Les semaines passent et ne se ressemblent pas au centre de Loisirs

ale-02Les semaines passent et ne se ressemblent pas au centre de Loisirs : découverte du cadran solaire de la place de la Mairie avec son créateur Roger Tognetti, sortie à Capitain Jacko, sortie au Grand Bleu, baptême de plongée avec bouteille, découvertes de nos anciens jeux en bois traditionnels.ale-06
D’autres activités et sorties sont prévues : sorties à l’étang, initiation au tambourin…
A bientôt pour de nouvelles aventures.Ale-01

Dédicace de Marie Lavandin avec la Libraire Nomade, dans les Halles

Marie Lavandin, Auteure, installée à Poussan depuis quelques années, dédicacera ses livres en partenariat avec la librairie nomade, dans les Halles, pendant le marché du mardi de 8h à 13h.Lavandin-01 Née en Bourgogne, professeur de lettres classiques, Marie Lavandin s’est installée dans l’Héraut à la retraite, après avoir vécu à Tahiti et entamé une démarche pour se réaliser dans l’écriture. Elle travaille actuellement à une nouvelle qui aura Poussan pour cadre.
La Libraire Nomade, basée à Sète, vient régulièrement sur le marché du mardi dans les Halles de Poussan proposer une sélection de livres neufs pour adultes et enfants. Conseil de lectures, découverte de nouveaux titres et possibilité de passer des commandes permettent de mettre la culture à la portée de tous les poussannais.lavandin-02

Un première BD pour Morgane Chauvet et Matairea Mare.

matmatCapture« Chasyslomani est une petite ville sans prétention du fin fond de la Sibérie. Elle l’était, jusqu’à ce que toutes les horloges se soient arrêtées de tourner. Ce premier événement était précurseur de ce qui mènerait le monde à une inexorable fin. « 

Voilà le synopsis de la Bande Dessinée de Mataïrea Mare, de Frontignan, et de Morgane Chauvet, Poussannaise.

Tous les deux aiment écrire des histoires. marttttCapture

Mat

Mat et Morgane nous précisent : « pouvoir ensemble les mettre en images c’était inespéré. Cette histoire est l’occasion de raconter une histoire, de faire passer des messages, et de faire ressentir des émotions à nos lecteurs. C’est une chance de pouvoir avoir une telle visibilité sur une application pour enfin toucher des lecteurs avec nos dessins et notre imagination. Nous espérons que vous aimerez cette BD Thriller et Science-fiction que vous pouvez découvrir sur l’application WEBTOON dans CANVAS . Nous vous conseillons de rester à l’écoute car cette histoire ne fait que commencer et la suite saura vous surprendre, deux autres épisodes étant en effet à venir prochainement ! »

Morgane mat22Capture

Car pour lire l’épisode 1de leur BD, c’est simple, il est disponible sur l’application WEBTOON dans CANVAS : https://www.webtoons.com/fr/challenge/heisenberg/th%C3%A9orie-1-le-temps-est-relatif/viewer?title_no=667589&episode_no=1

Vous pouvez liker, partager et vous abonner car les épisodes 2 et 3 seront publiés très prochainement.

Si leur audience est importante, Mat et Morgane pourront peut-être gagner le premier prix et grâce à vous financer une partie de leurs études. Ils vous remercient pour pour votre soutien.

UN CHALLENGE SPORTIF ET UN DÉFI PERSONNEL

Le jeune Poussanais Gutierrez Ugo, âgé de tout juste 18 ans,  a participé la semaine dernière au challenge jeune Fitdays.
Le principe était de réaliser 6 triathlons de différents formats en 6 jours. Un véritable défi sportif et mental. L’aventure à débuter jeudi dernier du côté de Frontignan au vue des conditions (trop de vent) la partie vélo fut annulée.dig
Ugo enchaîna 2 Xs entouré de plusieurs élites. Une journée décevante mais qui lui permettra de rebondir les jours suivants.
Le programme de la suite :
Le vendredi direction le Gévaudan pour un S (750m de natation 20km vélo et 5km cap) il prendra la 4ème place au général dans sa catégorie.
Le week-end direction Nages pour un S et un M (double de la distance S). A savoir que pour Ugo c’était son 1er M. Il réalisera une très belle performance 2h16.
Le physique et le mental tiennent et Ugo garde le sourire et la motivation. 
Pour finir lundi et mardi à la Salvetat où les conditions étaient éprouvantes.
Pluie, vent, froid mais il continua sa progression et terminera sur la 3ème marche dans sa catégorie.
Il gardera beaucoup de souvenirs de cette expérience et il aura fait de très belles rencontres avec les élites toujours présents pour soutenir la jeunesse. 
Ugo tient à remercier ses entraîneurs sans qui ce projet n’aurait pas eu lieu.
Un grand bravo à lui pour sa progression mentale et sportive. 
À bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Sète agglopôle méditerranée recherche un(e) Directeur(trice) pour son Conservatoire à Rayonnement Intercommunal

