Des Chants du Sud chargés d’émotion

ils sont revenus en l’église Saint Pierre de Poussan pour leurs chants de Noël traditionnels andalous et en espagnol.

vidéo : https://youtu.be/inohNRX1rqk

Ce vendredi 15 décembre, la paroisse du bon  Pasteur recevait chanteurs et musiciens du Coro « Aficion », du Foyer rural de Balaruc le Vieux, qui avait été invité pour animer un concert avec comme répertoire, des chants principalement de Noël, de nature gitane ou andalouse. Près de 25 Poussannais et visiteurs composaient un public qui fut souvent sollicité pour accompagner les  chanteurs en tapant des mains par exemple.kikiIMG_20231215_181202

Dans le chœur de l’église Saint Pierre, ces derniers étaient pus de 15 pour emporter l’auditoire dans un style particulier mais bien entraînant toujours avec une interprétation de grande qualité.

Afin que les spectateurs non avertis comprennent mieux le sens  de chaque chant, une présentation de chaque morceau facilitait la compréhension Avec  des percussionnistes motivés, le Coro Aficion a montré que les chansons, qu’elles soient espagnoles ou françaises sont quelquefois des moyens que certains utilisent pour se recentrer collectivement sur la prière.

Un  Coro Aficion toujours aussi motivé à l’approche des fêtes de fin d’année.

Samedi 2 décembre au soir, la Clé des Arts vous proposait de vous retrouver pour vibrer avec LA PIETÀ

Samedi 2 décembre au soir, La Clé des Arts vous proposait de vous retrouver au chaud, car le froid s’était aussi invité en extérieur,  pour vibrer avec LA PIETÀ ( chanson slam rock ) qui était en concert solo, guitare voix, à Poussan, pour présenter son album « L’innamorata » en intégralité !
7050 IMG_20231202_202615 
Buvette, soupe repas, étaient disponibles en attendant la Pietà qui revenait  pour tomber définitivement le masque, dans tous les sens du terme.
Car derrière son patronyme mystérieux se révèle une bonne fois pour toute Virginie, l’Innamorata, porteuse d’une chanson française qui aurait rencontré un punk dans une soirée étrange, en compagnie d’un Ben Mazué en plus rock, d’un Gaël Faye débraillé, d’un Cabadzi relooké, soirée durant laquelle les corps et les âmes s’entremêlaient dans une orgie mélodique à cœur battant, à corps ouvert.
7050Capture d'écran 2023-12-03 004458
Une belle soirée musicale pour découvrir cet album disponible un peu partout ! Vous pouvez l’écouter en streaming partout, mais aussi le commander ou le trouver chez vos disquaires favoris.
.En attendant, vous pouvez aller  sur Youtube pour voir les singles en clip, et sur sa boutique en ligne pour le commander : https://www.jesuislapieta.com/

					

La Chorale «Swing and Co» en concert a enchanté son auditoire

  Déjà très appréciée plusieurs fois à Poussan , la chorale « Swing and Co » de Frontinan La Peyrade, en tournée sur le bassin de Thau à l’occasion des Fêtes, a enchanté à nouveau les oreilles et le cœur d’un très nombreux public réuni ce dimanche 26 novembre  au Foyer des Campagnes. Près de 130 personnes pour apprécier la prestation de ce groupe impressionnant par le nombre de ses membres amateurs et par la qualité de sa prestation…      boraIMG_20231126_163327_1

