Chasse saison 2020-2021 : ouverture dans le Département POUR LE PETIT GIBIER CE 13 SEPTEMBRE

Vous êtes chasseur ?

Pour connaître l’Arrêté Préfectoral fixant les dates d’ouverture et de fermeture pour la saison de chasse 2020-2021 pour le grand gibier et le petit gibier sédentaire, téléchargeR les documents ci-dessus.
Pour les sangliers,  protocole décliné en trois thèmes :

  • Mesures relatives à la gestion et à la régulation de l’espèce sanglier dans l’Hérault,
  • Mesures relatives à la prévention des dommages,
  • Procédure d’indemnisations des dégâts de Grand Gibier.

Fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau : rappel des dates

Illustration 1Crédits : © papinou – Fotolia.com

Illustration 1

Les dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau s’étalent, en règle générale, du 31 janvier au 20 février 2020 (en fonction des espèces concernées).

Canards de surface ou canards plongeurs, oies, limicoles, pigeons, grives, cailles, bécasses, tourterelles… C’est un arrêté du 19 janvier 2009 qui fixe les dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau :

  • 31 janvier pour les canards de surface et certains canards plongeurs mais aussi pour les rallidés (poules d’eau…), les oies, les alouettes des champs et les limicoles (bécassines des marais par exemple) ;
  • 10 février pour certains canards plongeurs, les pigeons (bisets, colombins, ramiers), les merles noirs ou encore les grives (litornes, musiciennes, mauvis, draines) ;
  • 20 février pour les cailles des blés, les bécasses des bois, les tourterelles turques et les tourterelles de bois.

  À savoir : 

  • La chasse des grives (litornes, musiciennes, mauvis et draines), des merles noirs et des pigeons ramiers est prolongée jusqu’au 20 février dans quelques départements et selon certaines modalités.
  • La chasse des courlis cendrés a été suspendue pendant toute la période d’ouverture et celle des barges à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.
  • La chasse de la tourterelle des bois est limitée à un quota de 18 000 prélèvements. Les chasseurs doivent enregistrer en temps réel l’oiseau capturé sur l’application mobile « ChassAdapt ».