Sète agglopôle méditerranée recherche un(e) Directeur(trice) pour son Conservatoire à Rayonnement Intercommunal qui accueille sur 3 sites (Conservatoire Manitas de Plata à Sète et antennes de Frontignan et Mèze) plus de 800 élèves et une cinquantaine d’enseignants. https://bit.ly/3BhUY96Peut être une image de 2 personnes, personnes qui jouent d’un instrument de musique et intérieur
Dépôt de candidature en ligne, comportant lettre de motivation, CV et diplômes avant le 31 août (poste à pourvoir à compter du 01/11/2021) sous la référence « Directeur CRI » sur https://www.agglopole.fr/formulaire-recrutement-sete…/
Un pré-projet d’établissement sera demandé aux personnes sélectionnées pour l’entretien.

Franck Cérepes, l’Art sur disques vinyle, ça tourne bien

attiloCaptureIl a été attiré par le dessin dès son plus jeune âge. Pourtant il se mettra à dessiner qu’en 2020 se sentant prêt pour se lancer dans l’aventure. Durant quelques années, il sera employé dans différents bureaux d’études d’architecte paysagistes en réalisant un petit tour de France géographiquement.

Les contraintes du métier feront qu’il le quittera pour  devenir un saisonnier avant que pour des raisons familiales il ne se rapproche de Sète en 2008 où il résidera durant 3 ans. Puis ce sera Poussan où il vit depuis 2012…

Inspiré en partie par  EDIKA et Fluide Glacial qui lui inspirèrent un style et qui lui donnèrent envie de s’exprimer. (Édouard Karali, dit Édika, est un dessinateur et scénariste français de bandes dessinées humoristiques.), il dessinera de nombreux petits bonhommes qui resteront longtemps sa marque de fabrique.

Et en 2017, il a l’occasion d’exposer ses dessins, ses oeuvres, à Poussan pour le salon « Songes d’automne » qui réunit chaque année de nombreux artistes. Motivés par un certains succès, des achats aussi, il a depuis multiplié les expositions sur le Bassin de Thau principalement.

Et même pour certains décors de « Demain nous appartient », ses réalisations ont été retenues.

Pourtant en 2020, Covid oblige, plus d’expos…

Il en profite donc pour se poser un peu mais le destin va relancer son inspiration, son désir de création…rbt

Un Poussannais lui offre une série de 33 tours (vinyle) avec même des 45 et des 78 tours. C’est le déclic. Pourquoi ne s’en servirait-il pas pour créer ?

Et pourquoi sur ces disques ne pas retenir l’idée des mandalas qui permettrait une infinité de réalisations….

Entre Chopin et Pink Floyd, entre Valses de Vienne et Reggae, il va se lancer. Comme outils scripteurs des feutres à peinture acrylique, des « POSCA », de différents diamètres, de multiples couleurs. Et il y prend beaucoup de plaisir.

« En fonction de l’humeur du moment, de l’inspiration et des couleurs choisies, je compose. Dessins et graphies ne sont jamais les mêmes, il y a des compositions épurées, d’autres plus denses et quelquefois on y retrouve mes petits bonhommes ». Précisent Franck.attilCapture

Et même si parallèlement il réalise une BD sur l’environnement en partenariat avec Christophe Morgo, Conseiller Départemental, motivé par le beau succès de ces disques vinyle customisés il poursuit son travail en laissant aller son imaginaire et ses créations sont toujours aussi belles.

