Rénovation de la Chapelle des Pénitents

Après avoir signé un bail emphytéotique avec l’Association Saint Vincent concernant la Chapelle des Pénitents, la Ville vient de confier les études à M. Schauer, architecte du patrimoine et son équipe. Le diagnostic patrimonial est en cours. Ces études vont permettre d’en savoir plus sur les travaux à conduire, sur les peintures présentes, pour réhabiliter ce lieu chargé d’histoire.aaaaabeniCapture d’écran 2022-12-29 191319
Une subvention de l’Etat (DETR) a été obtenue sur le volet étude pour la somme de 8225€.

Restauration patrimoniale des Halles – Les études de conception sont terminées, les travaux vont pouvoir démarrer !

aaaaahaallCapture d’écran 2022-12-23 180609

Restauration patrimoniale des Halles – Les études de conception sont terminées, les travaux vont pouvoir démarrer !

Voir vidéo sur : https://fb.watch/hBCk3MNtbV/

« Vendanges sans toi » à POUSSAN le 27 novembre

Vendanges sans toi 1914 – 1918
 BAVENDCapture d’écran 2022-11-02 185705

Le service culturel de la ville de Poussan programme les 26 et 27 novembre prochains, le spectacle théâtral « Vendanges sans toi » écrit et réalisé par Jacques Brun, de la Compagnie du Kiosque.
« Vendanges sans toi » est une fresque historique relatant les tourments et les affres de la Grande Guerre. Avec comme toile de fond les derniers mois du premier conflit mondial, Jacques Brun nous invite à suivre la vie des militaires sur le front et celle des familles et des proches à l’arrière.

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR… MERCI.

BAVENCapture d’écran 2022-11-02 190014 BAVENCapture d’écran 2022-11-02 190137
Avec une mise en scène spectaculaire et une bande son riche et réaliste, les spectateurs seront entraînés dans cette saga douloureuse et impitoyable mais ponctuée de jolis moments d’espoir.

 Informations pratiques :
 
Samedi 26 novembre à 21h

Dimanche 27 novembre à 17h

Sur réservation au tarif de 10€ adultes et 5€ pour les enfants de 12 ans et moins

Tél. 04 67 78 99 56 – communication@ville-poussan.frBAVENCapture d’écran 2022-11-02 190055

_________________________

GYMNASE DES BAUX Chemin de Loupian – Complexe sportif des Baux – Parking à proximité

Près de 130 convives pour un repas en honneur du jumelage, ce 19 novembre

Convivialité et fraternité avant tout, amitié aussi, ainsi que fidélité car les échanges scolaires avec les deux communes qui vont se poursuivre ont débuté il y a plus de trente ans et c’est maintenant officiel ils repartent de plus belle : l’association italienne de Jumelage Larciano-Poussan et celle de Poussan avaient pris l’habitude de se rencontrer et de fêter particulièrement leurs attaches lors de la Foire de la Sainte Catherine, à Poussan mais deux années de contraintes sanitaires avaient mis en parenthèse les échanges et les visites.  Les pensées sont restées, le désir de se revoir aussi et maintenant que les virus du  coranivus  sont bien moins agressif tout est redevenu possible.abablarcianoIMG_20221119_200350

Une délégation italienne venant de Larciano, composée de neuf de ses représentants a donc répondu favorablement à l’invitation de l’assoociation de jumelage, Poussan -Larciano pour passer ce week-end de fête à Poussan, avec sa Sainte Catherine.

