Passage d’un relais symbolique pour Octobre Rose

Dimanche matin l’équipe municipale est partie de devant la mairie en vélo, à pied ou en trottinette, direction la piste cyclable au bord de l’étang de Thau pour rejoindre la délégation du collectif de « Mèze en Rose » pour le passage d’un relais symbolique avec comme seul objectif que l’année prochaine en octobre Thau se colore en Rose.

Dans le cadre du Mois Sans Tabac un dispositif particulier est déployé durant le mois de novembre en France

Dans le cadre du Mois Sans Tabac un dispositif particulier est déployé durant le mois de novembre, afin d’encourager et accompagner les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac ! Retrouvez toutes les aides et informations : 

Vous avez envie d’arrêter de fumer mais vous manquez de motivation. Savez-vous que le dispositif MoisSansTabac déployé durant le mois de novembre peut vous y aider gratuitement ? Kit d’aide à l’arrêt, encouragements, application personnalisée, groupes de soutien, consultations téléphoniques gratuites avec des tabacologues… Pendant un mois, Tabac Info Service vous accompagne pour que votre tentative d’abandon de la cigarette soit un succès.

Le ministère des Solidarités et de la Santé, en partenariat avec l’Assurance maladie et Santé publique France, poursuivent le challenge collectif national MoisSansTabac lancé en 2016 qui invite tous ceux qui le souhaitent à relever le défi d’arrêter la cigarette pendant un mois.L’image contient peut-être : texte qui dit ’Mois sans tabac’

Comment ça marche ?

  • Vous commandez gratuitement dès maintenant votre nouveau Kit d’aide à l’arrêt en créant un compte sur Tabac Info service ou auprès d’une pharmacie. Il comprend notamment une brochure de préparation, un agenda de 30  jours avec des conseils pratiques, un disque permettant de calculer les économies réalisées… Ce kit vous propose un programme de 40 jours (10 jours fin octobre pour préparer l’arrêt et 30 jours en novembre pour le maintenir) qui vous accompagne au quotidien et entretient votre motivation.
  • Des tabacologues experts sont à votre écoute au 39 89 (service gratuit + coût de l’appel, du lundi au samedi de 8h à 20h) pour répondre à toutes vos interrogations pendant le sevrage.
  • Une application mobile est téléchargeable gratuitement. Elle propose : un programme d’e-coaching personnalisé, des conseils de tabacologues, des astuces et des mini-jeux, des vidéos de soutien, un suivi des bénéfices de l’arrêt au quotidien (économies et santé).
  • Vous pouvez rejoindre l’équipe MoisSansTabac de votre région pour bénéficier d’un soutien pour ne pas craquer.
  • Vous retrouvez chaque jour sur la page Facebook de MoisSansTabac les conseils, les astuces et les témoignages de la communauté des participants et des supporters.

  À savoir : Arrêter pendant 30 jours, c’est avoir 5 fois plus de chances d’arrêter de fumer pour de bon. À la fin du défi, vous avez moins envie de fumer, et même si vous recommencez, vous saurez que vous êtes capable de vivre sans cigarette et cela vous aidera pour vos tentatives futures.

Champignons : cueillette et consommation, soyez prudents !

000000000001Capture

Comme chaque année en France, on dénombre un millier de cas d’intoxications dues aux champignons (troubles digestifs, complications rénales ou encore atteintes graves du foie). Certaines intoxications peuvent nécessiter une hospitalisation et conduire à un décès.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) fait le point sur la question en publiant une liste de recommandations :

  • ne pas ramasser un champignon en cas de doute sur son état ou son identification ;
  • éviter les sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges), les champignons concentrant les polluants ;
  • déposer les champignons dans une caisse ou un carton, les sacs plastiques accélérant le pourrissement ;
  • séparer les champignons récoltés par espèce, un champignon vénéneux pouvant contaminer les autres ;
  • ne pas consommer les récoltes avant de les avoir fait contrôler par un spécialiste, les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie pouvant être consultés ;
  • les conserver au réfrigérateur et les manger 2 jours au maximum après la cueillette ;
  • les consommer en quantité raisonnable et après une cuisson suffisante.

