Pour Halloween, un concours du meilleur épouvantail, à Poussan

Compte-tenu de la situation sanitaire que nous vivons et des contraintes qu’elle engendre, le 31 octobre, la soirée d’Halloween ne pourra avoir lieu.

Le service festivités vous propose donc un concours d’épouvantails !

Fabriquez, exposez votre épouvantail devant chez vous sur votre balcon, fenêtre, portail, vitrine… et envoyez vos photos avec Nom et Prénom avant le 10 novembre à communication@ville-poussan.fr

Un jury composé d’élus votera pour élire les gagnants d’un panier spécial Halloween.epouAff-halloween-20

Vous pouvez également  faire parvenir à la Mairie (communication) des photos de vous déguisés, de votre extérieur décoré…pour un book municipal et la diffusion sur les supports municipaux de communication !

Nous comptons sur votre créativité pour faire de Poussan une Halloween City !

Une des théories sur les origines historiques d’Halloween

Eric Blandin, un internaute, nous a proposé une approche sur les origines historiques d’Halloween en nous donnant ses principales sources :

- « Satanism – The Seduction of America’s Youth » de Bob Larson. Traduction : C. Voumard et P.-A. Perrin
– Article « Halloween », CD Rom, Microsoft Encarta, 94 – Revue « La classe Maternelle » n° 62, octobre 97
– Article « Pomone », dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Larousse 91
– Revue « Réponse à Tout » par Magali Pacary, octobre 99
– Magazine chrétien « Shadrack » – Article de Christian Willi
– L’Evènement 11/1998 et VSD 11/1998hallDSC_0008

« 300 ans avant J.-C., une société secrète de druides tenait sous son emprise le monde celte du vieux continent, y compris les Gaulois. Chaque année, à cette période de l’année, ceux-ci célébraient en l’honneur de leur divinité païenne Samhain, un festival de la mort. C’était la nuit où Samhain revenait avec les esprits des morts. Ces derniers devaient être apaisés, c’est pourquoi il fallait traiter avec eux. »

« A ce moment-là, les druides exécutaient des rituels dans lesquels un chaudron symbolisait l’abondance de la déesse. Ils avaient alors coutume d’allumer de grands feux dans le but d’éloigner tous les mauvais esprits et d’apaiser les puissances surnaturelles qui contrôlaient les processus de la nature. Des prêtres se déplaçaient de maison en maison et distribuaient le « feu sacré » qui assurait la protection du foyer, en réclamant des offrandes pour leur dieu, exigeant parfois des sacrifices humains. En cas de refus, ils proféraient des malédictions de mort sur cette maison, d’où le « Trick or Treat », « Présent ou malédiction », ou pour être plus clair : « Une offrande, sinon la malédiction. »

Les Romains, après avoir conquis la Grande-Bretagne, ajoutèrent aux traditions celtes des rites issus d’une de leurs propres fêtes de la moisson, qui avait lieu le 1er novembre en l’honneur de Pomone, déesse étrusque annexée par la religion romaine, nymphe des fruits et des fleurs. En 308, l’empereur romain Constantin apaisa la population des territoires païens nouvellement conquis en leur accordant le droit de conserver leur ancien rite du jour de Samhain.

Il changea la date du prédécesseur chrétien d’Halloween, soit la Toussaint des catholiques romains en la fixant au 1er novembre alors qu’à l’origine, elle était célébrée en mai. Le panthéon de Rome, un temple construit pour adorer une multitude de dieux, fut converti en église. Pendant que les chrétiens célébraient leurs saints disparus, les païens dédiaient la nuit précédente à leur « seigneur de la mort ». En 840, le pape Grégoire IV instaure la Toussaint, déclarant que le 1er novembre et la veille (le 31 octobre), les morts seraient célébrés. D’où le mot de Halloween (« Allhallowmas » en Celte), contraction de: « All Hallow » (tout ce qui est saint) et de « Even » (la veille). . En 998, Odilon, abbé de Cluny, institue, le 2 novembre, une journée consacrée à la commémoration de tous les fidèles trépassés, qui elle sera religieuse. Le pape Léon IX (pape de 1049 à 1054) approuvera cette décision.

