Les Baux élémentaires heureux de fêter une fin d’année scolaire

            Ce vendredi 14 juin 2024, dès le début de l’après-midi c’était la fête de l’école élémentaire « Les Baux » avec pas mal d’animations durant le temps scolaire pour un épisode récréatif, du temps libre, mais aussi du plaisir et du partage … De quoi permettre à chacun d’entre eux de vivre autrement  sur le site de l’école, avant les congés d’été qui approchent. Un début de fête bien sympathique avec plusieurs séquences.0054IMG-20240616-WA0000

Jusqu’à 16 h 45 les élèves ont pu s’amuser avec entre-autres, des jeux en bois,  le jeu du Chamboule Tout, le jeu du dessin dans le dos, des mikados géants… Avec même une glace offerte pour le goûter.

Vers 16 h 45, les parents, tous invités,  étaient déjà bien nombreux et prêts à apprécier un moment émouvant face aux élèves.. Ces derniers  réunis en chorale interprétaient pour le plus grand plaisir du public, tous en chœur, chants et chorégraphies sur le thème des Jeux Olympiques.

S’en suivait une cérémonie particulière attirant les plus grands d’entre-eux.

0054 448340818_1429718847932757_4757498248317725172_n

En effet, en compagnie de Sonia Reboul, adjointe aux affaires scolaires, Florence Sanchez, Maire de Poussan, a partagé lors de la fête de l’école, un petit moment, ô combien important à ses yeux avec les élèves, les enseignantes et les parents des classes de CM2 de l’école des Baux.
Un moment symbolique pour marquer le passage de l’école élémentaire au collège.
A cette occasion la Municipalité a offert à tous les élèves une calculatrice qu’ils pourront utiliser tout au long de leur scolarité.
Celle-ci leur sera en principe utile et met en valeur les efforts de chacun des élèves après 5 années d’études en école élémentaire.Félicitations à tous.

Avec une buvette, des points de restauration l’on atteignait rapidement l’heure du tirage de la tombola tout en  partageant, pour les participants  des instants bien amicaux.. Une soiré bien sympathique avec une météo bien conciliante, que du bonheur pour tous les élèves bien épanouis.0054IMG_20240614_174445

Il faut savoir que ces dernières jours d’école, certaines classes des Baux ont invité les parents d’élèves pour leur présenter différentes réalisations…

Heureux de vivre des instants particuliers, dans l’école, ce vendredi 114, les participants prenaient conscience qu’une année scolaire allait s’achever. Il fallait se projeter dans l’avenir. Mais d’abord l’on se laissait aller en profitant de cette belle soirée pour lever le pied.

Pour les parents et surtout les élèves resteront les souvenirs et tout le travail accompli avec du sérieux et souvent du plaisir. Une soirée qui marque  le début officieux des congés scolaires, pourtant il faut encore attendre…

 

Les vertus des feux de la Saint Jean

Les feux de la Saint Jean :  encore aujourd’hui les traditionnels feux de la Saint-Jean marquent pour certains le vrai début de l’été. A Poussan, ils devraient avoir lieu le lundi 24 juin 2024, au Jardin Public.

Mais autrefois, ils avaient lieu dans la nuit du 23 au 24 juin ou du 24 au 25 juin selon les régions, le 24 juin étant le jour de la Saint-Jean, donc en léger décalage avec le solstice d’été. Maintenus jusqu’à la Première Guerre mondiale, la Seconde leur a donné un coup d’arrêt définitif.Saint Jean, Feu, Brûler, Blaze, Flammes

La règle générale était la réalisation d’un grand feu de joie commun qui devait se voir le plus loin possible.

Dans les villages, la veille ou le jour de la Saint-Jean, tous les gens de la commune apportaient le soir venu, à l’endroit désigné, des combustibles divers que l’on empilait en tas, dans l’euphorie générale.

Malgré le regard mitigé de l’Église sur ces feux, ils datent de la nuit des temps. Tantôt elle s’en est servie pour organiser des processions et christianiser cette fête à travers le culte de Jean-le-Baptiste, tantôt elle a  tenté de les interdire comme “entachés de superstitions”.

Dans certains lieux, c’était donc le curé qui allumait le bûcher. Dans d’autres en revanche, c’était celui qui l’avait construit, ou bien le maire, le syndic, la personne la plus âgée du village, une jeune fille. Cette fête était d’abord l’occasion pour la jeunesse du pays, garçons et filles, de se retrouver et de se plaire… Mais tourner autour du bûcher avait un sens quasi magique, variable selon les régions.

