Respecter le couvre-feu, c’est lutter contre la propagation de la Covid-19.

alixCaptureDans le cadre du couvre-feu à 18h, les agents de Police municipale effectuent des contrôles d’attestation dérogatoire. Pour rappel, l’absence d’attestation et le non respect du couvre-feu coûtera au contrevenant un amende de 4ème classe de 135€. Des contrôles seront réalisés tout au long de la période du couvre-feu. Respecter le couvre-feu, c’est lutter contre la propagation de la Covid-19.

Couvre-feu à 18h sur tout le territoire, écoles, contrôle aux frontières : quelles sont les nouvelles mesures ?

En raison du nombre de nouveaux cas de contamination encore élevé, le couvre-feu avancé est étendu sur l’ensemble du territoire métropolitain à compter du samedi 16 janvier 2021. Ce couvre-feu est établi de 18h à 6h du matin. Durcissement des contrôles aux frontières, protocole sanitaire renforcé dans les écoles, cours en présentiel dans l’enseignement supérieur, ouverture de la vaccination pour les personnes présentant des pathologies à haut risque… : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse du Premier ministre du 14 janvier 2021.Bureaux À Domicile, Isolation

Pixabay

Couvre-feu à partir de 18h sur tout le pays

Les mesures annoncées pour maîtriser l’épidémie de coronavirus sont les suivantes :

  • le couvre-feu est avancé de 20h à 18h. Déjà en place dans 25 départements, il est étendu sur tout le territoire métropolitain entre 18h et 6h à partir de samedi 16 janvier 2021 et pour au moins 15 jours. Les dérogations sont les mêmes que pour le couvre-feu à 20h. Tous les lieux, commerces ou services recevant du public ferment à 18h.
    Pendant ce couvre-feu, seuls certains déplacements sont possibles, à condition de se munir d’une attestation notamment :

    • se rendre ou revenir de son lieu de travail, à une formation professionnelle, effectuer un déplacement professionnel ne pouvant être reporté ;
    • des motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d’enfants ;
    • des motifs médicaux : aller à l’hôpital, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achat de médicaments ;
    • participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d’aides alimentaires à domicile) ;
    • les personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
    • promener un animal domestique autour de son domicile dans un rayon d’1 km.
  • la pratique sportive ou la promenade en plein air est interdite pendant les horaires de couvre-feu ;
  • pendant la journée, les déplacements sont autorisés et l’attestation n’est pas nécessaire ;
  • les déplacements entre régions sont autorisés ;
  • les lieux de culte doivent respecter une certaine jauge  ;
  • les salles de cinéma, les théâtres et les musées restent fermés ;
  • l’accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos est interdit ;
  • les restaurants et les cafés sont fermés ;
  • le télétravail doit se poursuivre quand il est possible .

  A noter : Tout déplacement pendant les horaires du couvre-feu sans motif ni attestation valable vous expose à une amende forfaitaire de 135 €. Les contrôles seront renforcés.

  Attention : Si une dégradation forte de la situation sanitaire est constatée dans les prochains jours, un nouveau confinement sera décidé sans délai.

Durcissement des contrôles aux frontières

À partir de lundi 18 janvier 2021, tous les voyageurs entrant en France en provenance d’un pays hors Union-Européenne devront :

  • présenter un test PCR négatif ;
  • s’isoler pendant 7 jours une fois arrivés en France et faire un 2e test à l’issue de cette période.

Les personnes n’ayant pu réaliser un test dans leur pays de départ auront la possibilité de se faire tester à leur arrivée en France et seront contraintes de s’isoler 7 jours dans un lieu d’hébergement désigné par les autorités publiques.

  Rappel : Le test négatif est déjà exigé pour les voyageurs venant du Royaume-Uni.

Enseignement : renforcement du protocole sanitaire

Les écoles et établissements scolaires restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé à partir du 18 janvier 2021.

Les cours d’éducation physique et sportive (EPS) sont modifiés. Toutes les activités sportives en intérieur sont suspendues en milieu scolaire et extrascolaire.

Écoles primaires : des mesures plus strictes seront mise en place pour les temps de repas. Il n’y aura pas de brassage possible entre les classes. Les élèves d’une même classe mangeront à la même heure, à la même table. Si ce n’est pas possible, le temps de restauration sera allongé et en dernier recours des solutions de repas à emporter pourront être envisagées.

Collèges : à titre exceptionnel, le fonctionnement en mode hybride présentiel-distanciel peut être adopté.

Lycées : le fonctionnement en mode hybride présentiel-distanciel sera maintenu pour les lycées au-delà du 20 janvier 2021. Il est recommandé que les élèves de Terminale soient le plus possible dans leur établissement.

