Le geste « des terres et des ailes » du mois : le tas de bois, pierriers ou murets.

Dans le cadre du programme www.desterresetdesailes.fr, un geste permettant de concilier agriculture durable et préservation de la biodiversité. Ce mois-ci : l’intérêt des tas de bois, pierriers ou murets.
Très faciles en mettre en place, les tas de bois et tas de pierres sont de véritables atouts pour votre parcelle. La création de murets en pierres sèches elle, nécessite plus de travail. Ces aménagements ont néanmoins une forte valeur patrimoniale, historique et esthétique. Sur le pourtour méditerranéen ils sont très présents pour séparer les parcelles et utilisés pour la confection de terrasses. C’est trois installations vont favoriser un bon nombre d’animaux différents comme les hérissons, les insectes, certains oiseaux, les amphibiens mais aussi et surtout les reptiles !
Alors que les lézards sont généralement appréciés, les serpents quant à eux n’ont pas cette chance. Contrairement aux rumeurs, mythes et légendes, ils ne sont pas dangereux, effrayants et nuisibles. La crainte de la morsure de vipère n’a d’ailleurs plus lieu d’être ; aujourd’hui on estime qu’une personne meurt tous les 5 à 8 ans d’une morsure de serpent en France métropolitaine.
Au contraire, comme les lézards, les serpents font partie intégrante de l’écosystème. Discrets et craintifs, ils s’avèrent être très efficaces dans la régulation des micromammifères, souvent ennemis de l’agriculteur. Ils font aussi partie de la chaine alimentaire et sont par exemple, l’unique alimentation du Circaète Jean le Blanc, un superbe rapace migrateur (et en déclin).
C’est d’ailleurs la saison pour les observer ! Vous en avez peut-être déjà croisé si vous vous promenez tôt à la lisière des haies ou près des bâtiments. En effet les reptiles : lézards, orvets, seps et serpents sont des animaux au sang-froid, ils ont donc besoin de s’exposer au soleil dès son lever pour être actifs toute la journée. C’est pourquoi les aménagements comme les haies, les tas de bois et pierres et les murets leurs sont favorables : ils offrent un lieu de vie diversifié, calme où ils peuvent facilement s’exposer au soleil mais aussi se cacher rapidement en cas de danger.

Une dizaine d’espèces de lézards sont présentes en méditerranée parmi lesquelles 2 espèces adorant nos façades et jardins, le petit Lézard des murailles et la Tarente de Maurétanie que l’on surnomme vulgairement le gecko. Si l’on s’écarte des villes et villages, on peut également rencontrer le beau Lézard à deux raies (ou Lézard vert) et avec un peu plus de chance croiser la route de l’Orvet, un lézard apode ou du bien plus grand Lézard ocellé.
En ce qui concerne les serpents, l’Hérault abrite 8 espèces, dont 7 couleuvres et 1 vipère. Les couleuvres sont reconnaissables à leurs pupilles rondes et aux grandes écailles régulières formant des plaques sur leur tête. La Vipère aspic est reconnaissable à sa queue courte, ses pupilles verticales et son corps trapu. C’est elle, qui peut être dangereuse, mais qui comparé aux frelons, abeilles et guêpes (50 morts par an) le devient beaucoup moins.
Il est d’ailleurs important de rappeler que tous les reptiles de France sont protégés par la loi, leur destruction est interdite. Plus aucune hésitation donc, pour créer ces aménagements, dans des coins tranquilles, pour favoriser ces espèces patrimoniales et utiles en agriculture.
Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager vos expériences et/ou observations concernant ce sujet, n’hésitez pas à contactez par mail : eliaclauzure.lpo@gmail.com !

L’explorateur Cephalos a besoin de votre aide !

Jusqu’au 31 octobre, vous avez la possibilité de voter pour un projet innovant d’Escape Game de la Mer (conçue par le CPIE Bassin de Thau), en le sélectionnant parmi de nombreux projets accessibles au budget participatif citoyen mis en place par le Département de l’Hérault ===> https://bit.ly/3160IC7
Ce jeu d’évasion grandeur nature a reçu le 2ème Prix de l’édition sétoise 2019 d’Ocean Hackathon, concours international qui a pour but de faire émerger des innovations technologiques dans le domaine maritime.L’image contient peut-être : texte qui dit ’BUDGET PARTICIPATIF Departemen tement herault VOTEZ POUR L'ESCAPE GAME DE LA MER ಯ್ವ மாen் WWW.JEPARTICIPE.HERAULT.FR Projet n°141 appel de l'explorateur Cephalos Territoire Sète Agglopôle Méditerranée/ Thématique Environnement Votez pour 3 projets sur 3 territoires différents puis validez vos votes dans MES VOTES BASSIN Cotre leve THAU’
La somme allouée par le Département permettra la concrétisation de ce outil ludique qui sensibilise aux questions environnementales marines (montage d’une salle itinérante et/ou d’un plateau utilisable en milieu scolaire, lancement d’une version en ligne).