Les 50 chanteurs de ce groupe, créé il y a 12 ans  par Carine ANDRE qui le dirige, ont interprété plus d’une quinzaine  de titres d’un répertoire très éclectique alliant, Swing, bossanova, Jazz, Rock, variété  internationale sans oublier loin de là la chanson française qui fut même mise à l’honneur. Entre  » Heureux » de William Sheller et « Vieille canaille » d’Eddy Mitchell, il y avait même des morceaux moins connus avec « Charly tu iras pas au paradis » et d’autres de niveau international comme « I wish you love »….. La qualité vocale et instrumentale, ajoutée à une acoustique  convenable que les choristes apprécient, avec un petit orchestre pour l’accompagnement, fut un plaisir pour les yeux et les oreilles de l’auditoire.
bora
 En effet, les  pupitres du chœur (totalement amateurs) sont accompagnés en concert par au moins trois musiciens professionnels (piano, guitare basse et batterie) qui donnent encore plus de couleur et de rythme.  L’ensemble se produit aux quatre coins du Département, quelquefois plus loin si on l’y invite.
Si le cœur (et le chœur…) vous en dit, si vous aimez la convivialité et êtes facilement de bonne humeur, vous pouvez demander à rejoindre ce groupe, qui répète à Frontignan-
Contact : swing.co@orange.fr
  Aucune connaissance musicale n’est exigée.  Toutes les strates du microcosme local sont représentées : hommes, femmes, jeunes, ainés, étudiants, salariés, en recherche d’emploi, indépendants, retraités, tous se retrouvant toutes les semaines avec plaisir.
Prochain concert à Frontignan, le 17 décembre, 16 h 30 à la salle de l’Aire.
  

 

Le service Festivités de la Ville de Poussan accueille « Swing and Co » pour un concert avec 50 choristes accompagnés d’un trio instrumental

Le service Festivités de la Ville de Poussan accueille « Swing and Co » pour un concert avec 50 choristes accompagnés d’un trio instrumental dimanche 26 novembre à 16h30 au Foyer des Campagnes. Entrée au chapeau.7974Capture d'écran 2023-11-20 202938

Vous aimez chanter ! alors rejoignez la Chorale participative !

Vous aimez chanter ! alors rejoignez la Chorale participative !
La chorale participative sera présente sur le marché de Noël le 10 décembre 2023.
Les répétitions ont lieu tous les lundis de 18h30 à 19h30 salle Jean Théron.
Vous aimez chanter et faire vivre la magie de Noël alors venez participer.
Nous vous attendons nombreux.
 Peut être une image de 8 personnes et arbre

Conservatoire : téléchargez le nouveau programme

Récital poétique, Jazz Band, Concert symphonique, Voyage au cœur du Brésil, Chants de Noël… découvrez le très beau programme du dernier trimestre 2023 du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de musique et d’art dramatique de Sète agglopôle méditerranée https://vu.fr/KztvNSaxophone, Instrument, La Musique

Retour sur Med d’Oc Solidaire,et le concert exceptionnel à Poussan ce 24 septembre. Un immense merci…

Un concert classique exceptionnel de très haut niveau été proposé à l’Eglise de Poussan avec le Choeur Symphonique de Montpellier au profit de l’association Med d’Oc Solidaire ce dimanche 24 septembre 2023 à 17 h, après un 1er concert l’an dernier, lui aussi exceptionnel le 1er octobre Ce fut un enchantement.
Un très beau répertoire était proposé dans lequel l’on pouvait apprécier  la Messa di Gloria de Puccini Save regina et l’Ave Maria de Rossini sous la direction de Michel Piquemal et avec le Ténor Charles Mesrine, le baryton basse Jean Christophe Filliol et le Pianiste Maxime Buatier.badoIMG_20230924_171008  
 

 Il faut savoir que Med d’Oc Solidaire,  une association loi de 1901 de bienfaisance et de solidarité,  s’est fixée pour mission d’apporter une aide médicale à Madagascar en Région DIANA (nord de Madagascar) au sein des Centres de Soins de Base (C.S.B.) des deux Districts médicaux d’Antsiranana, en coopération étroite avec les autorités malgaches.

Enfant, En Plein Air, Nature, Amusement

 Le docteur HERAN, faisant depuis près de 21 ans des voyages annuels à Madagascar avec des amis, (médecins et pharmaciens pour la plupart), dans un cadre purement personnel et sportif, a été amené à être confronté à des demandes de soins de la part des populations locales.