 

 Les deux cités ont toujours des projets  pour le futur mais pour ce week-end festif, les membres de la délégation italienne affichaient sans retenue leur plaisir de retrouver les Poussannais qui ne les ont pas oubliés.   Les 2 associations auront certainement l’occasion de se revoir, en Italie au mois  de mai pour une fête médiévale exceptionnelle qui chaque année marque les mémoires. C’est toujours un moment très fort qui renforce les liens, comme la Sainte Catherine  chez nous…

A Poussan, l’association tient à préciser qu’elle poursuivra ses activités avec de nouveaux échanges à la clef…

 Les idées d’activités pour faire vivre le jumelage par un maximum de personnes dans chacun des villages ne manquent pas et dans les deux associations, italienne et poussannaise l’on essaye de perpétuer les liens qui les unissent, avec des échanges enrichissants qui symbolisent  dans un Monde et une Europe en crise, la fraternité entre les pays et en un mot, « la Paix ».  .abablarcianoIMG_20221119_202907

Et d’ailleurs, cette année, pour la foire de la Sainte Catherine  Lisa Amidei, Maire de Larciano, avait pu se libérer durant tout le week-end, accompagnée entre-autres par Allessandro Négri, Président de l’association de jumelage italienne.

Comme d’habitude les membres de la délégation pourront découvrir ou redécouvrir la commune avec son patrimoine et son centre historique ainsi qu’avec des animations propres au village. Mais bien-sûr ils n’ont pas oublié leurs produits locaux très demandés qu’ils proposent durant la foire avec de nombreuses préparations culinaires à déguster et à acheter et des articles tels que des balais ou des maquettes, du savon, et autres productions locales…

Vidéo : https://youtu.be/F1vDQuhf_vA?t=8

  Avant de vivre une journée de foire animée ce 20 novembre, un repas était organisé au foyer des campagnes pour fêter les retrouvailles  et que se développe dans la bonne humeur cette amitié franco-italienne et la fraternité entre des cités pourtant éloignées.rbt

Plus de 130 convives allaient partager celui-ci. Accompagnés de vins  allaient être proposés après un apéritif, des bouchées à la reine, du filet mignon de cochon (bien-sûr) , du fromage et des desserts….

Une très bonne soirée durant laquelle l’italien allait s’insinuer dans les dialogues. Et d’ailleurs, cela avait débuté durant l’apéritif. Mais avant la fête Mme Zanetti, Présidente de l’association du Jumelage et Mme le Maire, Florence Sanchez, accompagnées par des Adjoints et des Conseillers municipaux, tenaient, avant que les convives ne chantent réunis dans une même ferveur,  une Marseillaise et l’hymne italien de tout leur cœur, à animer un moment plus protocolaire pour marquer avec insistance le jumelage entre les 2 cités.

Nicole Zanetti, présidente de l’association poussannaise, se félicitait que ces rencontres Franco-Italiennes reprennent et s’inscrivent à nouveau dans la continuité avec des actions communes et des échanges à tous les niveaux. Une belle maturité qui permet de dépasser les problèmes, un bon signe pour la suite.abablarcianoIMG_20221119_203933

Florence Sanchez  précisait que c’était toujours un plaisir de recevoir la délégation pour la Foire avec maintenant de nombreux souvenirs communs, des souvenirs et des relations d’amitié toujours gravés dans le cœur de nombreux poussannais. Toujours un certain bonheur que de recevoir la délégation pour un week-end, un bel exemple comme dans de nombreuses communes dont les pays et les nations devraient s’inspirer.

Voir les vidéos :

https://youtu.be/p8SrrGA-0tA

https://youtu.be/uuWvBSuqPzs

https://youtu.be/akTuRd15eDs

https://youtu.be/qqLgIh91jQ8

C’était aussi le sens du discours en français de Madame Amidei qui se félicitait de pouvoir revenir à Poussan avec qui de nombreux habitants de Larciano ont maintenant de solides attaches.abablarcianoIMG_20221119_203624

C’était le moment des cadeaux pour marquer cette rencontre qui ouvrait les festivités de cette fête de la Sainte Catherine.

Entre livres, cochons (animaux totémiques des 2 cités)Croix occitane, bouquets, bouteilles de vin et d’huile…  la joie de chacun témoignait du bonheur de passer le week-end ensemble,..

Entre chants, musiques et danses, avec Julien et Eric Monté pour l’animation musicale elle aussi plus ou moins italienne, le repas s’annonçait bien convivial et festif.