La commémoration des fidèles défunts se répand alors dans toute la chrétienté. Au XIIIe siècle, elle entre dans la liturgie romaine et devient une fête universelle dans l’Église.

Les origines d’Halloween sont donc complètement païennes, puisqu’il s’agit de célébrer les esprits des morts. Plus récemment, les immigrants européens, et plus particulièrement les Irlandais (qui, poussés par une terrible famine, partirent s’établir en Amérique), introduisent leurs coutumes en Amérique dont la fête des morts avec Samhain. A la fin du 19ème siècle, leurs coutumes étaient devenues célèbres. C’était l’occasion de renverser des cabinets extérieurs, d’infliger des dommages aux propriétés et de se permettre des fourberies qui n’auraient pas été tolérées à d’autres moments de l’année.

Une fête prisée dans les milieux occultes Aujourd’hui, dans le monde entier, Halloween est la fête la plus importante pour les satanistes. La date du 31 octobre pour fêter Halloween n’est pas une coïncidence. Ce jour est l’un des quatre plus importants sabbats de sorcières, les quatre jours « cross-quarter » du calendrier celtique. Le premier, le 2 février, populairement connu comme le jour du « ground-hog » en l’honneur de Brigit, la déesse païenne de la guérison.

Le deuxième, un jour férié de mai nommé Beltane, signalait le temps des plantations pour les sorcières. Ce jour-là, les druides exécutaient des rites magiques, pour favoriser la croissance des récoltes. Le troisième, un festival des récoltes en août en l’honneur du dieu soleil, commémorait celui qui brille, Lugh. Ces trois premiers jours « cross-quarter » marquaient le passage des saisons, le temps de planter et le temps de récolter, de même que le temps de la mort et de la résurrection de la terre. Le dernier, Samhain, marquait l’arrivée de l’hiver. A ce moment-là, les anciens druides exécutaient des rituels dans lesquels un chaudron symbolisait l’abondance de la déesse. On disait que c’était un temps de « betwixt and between », une saison sacrée empreinte de superstition et de conjurations spirites.

zzzzzzzzzdsc_0038-1

Ce jour est aussi le nouvel an du calendrier des sorciers. Le « World Book Encyclopedia » affirme que c’est le commencement de tout ce qui est « Cold, dark and dead » (froid, obscur et mort). Le 31 octobre est devenu un prologue pour amener à accepter l’occulte, Halloween étant en quelque sorte devenu le jour du diable, rituellement reconnu par certains adorateurs de Satan et certains groupes occultes (notamment aux USA, et de plus en plus en Europe). Les satanistes pratiquent des sacrifices humains, cette nuit-là, aux Etats-Unis et en Australie. Pour les personnes ayant des pouvoirs « psychiques », les voyants et ceux qui se disent visionnaires, la période de Hallowen est la plus occupée de l’année.

Les éditeurs de livres sur des sujets classés entre astrologie et sorcellerie indiquent une forte augmentation des ventes.

Salem, une ville du Massachusetts, siège de la sorcellerie américaine, célèbre maintenant un « événement hanté », lors d’Halloween, pour prolonger sa saison touristique d’été. Le 31 octobre, c’est le bal de l’horreur et du plaisir : enfants comme adultes craquent tous pour cette vaste fête. Et pour l’origine des citrouilles d’Halloween Pour éclairer leur chemin en allant de maison en maison, les prêtres celtes portaient des navets évidés et découpés en forme de visage, où brûlait une bougie faite avec de la graisse humaine de sacrifices précédents.

Ces navets représentaient l’esprit qui allait rendre leurs malédictions efficaces. Au 18ème et 19ème siècle, quand cette coutume est arrivée aux Etats-Unis, les navets ont été remplacés par des citrouilles. Le nom donné à l’esprit qui habitait dans la citrouille était: « Jock » qui est devenu « Jack qui habite dans la lanterne », d’où le nom de « Jack-o-Lantern », tiré d’un conte dans lequel un homme célèbre, nommé Jack, fut chassé à la fois du ciel et de l’enfer. Contraint d’errer sur terre comme un esprit, le diable pour le consoler lui aurait donné un charbon ardent tiré de la fournaise, que Jack mit dans une rave évidée pour éclairer son chemin dans la nuit.