Des situations médicales urgentes l’ont amené à intervenir afin de porter des soins de premiers secours. Ayant pris conscience qu’une aide médicale, ainsi que la fourniture de médicaments, pourraient être complémentaires à l’action des dispensaires locaux, il imagina la création d’une ONG.

En 2019, Med d’Oc Solidaire, en collaboration avec la faculté de médecine de Montpellier, souhaitait détacher des binômes d’internes en médecine en dernière année d’étude, pour des périodes de six mois,  en stage auprès de l’hôpital de la grande ville du nord de Madagascar (Antsiranana, ex Diégo-Suarez). Malheureusement la crise sanitaire mondiale du à la Covid 19  l’a empêchée de mettre en œuvre ce programme.

 En 2020 et 2021, l’association a fourni du riz et des médicaments pour une population particulièrement isolée sur l’archipel des iles Mitsio dans le canal du Mozambique au nord ouest de Madagascar.

En 2022, lors de son assemblé générale, Med d’Oc Solidaire a décider d’intensifier son aide envers la population des iles Mitsio en finançant la construction d’un dispensaire de 90 m², le maintien d’un infirmier et l’ensemble des médicaments pour les 3000 habitants de l’ile, pour un budget de fonctionnement de 1500 € mensuel, hors construction.badoIMG_20230924_171350

 Depuis le mois d’Avril 2022. , la prise en charge de l’infirmier et des médicaments pour les iles Mitsio est effective et   la construction du dispensaire est terminée.

 Pour aider cette belle association très active le chœur symphonique de Montpellier se produisait alors dans l’église de Poussan bien connue pour ses qualités acoustiques sachant que  le Choeur Symphonique reversera à Med d’Oc Solidaire la totalité du bénéfice du concert pour soutenir les actions.

Le docteur Héran précisait que ces fonds permettront à Med d’Oc Solidaire de financer du matériel de radiologie dont le dispensaire a besoin actuellement, n’en ayant pas.

Et ce fut un magnifique concert avec un public bien nombreux remplissant le vaisseau central de l’église..

Il faut dire que le répertoire retenu était à la hauteur des compétences du Choeur Symphonique de Montpellier. Il a pour vocation d’être  « Chœur d’oratorio » qui permet de faire entendre à un large public les grandes œuvres du répertoire classique ainsi que celles de compositeurs contemporains.

ECOUTER :

badoIMG_20230924_171822

Ce chœur, composé de 60 à 70 choristes auditionnés et sélectionnés, a été dirigé par Hervé Niquet de 2006 à 2011. Vincent Recolin lui a succédé de 2012 à septembre 2020, assisté par Caroline Semont-Gaulon de 2015 à fin 2018.

Pour la saison 2021-2022, le chœur a invité Michel Piquemal. C’est Pascal Stutzmann qui a préparé le chœur pour le maestro.

Le Chœur Symphonique de Montpellier souhaite travailler avec différents chefs invités et se produit régulièrement avec divers chœurs et orchestres en et hors région

Pour les saisons 2021-2024, le chœur a invité Michel Piquemal.

Un florilège de musiques  était donc proposé :  avec  la Messa di Gloria de Puccini Save regina et l’Ave Maria de Rossini, mais aussi  avec « Ouf ! Les petits pois » en piano solo

Des interprétations de « haute volée » que l’auditoire a écouté et intériorisé « religieusement », l’égise Saint Pierre ayant une très bonne accoustique

Medd’OC  remerciait en premier lieu le public qui a su apprécier ce concert, plus de 80  personnes, le Choeur Symphonique de Montpellier  mais aussi tous ceux qui ont permis l’organisation de la soirée, la Paroisse du Bon Pasteur, la Mairie de Poussan et la Ville de Montpellier.