« Longue vie au jumelage »

Des Journées Européennes du Patrimoine qui ont connu un beau succès à Poussan

Le service culturel de la ville de Poussan, M. Bernabeu Adjoint au Patrimoine et les élus de la commission organisaient, les 17 et 18 septembre les Journées Européennes du Patrimoine qui ont connu un beau succès.cadranCapture d’écran 2022-09-17 132547
Samedi, en fin de matinée, Monsieur Tognetti, gnomoniste créateur du cadran solaire géant situé place de la mairie, accueillait les personnes intéressées pour leur expliquer le fonctionnement du cadran. Un grand merci à Monsieur Roger Tognetti, toujours fidèle et disponible pour tous les amateurs de cette curiosité Poussannaise.
L’après-midi, dans les halles, Monsieur Georges Chateau, collectionneur et artiste de Balaruc, attendait les curieux pour leur présenter des outils anciens et parfois très rares. Histoire des outils depuis l’âge de pierre jusqu’à nos jours, relation de l’homme avec l’objet… Les personnes présentes pouvaient ensuite observer de près et même toucher ces outils d’autrefois qui témoignent du génie de l’esprit humain en matière de création.aaaaaaboIMG_20220917_170644
Un grand merci à Monsieur Georges Chateau, une belle personne aux multiples talents, capable, comme par magie, de transformer quelques outils en un bel animal de fer.
Dimanche à 10h, rendez-vous était donné devant le gymnase aux marcheurs désireux de (re)découvrir la garrigue Poussannaise. Ils étaient nombreux à suivre Monsieur Philippe Stein, leur guide, sur les chemins des collines de la Moure à la découverte de ses curiosités : murets, capitelles, abreuvoir…
Un grand merci à Monsieur Philippe Stein et à ses compagnons de l’association « Pierres et chemins de la Moure » pour leur inlassable labeur, à longueur d’année, pour entretenir, rebâtir, nettoyer notre magnifique patrimoine naturel.aaaaaabyIMG_20220918_102023
Enfin, dimanche à 17h, la population était conviée dans les Halles pour assister à la 3ème visite historique du centre de Poussan.
Et ils étaient nombreux, comme aux deux séances précédentes, à suivre les guides à travers ruelles et places et à écouter les intervenants raconter avec humour l’histoire de notre ville.
Un grand merci aux comédiens de la troupe du Strapontin et à leurs renforts pour leur prestation toujours aussi appréciée du public et un grand coup de chapeau à leur metteure en scène Amélie Zaroukian pour l’écriture du scénario et la direction des comédiens plus ou moins confirmés mais tellement heureux de participer à cette belle aventure.Peut être une image de 11 personnes, personnes debout et plein air

Poussan et les journées du patrimoine : de nombreux participants bien motivés

La 39ème édition des Journées Européennes du Patrimoine avait lieu les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022 avec un programme éclectique qui a su attirer un public  composé de Poussannais mais aussi d’habitants du territoire de Thau
Ces animations se tenaient  avec une météo des plus clémente. Un plaisir.     

Démarrage dès ce samedi 17, au matin, à Poussan, pour ces 2 journées européennes du Patrimoine avec à 11 h 00, un premier rendez-vous. Une découverte du cadran solaire avec Roger Tognetti, gnomoniste créateur du cadran.

Rendez-vous était donné place de la Mairie. Sont venus se joindre à cette découverte les nouveaux habitants de la commune qui étaient reçus par le Conseil Municipal.

Si en 2012, le cadran scolaire d’azimut situé sur la place de la Mairie a eu droit à un beau lifting,  son concepteur, Roger Tognetti s’en occupe toujours du mieux possible afin de lui redonner son aspect originel.cadranCapture d’écran 2022-09-17 132456

Le cadran avait eu alors une restauration et le sol aussi.  Depuis, tous les ans, ceux qui souhaitent obtenir des informations ou comprendre son fonctionnement peuvent s’adresser à Roger ou participer à des conférences de sa part. Les enfants et les scolaires en ont profité aussi.