Les dépôts sauvages, un véritable problème d’incivisme dans l’agglomération.

Les dépôts sauvages (encombrants, mobilier, électroménager, gravats…) sont devenus un véritable problème d’incivisme dans l’agglomération.
Chaque année, plusieurs centaines de tonnes de déchets sont ramassées sur notre territoire. Dernier exemple en date, l’intervention de l’équipe d’entretien de notre service Espaces Naturels sur le site de la Reille à Montbazin, afin de retirer des résidus de chantier.
Face à ce phénomène croissant, Sète agglopôle mène une action globale qui combine sensibilisation et mesures répressives en collaboration avec les polices municipales (amendes pouvant atteindre 1 500 €). Afin que le coût très élevé du nettoyage, imputable à certains citoyens négligents, ne soit pas supporté par l’ensemble de la collectivité.
Il existe pourtant des solutions pour évacuer ces déchets (7 déchetteries fixes et 4 mobiles), y compris pour les personnes ne disposant pas de moyens de transport. Pour tous renseignements, contactez le service Déchets au 04 67 46 47 20.

Vous souhaitez vous engager dans un projet avec du sens ? Devenez bénévole pour les Paniers de Thau

(www.paniersdethau.fr) et participez à la promotion d’une alimentation locale et durable !
Les livraisons de produits locaux ont lieu tous les mardi soirs à Poussan et les bénévoles recherchent activement des personnes pour participer avec eux à l’organisation de ce circuit court !Aucune description de photo disponible.
 Moments conviviaux à la clé !
N’attendez plus pour les contacter à l’adresse : pouss.en.faim@cpiebassindethau.fr

 

Communes du Nord : la collecte des déchets passe à l’heure d’hiver !

Communes du Nord : la collecte des déchets passe à l’heure d’hiver !

Pour rappel, le planning des collectes est modifié à compter de cette semaine pour les 6 communes du Nord de Bassin de Thau (Bouzigues, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac)

Comme chaque année au début du mois d’octobre, le ramassage des ordures ménagères (non recyclables) s’effectue, pour les foyers équipés de bacs individuels, à raison d’une fois par semaine au lieu de deux (la capacité des conteneurs est prévue en conséquence). Pour le tri sélectif (bacs jaunes), les fréquences et jours de ramassage restent inchangés.

Cette modification est liée à la fin de la saison touristique synonyme de baisse de la fréquentation et de réduction du volume de déchets à collecter. Il est rappelé que les bacs doivent être sortis la veille des jours indiqués et rentrés ensuite dès que possible à l’issue de la collecte.

Pour le détail des jours de passage, il suffit de se reporter à son =====>  CALENDRIER DE COLLECTE

Un outil simple d’utilisation sera accessible sur notre site internet d’ici la fin de l’année et permettra à chacun, en tapant son adresse, de connaître les modalités de collecte.

Les ambassadeurs du tri sont à la disposition des habitants pour les informer sur les modifications saisonnières.

  • Service Collecte

  • Complexe Oïkos Chemin Départemental 5E

    34560 Villeveyrac

  • 04 67 46 47 20

 

 

Livret programmation [PRENEZ L’AIR] – CPIE Bassin de Thau

Les activités du réseau CPIE Bassin de Thau et de ses partenaires ont été fortement perturbées en raison de la crise sanitaire.

bat,n,Capture   batCapture

Le CPIE précise : « Cette situation, que nous espérons exceptionnelle, nous fait prendre conscience de la fragilité du monde qui nous entoure et de toutes les choses à découvrir et à préserver. Pour cela, nous avons mis en place une programmation exceptionnelle de septembre à décembre 2020 à travers le Livret [PRENEZ L’AIR].

 Ce livret contient une centaine d’animations ouvert à tous et à toutes pour émerveiller au patrimoine naturel et culturel, et donner le pouvoir d’agir autour des défis de demain (changement climatique, écomobilité, agriculture durable, sciences participatives…). La programmation est téléchargeable sur www.bit.ly/prenezlair »batyCapturebatreCapture

UNE BALADE GOURMANDE DE FERME EN FERME DANS L’HERAULT

Les 3 et 4 octobre, de 10 h à 18 h, partez à la rencontre des paysans avec la 11ème édition de la manifestation

L’Hérault de ferme en fermeL’image contient peut-être : 1 personne, debout, chapeau et plein air
36 fermes dans l’Hérault, engagées dans une démarche d’agriculture durable, ouvrent leurs portes au grand public
 L’occasion de découvrir leurs métiers, leurs savoir-faire et leurs pratiques agricoles au travers de visites guidées, de dégustations et d’animations !
 Manifestation soutenue par le Département de l’Hérault
 Respectez les gestes barrières. Port du masque obligatoire

Vérification des Pins en bordure du parking de la Mairie par une entreprise spécialisée

Suite aux violents orages que la ville de Poussan a subi dans la nuit du 19 au 20 septembre 2020, à la demande de Mme le Maire, l’Adjoint aux travaux a fait procéder à la vérification des Pins en bordure du parking de la Mairie par une entreprise spécialisée.

