Il est désormais possible d’acheter en pharmacie des autotests antigéniques par prélèvement nasal pour dépister la Covid19.

Depuis le 12 avril 2021, il est possible d’acheter en pharmacie des autotests antigéniques par prélèvement nasal pour dépister le Covid-19 selon l’avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS) du 16 mars 2021. Ces tests sont destinés aux personnes asymptomatiques de plus de 15 ans et qui ne sont pas cas contact. Ils peuvent être réalisés en totale autonomie du prélèvement à la lecture du résultat (à la manière d’un test de grossesse). Comment s’en servir ? Sont-ils remboursés ? Quel est leur prix de vente maximum ?

Le test RT-PCR nasopharyngé possède aujourd’hui les meilleures performances cliniques. Toutefois, le prélèvement étant invasif, il n’est pas adapté à toutes les situations, particulièrement lorsque le test doit être répété. Le test antigénique rapide est moins invasif et permet d’obtenir un résultat facile à lire en moins de 30 mn.

Ce test étant moins sensible que le test RT-PCR, il est utile de répéter l’autotest 1 à 2 fois par semaine pour augmenter les chances de détecter le virus au début de la maladie, c’est-à-dire au moment où le virus est le plus présent et le plus facilement détectable, et surtout au moment où on est le plus contagieux.Auto-Test, Étudiants, Nez, Baguettes

Pixabay

Comment s’en servir ?

L’autotest est un test nasal à réaliser soi-même, avec une longue tige surmontée d’un écouvillon.

Les différentes étapes à suivre sont :

  • se laver les mains avant de sortir les tests de l’emballage ;
  • enlever l’opercule du tube contenant la solution réactive ;
  • disposer le tube à l’emplacement prédécoupé de la boîte ;
  • sortir la cassette de sa poche ;
  • insérer l’écouvillon verticalement dans la narine sur 2 à 3 cm ;
  • basculer la tige vers le haut et l’introduire jusqu’à rencontrer une légère résistance ;
  • réaliser un mouvement de 5 rotations avant de le retirer ;
  • essorer l’écouvillon dans la solution durant 10 secondes ;
  • visser la tétine compte gouttes sur le tube, puis verser 4 gouttes de la solution dans le puits à cassette ;
  • patienter 10 à 15 minutes en fonction des tests pour lire le résultat.

Si une seule bande colorée apparaît dans la zone c, le résultat est négatif. En revanche, si deux bandes colorées apparaissent, le résultat est positif.

  A noter : Les tests ne sont pas destinés aux personnes contacts ou personnes symptomatiques qui doivent faire un test RT-PCR.

Que faire en fonction des résultats de l’autotest ?

En cas de résultat négatif à un autotest, vous devez continuer à maintenir les gestes barrières et la distanciation sociale. La fiabilité de l’autotest est limitée, il est donc toujours possible d’être porteur du virus dans des quantités non détectables, ou qu’une erreur liée au prélèvement fausse le résultat.

En cas de résultat positif à un autotest, vous devez sans tarder :

  • réaliser un test RT-PCR en laboratoire qui confirmera ou non le résultat ;
  • vous isoler immédiatement ;
  • prévenir les personnes avec qui vous avez été récemment été en contact en l’absence de gestes barrières pour qu’elles s’isolent.

Quelles sont les conditions de vente ?

La vente des tests est réglementée. Leur prix maximum est fixé à 6 €. À compter du 15 mai 2021 le prix de l’autotest ne pourra pas dépasser 5,20 €. Les autotests ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie.

Sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif, les autotests sont délivrés gratuitement, dans la limite de 10 par mois, pour les professionnels relevant des catégories suivantes :

  • service d’aide et d’accompagnement à domicile (Saad) ;
  • intervenants mandataires, particuliers employeurs, salariés des services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) ;
  • salariés de service pour personnes handicapées ;
  • accueillants familiaux accompagnant des personnes âgées ou en situation de handicap.

  A savoir : La vente des autotests est interdite sur internet et dans les supermarchés.

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé recense le 20 avril, 1 868 personnes hospitalisées (403 en réanimation et soins critiques) et 3 988 décès constatés en établissements de santé.