C’est en effet un des plus précis et des plus perfectionnés de France. Roger est toujours prêt à le démontrer aux visiteurs. Ce gnomoniste passionné en a créé de toutes sortes mais pour celui-ci, la science exacte a parlé particulièrement. Si voilà plus de 15 ans, avec l’aide des services techniques et des enfants du centre aéré il avait déjà réalisé un cadran sur un mur de la MJC, il souhaitait encore s’approcher de l’idéal avec un cadran horizontal. Il avait donc réalisé les plans, réalisé de savants calculs, puis présenté son projet à la mairie qui permit alors sa réalisation avec l’aide des tailleurs de pierre de Vincent Gascon.

Avec des pierres venues de Bolivie, des Pyrénées ou de Jérusalem des compagnons ont réalisé ce cadran selon les mesures, les plans et les données de Roger.

Avec ce cadran, c’est l’homme lui même qui est le style ou la tige qui grâce à son ombre va indiquer l’heure. L’ombre projetée indiquera l’heure exacte à laquelle il faudra apporter une correction en fonction de la période précisée sur le tableau devant le cadran. (Equation du temps) (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_du_temps), une autre de 3/4 h en fonction de notre position par rapport au méridien de Greenwich (http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_de_Greenwich) et une dernière selon l’heure d’été ou d’hiver.  Ça fonctionne très bien et de plus ce cadran ana-lemmatique est utilisable comme une boussole : un chef d’œuvre en quelque sorte auquel l’on doit  un grand respect.

Ce samedi, Roger avait invité les Poussannais et les visiteurs à venir se placer autour du cadran solaire, sous le soleil exactement pour écouter ses explications et assister à une démonstration du fonctionnement du cadran..

Toutefois, Roger précisait aux quelques participants qu’il avait toujours eu un grand intérêt pour ce qui se passait dans le ciel, ce qui l’avait mené en tant qu’amateur à réaliser des cadrans solaires.togDSC_0017

C’est un des plus beaux cadrans solaires de France, qui donne l’heure à 1 minute 1/2 près.  Il suffit de se placer au bon endroit en fonction de la saison, du mois et de la date, de lire l’heure sur le cadran et d’apporter la correction nécessaire indiquée par le tableau prévu à cet effet (Attention à l’heure d’été et d’hiver).  Sans celui-ci, il faudrait se baser sur plus 45 minutes. Pour être précis, il faudra toujours en fonction du mois, enlever ou rajouter des minutes à ces 45 qui sont une moyenne. »

cadranCapture d’écran 2022-09-17 132652
Pour en savoir plus quelques vidéos de Gilbert Raulet.
Roger Tognetti, gnomoniste amateur 5′ 11″
Journées du patrimoine à Poussan : présentation du cadran solaire par Roger Tognetti 4′ 20″
Présentation du Cadran solaire de la place de la mairie conçu par Roger Tognetti

 

Avec ces reportages, il nous fait encore partager sa passion et nous dévoile le fonctionnement et le mode de lecture des cadrans solaires.

Et ça fonctionne, Roger en faisait la démonstration. Pour vous faciliter les choses, il a tout prévu et il est possible de scanner le flash code placé sur le panneau à l’aide de votre smartphone. Vous  serez dirigé ver le site cadranpoussan.perso.sfr.fr où vous aurez de nombreuses précisions complémentaires.

 C’est vraiment une belle réalisation de part sa précision, sa taille et par les matériaux qui le composent ». Son rêve serait que chacun d’entre nous le découvre et l’utilise.

Et le samedi après-midi, dans les Halles  la conférence de M.Georges Château vous attendait : les outils anciens étaient au programme, mais c’est aussi l’évolution des outils et leur adaptation aux besoins qui étaient traitées.

aaaaaaboIMG_20220917_170644

En ce 17 Septembre 2022, dans le cadre des Journées du Patrimoine, la ville de Poussan avait en effet , entre autres belles activités, inscrit au programme une intervention de Georges Château sur les outils anciens. Ont été présentés par l’intervenant : leur fonction sociale, leurs bénéfiques évolutions, leur sagesse d’utilisation mais aussi le risque de leur disparition au profit de gigantesques mécaniques à la bien incertaine maîtrise.