D’après Marie-Odile Mergnac, des superstitions et croyances magiques étaient liées à ces feux de joie. Dans la Creuse et le Poitou par exemple, on jetait des pierres dans le brasier pour les récupérer ensuite et les placer dans les champs : plus grosses étaient les pierres, plus grosse serait la récolte.Feu, Braise, Saint Jean, Blaze, Brûler

Sauter par-dessus le feu de la Saint-Jean était aussi un rite très fréquent. On disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des rhumatismes”… Les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu se contentaient alors d’enjamber une braise.

Une fois le feu éteint, chacun rentrait chez soi avec un tison. La tradition populaire affirme qu’on pouvait le saisir sans risque car “le feu de Saint-Jean ne brûle pas”. Enfermé dans une armoire, il devait préserver la maison de l’incendie, de la foudre et de certaines maladies. On pouvait aussi en placer un morceau dans son terrain pour protéger ses récoltes de la grêle, parfois aussi des chenilles et des limaçons. On utilisait jusqu’aux cendres de ce feu de joie auxquelles on attribuait des vertus bienfaisantes.

L’origine de ces feux de Saint-Jean reste aussi inconnue que le caractère magique de ses cendres puisque, selon le grand folkloriste français Arnold Van Gennep, il ne peut s’agir ni d’une résurgence celtique, ni d’un culte romain ou germanique christianisé… Le mystère reste entier. A Poussan, tournera-t-on autour du bûcher? Va-t-on le sauter? Il faudra attendre le lundi 24 au soir pour en savoir plus.

Un bel exemple : les feux dans le Vaucluse : www.ribelly84.fr/feux_st_jean/manteneire.html

Un Corso fleuri 2024 à Poussan, tonique et apprécié. Son intégralité, en vidéo.

Après la magnifique cavalcade de février, ce 2 juin 2024, c’était le Corso fleuri à Poussan.   

Les chars et groupes tant appréciés lors du Carnaval 2024 étaient de retour !

Vidéo1 : https://youtu.be/ssfPW68egQ8

 0192 972IMG_20240602_155933
Cerise sur le gâteau, ils étaient accompagnés de plusieurs animaux totémiques de l’Hérault, comme ceux de Bouzigues, Villeveyrac, Pomerols, St André de Sangonis, Servian, Paulhan… Les amis de notre emblématique cochon.

Vidéo 2 : https://youtu.be/nZdgXAoB60g

0192 IMG_20240602_144101
Ils sont partis du hangar (des hommages avant le départ : https://youtu.be/xDX-jgO4w0U?t=15), un vaste garage adapté aux chars, pour défiler au centre-ville, en passant devant les Halles pour arriver place de la mairie, avant de faire le circuit inverse.
0192Capture d’écran 2024-06-02 180410

Lien vidéo : Le Veydrac
Un espace avec des chaises était mis à disposition pour profiter du Corso et pour le plaisir des petits et des grands, avec même des animations proposées place de la mairie (foodtrucks, manèges,…).
0192Capture d’écran 2024-06-02 180710
Autour du dynamisme du Maître de cérémonie, Franck, ainsi que de la reine du carnaval Cassandra et de ses dauphines Candice et Inès, le très beau corso fut des plus animé devant un public venu nombreux.
A découvrir en vidéo .

MJC : un atelier enfants, pour la fête des mamans

MJC : un atelier enfants, pour la fête des mamans

Cette année la Fête des Mamans tombe le DIMANCHE 26 MAI.

A cette occasion Cathy Pezerat propose un atelier confection de cadeau où chaque enfant pourra y développer sa créativité saupoudré de tout son amour !

Fort de ses précédents succès, nous vous conseillons de réserver au plus vite via les outils ci-dessous en précisant NOM, PRÉNOM de l’enfant, et NUMÉRO de TELEPHONE :

– Messenger,
– mjcpoussan34560[at]gmail.com
– 04 48 17 95 81

Préparez-vous pour le Corso fleuri du 2 juin 2024 à Poussan

Après la magnifique cavalcade de février, préparez-vous pour le Corso fleuri du dimanche 2 juin 2024 à Poussan.   