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir, merci…
agrisCapture

Prochain bulletin d’information : vendredi 23 avril 2021

Pour comparer :

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 20 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 16 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 13 avril 2021

Information coronavirus : suivi hebdomadaire des hôpitaux du Bassin de Thau

Vendredi 16 avril, 67 patients COVID sont pris en charge aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 12 en réa (stable, capacité maximale), 30 en méd (+ 4) et 25 en SSR (+ 21)
En 1 semaine, 53 nouveaux patients hospitalisés dont 5 en Réa
 À retenir cette semaine :
 Une saturation de tous les lits de soins critiques (REA/SC/SI) avec 12 patients Covid et 8 non Covid
 Un pic de 71 patients hospitalisés jeudi ayant conduit à ouvrir des lits supplémentaires de SSR Covid pour pouvoir transférer les patients de médecine
 48 nouveaux patients accueillis en médecine en 7 jours soit une moyenne de 7 entrées/jour
 La déprogrammation de 60% de l’activité chirurgicale après analyse de chaque situation individuelle pour ne pas entraîner de perte de chance pour les patients
 Le besoin urgent de personnels notamment infirmiers pour faire face à cette 3ieme vague qui nous frappe durement et limiter le recours à l’assignation de nos professionnels
 Une intensification de la vaccination des résidents et des professionnels des EHPAD avec 175 personnes vaccinés ce jeudi
Peut être une image de texte qui dit ’1 2211111 10 Hospitalisation HBT ncours) ονι Hospitalisation REA/USC (En cours) F →67 PATIENTS HOSPITALISÉS DONT 12 EN RÉANIMATION →825 PATIENTS PRIS EN CHARGE DEPUIS MI-AOÜT’
Depuis le début de la 2ème vague :
 825 patients Covid ont été pris en charge dont 11% en Réanimation
 142 sont décédés (+4 cette semaine) soit 17,2% de mortalité avec un âge moyen de 83,5 ans
Remerciements cette semaine l’équipe du laboratoire qui réalise les tests RT-PCR sur le nouvel automate BDMax et qui dû depuis une dizaine de jours doubler les nombre de série de tests pour faire face à l’afflux de patients et aux dépistages chez les professionnels et en EHPAD

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé recense ce vendredi soir, 1 871 personnes hospitalisées (410 en réanimation et soins critiques) et 3 920 décès constatés en établissements de santé.

tanieCapture
Prochain bulletin d’information : mardi 20 avril 2021

Cliquez sur l’image pour l’agrandir…

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 16 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 13 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 9 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 6 avril 2021

Informations pratiques [vaccination covid]

Les sites « Covidliste » et « Vite ma dose » ont été lancés ces derniers jours pour faciliter la prise de rendez-vous dans les centres de vaccination.
Vaccin, Seringue, Flacon, Coronavirus
Cette plateforme gérée par des bénévoles centralise les créneaux disponibles et permet de trouver simplement un rendez-vous en centre de vaccination.
Il suffit de sélectionner son département dans le menu déroulant de la page d’accueil. Toutes les plages disponibles s’affichent automatiquement et vous n’avez plus qu’à cliquer sur votre centre de préférence pour être redirigé vers le site de prise de rendez-vous : Doctissimo, Keldoc ou Maiia.
Ce site s’adresse aux personnes éligibles à la vaccination et qui n’ont pas encore pu avoir un rendez-vous. Il ne faut pas hésiter à le consulter régulièrement car de nouveaux créneaux sont ouverts dès que les doses sont disponibles
 « Covidliste »  https://www.covidliste.com/
Ce site Covidliste est né d’une initiative citoyenne regroupant plus de 100 bénévoles. Il s’adresse à tous, que l’on soit éligible ou non à la vaccination.
En effet, l’objectif du site est d’éviter de perdre des doses de vaccins. Car une fois un flacon ouvert, il faut que toutes les doses soient injectées en quelques heures, ou elles seront jetées. Les personnes qui s’inscrivent sur le site sont donc des « volontaires » qui pourront se rendre à un rendez-vous de vaccination au pied levé.
Une fois inscrit, les centres de vaccination pourront vous contacter (que vous soyez éligible ou pas selon les critères de la vague de vaccination en vigueur à ce moment)
En revanche, il vous faudra être réactif. Car la plupart du temps, vous serez contacté pour pallier à un désistement. Et si vous ne répondez pas rapidement, le centre de vaccination appellera une autre personne.Le moteur de recherche d’un créneau de vaccination contre la Covid-19 dans un centre de vaccination en France.

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé recense ce soir, 1 862 personnes hospitalisées (415 en réanimation et soins critiques) et 3 871 décès constatés en établissements de santé.

Prochain bulletin d’information : vendredi 16 avril 2021 rasqCapture

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Merci…

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 9 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 6 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 2 avril 2021