Alors, n’hésitez pas à le contacter sur franck.cerepes@wanadoo.fr ou par téléphone au 06.72.76.33.55 ou encore à visionner certaines de ses oeuvres sur Facebook : POFAttila (sa page professionnelle) : https://www.facebook.com/search/top?q=pofattila

Une belle quinzaine pour les équipes de l’USP TAMBOURIN

Belle quinzaine pour l’USP  avec de bons résultats :

Bravo à la N2 Masculine avec 3 victoires, tout d’abord qui  est allée s’imposer aux Pennes prenant sa revanche  du match aller tout en prenant l’avantage au goal average particulier, puis qui a battu la même équipe en Coupe de France avant de battre Mèze assez facilement samedi la faisant accéder à  la 2ème place du classement.

La Ligue s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Pailloux en battant Gignac.

La Série A féminine a presque assuré  son maintien en disposant de Florensac.

La H1 Masculine après une défaite à Cournonsec avec le bonus défensif s’est remise en route en cartonnant Castelnau de  Guers.

Enfin la N1 Féminine après s’être inclinée face à Vendémian avec le bonus défensif s’est imposée face aux Pennes qui menaient 11 à 5 mais nos joueuses pas épargnées par les blessures lors de ce match ont grignoté leur retard pour l’emporter 13 à 12…tambour98Capture

Le team féminin de l’ECP à l’entraînement avec les hommes

Le team féminin de l’ECP, malgré des absences, participait ce samedi 17 juillet à un entraînement collectif avec les hommes du club. Dès 8 h tous étaient motivés devant les Halles de Poussan pour une longue sortie.bouzzzzzzzghghhijIMG_20210717_080637
Paquita ITURA  (à gauche, devant)  qui a remporté dernièrement la prestigieuse cyclosportive « Les copains Cyfac », le 4 juillet dernier, était toujours en forme et se projetait déjà sur les prochaines courses qu’elle a listées pour son programme estival…

Avec un moral d’acier, la championne poussannaise est prête pour briller dans chacune d’entre-elles…

Moustiques : « Zéro éclosion, zéro invasion »

Moustique-tigre, sa vie, son œuvre…

Voilà plus d’une trentaine d’années qu’Aedes albopictus (ou moustique-tigre) est présent en Europe occidentale : identifié en Albanie dès 1979, il est présent, notamment, en Italie depuis le début des années 1990. Depuis sa zone d’origine, le sud-est asiatique, il a essaimé à la surface de la planète à la faveur du commerce international, en particulier des pneumatiques usagés.

En 16 ans, soixante-quatre départements colonisés

Un autre problème est, ensuite, celui de son extension de proche en proche par des moyens très classiques : les transports individuels et collectifs. Car le moustique-tigre Aedes albopictus prend la voiture, le train ou l’autobus (entre autres)… C’est comme cela qu’il a franchi la frontière franco-italienne, en 2004 / 2005, du côté de Menton (Alpes-Maritimes), et qu’il a commencé à coloniser des territoires entiers. Après seize années, il a été identifié, fin 2020, dans 64 départements métropolitains, dans des proportions variées. Il est désormais bien implanté en Corse, en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et en Occitanie, particulièrement en ex-Languedoc-Roussillon. Il remonte la vallée du Rhône, à l’est, et le littoral atlantique, à l’ouest. Il a été trouvé jusqu’en région parisienne et en Alsace.EID_CAMPAGNE_2021_AFFICHE-GENERIQUE

Présent en ex-Languedoc-Roussillon

C’est depuis 2011 / 2012 qu’il a commencé à investir l’ex-Languedoc-Roussillon, par le département du Gard. Fin 2020, il était installé dans 216 commune gardoises (dont Nîmes et Alès), 253 communes héraultaises (dont Montpellier, Sète et Béziers), 124 communes audoises (dont Narbonne et Carcassonne), 130 communes dans les P-O (dont Perpignan). Son extension continue vers le sud-ouest, puisqu’on le trouve aussi, à des degrés divers, dans les treize départements d’Occitanie…, jusqu’en Nouvelle-Aquitaine et au-delà…

Les manières concrètes de se prémunir du moustique-tigre

Les femelles du moustique-tigre Aedes albopictus pondent leurs œufs à sec, sur la paroi ou le rebord d’un récipient ou objet incurvé pouvant recueillir de l’eau, et/ou à la limite d’un niveau d’eau. À partir du milieu du printemps, lorsque les conditions climatiques sont favorables, les œufs éclosent dès qu’ils entrent en contact avec de l’eau (pluie, arrosage…) : ils donnent alors des larves qui, au bout de 5 à 6 jours, deviennent, après nymphose, des moustiques adultes et… piqueurs. Important : ce phénomène se produit avec des eaux propres comme sales.