Les chars et groupes tant appréciés lors du Carnaval 2024 seront de retour !
En effet, les chars et les groupes seront accompagnés des animaux totémiques de l’Hérault, les amis de notre emblématique cochon. Ils partiront du hangar à 14h30, pour défiler au centre-ville, en passant devant les Halles pour arriver place de la mairie, avant de faire le circuit inverse. Un espace avec des chaises sera mis à disposition pour profiter du Corso et pour le plaisir des petits et des grands, des animations seront proposées place de la mairie le samedi et le dimanche (foodtrucks, manèges,…). Vous retrouverez la bonne humeur et le dynamisme de notre Maître de cérémonie, Franck, ainsi que de notre reine du carnaval Cassandra et de ses dauphines Candice et Inès.
Alors venez nombreux !
0496Capture d'écran 2024-05-14 154133

Tous à vos paniers c’est le retour de la grande chasse aux œufs.

Dimanche 31 mars de 10h à 11 h 30, notre Comité des fêtes, le Carré d’As, en partenariat avec la Ville, vous donne rendez-vous pour sa grande chasse aux œufs dans le cadre magnifique du Jardin des Sœurs (situé à côté du cimetière).
Entrée gratuite – Venez nombreux – Tombola participation 1€.
bayiIMG_20240315_174435
 

 

Une fête de la Soupe à Poussan, festive et conviviale

3514Capture d'écran 2024-03-04 005648     Une Fête de la soupe ce 3 mars 2024  à Poussan, c’était une très bonne idée et même si la météo manquait dans la liste des ingrédients, il a fallu composer,  et la journée a pu se dérouler sans gros problème au Foyer des Campagnes, une situation de repli possible grâce à la réactivité de la Mairie de Poussan.

Et de nombreux Poussannais de tous les âges accompagnés par des visiteurs du bassin de Thau l’avaient compris, ils sont venus pour passer un moment agréable, déguster les soupes, voir les spectacles, ou rester sur le site jusqu’à 16 h. Que du bonheur pour les participants , les organisateurs et les visiteurs.3514Capture d'écran 2024-03-04 005901En effet, cette  fête de la soupe était organisée par « Faire tiers-lieu à Poussan » en partenariat avec la Clé des arts.

 Avec un très bon programme, l’on se doutait que l’ambiance serait au rendez-vous… Concours de soupe, animations, spectacles, dégustations,  se sont succédés avec buvette et restauration et ateliers en fil rouge …Les bons veloutés et la bonne ambiance étaient  garantis !
3514Capture d'écran 2024-03-04 005801
 L’on y retrouvait de la musique, du théâtre, le Lala Yukulélé Club, du côté animations, et autour des 11 soupes proposées, l’on découvrait des préparations de La Carioca – Boulangerie Singulière, de délicieuses tartines pour accompagner la dégustation des soupes ainsi que des Roscos et Cornes de Gazelle de l’équipe du Collectif Citoyen Faire Tiers Lieu à Poussan.
3514Capture d'écran 2024-03-04 010004Il faut savoir que la soupe est l’un des plus anciens mets de l’histoire de l’humanité. A travers les temps et les cultures, elle est le plat de base de l’alimentation. Tout le monde peut faire une soupe et la partager. Bouillon, potage, bisque, brouet, consommé, garbure, gaspacho, velouté… toutes les idées et recettes sont permises pour concocter une soupe !

Et avec des légumes de saison, c’était encore mieux pour ce concours car fortement apprécié par les jurys.
   pluieIMG_20240303_115641

Car pour la Fête de la soupe, comme l’on avait pensé famille et équité le  programme était prévu pour les adultes comme pour les enfants et chacun avait le droit de voter pour que sa soupe préférée remporte le prix du public ou le prix jeune public.

Et  avec Franck, Audrey et Karima, des bénévoles animateur-rices, qui proposaient des ateliers plein de surprises pour les enfants ou en famille tout au long de la journée. Il y en avait  pour toutes les tranches d’âge !

Le concours était  lancé vers midi ! 11 « soupiers » ou « soupistes » pour le plus grand plaisir des papilles s’étaient pliés en 4 pour les visiteurs !  Avec  ferveur et délicatesse ces derniers munis d’une tasse, entourés de cocottes et de soupières, dégustaient chacune des soupes, souvent en demandant des précisions sur les ingrédients et sur la recette, ceux-ci étant  quelquefois affichés ou notés pour renseigner ceux qui le souhaitaient.

pluieIMG_20240303_120338

Entre deux dégustations de soupe et le passage du jury officiel,  après l’apéritif et quelques dégustations, certains partageaient de bonnes tartines pendant que d’autres en profitaient pour discuter et  échanger.