Information coronavirus : suivi hebdomadaire des Hôpitaux du Bassin de Thau

Hier, vendredi 9 avril, 42 patients COVID sont pris en charge aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 12 en réanimation (+ 2), 26 en médecine (-2) et 4 en SSR (+ 4)
En 1 semaine, 32 nouveaux patients et ont été pris en charge dont 7 en Réanimation.
 À retenir cette semaine :
 Une totale saturation de tous les lits de soins critiques (réanimation et surveillance continue) avec 12 patients
 Un pic inquiétant de 55 patients pris en charge mardi
 Un petit tassement du nombre de patients en médecine à ce jour avec des sorties qui compensent les nouvelles entrées
 La réouverture d’un secteur Covid en service SSR aux Pergolines pour prendre en charge les patients en aval de la Médecine
 La déprogrammation d’une partie de l’activité chirurgicale et médicale après analyse de chaque situation individuelle pour ne pas entraîner de perte de chance pour les patients
 Une poursuite de la vaccination des patients atteints de pathologies cancéreuses suivis en hospitalisation de jour.
Depuis le début de la 2ème vague :
 772 patients Covid ont été pris en charge dont 12% en Réanimation
 138 sont décédés (+4 cette semaine) soit 17,8% de mortalité avec un âge moyen de 83,7 ans
Remerciements cette semaine à l’équipe de Médecine B qui au sortir du week-end de Pâques a géré simultanément 29 patients Covid.Peut être une image de ‎texte qui dit ’‎چ1 Đ660 Hospitalisation HBT En cours) VNO Hospitalisation .A/USC (En cours) 2 →42 PATIENTS HOSPITALISÉS DONT 12 EN RÉANIMATION →772 PATIENTS PRIS EN CHARGE DEPUIS MI-AOÜT‎’‎

 

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé recense ce soir, 1 827 personnes hospitalisées (411 en réanimation et soins critiques) et 3 783 décès constatés en établissements de santé.

Prochain bulletin d’information : mardi 13 avril 2021trtrtrCapture

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Points de situation régionaux

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : mardi 6 avril 2021

Bulletin d’information COVID-19 en Occitanie : vendredi 2 avril 2021

Covid19 : la vaccination s’accélère dans l’Hérault !

Covid19 : la vaccination s’accélère dans l’Hérault !

A partir du 8 avril 2021 et suite aux annonces du président de la République, la campagne de vaccination s’accélère. Une augmentation significative des doses de vaccins aura alors pour conséquence une augmentation du nombre de rendez-vous quotidiens notamment dans les centres à grands volumes.

Pour le lancement de cette nouvelle étape de vaccination, Jacques Witkoswki, préfet de l’Hérault, aux côtés d’Alexandre Pascal, directeur de l’ARS, et d’Eric Florès, directeur du SDIS 34, a visité le centre de vaccination des sapeurs-pompiers de Vailhauquès.

A ce jour, l’Hérault compte 25 centres de vaccination, dont celui des sapeurs-pompiers sur le site de l’Etat-major départemental de Vailhauquès. Ce sont trois centres de vaccination répartis sur le territoire départemental, à savoir :

–          Un centre de vaccination grand volume sur l’état-major départemental à Vailhauquès,

–          Un centre de vaccination à Olonzac

–          Un centre de vaccination à Saint-Pons-de-Thomières

A ces trois centres vient s’ajouter une équipe mobile de vaccination à domicile, permettant de répondre aux besoins des personnes dans l’incapacité physique ou médicale de se déplacer. L’équipe de vaccination mobile est composée d’un médecin, un infirmier et un vaccinateur.

A ce jour, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont réalisé plus de 16 000 injections. Dès le 8 avril, le centre de vaccination implanté sur l’Etat-major départemental est organisé pour réaliser 1 000 injections par jour.

Le parcours du patient qui vient pour la vaccination est estimé à 25 minutes, de l’accueil (prise en charge) jusqu’à sa sortie après le temps de surveillance d’un quart d’heure après l’injection. Les personnes vaccinées repartent avec une attestation de vaccination et sont enregistrées dans la base de données de suivi de la vaccination (SIVAC).

wFDoqh1a.jpg large

Quelques chiffres :

Le centre de vaccination de Vailhauquès compte un effectif de 30 salariés (équivalent temps plein) dont :

  • 1 officier responsable du centre de vaccination
  • 2 médecins, 6 infirmiers, 8 injecteurs
  • 3 agents d’accueil et 4 régulateurs de flux
  • 6 agents pour le logiciel SIVAC

Ce sont également 7 000 rendez-vous par semaine sur une large plage horaire via la plateforme Doctolib avec près de 200 sapeurs-pompiers formés à la vaccination. Plus de 200 infirmiers et 150 médecins sont mobilisés ainsi que 150 sapeurs-pompiers médecins sur les trois centres de vaccination.

Le CAP Football a pris la décision de suspendre les entraînements de toutes les catégories

Suite aux décisions gouvernementales du 3 avril dernier liées à la pandémie de COVID19, le comité directeur du CA Poussan Foot a pris la décision, avec regret mais aussi avec sagesse après conseil auprès de l’ARS, de suspendre les entraînements de toutes les catégories jusqu’à la diffusion de nouvelles directives gouvernementales.
Par contre, si une amélioration est constatée, le CA Poussan Foot communiquera sur ses supports de communication dans les plus brefs délais les nouvelles décisions.Peut être une image de texte qui dit ’LETIQU POUSSAN COMMUNIQUE OFFICIEL’