Et  Med d’OC rajoutait :

« Et en plus, un très beau geste pour la seule structure médicale pour les 2500 habitants de ces îles isolées et démunies. »

Arts et Agapes, septième édition, des plaisirs culturels et culinaires conjugués

 woIMG_20230909_110534Le service culturel de la Ville de Poussan et l’association EscapadeS avaient convié la population à l’ouverture du festival d’Arts et d’Agapes ce samedi 9 septembre devant les Halles. Annulé en 2020, ce festival, était revenu avec autant d’énergie si ce n’est plus en 2021 que dans les précédentes éditions et cette année, il en a fait autant, épanoui et bien dans ses baskets et dans ses salopettes bleues.

Arts et d’Agapes est un festival au programme culturel, artistique et gastronomique, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune avec même une veillée qui affichait complet pour cette 7ème édition et donc un repas du soir qui s’annonçait déjà animé quelques jours avant.. (230 convives)

Avec un ciel limpide mais sans grosse chaleur ce fut bien agréable, une météo idéale pour que tous en profitent, de la chaleur mais sans trop, les participants et organisateurs, les acteurs et animateurs furent tous en forme. Pour cette fin d’été, des conditions bien sympathiques. Une douce ambiance qui emportait chacun dans ses rêves en oubliant les problèmes et en se laissant aller, entre rêve et imaginaire.woIMG_20230909_114534.

Au cours de cette manifestation, qui se voulait ludique et conviviale,  étaient proposés des spectacles contés, artistiques et musicaux, des ateliers d’art plastique, ateliers jeux, mais aussi de la restauration de qualité que ce soit à midi ou pour le repas du soir.

Pour cette septième édition vous retrouviez les grands classiques du festival mais aussi vous pouviez découvrir des nouveautés, toujours dans une ambiance chaleureuse et ludique : La petite Usine à taille douce de Caro et Loulou qui a eu  toujours autant de succès, du maquillage, La Barrique, des Portraits aquarelle, de la Calligraphie, le FabLab, dAr&dAchon, un Eco-atelier… avec une restauration et une buvette sur place et même avec une Brocante livre.woIMG_20230909_114853

 Déjà un bon programme culturel, artistique et ludique, accessible au public , décliné tout au long de la journée sur la commune et cette belle aventure était à vivre en famille, entre copains, toutes générations confondues… Une journée intergénérationnelle, sympathique, conviviale..

Sachant que cette année encore l’entrée gratuite était bien appréciée et l’on pouvait profiter sans trop dépenser de ce samedi récréatif, à tout moment.woCapture d’écran 2023-09-10 135859

Et une  introduction  une déambulation pour la cérémonie d’ouverture du festival du centre du village  jusqu’au jardin des frères : il y eut un moment de tension, le cheval tirant la calèche portant le Daredachon étant effrayé par les sons des tambours de la Batacuda refusant d’avancer et tombant emporté par la calèche. Mais pas de blessés et rien de cassé, le cheval ne portait aucune trace de sa chute sur le côté.

Max, le cocher,  et le symbole de la manifestation  partirent donc devant  sans la Batuca Matata., qui allait suivre mais assez loin du cheval qui s’était fait ensuite un plaisir dans le calme, de mener le Daredachon jusqu’au jardin des Frères. Dans la journée ce fameux Daredachon, entre cochon, souris et canard allait prendre des couleurs…

Sur le site, une fois la déambuation terminée, c’était l’heure des discours dont celui de Jeannot Artières, Maire de Poussan pour l’occasion, De Michel Bernabeu pour la Mairie et d’Aurélie pour « Escapades » qui souhaitaient à tous une excellente journée au Jardin des Frères, magnifiquement décoré. Sans compter une gestion de l’espace bien judicieuse qui a permis tout au long de la journée d’enchaîner les séquences sans aucun problème. La matinée allait donc se terminer avec l’ouverture des stands à l’heure de l’apéritif .woCapture d’écran 2023-09-10 135733

L’on  profitait de l’ombre des arbres du terrain de la Grotte, au chemin des Frères.