  À savoir :

En cas d’apparition d’un ou de plusieurs symptômes (tremblements, vertiges, nausées, vomissements, diarrhées ou douleurs abdominales…), il convient de contacter le 15 ou le centre antipoison le plus proche. En règle générale, les symptômes apparaissent dans les 12 heures après leur consommation.

Protégeons-nous, vaccinons-nous !

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, la vaccination des plus fragiles doit absolument être poursuivie.

A cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, la Protection Maternelle et Infantile (PMI) du Département observe une baisse des vaccinations des jeunes enfants. Attention : méningite, rougeole, oreillons, coqueluche… peuvent avoir des conséquences gravissimes chez les enfants de cet âge ! La vaccination constitue un moyen essentiel pour protéger votre enfant contre la survenue de maladies infectieuses, et éviter leur propagation à des personnes fragiles.
Pour assurer la meilleure protection des plus jeunes enfants, il est important de respecter le calendrier habituel, et le nombre d’injections requis, à 2, 4, 5, 11, 12 et 16-18 mois.

Quand consulter ?

Florence Nemorin est médecin de PMI sur le Biterrois. Pour éviter toute résurgence de foyer épidémique, elle invite les parents à consulter le plus régulièrement possible les professionnels de santé :

« Jusqu’à l’âge de 6 ans, les enfants bénéficient de 20 examens médicaux obligatoires, pris en charge à 100% par l’assurance maladie. Ces examens permettent de faire le point sur le développement et la santé de votre enfant et sur sa vaccination. Vous pouvez les faire pratiquer par le médecin de votre choix, pédiatre, généraliste ou en consultation de PMI, si votre enfant n’est pas malade. »

Que faire si les vaccins de votre enfant ne sont pas « à jour » ?

Bonne nouvelle :

« En cas de retard, il n’est pas nécessaire de tout recommencer. Il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue et de compléter la vaccination en tenant compte du nombre de doses manquantes et de l’âge de votre enfant. »

En cas de doute, parlez-en à votre médecin.

Et pour les adultes ?

A l’âge adulte, les rappels vaccinaux ne sont que tous les 20 ans, en dehors de la vaccination antigrippale qui est annuelle. Plus que jamais avec le Covid-19, il est important que les personnes à risques, comme les femmes enceintes, se protègent efficacement de la grippe.

En savoir plus

Le calendrier vaccinal 2020 de votre enfant

Tous les enfants nés depuis le 1er janvier 2018 doivent obligatoirement être vaccinés selon le calendrier vaccinal en vigueur, démarrer les vaccins à l’âge de 2 mois, pour avoir à 18 mois une protection efficace contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons, la rubéole et le méningocoque C.

Pas facile de se souvenir des dates de tous les vaccins à effectuer…Pour vous aider, voici un petit tableau récapitulatif à imprimer et à accrocher sur le frigo.

La PMI à votre service

Tout au long de l’année, une quarantaine de médecins et une soixantaine de puéricultrices et une vingtaine de sages-femmes du Département vous accueillent sur 22 sites, répartis dans tous les territoires de l’Hérault, notamment ceux touchés par la désertification médicale. Les femmes enceintes peuvent être vaccinées. Plus de 5 000 enfants sont suivis et 16 000 examens réalisés tous les ans par des équipes de professionnels pluridisciplinaires. Sans compter les 13 000 vaccinations entièrement gratuites pour les tout-petits.

Attention : Ces consultations ne sont pas destinées à remplacer celles des médecins traitants. En cas de maladie, consultez votre pédiatre ou votre médecin généraliste.

Retrouvez le service de PMI le plus proche de chez vous ici

Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risques

Alors que la co-circulation du virus grippal et du Covid-19 est attendue, le ministère des Solidarités et de la Santé souligne l’importance d’une couverture vaccinale antigrippale élevée chez les personnes à risques et les professionnels de santé*. Cette année, deux vaccins grippaux tétravalents ont été commandés en grande quantité : InfluvacTetra®, VaxigripTetra®. Objectif : atteindre les 75% de couverture vaccinale chez les personnes ciblées par les recommandations. Si vous n’avez pas reçu de bon de prise en charge automatique par l’assurance maladie, et que vous pensez être dans une situation à risques, rapprochez-vous de votre médecin au plus vite.

