À Poussan, le jeudi 25 avril : « Et si je n’avais jamais rencontré Jacques Higelin »

Le Théâtre Molière vous donne rendez-vous à Poussan le jeudi 25 avril pour :
« Et si je n’avais jamais rencontré Jacques Higelin » de  Zoon Besse & Guillaume Barbot.
 1014Capture d'écran 2024-04-03 002257
Il y a des rencontres qui changent une vie. Pour l’artiste Zoon Besse, l’existence bascule le jour où il découvre Jacques Higelin.
Nous sommes en 1976, il a quinze ans, vit dans un petit bled paumé, Giscard joue de l’accordéon dans les campagnes françaises et lui fait la rencontre du chanteur dans la chambre d’une fille… Dès le premier morceau sur le tourne-disque, c’est une déflagration, il veut faire Jacques Higelin comme métier.
Jusque-là, personne ne lui avait dit qu’on pouvait vivre comme ça, aimer comme ça, rêver comme ça. Alors il quitte tout, s’entoure d’une nouvelle bande d’amis avec qui, pendant près de dix ans, il va assister à plus de 300 concerts du grand Jacques.
Nul besoin d’être un fan d’Higelin pour apprécier ce récit touchant, composé par Zoon Besse et Guillaume Barbot. Portrait d’une génération désenchantée, ce petit bijou tombé du ciel nous cueille avec pudeur et insolence.
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation
En savoir + www.tmsete.com
8-14€ SUR RESERVATION
· Billetterie en ligne https://www.billetterie-legie.com/sete/?spec_code=HIGE
· Par mail : location@tmsete.com ou par téléphone 04 67 74 02 02
INFOS PRATIQUES
MJC 2 Rue Jean Decoux, Poussan
jeudi 25 avril 2024 à 20h00

Le Strapontin accueille « 7 Minutes » jouée par la Compagnie Eight O Clock.

Le Strapontin accueille « 7 Minutes » jouée par la Compagnie Eight O Clock.

Le samedi 27 avril à 21 h

Salle de spectacle, à la MJC

1 Rue des Horts à Poussan

Réservation : https://www.helloasso.com/…/7-minutes-opar-la-compagnie…

Tarifs : 8 € (normal) / 5 € (adhérent)

Résumé :
Les 7 membres du comité d’usine Picard et Roche reçoivent une proposition
de la part des nouveaux patrons.
C’est à elles de décider pour les deux cents ouvrières de l’usine.
Les avis divergent. Pour Blanche, leur porte-parole,
la proposition est inacceptable.
Parviendra-t-elle à faire comprendre aux six autres membres du comité
que ce marché est illusoire ?

« Du vent dans les branches de Sassafras » de René de Obaldia, pour la bonne cause

1428

 

« Calamity Jane », le tragi-comique de l’Ouest américain sur scène

Le Strapontin accueillait « Calamity Jane » par la compagnie « Côté cour côté jardin » ce samedi 9 mars 2024 à la salle de spectacle à la MJC.

   calIMG_20240309_211350
Bien que l’on ait tous entendu parler de Calamity Jane, personne ne connaît vraiment sa vie. Avec la Compagnie « Côté cour côté jardin » et ses nombreux acteurs, entre cow-boys et indiens, entre chants et musiques de l’Ouest, son histoire était contée, sur un ton épique et flamboyant, aussi émouvant que drolatique, telle une bande dessinée avec ses héros Buffalo Bill, son fossoyeur, son épicier, son saloon.
calIMG_20240309_211901
L’on était donc plongé dans l’Ouest américain visuellement mais aussi musicalement et l’on se laissait porter par la folle aventure de Calamity.
Un western tragi-comique qui permettait de passer une bonne soirée récréative.
calIMG_20240309_212558

Samedi 9 mars, 19h ! Un spectacle de Théâtre, avec la compagnie « Le fil qui nous lie ».

Samedi 9 mars, 19h ! Un spectacle de Théâtre, avec la compagnie « Le fil qui nous lie ».

A la Clé des Arts, à Poussan.4100Capture d'écran 2024-02-19 160116

Un seul en scène bouleversant, sur la guerre civile espagnole, un travail de mémoire indispensable ! on en rit, on en pleure…
Entrée prix libre sur réservation ! (jauge limitée) – Buvette sur place avec / Plat chaud : 6 €- Puis scène musicale libre et dansante après le spectacle !
Pour réserver : 0660175185 ou par mail : aureliemalbec34@gmail.com
Avec toutes les équipes de la La Clé Des Arts et du Collectif Faire Tiers-lieu à Poussan

 

L’Atelier du Kiosque présente : « L’Extravagant Monsieur Valentin »

Studio de « La Cie du Kiosque » à Poussan
(2 avenue de Bédarieux. Face à la Poste de Poussan)

Rendez-vous
les 24 et 25 Février 2024.