  A noter : Les capacités de dépistage seront également fortement renforcées, avec l’objectif de 1 million de tests déployés dans les écoles, collèges et lycées d’ici aux vacances de février. Chaque fois qu’il y aura 3 cas, une équipe de dépistage pourra venir sur place.

Enseignement supérieur

  • Les étudiants de première année à l’université pourront reprendre par demi-groupe les travaux dirigés en présentiel à partir du 25 janvier 2021, puis si la situation sanitaire le permet, les étudiants des autres niveaux.
  • Le nombre de psychologues dans les universités sera doublé ce semestre.
  • Des tests antigéniques seront disponibles dans les universités.

Ouverture de la vaccination pour les personnes présentant des pathologies à haut risque

Les personnes présentant des pathologies à haut risque de développer des formes graves de Covid-19 pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir de lundi 18 janvier 2021 dans les centres de vaccination. Il s’agit notamment des personnes souffrant d’insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d’un organe, des personnes sous traitement pour un cancer ou encore celles atteintes de trisomie 21. Elles devront avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge.

Vaccination des patients vulnérables à très haut risque à compter du 18 janvier

Les patients vulnérables à très haut risque, tels que définis par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, pourront être vaccinés de manière progressive, à compter du 18 janvier 2021. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre lors de sa conférence de presse du 14 janvier 2021. Quelles sont les pathologies concernées ? Comment prendre rendez-vous ? Service-Public.fr vous informe.

Qui est concerné ?

Il s’agit des patients :

  • atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • transplantés d’organes solides ;
  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares ) ;
  • atteints de trisomie 21.

  A savoir : 800 000 personnes sont concernées.

Comment prendre rendez-vous ?

Pour s’assurer du respect des critères médicaux, vous devez d’abord obtenir une ordonnance auprès de votre médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge. Puis, vous pouvez prendre rendez-vous pour vos deux injections :

  • en ligne sur Santé.fr dans le centre de votre choix ;
  • par téléphone, en appelant :
    • le numéro vert 0800 009 110 ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 22h qui vous oriente directement vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination choisi ;
    • le centre de vaccination près de chez vous dont vous aurez trouvé les coordonnées téléphoniques sur le site Santé.fr qui propose une liste complète des centres ouverts dans chaque département.

  A savoir : Votre mairie, votre pharmacien, votre médecin ou encore la presse locale peuvent également vous renseigner sur les centres de vaccination ouverts près de chez vous.

  A noter : Le jour du rendez-vous, il faut se présenter avec sa carte d’identité et sa carte vitale (ou une attestation de droits). La vaccination est gratuite.

Les membres de la cellule de gestion de crise Covid-19 vous rappellent que le virus circule toujours et de plus en plus

Les membres de la cellule de gestion de crise Covid-19 vous rappellent que le virus circule toujours et de plus en plus, il faut continuer à être prudent,respecter les gestes barrières (se laver les mains le plus souvent possible, porter un masque…), pour se protéger et protéger les autres.Aucune description de photo disponible.

Information coronavirus : suivi hebdomadaire des Hôpitaux du Bassin de Thau

Information coronavirus : Suivi hebdomadaire des Hôpitaux du Bassin de Thau.Aucune description de photo disponible.

Ce vendredi 15 janvier, 78 patients COVID sont pris en charge aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 6 en réanimation (+2), 9 en médecine (-2), 3 en SSR (-1) et 60 en EHPAD (+12)
En 1 semaine, 38 nouveaux patients et résidents ont été pris en charge
 À retenir cette semaine :
 Une stabilisation du nombre de résidents + à l’EHPAD de Marseillan (40 contre 37 lundi)
Une progression sur l’EHPAD Laurent Antoine d’Agde avec 20 résidents + (11 en début de semaine)
 Une stabilité en médecine avec 9 patients +
 Une situation qui s’aggrave en Réanimation avec à nouveau 6 patients + (50% des capacités de Reanimation/surveillance continue)Aucune description de photo disponible.
 aux professionnels des services de médecine, réanimation, SSR, EHPAD et à ceux de l’HAD qui interviennent pour accompagner la prise en charge de 6 patients Covid
 Depuis le début de la 2ème vague, 529 patients Covid ont été pris en charge et 97 sont décédés (+ 9 par rapport au 11/1) avec une moyenne d’âge de 83,4 ans
 Le processus de vaccination s’est accéléré cette semaine avec près de 300 professionnels vaccinés et une centaine de résidents d’EHPAD et USLD.
L’image contient peut-être : une personne ou plus

 

COVID-19 : lancement de la campagne de vaccination à Poussan

SANGECapture

La campagne de vaccination contre la COVID-19 va bientôt démarrer à Poussan. Conformément aux directives du gouvernement, les premiers bénéficiaires seront les résidents et le personnel de l’EHPAD la Mésange, membre du Groupe CLINIPOLE.