Gîtes larvaires : un peu partout chez soi

Les « gîtes » de reproduction du moustique-tigre Aedes albopictus sont très souvent de micro dimension (à partir de quelques millilitres seulement), toujours en milieu urbain ou périurbain, jamais en milieux naturels humides ouverts. C’est une foultitude de petites collections d’eau artificielles telles que :

  • seaux, vases, soucoupes.

  • fûts, citernes, récupérateurs d’eau.

  • chéneaux et gouttières, bondes et rigoles.

  • pneus, boîtes de conserve.

  • et tout petit réceptacle d’eaux pluviales ou domestiques à découvert.

Ces « gîtes » de reproduction sont, en grande partie, « fabriqués » par l’Homme. Ils se trouvent, pour 80 % d’entre eux, au sein des domiciles privés : cours, jardins, terrasses, balcons… Il est impossible de les recenser tous et de les traiter systématiquement à l’état larvaire, car ils pullulent et sont aléatoires dans l’espace et dans le temps.Mosquito, Insectes, Piqure De Moustique

Pas d’eau pour les moustiques : https://youtu.be/Ye5aBzbM0yU

Alors, si vous êtes dans cette situation, ne tergiversez pas : la façon la plus efficace de se protéger de ces nuisances en amont, c’est ranger, curer, protéger, couvrir (toiles moustiquaires) ou évacuer les eaux stagnantes. Ou, mieux encore : chaque fois que possible, supprimer physiquement ces gîtes. Et convaincre son voisinage de faire de même, car agir isolément n’est pas suffisant. Il faut se mobiliser collectivement.

Privé d’accès à l’eau, le moustique-tigre ne se reproduit pas.

Toutes les infos sur : www.moustiquetigre.org

Qui suis-je ? *

Je suis tout petit (moins de 7 mm), très noir avec des tigrures blanches sur le corps qui m’ont valu mon surnom.

Contrairement à certains de mes congénères, je pique le jour, à l’extérieur des habitations, et je suis très vorace ! La nuit, je me repose dans la végétation.

J’affectionne particulièrement l’Homme, en milieu urbain, qui me fournit le « repas » sanguin, nécessaire à la maturation de mes œufs, ainsi que les lieux de ponte, qui sont tous récipients ou objets pouvant recueillir de l’eau, souvent très petits.

Je me déplace très peu (150 mètres environ depuis mon lieu de naissance) car je vole très mal. Mais pour coloniser les territoires, j’ai une astuce : le transport passif ! J’accompagne l’Homme dans ses déplacements. Et oui, je prends la voiture, le train, le bus, les camions et tout autre moyen de transports. Très pratique ! C’est ce qui m’a permis de quitter mon Asie du sud-est originelle pour venir m’implanter un peu partout sur la planète, y compris dans plus d’une soixantaine de départements métropolitains, à ce jour.

J’ai une excellente capacité d’adaptation. En régions tempérées, j’ai une activité de mai à novembre. En période hivernale, mes œufs se mettent en diapause (une sorte d’hibernation) et, dans de « bonnes conditions » (après une mise en eau), mon espèce revient en force la saison suivante.

Les Hommes ne m’aiment pas, car si je pique beaucoup, je suis aussi potentiellement vecteur de maladies, comme la dengue, le chikungunya ou le Zika. Mais pour cela, il faut que je pique une personne atteinte de cette maladie et se trouvant en période de virémie, ce qui dans nos régions tempérées est heureusement rare.

* Je suis le moustique Aedes albopictus, surnommé moustique-tigre.

Développement aquatique : c’est là que tout se joueEID_55CAMPAGNE_2021_CHECK-LIST

La multitude de gîtes larvaires (lieux de ponte) qui existent dans notre environnement proche (seaux, vases, soucoupes, fûts, citernes, gouttières obstruées, bâches non tendues…) fait de chacune et chacun de nous le premier acteur de la lutte contre la prolifération de ce moustique. Plusieurs gestes simples, économiques et efficaces peuvent être mis en œuvre :

  • mettre du sable dans les coupelles de pots de fleurs, qui évite l’eau stagnante tout en gardant, après arrosage, l’humidité.