« Parce que l’Homme est né sans griffes ni dents, sans naturelles défenses, depuis deux millions d’années, nos si précieuses mains ont reçu un prolongement : l’outil. »

 « Sans lui, nous serions restés vulnérables cueilleurs et bergers. »

« L’homme est en fait, l’animal plus l’outil. »

« Tout se passe comme si en nous privant d’instinct, mais en nous dotant d’intelligence, la Nature nous avait destinés à interposer entre elle et nous un corps inorganique, un évolutif, L’OUTIL. »

« De l’âge de Pierre, à celui du Bronze, du fer, nous en avons largement usé dans des conditions difficiles mais assimilables, parce qu’il a suivi de tranquilles évolutions successives. Que d’allègements de la peine humaine nous ont-ils apportés ! »

« Au XVIII -ème siècle avec les révolutions d’abord agricoles, puis industrielles, les progrès s’accélèrent, nous éloignant un peu de l’outil,  objet confidentiel, relationnel et social. »

« Sa spécialisation va soudainement créer de longs apprentissages mais aussi des différenciations sociales, des spécialisations, des corporations, des métiers nobles, d’autres plus vils, des sociétés d’abondance, avec d’autres laissées pour compte. Apparaîtront des conflits pour dominations, des guerres créatrices mais aussi génératrices de maléfiques machines. »

L’intervention de Mr Château en vidéo :

: https://youtu.be/NVXeSxnN64k?t=16

https://youtu.be/o3FKSTh8VqM?t=31

Et Georges Château rajoutait  : « La Mystique comme l’écrivait Bergson déjà en 1932 avait créé la Mécanique, les outils pour nous servir. Au fil des perfectionnements successifs, ils deviennent de plus en plus gigantesques, complexes, de plus en plus artificiels : télécommandés, électroniques, avec même l’informatique, le smartphone… »aaaaaaboIMG_20220917_172228

« Dans ce corps devenant grâce à eux, de plus en plus puissant, démesurément grossi, que devient l’esprit, notre appétence au travail, notre recherche de la « Belle Ouvrage », notre bienveillance, notre âme ? Ne serait-elle devenue trop petite pour ce grand corps s’inquiète-t-il ? Notre subite indépendance par rapport à nos anciens outils ne nous conduirait-elle vers individualité, égoïsme et solitude ? »

« Ce monde serait-il devenu tellement technique qu’il ne s’agit plus de se libérer de la servitude de la matière mais de s’offrir une injuste fringale d’accumulation de biens matériels au profit de seulement quelques-uns, dans quelques pays ? »

Ces grands déséquilibrés semblent nous éloigner un peu de nos petits outils quotidiens et pourtant, si l’homme dans son ensemble ne sait pas se monter raisonnable, si la Mécanique ne débouche pas sur une sage Mystique alors, notre belle Planète bleue risque brutalement de se ternir dans ses douces couleurs. »

Un nombreux public a pu ensuite s’entretenir avec Georges Château qui s’est fait un plaisir d’une part de donner toutes les explications nécessaires à son auditoire mais aussi de montrer une partie de ses nombreux outils d’autrefois en précisant leur rôle et les méthodes de fabrication.

