Attestation de fermeture des accueils du PEJ dans les écoles de Poussan

Attestion de fermeture des accueils du PEJ dans les écoles de Poussan

AttesTAtion de fermeture des accueils du PEJ dans les écoles de Poussan

 

En raison de la crise sanitaire actuelle qui touche le personnel communal du service enfance  jeunesse de Poussan et en conformité avec les recommandations de I’Agence Régionale de Santé, les accueils périscolaires et extrascolaires de la ville seront fermés du 15 au 22 janvier inclus.

Nous vous informons que suite à cette fermeture, l’attestation justifiant la fermeture auprès de votre employeur est à télécharger ci-dessous ou disponible à l’accueil de la mairie et auprès des directrices des écoles.

 
 

Un numéro unique pour contacter la Caf : le 3230

Depuis le 16 décembre dernier, tous les numéros des Caf en 0810 sont remplacés par un numéro unique, accessible partout en France et dans les Dom, le 3230.

Il vous suffit ensuite de renseigner votre numéro de département pour être redirigé vers votre Caf et entrer en relation avec un conseiller.

Vos appels sont au prix d’un appel local.

De la même façon, si vous souhaitez contacter l’Aripa (l’Agence de recouvrement et d’intermédiation des pensions alimentaires), vous devez composer le 3238.

Le CCAS de la ville de Poussan, vous informe de la reprise des permanences numériques

Le CCAS de la ville de Poussan, vous informe de la reprise des permanences numériques (Aide dans les démarches administratives) tous les vendredis après midi en mairie de 13h30 à 16h30 accessible uniquement sur rendez-vous pris au 07 81 67 42 00.
APIJE : Besoin d’aide dans vos démarches administratives?
Que ce soit pour s’informer, déclarer, créer un compte….L’image contient peut-être : texte qui dit ’apije médiateur de l'emploi Departement ferault Besoin d'aide dans vos démarches administratives? Que ce soit pour s'informer, déclarer, créer un compte.... Une animatrice vous accompagne dans l'ensemble de vos démarches sur les sites des services administratifs CAF, Pôle Emploi, Impôts, AMELI, ANTS, Retraite... Sur rendez-vous uniquement tous les vendredis de 13h30 à 16h30 Port du masque obligatoire Stéphanie Merlet 42’
Une animatrice vous accompagne dans l’ensemble de vos démarches sur les sites des services administratifs : CAF, Pôle Emploi, Impôts, AMELI, ANTS, Retraite…

Cybersécurité : que faire en cas de problème ?

Illustration 1Crédits : © ANSSI

Illustration 1 Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information - ANSSI

Ordinateur bloqué, fichiers illisibles, demande de rançon, fenêtres publicitaires intempestives, virus… Alors que se déroule actuellement le mois européen de la cybersécurité, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) vous dit vers quelle structure vous tourner face aux risques numériques.

  • Si vous êtes victime d’actes de cybermalveillance, vous pouvez passer par la nouvelle plateforme en ligne ouverte récemment cybersurveillance.gouv.fr , guichet unique destiné notamment à mettre en relation les victimes de cybermalveillance (particuliers, collectivités, entreprises) avec des prestataires de proximité compétents.
  • Si vous recevez des messages non sollicités sur votre messagerie électronique, vous pouvez l’indiquer sur signal-spam .
  • Pour signaler des contenus ou des comportements illicites sur internet, connectez vous au site internet-signalement.gouv.fr .
  • En cas de cybercriminalité (atteintes aux mineurs, menaces, usurpation d’identité, fausse loterie, phishing…), vous pouvez déposer plainte.

  Rappel :

Sur internet, il est conseillé aux utilisateurs de :

  • de ne pas ouvrir les pièces jointes des messages électroniques suspects (fautes d’orthographes, pièces jointes au nom trop succinct ou trop générique…) ;
  • de se méfier de courriel de type « hameçonnage ciblé » qui personnalise le contenu par rapport à l’environnement de l’utilisateur afin de tromper sa vigilance ;
  • de ne pas suivre les liens des messages électroniques suspects et de vérifier la cohérence entre l’adresse affichée dans le contenu et le lien effectif ;
  • de ne pas réactiver des fonctionnalités désactivées dans la configuration des logiciels, même si le fichier ouvert y incite par un message particulier.