  • fermer hermétiquement les collecteurs d’eau de pluie ou les couvrir avec de la toile moustiquaire à maille fine (car le moustique-tigre est tout petit).

  • vérifier l’écoulement des eaux des gouttières et de tout autre conduit.

  • vider une fois par semaine ou ramasser tous les réceptacles potentiels dans les jardins, sur les terrasses et les balcons (écuelles pour animaux, bâches non tendues, jouets, outils et objets de jardinage qui peuvent retenir l’eau, etc).eid22Capture

Un mot d’ordre : Privons le moustique-tigre d’eau ! 

Privé d’accès à l’eau, le moustique-tigre ne se reproduit pas.

C’est au prix d’une lutte incessante, individuelle et collective (au niveau de chez soi ET de son quartier), que pourront être réduits les niveaux de populations de moustiques-tigres et leur nuisance.

Pour en savoir plus : www.moustiquetigre.org

Informations complémentaires : www.eid-med.org

– Facebook : @EIDMediterranee

– Twitter : @EIDMediterranee

Instagram : @eid.mediterranee

Aux Halles, des secondes assiettes gourmandes, ce 13 juillet

Ce mardi 13 juillet avant le feu d’artifice place de la Mairie, les consommateurs relais et les producteurs des Paniers de Thau vous invitaient aux secondes assiettes gourmandes de l’été dans les Halles.
Au programme, dégustation de produits locaux, concerts et animations avec toujours l’ Astuce Zéro déchet : si vous apportiez vos couverts, vos verres, vos assiettes !

Avec la participation du Café Beauséjour et de la Petite Cave pour les boissons, les producteurs étaient bien représentées avec près de 8 stands de membres des Paniers de Thau  et de producteurs du territoire disposés sur la place du marché et avec le partenariat de la Mairie de Poussan vous à nouveau invités pour toujours déguster dans la bonne humeur et la convivialité de bons produits locaux .En plus avec le CPIE de Thau une sensibilisation au respect de la biodiversité était proposée . oulfIMG_20210713_191100

 Les Halles protégeait du vent tous les convives rendant le repas plus agréable, avec Riva, à l’animation,un trio musical qui est adapté à ce genre de soirée, interprétant des chansons et des musiques douces et variées, de tous les styles, mais toujours sans avec délicatesse.

Il faut savoir que les circuits courts ont une influence sur les effets liés à la transformation et la distribution (approvisionnement, stockage, logistique…), et ceux liés au mode de production. Toujours des gourmands et des Poussannais attachés à l’agriculture et à la production locale à l’occasion de cette soirée dédiée aux assiettes préparées par des producteurs locaux.  Plusieurs préparations avec  safran, viandes, moules, huîtres ou encore  tomates…  étaient entre autres disponibles. Avec différentes boissons pour se désaltérer de La Petite Cave au Café Beauséjour, et différents vins à consommer avec modération…

De nombreux Poussannais et visiteurs en ont profité pour se délecter et partager un repas avec des amis, en couple ou en famille, dans des halles heureuses d’être à la fête ce 13 juillet de la Mairie en accueillant les Pouss’en Faim. Des airs de vacances, une ambiance ludique… L’on pouvait se laisser un peu aller en profitant du bonheur de se retrouver avant le feu d’artifice.

 oulfIMG_20210713_191331

Mais pour tous les gourmands qui avaient choisi leurs mets (prix de quelques euros), dans une ambiance presque festive, le plaisir de déguster était au rendez-vous et l’on vivait l’instant présent. C’était le principal. Entre préparations  et autres mets vendus par les producteurs l’on pouvait se faire plaisir. Ce fut le cas…

Un bon début de soirée autour des produits locaux avant de se retrouver pour le spectacle pyrotechnique dès la tombée de la nuit

Pour des informations supplémentaires, ou demande d’adhésion, rendez vous sur le site www.paniersdethau.fr

Cet été, les consommateurs relais et les producteurs des Paniers de Thau vous invitent  aux 3èmes  assiettes gourmandes !!!

Le mardi 20 juillet à Poussan (place de la mairie). Dès 19 h.

Réservez cette date dans vos agendas et rejoignez-les autour de délicieuses assiettes (produits locaux à partir de 2 €), de musique et de stands associatifs……

Astuce Zéro déchet : apportez vos couverts !