Il est prêt à vous accueillir chez lui pour aller plus loin sur l’approche de ces outils anciens… Si besoin…aaaaaabyIMG_20220918_101254

 Et le dimanche matin, pour plus de 25 volontaires bien motivés ce fut l’occasion d’effectuer une balade de plus de 2 h sur les sentiers des capitelles et des garrigues poussannaises. Elle était organisée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, par la ville en partenariat avec l’association Pierres et chemins de la Moure

Guidés par Philippe Stein, le Président de l’association et par Pierre Cazenove accompagné de Jean-Marie Murcia, tous ont pris plein nord vers des capitelles non loin des sentiers de randonnée.P1010547-CAPITELLE-poussan-768x1024Pour en savoir plus sur les capitelles : http://heraultinsolite.blogspot.fr/2012/06/le-circuit-des-capitelles.htmlaaaaaabyIMG_20220918_102023

Une très belle randonnée qui a permis aux participants de découvrir notre patrimoine naturel et bâti en garrigue avec en prime des paysages dont on ne se lasse pas !. Et un circuit des plus attrayant entre le complexe sportif, et les « Puech, entre le Mas d’Antoine et le chemin des capitelles, en passant par le sentier des sangliers une découverte du site de Francoeur, ,la capitelle du Catau, le trou de Bonnefoy… acapitelleCapture

Après un peu de repos, certains ont pu à 17h le dimanche 18, profiter de la dernière des trois Visites théâtralisées du centre historique de Poussan, une Déambulation, dite « Autochtone », une nouvelle formule proposée par la Compagnie du Strapontin en partenariat avec la Mairie de Poussan, qui venait conclure ces journées du Patrimoine..autochIMG_20220918_172105

Si les deux premières visites avait attiré énormément de spectateurs, celle-ci en a quand même rassemblé plus de 120, certains étant même revenus après une première visite qui les avait captivés. A travers une déambulation cette fois, en début de soirée, les guides de la visite invitaient chaque fois les spectateurs à repartir sur les traces d’un Poussan qui d’un siècle à l’autre depuis plus de 1000 ans a connu bien des péripéties, des périodes troubles et d’autres d’expansion.theatralisIMG_20220818_214216

Et la troupe au complet avait même amélioré encore le circuit en l’adaptant en fonction de ses analyses de ses premières expériences…

Entre les Halles et les portes des remparts de Poussan, entre les places du vieux village et ses châteaux, entre les ruelles et son église, entre ses portes et la salle « Vinas »  , le public allait de surprise en surprise.

autochIMG_20220918_172343

Un public intéressé par les dialogues et les saynètes, mais aussi par les données historiques communiquées, qui a su aussi apprécier le sens de l’humour et l’imagination débordante des acteurs, de la Troupe.

Entre histoires imaginées et saynètes décalées, de nombreux points « Histoire » ont recentré l’auditoire sur la réalité des faits nécessaires pour une telle visite.

Comme en particulier la découverte de la Salle Vinas : toutes les précisions sur :http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/101237-le-plafond-de-la-salle-vinas-a-poussanknknknk-2

Chacun a pu en faire son interprétation après deux heures de visite. Avec le verre de l’amitié en conclusion  cette découverte a su sensibiliser les participants à l’Histoire de Poussan, à sa légende, mais aussi à son patrimoine.aaaaaafgCapture d’écran 2022-09-18 192527

 

Les petites et grandes histoires de Poussan font sa légende

theatraliIMG_20220818_210246
( Photographies et vidéos) réalisées lors des 3 visites théâtralisées.
Ce dimanche 18 septembre, après le 18 août au soir et le 7 juillet 2022 , pour les amateurs d’histoire et les visiteurs intéressés il ne fallait pas rater les troisièmes visites théâtralisées de l’année, celles de Poussan, « Autochtone »… Et de plus, à Poussan ,  cet événement s’inscrivait dans le cadre des journées du Patrimoine.
Il s’agissait d’une création de la Cie du Strapontin  qui en partenariat avec le Service Culturel de la Ville nous racontait  Poussan ». Ses petites et ses grandes histoires…theatraliIMG_20220818_210229   

 Objectif :  partir à la découverte du centre ancien de la commune…     Vidéo d’introduction :https://youtu.be/W5ZFfFe5Vn0

Comment gérer au mieux le nombre de  spectateurs, qui était une nouvelle fois de l’ordre de 120 à 130 ?  Faire des groupes pour un spectacle plus attractif et fluide… Et cerise sur le gâteau, avec une bonne synchronisation, des groupes se rejoignaient quand nécessaire pour des séquences communes…theatraliIMG_20220818_213927

Après un accueil dans les Halles avec une petite vidéo bien sympathique  pour présenter ce site et le projet de restauration le concernant, des groupes étaient formés, puis des sous-groupes qui allaient déambuler sur différents circuits.autochIMG_20220918_172105   

Ce dimanche 18 septembre, l’on avoisinait les 130 visiteurs motivés et bien attentifs.