Lien vidéohttps://youtu.be/9uS4kqEC9pU?t=6

Comme le précisait à nouveau les organisateurs, le festival est né d’une envie commune de créer une fête à valeur culturelle fédératrice dans un esprit participatif et imaginatif. Artistes, musiciens et bénévoles ont travaillé plusieurs mois pour proposer, lors de cette journée, un programme varié ouvert à tous avec des ateliers pour petits et grands et des possibilités de restauration sur place. Il reste fidèle à ses objectifs.

 Arts et Agapes pouvait se poursuivre autour des ateliers, de la buvette aussi… Pour les plus jeunes enchaînement sur les animations.  Les enfants étaient déjà en place : Ils avaient le choix.

Pour les adultes, farniente, restauration.. Tandis que l’après-midi, deux spectacles étalent programmés pour à nouveau conquérir le public : et de plus, deux spectacles hors-normes…..woIMG_20230909_182336

C’était parti, pour le plus grand plaisir des enfants : la petite usine à taille douce  était synonyme d’impression et de gravure, pour participer à la création d’une œuvre. Enfants et adultes s’en donnaient à cœur joie . Elle  retenait l’attention tout comme l’atelier de maquillage toujours sollicité… Il fallait composer à partir d’un personnage.

 A treize heures, soit l’on se désaltérait et l’on se restaurait  soit l’on participait aux ateliers qui allaient durer l’après-midi.

Et donc entre repas, musique et activités ludiques ou/et artistiques , ce fut une transition pour arriver aux spectacles. Les agapes du midi étaient un peu musicales mais surtout bien conviviales.woCapture d’écran 2023-09-10 135149

Dès 15 h avec Rosie Volt et la « La Natür c’est le bonhür » les participants et les visiteurs furent conquis et captivés. Du grand Art avec une bergère tyrolienne en folie qui nous transportait  vers des sommets vertigineux tout en descendant de la montagne en .chantant… Bulldozer de l’optimisme, ouragan d’énergie, tsunami d’émotions,  Rosie Volt avec son troupeau de chèvres… Transportent les citadins au coeur des pâturages alpins!
Acrobate de la glotte, elle atteint des sommets vertigineux en chantant à gorge déployée l’air de la montagne. Ses échos sont un Hymne à la Natür toute entière. Et dans cette ambiance bucolique, Rosie voit la vie en rose : « la natür, c’est le bonhür! ».
Chevrotante d’émotions et survoltée de désirs, Rosie Volt virevolte autour de ses pulsions, laissant galoper son naturel. Elle cavale, s’emballe, s’étale et… perd les pédales quand « l’Amür » dévale!woCapture d’écran 2023-09-10 135256

L’élu de son cœur se transforme rapidement en homme de sa forêt qu’elle emmène sur l’Everest de ses rêves… Une véritable bombe de bonheur explose alors devant les yeux des spectateurs hé « bêêêtés ». Elle devient chèvre, pompom girl de la « verdür », femme de la jungle et chef d’orchestre tout terrain!
Et chacun s’en retourne en chantant ce joyeux refrain : « y ololohoudi… »

 

woIMG_20230909_180845000

Le public était conquis, les enfants aussi, avec des rires et des étonnements en cascade et les ateliers se poursuivaient durant une après-midi faite de douceur et synonyme de participation active.

Plus tard  les , vers 18 h00  avec Croisillons et Cie, et « Du Choeur à l’ouvrage » Un spectacle théâtral mêlant cirque, mêlant chants, poésie, fantastique, humour et absurde l’on allait atteindre des sommets .

woIMG_20230909_183332

Une référence.   nous étions entraînés dans une ambiance très décalée et absurde mais bien assaisonnée

« Du choeur à l’ouvrage » interroge en effet sur la question du lien social car dans une société́ qui mène l’humain vers un quotidien de plus en plus individualiste, nous sommes tous exposés à l’isolement.