A noter que les couleurs orange et noire rappellent la lumière et les ténèbres, et peuvent être aussi reliées à l’occulte. Elles étaient en rapport avec les messes commémoratives pour les morts, qui avaient lieu en novembre. Les bougies en cire d’abeille, habituellement de couleur écrue, étaient orange lors de la cérémonie et les cercueils du cérémonial étaient couverts de draps noirs. »

Le Carnaval 2021 déjà sur les rails après une première réunion

cavoIMG_20200223_141204La première réunion pour l’organisation du carnaval 2021 à Poussan a eu lieu au Foyer des Campagnes, consignes sanitaires obligent,  ce mercredi 7  octobre 2020 , en présence de Madame le Maire, Florence Sanchez, de Jean-Claude Pagnier, Adjoint au Maire délégué aux festivités ainsi que de Michel Bernabey, Adjoint au Maire, Délégué à la Culture et au Patrimoine…

Les carnavaliers ont répondu à l’appel en grande majorité et leurs représentants étaient assez nombreux en terme d’associations.

Mr Pagnier a commencé par remercier les responsables de chars présents avant de donner la parole à Florence Sanchez .pcfIMG_20201007_191239  

Celle-ci a confirmé que le hangar Decoux était mis à disposition des carnavaliers dès ce 7 octobre : « Il reste quelques petits travaux ( boîtier pour clefs, poursuite de la mise en sécurité et fin du nettoyage mais le plus gros est fait. Après avoir rencontré le propriétaire du Hangar vous pouvez y accéder pour commencer à démonter les chars de 2019

L’accès au hangar sera plus contraignant car il faudra emprunter le petit portail mis en place et veiller au respect de certaines règles, mettre tous les déchets dans des bennes et poubelles en respectant le tri, ne pas boire d’alcool, ne pas utiliser de sonos puissantes. La commission Carnaval précisera toutes les modalités. »

Et Madame le Maire rajoutait : « On espère que le Covid 19 n’empêchera pas le Carnaval 2021 de se dérouler, toutefois, nous avons la possibilité de le reporter en fonction des autorisations et des consignes préfectorales ».

pcfIMG_20201007_190738Un équipe restreinte assurera l’organisation, Marie-Claude Lelong pour la logistique, Cédric sera le référent carnaval, Florence Sanchez (Maire), Micjhel Bernabeu pour la partie « traditions », Pierre Robert pour la communication et J-C Pagnier en tant qu’Adjoint aux Festivités…

Mais au niveau décisionnel et administratif, une commission est mise en place :et officialisée. Elle comprend : Didier Navarro (Président), J-C Pagnier, Mme Arrigo, Terry Adgé, Michel Bernabeu, mais aussi Cédric Lelong, Marie-Claude Lelong, Séverine Campagna, Pierre Robert et Ghyslaine Pagnier.

Si la date du repas des carnavalier sera rediscutée lors d’une prochaine réunion plusieurs sujets d’ordre matériel étaient abordés :

- La bonne tenue du hangar, la propreté et la sécurité avec la présence des enfants qui doivent toujours être sous contrôle pour éviter les accidents.

Le Carnaval 2021 est prévu du 12 au 17 février 2021 et il ne faut donc pas tarder pour commencer sa préparation.

Pour les chars, sauf pour les cartons, il y a du stock : colle, papiers carrelets… L’idéal est d’essayer de faire AVEC…

Marie-Claude assurera des permanences au hangar, les samedis de 14 h à 16 h.

Pour tous les problèmes téléphoner à Cédric, le référent.

Côté sécurité, être vigilant avec l’entretien des tracteurs et des remorques (pneus, essieux…) va de soi,  avec la sécurité pour que les plateformes puissent être assurées si nécessaire et respecter les contraintes élémentaires pour la circulation des chars sont à prendre en compte. Si durant la cavalcade la Gendarmerie sera présente et vigilante, durant les 5 jours de festivités ce sera la même chose avec l’aide de la Police Municipale et d’agents de sécurité…

 La fiche d’inscription pour le carnaval 2021 a été distribuée à chaque responsable de char présent ayant confirmé la participation de son groupe au carnaval 2020,

LES FILLES avec un char / LES BEE GEES eux aussi avec un char / LA MJC  qui doit trouver un thème / LE TENNIS qui formera un groupe / LES ZUMBANETTES AVEC un mini char / LE HAND BALL avec un groupe certainement/ LE RETRO POUSS AUTO ET LES MOTOS DE L’ESPOIR, LE CHAR DE LA REINE qui sera construit par Jean-Claude Pagnier et son épouse. Certains feront des groupes , d’autres des chars.