* Avis n°2020.0034/AC/SEESP du 20 mai 2020 du collège de la Haute Autorité de santé relatif au maintien de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2020/2021 dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 en France

Pour lutter contre le cancer du sein, en octobre, Poussan voit la vie en ROSE

    ROSEIMG_20201017_104250   La Ville de Poussan consciente que le dépistage est un enjeu majeur de santé publique, souhaite  associer un maximum de Poussannais à la 27ème campagne d’Octobre Rose du 1er au 31 octobre 2020.

Il faut savoir que le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France et représente la première cause de décès par cancer chez la femme. Il fait l’objet d’un programme national de dépistage organisé afin d’être détecté précocement et d’en réduire la mortalité.

La mortalité (taux standardisé) est en baisse depuis les années 1990 alors que l’incidence (taux standardisé) est en augmentation. Toutefois, cette évolution de l’incidence n’a pas été régulière et heureusement a survie des personnes atteintes d’un cancer du sein s’est améliorée au cours du temps.

Chaque année en octobre, la campagne de lutte contre le cancer du sein organisée par l’association Ruban Rose propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant.
Pour l’Association qui œuvre toute l’année pour soutenir la recherche médicale et scientifique et pour informer le plus grand nombre, Octobre Rose est une occasion de mettre en lumière celles et ceux qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation et de réunir encore plus de fonds pour aider les chercheurs, les soignants.

Cette campagne a donc  pour but  de sensibiliser et de soutenir la lutte contre le cancer du sein.
Afin de soutenir cette cause, tout au long du mois d’octobre la ville de Poussan, en partenariat avec les commerçants et les associations a mis en place différentes animations.ROSEIMG_20201017_100508

De très nombreux commerçants se sont associés à cet Octobre Rose en décorant leurs vitrines et leurs magasins tandis que plusieurs associations locales se sont engagées ou ont soutenu les actions avec énergie.

Si le 4 novembre de 9 h à 18 h le Mammobile pour le dépistage du cancer du sein sera à Poussan- Place de la Mairie-  depuis le début du mois tous les vendredis matin vous pouvez retrouver sur le marché les stands de Dépistage CRCDC Occitanie et de l’Association Soins Support Oncologiques de Thau en présence d’élus et de Mme Lacanal ajointe au social et à la santé.

 

Et ce samedi 17 octobre c’était la grande journée de sensibilisation avant que par une sorte de relais le ruban rose ne soit transmis par Florence Sanchez, Maire de Poussan, à la ville de Mèze, le dimanche18, sur la voie douce longeant la lagune de Thau.

Mais ce samedi, rendez-vous était donné à 10 h devant les Halles pour une marche symbolique autour de la circulade  avec une arrivée place de la Mairie où bien-sûr des stands de prévention attendaient les participants.ROSEIMG_20201017_102223

Organisée en tenant compte des conditions sanitaires, cette opération a connu un grand succès puisqu’au plus fort de l’événement, ce sont près de 350 personnes qui ont marché, presque toutes habillées de rose, pour certaines des chaussures jusqu’au masque de protection avec même des parapluies pour les meneurs des groupes formés.

Une sorte de défilé rose, joyeux et bon enfant, avec des marcheurs heureux de participer pour la bonne cause : on y retrouvait, de très nombreux élus du Conseil Municipal (dans son ensemble), des membres d’associations sportives comme les joueuses du CAP et les Louves de l’ASP Rugby, des membres du Strapontin, de la Gym de la MJC, de la Zumba Zmbtt, des marcheuses du matin,… et bien d’autres petits groupes ayant souhaité s’associer mais difficile à identifier.ROSEIMG_20201017_100813

Si l’on notait la présence de Tiphany Alibert, Miss Poussan 2020, accompagnée par ses dauphines, avant que ne démarre la marche, André Lubrano, Conseiller Régional et Josian Ribes, Maire de Montbazin, s’étaient joints à Florence Sanchez et à tous les élus qui vous invitaient à porter un ruban rose, un masque rose, un foulard rose….. Et éventuellement à faire un don pour l’association Ruban Rose…

Même le groupe « Masques, la débrouille »   avait confectionné des masques à cette occasion.