La vaccination n’est pas obligatoire. Elle n’est effectuée, après avis médical, que sur la base du consentement éclairé du bénéficiaire ou, pour certains résidents de l’EHPAD, du responsable légal. Les médecins traitants effectueront les consultations pré-vaccinales dans le courant du mois de janvier. La vaccination aura lieu du 3 au 5 février pour les résidents et les salariés de l’EHPAD éligibles à cette vaccination.

Ce qui change pour les services aux usagers de l’agglopôle avec le couvre-feu de 18h

Ce qui change pour les services aux usagers de l’agglopôle avec le couvre-feu de 18h

Côté Transport :
–          L’agence commerciale de Sète agglopôle mobilité (stiuée Passage du dauphin) fermera ses portes à 17h30 à compter de ce samedi 16 janvier.
–          A partir de lundi 18 janvier, les lignes de bus seront stoppées aux alentours de 18h30, sauf la ligne 3 qui dessert l’hôpital.

Côté Culture :
–     Les médiathèques seront ouvertes jusqu’à 17h30, avec le maintien du service prêt à emporter (pas de station possible dans l’établissement).
–     Côté conservatoire : les cours individuels pour les mineurs uniquement au Conservatoire de Sète, ainsi que dans les antennes de Mèze et Frontignan, se termineront à 17h30.

Côté Piscines :
Les horaires d’ouverture pour le public majeur et public dérogatoire* à compter du lundi 18 janvier:
Centre balnéaire Raoul Fonquerne :
Bassin extérieur Laurent Vidal: (public majeur et dérogatoire)
– lundi au vendredi 10h – 17h
– samedi 12h – 17h
– dimanche 10h – 17h

Bassin de 25 m et bassin à vagues uniquement: (public dérogatoire uniquement)
– lundi au vendredi 12h – 17h
– samedi 12h – 17h
– dimanche 10h – 17h
Piscine Joseph Di Stéfano : (public dérogatoire uniquement)
– lundi au vendredi 12h-17h

*Le public dérogatoire:

  Personne munie d’une prescription médicale avec la mention « pratique de la natation ».
 Personne présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées munie d’une carte MDPH.
 Personne pratiquant une activité sportive participant à la formation universitaire STAPS option natation.
  Personne suivant une formation continue en rapport avec la natation.
  Éducateur sportif professionnel souhaitant entretenir des compétences et capacités physiques, titulaire d’une carte professionnelle (BEESAN, BPJEPS AAN, BE de plongée) ou d’une carte professionnelle non spécifique aux activités de la natation, mais titulaire du diplôme BNSSA.

INSTAURATION D’UN COUVRE-FEU NATIONAL À 18H

L’image contient peut-être : texte qui dit ’#COVID19 Le couvre-feu est avancé à 18h00 en en France métropolitaine à partir du samedi 16 janvier.’

Le 14 janvier 2021, le Premier ministre a annoncé l’avancée du couvre-feu de 20h00 à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée minimum de 15 jours.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont donc interdits de 18h00 à 06h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive.

Par ailleurs, compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la COVID-19 le flux transfrontalier sera réduit. A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs venant d’un pays tiers à l’Union Européenne devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.

Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques.

« FERMETURE EXCEPTIONNELLE – COVID-19 SERVICES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES »

Communiqué du Maire de Poussan, Florence SANCHEZ – Jeudi 14 janvier 2021 à 16h00

L’image contient peut-être : texte qui dit ’COVID-19 D-19’

« FERMETURE EXCEPTIONNELLE – COVID-19 SERVICES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES »
« Malgré le protocole sanitaire mis en place, trois cas positifs avérés de COVID-19 et de nombreux cas contacts sont à déplorer parmi notre personnel municipal du Service Enfance Jeunesse. En conformité avec les recommandations de l’Agence Régionale de Santé avec qui nous travaillons pour la gestion de cette situation sanitaire inédite, je suis dans l’obligation de fermer les services périscolaires (garderie et cantine) et extrascolaires (centre de loisirs) dès vendredi 15 janvier et ce a minima jusqu’au vendredi 22 janvier inclus.
L’ensemble de notre personnel municipal est donc placé en isolement et va être testé. J’ai bien conscience des difficultés que cette fermeture va engendrer auprès des familles, néanmoins il est de mon devoir d’agir en prenant les mesures adéquates pour protéger la santé de tous, personnel municipal, personnel enseignant et enfants.
A ce jour, seuls les temps scolaires demeurent donc assurés par les enseignants présents. Je vous remercie pour votre compréhension et vous invite plus que jamais à respecter les gestes barrières indispensables pour éviter la propagation de l’épidémie. »
« Florence SANCHEZ, Maire de Poussan »