Devraient s’y ajouter le Cochon de Poussan, peut-être le Comité des fêtes, Paren’Thau avec un char, l’association CATFARM avec Steven et Jeanne aux manettes, ainsi que le CAP Football, à priori… Sans oublier le Strapontin qui devrait agir en groupe…

D’autres participants qui n’ont pas pu se déplacer ce mercredi viendront grossir le défilé

pcfIMG_20201007_190838Après avoir répondu au questionnement de certains sur le nombre de tours qui seront faits, certainement 3 et la durée des chorégraphies, le  programme provisoire a été dévoilé :

La cérémonie d’ouverture aura lieu le samedi 13 février à 19 h  avec un apéritif offert par la municipalité. Le Maître de cérémonie sera intronisé.

Le vendredi pourrait être programmé le repas des carnavaliers

Le dimanche, le défilé dans le centre de Poussan par l’itinéraire initial à partir de 14 h aura lieu après une aubade matinale de 10 h 30 à midi animé par les Miss 2021 de Poussan, le Rétro Pouss’Auto et ses véhicules anciens eainsi que les motos rutilantes des Motos de l’Espoir.

Mais cette fois pas de goûter vers 16 h certainement. Celui-ci devrait être reporté au lundi avec un programme plus complet auquel devrait s’intégrer les enfants des ALPs : durant l’après-midi, à priori, défilé des enfants dans le village, goûter puis bal costumé des enfants.

Et comme d’habitude, le lundi, bal des adultes vers 21 h 30

Le branle de la chemise des enfants est prévu mardi après-midi vers 18 h et celui des adultes le soir vers 21 h avec bien-sûr les différentes danses du chevalet… Avec un repas tiré du sac pour les carnavaliers, au foyer des campagnes.

Tout finira le mercredi 17 par le jugement du paillasse au foyer des campagnes par la Compagnie du Strapontin, en fin d’après-midi, suivi de sa crémation et d’un apéritif de clôture offert par la municipalité.

En fonction de l’évolution de la pandémie liée au Covid19, toutes ces festivités pourraient être soumises à autorisation…

 Prochaine réunion vendredi 27 novembre à 19 h.

1ère réunion pour préparer le carnaval 2021 de Poussan ce mercredi 7

carnaCaptureLe comité carnaval, en présence de madame le Maire et de l’adjoint délégué aux festivités, organise une première réunion avec les carnavaliers mercredi 7 octobre à 19 h au foyer des campagnes.
Toutes les personnes qui désirent participer au Carnaval 2021 avec un char ou un groupe, associations, clubs, groupes d’amis, sont les bienvenues.

Bienvenue à Poussan !

Vous vous êtes installés à Poussan en 2020 et vous souhaitez en savoir plus sur la commune, Madame le Maire et le Conseil Municipal vous invitent le samedi 12 septembre à 9h30 à une rencontre conviviale autour d’un petit déjeuner afin d’échanger et de découvrir les différentes facettes de notre ville.
L’image contient peut-être : texte qui dit ’BIENVENUE À POUSSAN Samedi 12 9h30 en SEPTEMBRE Mairie POUSSAN VILLE POUSSAN ACCUEIL DES NOUVEAUX HABITANTS Inscription auprès de l'accueil de la Mairie avant le 7 septembre’
Inscription auprès de l’accueil de la Mairie avant le 7 septembre 2020.