Chaque groupe était accompagné par un responsable, maître des lieux et des horloges…autochIMG_20220918_172245

A travers cette déambulation, le guide de la soirée invitait chaque fois les spectateurs à repartir sur les traces d’un Poussan qui d’un siècle à l’autre depuis plus de 1000 ans a connu bien des péripéties, des périodes troubles et d’autres d’expansion. Des précisions aussi sur l’évolution des différents sites au cours des siècles, sur leur état actuel et sur les projets les concernant quand ils ne sont pas la propriété de particuliers.

theatralisIMG_20220818_214216

Et la troupe avait même amélioré le circuit en l’adaptant en fonction de ses analyses  et des observations de sa première expérience..

https://youtu.be/iY6q8xqo5Zc

Dans l’église Saint Pierre :https://youtu.be/LXxzX1bxvZs

A propos de Paillasse : https://youtu.be/Yz7jxFWPb_E?t=11

A propos des Mairies : https://youtu.be/vpPe5yJa7PY?t=11

Et de ses châteaux : https://youtu.be/DDB641nFImc?t=86

Entre les Halles et les portes des remparts de Poussan, entre les places du vieux village et ses châteaux, entre les ruelles et son église et au-delà, entre histoires imaginées et saynètes décalées, entre « Paillasse »  et « Les Pénitents Blancs », avec même la visite de la « Salle Vinas » de nombreux points d’ « Histoire » ont recentré l’auditoire sur la réalité des faits nécessaires pour une telle visite.

Vous pouviez même  apprendre que la Mairie de Poussan a occupé quatre sites différents au gré du développement de la cité.

En savoir plus sur la salle Vinas : http://blog.ville-poussan.fr/?p=123369autochIMG_20220918_172343

Chacun a pu en faire son interprétation après une soirée où l’humour et l’imagination côtoyaient la grande histoire de Poussan. Chacun n’avait pas de mal à dissocier les deux pour  remonter le temps, mémoriser les légendes, mais aussi découvrir ou redécouvrir notre patrimoine…..

Et dans les Halles,  lors du moment convivial qui venait mettre un terme à cette dernière visite théâtralisée, vous pouviez vous renseigner encore sur l’histoire de Poussan, son patrimoine architectural, mais aussi sur ses légendes qui traversent les décennies…aaaaaafgCapture d’écran 2022-09-18 192527

« Des outils et des hommes. » Une intervention de Georges Château sur les outils anciens

aaaaaaboIMG_20220917_170644

En ce 17 Septembre 2022, dans le cadre des Journées du Patrimoine, la ville de Poussan avait, entre autres belles activités, inscrit au programme une intervention de Georges Château sur les outils anciens. Ont été présentés par l’intervenant : leur fonction sociale, leurs bénéfiques évolutions, leur sagesse d’utilisation mais aussi le risque de leur disparition au profit de gigantesques mécaniques à la bien incertaine maîtrise.