Après vérification, la Mairie de Poussan vous informe qu’un arrêté de fermeture de la rue vient d’être pris par l’Adjoint à la sécurité afin de sécuriser la zone : interdiction de circulation des véhicules et des piétons ainsi que la fermeture de l’accès à la résidence par la porte du haut jusqu’à lundi soir.

Une mise en sécurité d’un des Pins vient d’être effectuée par l’entreprise, qui procédera à son abattage dès lundi matin. Merci pour votre compréhension.

Yves Michel, élu président du Syndicat mixte du bassin de Thau

Mercredi 23 septembre, Yves Michel, maire de Marseillan et vice-président de Sète agglopôle Méditerranée a été réélu à la tête du SMBT. Maire de Sète et président de l’agglopôle, François Commeinhes est élu vice-président. Les projets abondent pour cette nouvelle mandature qui sera placée sous le signe de la transition écologique et de la résilience des territoires littoraux.

« Depuis sa création en 2005 à l’initiative de l’Etat et de François Commeinhes, le SMBT agit pour protéger la lagune de Thau, son territoire, ses activités de pêche et de cultures marines, sa ressource en eau et sa biodiversité. Fort des résultats obtenus, nous serons encore plus ambitieux pour ce prochain mandat. Et dans le travail engagé sur ce bassin versant qui nous réunit, les petites communes ont toute leur place », annonce Yves Michel, réélu président du Syndicat mixte du bassin de Thau ce mercredi 23 septembre 2020.

En 2019, fort des efforts collectifs fournis depuis plusieurs décennies en faveur de la protection de notre environnement, le bassin de Thau a été retenu par le ministère de la transition écologique et solidaire pour bénéficier d’un des 61 contrats de transition écologique (CTE) signés au plan national. Conseil syndical du SMBT du 23 09 2020

Les enjeux sont importants, la volonté des acteurs tout autant. Pour relever le défi, le SMBT compte s’appuyer sur ses partenaires scientifiques historiques, les entreprises porteuses de solutions nouvelles dans les domaines de l’eau, des risques littoraux, des nouvelles pratiques agricoles…, et surtout sur l’ensemble des communes de ce territoire.

L’ambition est de faire du bassin de Thau un lieu d’expérimentation d’innovations liées à l’adaptation des territoires littoraux au changement climatique.

« Je m’attacherai en tant que Président du SMBT à conduire une action publique qui nous engage dans la voie de la transition écologique et la résilience territoriale sans perdre de vue notre mission d’accompagnement aux activités prioritaires de la lagune, à savoir la pêche et la conchyliculture », annonce Yves Michel.

Fiche d’identité SMBT :

3 membres : SAM, Hérault Méditerranée et Montpellier Méditerranée Métropole

25 communes : Agde, Aumes, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Castelnau-de-Guers, Cournonsec, Cournonterral, Fabrègues, Florensac, Frontignan, Gigean, Loupian, Marseillan, Mèze, Mireval, Montagnac, Montbazin, Pinet, Pomerols, Poussan, Saint-Pons-de-Mauchiens, Sète, Vic-la-Gardiole, Villeveyrac.

Instance décisionnelle, le comité syndical compte 46 délégués titulaires et 13 suppléants.

Ses missions :

• Aménager un territoire solidaire et durable

• Économiser et bien gérer la ressource en eau

• Veiller sur la qualité de l’eau et des milieux naturels

• Favoriser l’économie bleue du littoral

• Coordonner et évaluer l’action publique

• Rendre le territoire moins vulnérable aux risques

• Sensibiliser au respect des ressources et de l’environnement

• Prendre soin des cours d’eau

Il élabore et pilote :

• Le SCOT (aménagement du territoire)

• Le SAGE (ressource en eau)

• La SLGRI (risques inondation)

• Le CGITE (politiques contractuelles – lire ci-dessous)

Il anime :

• Le site Natura 2000 de la lagune de Thau et le site Natura 2000 de la plaine de Villeveyrac-Montagnac

• Les fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche (DLAL FEAMP) sur Thau et sa bande côtière de Frontignan jusqu’à Agde

Sa feuille de route :

Le Contrat de gestion intégrée et de transition écologique (5e génération de contrats sur Thau) qui réunit les actions portées par les acteurs et partenaires du territoire et vise la mise en œuvre des grands principes inscrits dans le SCOT, le SAGE, la SLGRI et les documents d’objectifs Natura 2000.

Le service de gestion des déchets de Sète agglopôle méditerranée doit intervenir sur les colonnes enterrées devant les Halles

Suite aux violents orages que la ville de Poussan a subi dans la nuit du 19 au 20 septembre 2020, le service de gestion des déchets de Sète agglopôle méditerranée doit intervenir sur les colonnes enterrées devant les Halles. Cette intervention aura lieu d’ici deux jours. Les colonnes sont donc fermées ponctuellement et des bacs ont été installés. La Mairie vous remercie pour votre compréhension.L’image contient peut-être : plein air