Mais déjà les musiciens du’ « Lala Yukulélé club de Sète » qui étaient bien en forme  accompagnaient les visiteurs dans leurs dégustations.

3514Capture d'écran 2024-03-04 010500L’on parlait encore des soupes que l’on venait de goûter, (parmi d’autres), celle à l’oignon, la Poticar, celle d’en Trance Scène, la soupe à la pluie ainsi que celle au 3C , avec plusieurs veloutés.

L’après midi se poursuivait en douceur,  en musique, à l’abri des intempéries !

 Et pendant ce temps le jury délibérait… sachant que l’on pouvait participer ou concourir avec sa soupe,  et même participer hors concours !

Mais pour ceux qui ont la gagne et qui voulaient  se mesurer aux autres, chaque soupe faisait l’objet d’une qualification par le jury. Il n’y avait pas de perdant sachant que les commerçants poussanais avaient joué le jeu en donnant des lots pour chacun d’entre-eux !
 Aussi c’est le public qui était seul juge de la meilleure soupe et qui décernait le Prix du public. Et comme l’on venait en famille, les enfants avaient aussi leur mot à dire et pouvaient voter pour leur soupe préférée et attribuer ainsi le prix du jeune public.
En attendant une remise des prix par le jury, animée, la troupe des Z’adultes du Strap  allait  mélanger deux mots, 3 mots, des phrases et réaliser une  bonne tambouille d’improvisation ! Un petit match d’impro dont elle a le secret.
3514Capture d'écran 2024-03-04 010128Nous devrions savoir bientôt quelles soupes ont remporté le Prix du jeune public et le Prix du public.
 
Mais comme prévu, le Jury préférait ne pas donner un seul prix mais féliciter tous les soupiers en attribuant un prix à chacun d’eux grâce à la gentillesse des commerçants locaux.
Et la fête se poursuivait dans une bonne ambiance.
Il est bon de préciser que nous avons pu obtenir les appréciations du Jury qui a eu le plaisir de déguster :

- la soupe de Franck : élue soupe LA PLUS CONTRASTEE : un mélange artistique entre légume, fruit, le ying et le yang, la douceur et le piquant. – entre le panais et la pomme…
Cette soupe a reçu le prix du jeune public.
- la soupe d’Anne : élue LA PLUS FORESTIERE : une petite randonnée dans les sous-bois de l’arrière pays avec son velouté de champignons…
- la soupe de Domi : une soupe qui nous fait lever l’ancre et prendre la mer, une soupe de Poisson à l’ancre de seiche, LA PLUS MARINE ET IODEE…
- la soupe 3C – carotte, courge, coco, curry : LA PLUS VELOUTE, la douceur et la chaleur des îles qui nous a apaisé et réconforté.
- la soupe Hivernale : bien équilibrée en herbe et bien charpentée, elle comble l’appétit, c’est LA PLUS CALATOIRE, merci à Romain
- la Snert, soupe Hollandaise LA PLUS NORDIQUE : riche, copieuse, nourrissante, généreuse, un petit accent du Nord pour de grands appétits, un repas à elle toute seule pour traverser les mers…
- la Soupe à la Pluie – Bouillon des Garrigues, création de Catfarm remettant en jeu le Bol d’Or acquis l’an passé : LA PLUS HERBACÉE, la plus nature et aérienne, c’est elle qui a le plus de la Moure en elle…
- la Soupe Poticar (potiron, carotte), Un petit goût d’Automne avec une touche ensoleillée : LA PLUS AUTOMNALE…
- la soupe Chorba : un repas de famille a elle toute seule, un voyage vers le Maghreb : LA PLUS ENTIÈRE, elle ne se cache pas, on y voit tous les morceaux.
- la Soupe à l’Oignon Circuit Court : un peu sucrée, douce, suave, la soupe qui nous court-circuite : LA PLUS JARDINIÈRE…
et enfin…
- la soupe En Transe Scène- lentilles, curry LA PLUS EPICEE : un concert qui réveille les papilles et réchauffe les cœurs, une danse d’épices qui nous transporte vers d’autres continents.
pluieIMG_20240303_150956