Pourtant, avant de voir la vie en rose on la voyait très sombre durant quelques instants avec un hommage au professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty,  qui a été décapité près d’un établissement scolaire, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le vendredi 16 octobre.

Avant une minute de silence bien poignante Michel Bernabeu revenait dans une allocution sur les valeurs de la République qui assurent aux Français certaines libertés mais qui leur demandent aussi de respecter les lois….ROSEIMG_20201017_105946

Florence Sanchez s’associait à cet hommage avant de lancer la marche en direction du centre ancien et de remonter vers la Mairie par la Rue de la Salle.

Les premiers arrivés et les volontaires se faisaient un plaisir

de composer un magnifique ruban humain  avant que Mme Lacanal ajointe au social et à la santé, Mme Jenny Lagalie-Adgé, infirmière et Conseillère Municipale,  et Florence Sanchez ne reviennent sur la nécessité pour une femme de se faire « dépister » pour le cancer du sein régulièrement, sur le besoin de multiplier les actions pour arriver à combattre ce cancer imprévisible, donc à détecter.ROSEIMG_20201017_104912

Avant de danser, distanciés et masqués, mais heureux et motivés, tous les Poussannais présents étaient remerciés et applaudis par les organisateurs et les élus, car la participation avait été énorme.

Zmbtt34 menée par Sonia nous entraînaient alors dans une de ses chorégraphies dont elle a le secret.ROSEIMG_20201017_110234

Un dernier moment de partage pour voir la vie en rose…

 

La Ville de Poussan vous donne rendez-vous, aujourd’hui samedi 17 octobre à 10h devant les Halles

La Ville de Poussan vous donne rendez-vous, aujourd’hui samedi 17 octobre à 10h devant les Halles pour le départ de la marche « rose » autour de la circulade, arrivée place de la Mairie (stands de prévention, photos …) organisé dans le cadre de la 27ème campagne d’Octobre Rose.
Venez habillés de rose
Cette journée sera organisée en tenant compte des conditions sanitaires / port du masque obligatoire, gel sur les stands, distance physique de sécurité…

Le CA Poussan Foot soutient Octobre Rose en offrant des maillots roses à son équipe féminines séniors

Chaque année, en octobre, la lutte contre le cancer du sein est mise en lumière. Une campagne nationale est organisée par l’association Ruban Rose. La population est informée, sensibilisée et mobilisée.L’image contient peut-être : 13 personnes, personnes debout, herbe, ciel, enfant, plein air et nature
Pour cette 27e campagne d’Octobre rose, la Ville de Poussan s’est associée au mouvement. Elle a lieu du jeudi 1er au samedi 31 octobre,
Le CA Poussan Foot, qui développe et promeut le football féminin depuis maintenant trois saisons, possède une équipe U18F évoluant en championnat de district (a remporté son premier match de championnat 7-0 face à l’AS Gignac le week-end dernier) et vient de créer une équipe féminine seniors loisirs en septembre dernier.
Le club se sent plus que concerné par ce mouvement d’Octobre Rose et a décidé de lui apporter tout son soutien.
Fidèle à sa réputation comme pour le Carnaval ou le Téléthon, le CAP a donc répondu favorablement à l’appel du service communication de la commune de Poussan. En effet, le groupe des seniors féminines participera à la marche rose prévue samedi 17 octobre dans la circulade.
Pour l’occasion, le comité directeur du CA Poussan Foot a décidé d’offrir un cadeau à cette nouvelle équipe. Par l’intermédiaire de son Président Guy-Louis ADGE, des maillots roses ont été remis lundi soir au début de l’entraînement. Les féminines pourront circuler tout de rose vêtu pour cet événement.

Samedi 17 octobre 10h devant les Halles départ de la marche « rose »

Octobre RoseDans le cadre de la 27ème campagne d’Octobre Rose, Liliane Nogier et Sylvie Cappeau, artistes exposantes au salon Songes d’automne vous donnent rendez-vous samedi 17 octobre 10h devant les Halles pour le départ de la marche « rose » autour de la circulade, arrivée place de la Mairie (stands de prévention, photos …)
Venez habillés de rose
Cette journée sera organisée en tenant compte des conditions sanitaires / port du masque obligatoire, gel sur les stands, distance physique de sécurité…