Le programme de la 5ème édition du Festival d’Arts & d’Agapes à Poussan

Le service culturel de la ville et l’association EscapadeS vous proposent de découvrir le programme de la 5ème édition du Festival d’Arts & d’Agapes qui aura lieu samedi 5 septembre au jardin des Frères.
L’image contient peut-être : 3 personnes, texte qui dit ’5 SEPTEMBRE 5e Édition FESTIVAL d'A RTS POUSSAN d'Agapes 11h devant les Halles PROGRAMME Spectacle bulatoire ateliers Ouverture 13h30 jardin Début pectacles jardindesFrères Veilléed'arts& l'Agapes ATELIERS JEUX SPECTACLES CONCERTS GRATUIT TOUT PUBLIC RESTAURATION BUVETTE PLACE REPAS-CONCERT CONCERT LAVEIL EED'ARTS &D'AGAPES AVEC ART VIDA CHANSON W Repas 1boisson ionavant 25aoûtauprès CONTACTS Courriel: 0467789956 le-poussan.fr POUSSAN DALBE’
11h Devant les Halles : spectacle avec Michel et Yvette suivi d’une déambulation à travers les rues du vieux village vers le jardin de la Grotte.
12h Ouverture des ateliers au jardin de la Grotte :
La petite usine à taille douce de Caro et Loulou
Les Aquarellas, atelier maquillage
Les balades d’Aurélie, atelier portrait aquarelle
Atelier chapeau
Brocante livres
les bricoles de Véro
Éco-atelier d’Antoine
Restauration et buvette sur place
13h30 « Les Machines de Sophie » atelier spectacle
15h Spectacle « 12 rue d’la joie » Cie Mungo
16h « Les Machines de Sophie » atelier spectacle
18h30 Spectacle « Hamlet en 30 minutes » par la compagnie Bruit qui court
20h La Veillée d’Arts et d’Agapes : soirée festive et repas-concert avec les Art Vida, chanson festive world.
Sur réservation du 5 au 25 août : Helloasso : Réservation Veillée dAdA#5 ou auprès d’EscapadeS : assoescapades@gmail.com.

Le horse-ball fêté dignement aux Écuries Aubin

     Événement sportif dans la région, la 10ème  feria du horse-ball des Écuries Aubin a été bien animée ce samedi, de 19 h jusque tard dans la nuit puisque des rencontres avaient lieu jusqu’à une heure très avancée. Ainsi, les chevaux souffraient beaucoup moins de la chaleur et participaient avec plus d’ardeur aux échanges. Et tous les compétiteurs en vacances avaient pu profiter des plaisirs de la plage .

Une infrastructure impressionnante avait été prévue pour accueillir toute la semaine, dans les meilleures conditions possibles, les cavaliers, les chevaux, les familles et les spectateurs : parking, aires pour les chevaux, box et douches pour ces derniers, groupes électrogènes, sonos, nourriture, hébergement,  2 carrières et terrains d’échauffement…

Et en plus, cette année, un très beau temps au rendez-vous et une très bonne ambiance pour animer les soirées avec plusieurs équipes venues d’Espagne avec leurs supporters et bien motivées. Une semaine bien animée aux Ecuries car depuis lundi , le centre équestre proposait aux cavaliers des stages de formation horse-ball.  Pour les propriétaires des Écuries l’objectif est en effet de développer le horse-ball chez les jeunes avec une école qui pourrait se développer au niveau de Sète Agglopôle, c’est toujours le souhait des Ecuries qui désirent rayonner sur le territoire.

Et pour cette 10ème édition, les stages eurent du succès avec des participants venus de  toute la France comme de la Loire et de la Provence mais aussi principalement de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée :

Une très belle ambiance a animé  ces journées, autour d’une même passion, le cheval et le jeu. Et après les efforts il faisait bon se retrouver pour de belles soirées conviviales et ludiques avec brasucades entre-autres. Les groupes venus de loin sont bien-sûr restés sur le  site pour que ces 2 derniers jours soient  une fête complète.

Car, si depuis le début de la semaine dernière les écuries  organisaient des stages, ce 21 et 22 août, elles proposaient une véritable fiesta, celle de l’équitation et principalement du Horse-ball. Pour les rencontres en nocturne, les chevaux et les cavaliers étaient en osmose.penaIMG_20200822_195403

Ce samedi, avec des moments de relaxation, avec des échauffements et une surveillance sans failles des montures, le cheval était chouchouté. Ils avaient même droit à la douche. Si les tournois se voulaient amicaux ils étaient aussi officiels car les compétiteurs pouvaient marquer des points pour participer aux Championnats de France. Les montures étaient donc très sollicitées mais respectées.  Les matches de deux fois dix minutes étaient menés par des arbitres officiels (élite) de la FFE (Fédération Française Équitation) : respect des règles, surveillance des montures, l’on ne s’y trompait pas, c’était du sérieux. Même si le  score importait peu pas question de laisser  faire. Les plus  jeunes mettaient en pratique leur formation.