Recensement citoyen

Recensement citoyen
 
 Dans le cadre de la journée d’appel de préparation à la défense, tout jeune Français qui a 16 ans doit faire la démarche de se faire recenser :
  • auprès de la mairie de son domicile
  • auprès de la mairie de la commune où est situé l’organisme auprès duquel il a fait élection de domicile.

Le recensement permet à l’administration de convoquer le jeune pour qu’il effectue la journée défense et citoyenneté (JDC).

les jeunes gens nés entre le  1er janvier et le 31 mars 2005 et ayant 16 ans révolus doivent se faire recenser.

Fournir copies des documents suivants :

  • Carte nationale d’identité ou passeport valide
  • Livret de famille à jour (des parents)ainsi que la notice individuelle complétée.

Démarche par mail : etat.civil@ville-poussan.fr
Par courrier : Mairie de Poussan – 1, place de la Mairie – BP 4 – 34560 POUSSAN
Ou directement dans la boîte aux lettres de la mairie.

Pour toute sortie entre 20h et 6h, vous devez avoir un document qui justifie votre déplacement. Retrouvez tous les modèles d’attestation

À partir du 15 décembre 2020, les motifs de déplacement hors de son domicile sont limités pendant le couvre-feu établi entre 20h et 6h. À chaque sortie hors de chez soi pendant cette plage horaire, il faut se munir d’un document justifiant que son déplacement est lié à l’un des motifs autorisés. Un nouveau modèle d’attestation dérogatoire de déplacement « couvre-feu » est disponible. Un justificatif professionnel et un justificatif de déplacement scolaire sont également à disposition si ces déplacements n’ont pas lieu en journée. En cas de non-respect de ces règles, vous risquez une amende.Bureaux À Domicile, Isolation

À partir de mardi 15 décembre à 20h, pour toute sortie hors du domicile entre 20h et 6h, vous devez avoir avec vous un document qui justifie que votre déplacement est lié à l’un des motifs autorisés. Ce document est à présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle. 

Selon votre situation, plusieurs modèles d’attestation sont disponibles :

  • l’attestation de déplacement dérogatoire en format papier ou numérique utilisable (disponible en langue anglaise et en « Facile à lire et à comprendre ») pour :
    • des déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen (comme le permis de conduire) ;
    • des déplacements entre le domicile et son établissement d’enseignement (école, collège, lycée) ;
    • des consultations, examens et soins ne pouvant être ni assurés à distance ni différés et l’achat de médicaments ;
    • des déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
    • le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
    • une convocation judiciaire ou administrative ;
    • la participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
    • des déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance ;
    • des déplacements brefs, dans un rayon maximal de 1 kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.
  • le justificatif pour déplacement professionnel nécessaire pour se rendre au travail ou pour un déplacement professionnel. Il doit être établi par l’employeur. Pour les travailleurs salariés, il n’est pas nécessaire de se munir en plus de ce justificatif, de l’attestation de déplacement dérogatoire. Les travailleurs non-salariés, pour lesquels ce justificatif ne peut être établi, doivent en revanche se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant le premier motif de déplacement.
  • le justificatif de déplacement scolaire nécessaire pour accompagner ses enfants à l’école et qui nécessite les coordonnées et le cachet de l’établissement d’accueil de son enfant. Pour plus d’informations, consultez Élèves et parents : une attestation est obligatoire pour les trajets entre le domicile et l’école .

  A savoir : L’attestation de déplacement dérogatoire est directement accessible depuis l’application « TousAntiCovid ». Elle permet de sauvegarder ses données et de conserver le QR code de sa dernière attestation générée.

  A noter : Les attestations peuvent aussi être rédigées sur papier libre. Elle doivent alors être complétées ou rédigées au stylo à encre indélébile.

Les sanctions

Le non-respect de ces mesures entraîne :

  • première sanction : une amende de 135 €, majorée à 375 € (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention) ;
  • en cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 €, majorée à 450 € (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention) ;
  • après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3 750 € passible de 6 mois d’emprisonnement.

  A noter : Il sera permis de se déplacer librement pour le réveillon de Noël, c’est-à-dire entre le jeudi 24 décembre 2020 à 20h et le vendredi 25 décembre 2020 à 6h.

Fonds d’urgence Covid 19 – Rappel pour les entreprises dont la fermeture administrative obligatoire est maintenue jusqu’au 20 janvier 2021

 Captures, Fermeture, Moraillon

 

Depuis le début de la crise sanitaire, Sète agglopôle méditerranée soutient financièrement les entreprises locales durement touchées.