« Parce que l’Homme est né sans griffes ni dents, sans naturelles défenses, depuis deux millions d’années, nos si précieuses mains ont reçu un prolongement : l’outil. »

 « Sans lui, nous serions restés vulnérables cueilleurs et bergers. »

« L’homme est en fait, l’animal plus l’outil. »

« Tout se passe comme si en nous privant d’instinct, mais en nous dotant d’intelligence, la Nature nous avait destinés à interposer entre elle et nous un corps inorganique, un évolutif, L’OUTIL. »

« De l’âge de Pierre, à celui du Bronze, du fer, nous en avons largement usé dans des conditions difficiles mais assimilables, parce qu’il a suivi de tranquilles évolutions successives. Que d’allègements de la peine humaine nous ont-ils apportés ! »

« Au XVIII -ème siècle avec les révolutions d’abord agricoles, puis industrielles, les progrès s’accélèrent, nous éloignant un peu de l’outil,  objet confidentiel, relationnel et social. »

« Sa spécialisation va soudainement créer de longs apprentissages mais aussi des différenciations sociales, des spécialisations, des corporations, des métiers nobles, d’autres plus vils, des sociétés d’abondance, avec d’autres laissées pour compte. Apparaîtront des conflits pour dominations, des guerres créatrices mais aussi génératrices de maléfiques machines. »

L’intervention de Mr Château en vidéo :

: https://youtu.be/NVXeSxnN64k?t=16

https://youtu.be/o3FKSTh8VqM?t=31

Et Georges Château rajoute : « La Mystique comme l’écrivait Bergson déjà en 1932 avait créé la Mécanique, les outils pour nous servir. Au fil des perfectionnements successifs, ils deviennent de plus en plus gigantesques, complexes, de plus en plus artificiels : télécommandés, électroniques, avec même l’informatique, le smartphone… »aaaaaaboIMG_20220917_172228

« Dans ce corps devenant grâce à eux, de plus en plus puissant, démesurément grossi, que devient l’esprit, notre appétence au travail, notre recherche de la « Belle Ouvrage », notre bienveillance, notre âme ? Ne serait-elle devenue trop petite pour ce grand corps s’inquiète-t-il ? Notre subite indépendance par rapport à nos anciens outils ne nous conduirait-elle vers individualité, égoïsme et solitude ? »

« Ce monde serait-il devenu tellement technique qu’il ne s’agit plus de se libérer de la servitude de la matière mais de s’offrir une injuste fringale d’accumulation de biens matériels au profit de seulement quelques-uns, dans quelques pays ? »

Ces grands déséquilibrés semblent nous éloigner un peu de nos petits outils quotidiens et pourtant, si l’homme dans son ensemble ne sait pas se monter raisonnable, si la Mécanique ne débouche pas sur une sage Mystique alors, notre belle Planète bleue risque brutalement de se ternir dans ses douces couleurs. »

Un nombreux public a pu ensuite s’entretenir avec Georges Château qui s’est fait un plaisir d’une part de donner toutes les explications nécessaires à son auditoire mais aussi de montrer une partie de ses nombreux outils d’autrefois en précisant leur rôle et les méthodes de fabrication.

Il est prêt à vous accueillir chez lui pour aller plus loin sur l’approche de ces outils anciens… Si besoin…

Roger Tognetti, gnomonistique, présente le cadran solaire de Poussan ce samedi 17 septembre

cadranCapture d’écran 2022-09-17 132456
Samedi 17 septembre 2022, à l’occasion des journées du patrimoine, Roger Tognetti, gnomonistique passionné, a présenté le cadran solaire de Poussan devant un public attentif et particulièrement intéressé par cet ouvrage extrêmement rare dans notre région.cadranCapture d’écran 2022-09-17 132652
Pour en savoir plus quelques vidéos de Gilbert Raulet.
Roger Tognetti, gnomoniste amateur 5′ 11″
Journées du patrimoine à Poussan : présentation du cadran solaire par Roger Tognetti 4′ 20″
Présentation du Cadran solaire de la place de la mairie conçu par Roger Tognetti
AMV
amv34@free.fr

39ème édition des Journées Européennes du Patrimoine à Poussan / Le Trou de Bonnefoy

39ème édition des Journées Européennes du Patrimoine à Poussan / Trou de Bonnefoy à découvrir lors de la rando patrimoine naturel et bâti en garrigue avec l’association Pierres et chemins de la Moure puis à 11h dimanche 18 septembrePeut être une image de plein air