Pour la troupe : « Aujourd’hui, le lien social, « le faire ensemble », le partage et l’échange se génèrent, se planifient dès lors que l’on a le temps ou la capacité́ d’entretenir un cercle d’amis. Autrefois, ces moments de collectif étaient coutume, chose du quotidien, même obligation ! »woCapture d’écran 2023-09-10 135335

L’idée d’un lavomatique est venue d’un désir commun de s’associer pour mettre en œuvre des tâches de la vie quotidienne. En ce sens, la première idée était de créer un spectacle autour d’un lavoir et de mettre en scène des lavandières.  La fantaisie et le lien avec la machine ont été plus fort et la liberté́ qu’offre la structure du lavomatique tant dans l’espace que dans son exploitation musicale  a convaincu la compaggnie que c’était le bon choix. Un décor transformable pour traiter de façon ludique et puissante ce sujet d’actualité́ qu’est l’isolement. »

Et ce fut le cas durant plus d’une heure entre situations cocasses, situations tendues, humour et ironie…. Tous les ingrédients pour emporter le très nombreux public dans ce lavomatique pas comme les autres, un vecteur social pour les acteurs mais aussi les spectateurs….

woCapture d’écran 2023-09-10 135445

Petit moment pour souffler avec du   puis l’on enchaînait sur la Veillée d’Arts et d’Agapes avec une soirée festive, une soirée repas-concert. woIMG_20230909_211850

 Ce fut un début de soirée bien chaleureux durant lequel sans soucis de nombreux convives puis participants visiteurs allaient profiter du temps qui passait, de l’ambiance musicale, de cette douce et lumineuse soirée de fin d’été comme on les aime ! En plein air, l’on oubliait tous les tracas pour quelques heures. Un petit moment musical avant la veillée du Festival d’ Arts avec du yukulélé, à l’heure de l’apéritif était bien rafraîchissant.

 D’autant que vers 21 h 30  après un voyage culinaire avec le riz CecKak’  The Dramatix montaient sur scène  pour nous faire danser sous une pluie de paillettes au rythme de leur Funk’n Groove endiablé. Un groupe bien tonique avec une musique au top pour bouger si l’on se laissait aller. Et proposant un spectacle scénique pour ceux qui préféraient écouter et regarder

 Ce fut donc une soirée culturelle, ludique  autour d’agapes à savourer … Pour tenir le coup…

Lien vidéo https://youtu.be/tOSZbb0wsZc?t=3

 woCapture d’écran 2023-09-10 135526

Un beau succès, car les participants furent nombreux , surtout durant les moments forts de la journée, et entre les arts et les agapes, rien ne manquait : encore une belle réalisation que  cette septième édition qui fut pour les visiteurs une journée de bonheur, de rires et d’échanges : le public a répondu présent quand il le fallait, et tous les ateliers ont eu une certaine réussite . Chacun a pu s’épanouir dans différents domaines durant celle-ci dans le calme s’il le souhaitait  et dans  la convivialité et le partage s’il le désirait. Des spectacles de qualité entre délires et sensibilité entre philosophie et mythologie, et surtout de la bonne humeur…

Un grand merci aux agents du service culturel, du service technique et de la police municipale de la ville. Mention spéciale à M. Michel Bernabeu notre adjoint à la culture et un grand merci à Hussein Bourgi notre Sénateur d’avoir pris le temps de partager un moment avec nous sur le festival.

Félicitations à tous les bénévoles Escapades, ceux qui ont œuvré avant et durant cette journée,  pour que perdure cet événement qui est une belle référence culturelle et festive pour Poussan.  En associant des amateurs et des néophytes, les spectateurs aux acteurs, des animations pour tous et du spectacle, Arts et Agapes fut encore un très beau succès.