs en chocolat.Screen Shot 03-27-16 at 11.30 AM 001Dès que certains groupes ont été formés, direction les terrains de chasse. Il y en avait trois : pour les plus petits, jusqu’à trois ans, la recherche avait lieu dans l’aire de jeu, tandis que pour les moyens, il fallait grimper vers les parcelles situées derrière la Mairie.

Screen Shot 03-27-16 at 11.30 AMPour les grands (élémentaires), comme d’habitude, direction le terrain près du gymnase. Souvent au pas de course ils se sont aventurés pour trouver 5 œufs en carton  tombés dans l’herbe, accrochés aux arbres, ou bien dissimulés dans des buissons.Screen Shot 03-27-16 at 11.29 AMRetour à l’accueil pour les échanger contre des œufs en chocolat puis nouveau départ. Motivés, essoufflés, les enfants ont vite pris le rythme.Screen Shot 03-27-16 at 11.28 AM 001Et pour en avoir de plus gros il suffisait d’attendre le tirage de la tombola.

Un beau succès pour  cette animation toujours appréciée.

El Duende, ce feu sacré qui est en chacun de nous

Screen Shot 03-26-16 at 10.36 PMAprès avoir beaucoup voyagé et vécu dans son enfance au contact des Aborigènes en Australie, des Indiens Navajos aux États-Unis et des Tibétains dans le nord de l’Inde, Benjamin Barou-Crossman a retrouvé chez les Tsiganes le même sens du collectif, de l’hospitalité et du partage que dans ces sociétés. Et chez les Tsiganes le monde de son enfance a resurgi. D’où son désir profond de réinventer le duende cher à Federico García Lorca dans Jeu et théorie du duende, nourri également par la poésie d’Alexandre Romanès.

Le duende, c’est la flamme, le feu sacré, le supplément d’âme que tout un chacun peut porter. « Le duende ne s’explique pas, il se ressent » déclare García Lorca.Screen Shot 03-26-16 at 10.37 PM 001En partenariat avec les villes de Sète, Mireval, Marseillan, Mèze, Balaruc-le-Vieux, Frontignan la Peyrade, Montbazin, Poussan, Gigean, Balaruc-les-Bains ce spectacle créé en mars 2016 à la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau a aussi reçu l’aide de la Région.

Screen Shot 03-26-16 at 10.38 PMEt ce samedi soir, il avait élu domicile à Poussan, à la salle Paul Vilalte de la MJC. Conçu comme une forme de cabaret, le théâtre de Benjamin Barou-Crossman, formé par Stanislas Nordey, se voulait être l’expérience du partage avec le public, grâce à l’imprévu, à l’humour, au corps, à une douce folie, à l’élan vital et à la rage de vivre. Car pour faire ressentir ce mystérieux duende, il y avait de l’oralité, celle de deux comédiens dont Benjamin Barou-Crossman. Il y avait aussi du flamenco rempli de chants, de danse ( Karine Gonzalez qui travaille régulièrement avec Tony Gatlif) et de musique (la guitare de Luis Dávila Oria).

Screen Shot 03-26-16 at 10.43 PMLes talentueux acteurs, le guitariste exceptionnel et la superbe Karine Gonzalez dans des danses flamenco qui illustraient à merveille cet état second que l’on atteint grâce au Duende, ont chacun à leur façon, ou en duo, essayés de partir à la recherche de ce fameux Duende, cette force venue de la Terre qui permet de réduire son corps pour qu’il soit en suspension.Screen Shot 03-26-16 at 10.36 PM 002

Comme une chanteuse qui portée par la foule, par l’envie et la passion, va oublier son « être », en concert, comme un dervish-tourneur qui pourra tourner durant des heures, comme encore ces grands Peintres qui dépassent leurs souffrances physiques pour créer des œuvres incomparables, ou encore ces marathoniens qui oublient les signaux émis par leur corps, chacun d’entre nous peut, porté par « Le Duende » se transcender, atteindre un niveau ou seul l’esprit vous porte. Et c’est dans cet oubli du corps que vont naître des créations étonnantes. Plus question de codes, de limites, l’esprit libéré est soutenu par cette force qui va lui permettre de s’exprimer sans limites physiques.

Screen Shot 03-26-16 at 10.37 PM Car pour le dictionnaire de l’Académie espagnole (1732), un « duende », est un terme commun pour désigner les démons domestiques (trasgos) ; l’Académie espagnole l’intègrera comme « charme mystérieux et ineffable » et le rapportera au flamenco, « los duendes del cante flamenco ». Elle y reconnaît dès lors cette disposition spéciale rappelant la transe, où le génie, l’inspiration, vient soudainement et alors tout réussit sans virtuosité à l’interprète musicien, chanteur ou danseur.

Le spectacle d’El Duende nous a fait ressentir « ce vent de l’Esprit qui était passé sur la tête des morts pour annoncer d’une façon permanente le baptême des choses créées. »Screen Shot 03-26-16 at 10.47 PM

Animé par la voix ou par le geste de l’expérience de l’art flamenco, le duende s’étend à tous les domaines de l’art, à chaque fois qu’il s’agit de faire la différence entre la véritable inspiration et l’imposture (Wikipédia).

Et ce samedi soir le spectacle possédait la fraîcheur de ces choses qui viennent d’être créées pour nous faire approcher cette expérience subjective, cette  recherche de la flamme qui est en nous.

 

Passage à l’heure d’été dimanche 27 mars 2016

Le passage à l’heure d’été se déroulera dimanche 27 mars 2016 à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures.

Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars et le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre. Le prochain passage à l’heure d’hiver aura lieu dimanche 30 octobre 2016, à 3 heures du matin.

L’objectif du changement d’heure est principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

  Rappel :

le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974.

Illustration 1

 Pour en savoir plus