Vous faites partie des commerçants, contraints de rester fermés jusqu’au 20 janvier 2021 ? Une aide supplémentaire de 2.000 € peut vous être attribuée pour le mois de décembre 2020.

Les demandes peuvent être déposées par mail : covid-decembre@agglopole.fr

Tous les renseignements sur le plan général de relance et sur cette aide spécifique en particulier sont à découvrir sur https://bit.ly/2JyABOE

 

Que faire en cas de vol de son téléphone portable ?

Illustration 1Crédits : © vchalup – Fotolia.com

Illustration 1

Votre téléphone portable vous a été volé ? Service-Public.fr fait le point des démarches à effectuer en pareille situation.

La fiche pratique relative au vol d’un téléphone portable rappelle qu’il faut :

  • faire bloquer son téléphone ;
  • porter plainte ;
  • et éventuellement remplacer l’appareil.

Les opérateurs disposent généralement d’un numéro de téléphone d’urgence pour demander le blocage de son téléphone et une assurance permettant son remplacement.

Logement : l’aide de 150 euros aux chômeurs et aux salariés en difficulté est prolongée

L’aide exceptionnelle de 150 € mensuels aux chômeurs et aux salariés du secteur privé et agricole pour faire face à la baisse de revenus survenue dans le cadre de la crise sanitaire a été prolongée. Elle est portée jusqu’à 6 mois pour les salariés ayant perdu leur emploi pendant cette crise. Pour les autres situations, elle reste sur une durée de 2 mois maximum (soit 300 €). Mise en place au printemps 2020 par Action Logement, un organisme animé par les partenaires sociaux, avec le soutien du ministère chargé de la Ville et du Logement, ce dispositif vise à soutenir le paiement des loyers ou le remboursement de prêts immobiliers.

Cette aide de 150 €, mensuelle pendant une durée maximum de 6 mois avec effet rétroactif à compter du 1er avril 2020, est destinée aux salariés éligibles dont les ressources sont inférieures à 1,5 Smic .

Une seule aide est accordée par ménage.

Qui est concerné ?

Ce dispositif concerne :

  • les locataires du parc privé, social et intermédiaire ;
  • les locataires de résidence collective d’hébergement (hors Crous) ;
  • les ménages accédant à la propriété.

Il s’adresse aux salariés (ou ex-salariés) du secteur privé et agricole et aux demandeurs d’emploi ayant connu l’une de ces situations pendant la crise sanitaire en cours, c’est-à-dire entre le 1er avril 2020 et sa fin (date ne pouvant être déterminée actuellement) :

  • chômage partiel, travail à temps partiel ou embauche ajournée ;
  • perte d’emploi (suspension mission intérim, non renouvellement d’un CDD, arrêt d’un CDI, report d’un nouveau contrat) ;
  • diminution de leur rémunération variable.

Durant cette période, il faut aussi :

  • disposer de ressources inférieures ou égales à 1,5 le Smic (soit 1 828,50 € net/mois). Pour les demandeurs ayant subi une situation de chômage partiel ou d’arrêt de travail lié à la garde d’enfant, les ressources doivent être supérieures à une fois le Smic (soit 1 219 € net/mois) et inférieures ou égales à 1,5 le Smic (soit 1 828,50 € net/mois). En cas d’activité à temps partiel, le revenu horaire net doit se situer entre 8,03 € et 12,05 €.
  • avoir connu une baisse de revenus mensuels d’au moins 15 % par rapport au salaire habituel du mois précédent le changement de situation (sans les primes et heures supplémentaires exceptionnelles) ;
  • supporter des charges de logement (loyer avec charges comprises ou montant de la mensualité du crédit immobilier assurances comprises, facture d’électricité, eau, gaz, etc.) représentant 33 % du revenu mensuel net.

  Attention :

Seules les personnes en situation de perte d’emploi (fin de CDD, rupture d’un CDI ou d’une mission d’interim) ayant déjà bénéficié de l’aide durant 2 mois pourront obtenir, sous conditions, 4 mois complémentaires, soit 6 mois au total.

Quelles sont les démarches ?

Pour bénéficier de ce dispositif, le salarié doit faire directement sa demande sur www.actionlogement.fr en y joignant les pièces justificatives numérisées.