De nombreux clubs étaient représentés : venus de très loin, même d’Espagne,  ou d’autres secteurs de France plus proches, comme Creissan, Saint Rémy de Provence, Cabrerolles, Bordeaux… entre les soins aux chevaux, le repas des montures, les échauffements puis les matches et les soucis d’hydratation, les participants ne chômaient pas et il régnait aux Écuries Aubin une belle ambiance et une activité particulière avec des équipes d’enfants et d’adultes sur le site.penaIMG_20200822_194641

Pourtant, tout était sous contrôle des minimes jusqu’aux mixtes en passant par les  les juniors et les amateurs. Le fil conducteur, c’était la passion.

Même les chevaux concentrés sur le site semblaient prendre du plaisir à se retrouver. Tous leurs sens étaient en éveil comme ceux de leurs cavaliers : les contacts, les odeurs, les lumières et la musique donnaient à cette Feria un caractère magique très apprécié par les joueurs et les spectateurs. Bénévoles et membres du Club peuvent être félicités.

 Chez les filles, ou les garçons, l’on oubliait la fatigue et les contraintes pour partager avec son cheval et ses coéquipiers de belles expériences et des sensations synonymes d’efforts mais aussi de bonheur.

La 5ème édition du Festival d’Arts et d’Agapes se déroulera le samedi 5 septembre

La 5ème édition du Festival d’Arts et d’Agapes se déroulera le samedi 5 septembre, dans le respect des impératifs sanitaires en vigueur à cette date…
agapCapture
Au programme,  spectacles et ateliers en entrée libre
11h Ouverture devant les Halles avec Michel et Yvette qui nous emmèneront au Jardin de la Grotte pour la suite de la journée et la découverte des ateliers :
La petite usine à taille douce, les Aquarellas maquillage, Les balades d’Aurélie, les bricoles de Véro, la boîte à chapeaux de Ziote, la brocante livre, l’éco-atelier d’Antoine, Les Fabuleux Tattoo de Fabien, la confection du dAr&dAchon
Restauration possible avec les délices de Latifa
13h30 Les Machines de Sophie, atelier spectacle
15h 12 rue d’la joie par la Compagnie Mungo
16h Les Machines de Sophie
18h30 Hamlet en 30 minutes par la compagnie Bruit qui court
A 20h, la fête se poursuivra avec la Veillée d’Arts et d’Agapes, repas concert sous les pins, avec tajine de poulet pour le régal des papilles et les chansons festives world d’Art Vida en concert à 21h pour la danse endiablée.
Tarif Repas (Tajine+1 boisson) + Concert 8€ pour les adultes, 5€ pour les -12ans.
Réservation indispensable, ici Réservation Veillée d’Arts et d’Agapes
Ou à la permanence du Marché de Poussan devant la Mairie, les vendredis 14 et 21 août de 10h à midi.
Attention, jauge limitée cette année!!
Suivez toutes les informations sur le festival ici Festival d’Arts et d’Agapes#5
La joyeuse équipe dAdA#5 est impatiente de vous retrouver

Devant les contraintes liées à la situation sanitaire, annulation des festivités estivales

Devant les contraintes liées à la situation sanitaire, la Municipalité de Poussan et le Comité des Fêtes ont pris à regret la décision d’annuler les festivités estivales, en donnant rendez-vous aux Poussannais dès que les conditions seront favorables.L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Fête nationale

Fetnat 20
 
En raison de la crise sanitaire, après avis de la cellule de crise Covid-19 et devant les risques de reprise de la pandémie, la municipalité de Poussan a fait le choix de ne pas organiser de festivités pour la Fête nationale.

L’Hôtel de ville sera pavoisé et éclairé aux couleurs nationales, la population est invitée à participer en pavoisant son domicile.