Renseignements / réservations : 06 78 72 80 06 – 04 67 78 23 11
Mél : lacompagniedukiosque@wanadoo.fr

L’Atelier du Kiosque présente :

« L’Extravagant Monsieur Valentin »

Avec « L’Extravagant Monsieur Valentin », la troupe « L’Atelier du Kiosque », sous la houlette du metteur en scène Jacques Brun, visite un des maîtres de l’Absurde, l’auteur Allemand Karl Valentin.

Réunissant en un spectacle une dizaine de sketchs, « l’Atelier du Kiosque » joue avec enthousiasme la carte du décalage surréaliste, de l’humour loufoque qui caractérise l’œuvre du clown munichois …
« Scène à la Gare », « Distrait », « Gifles », « Où sont mes Lunettes » et bien d’autres moments déjantés de l’univers cocasse de Valentin sont donc proposés aux spectateurs dans une mise en scène alerte et colorée où la logique et la raison peuvent y perdre leur latin…

« L’Atelier du Kiosque »

Composée d’une douzaine de comédiens, la troupe de « L’Atelier du Kiosque » est issue des ateliers de pratique artistique de « La Compagnie du Kiosque ». Compagnie professionnelle de Théâtre, « La Compagnie du Kiosque » dispense durant la saison divers ateliers et stages ; elle intervient par ailleurs dans des structures telles que des Lycées, Collèges et associations diverses.

« L’Atelier du Kiosque » regroupe des élèves possédant une solide expérience ce qui permet au groupe, sous la direction de Jacques Brun de mener un travail de création et de mettre en place de véritables spectacles.

Si notre travail vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter ; c’est avec plaisir que nous viendrons à votre rencontre

Aspect Technique : Pour les organisateurs qui souhaitent recevoir le spectacle et qui ne sont pas équipés de matériel scénique, nous précisons que « L’Extravagant Monsieur Valentin » est autonome techniquement (Matériel Lumières et Son, Présence d’un technicien).

La fabuleuse histoire d’Edmond Rostand a rencontré un beau succès à Poussan

La fabuleuse histoire d’Edmond Rostand d‘Yves Fravega et Philippe Car de  l’Agence de voyages imaginaires était présentée à Poussan par la Compagnie Philippe Car.

Depuis 1979, Philippe Car et son équipe explorent les époques et les genres en adaptant très librement des textes de roman ou des légendes (Tristan et Yseult) et des pièces du répertoire classique. La liberté de l’écriture et l’adaptation très personnelle de ces œuvres donnent naissance à un ensemble de créations totalement originales et personnelles. Et c’est un véritable voyage dans l’histoire du théâtre qui va naître.

Ce vendredi 2 février c’était au Foyer des Campagnes de Poussan.rostIMG_20240202_195829

Pour les quatre-vingts spectateurs présents venus de Poussan mais aussi des villages voisins,  c’était l’occasion d’entrer dans l’univers fascinant d’Edmond Rostand.
En effet, donnant corps et voix à plus de quarante personnages qu’il interprète lui-même, Philippe Car compose un portrait sensible du célèbre dramaturge, habité par une passion brûlante pour l’écriture.
Sur scène, Philippe Car déroule le fil de l’existence d’Edmond, de sa naissance à sa mort, les rencontres qui ont changé sa vie, ses premières expériences d’auteur jusqu’aux réalisations de ses propres spectacles. Rejouant les plus beaux passages de ses pièces, il en convoque les personnages emblématiques – Cyrano bien sûr mais aussi l’Aiglon ou les animaux de Chantecler.
Avec un découpage très cinématographique, alternant séquences courtes et fondus-enchaînés, la mise en scène se déploie dans un rythme haletant, mêlant marionnette, théâtre d’ombre, mime, images projetées et archives sonores. L’auteur apparaît et la magie opère…Philippe Car déployant toute sa science de la scène pour conter la vie fabuleuse de l’auteur en composant un portrait sensible du dramaturge. »

 Un extrait vidéo : https://youtu.be/7Rl_yWlwsdk?t=28

« La Nostalgie des Blattes » avec deux survivantes d’un monde idéalisé

05Le Strapontin accueillait « La Nostalgie des Blattes » de Pierre Notte par la Compagnie Accordage ce samedi 3 février à la salle de spectacle de Poussan.
 banoIMG_20240203_212041
Deux septuagénaires, des témoins bien dans leur peau d’une époque révolue, sont exposées comme des bêtes de foire et attendent un éventuel client……Ces deux femmes sont assises côte à côte dans une sorte vitrine où tout est aseptisé où il est interdit de fumer, de manger, où il n’y a plus d’insectes, ni de rats, ni de champignons, où les ‘’brigades sanitaires’’ veillent au respect des règles d’hygiène.
Survivantes d’un monde idéalisé elles exhibent leur corps qui a vieilli sans aucune intervention de chirurgie esthétique, sans bistouri ni collagène.
Tout les oppose et la cohabitation s’avère difficile, elles se jaugent, s’opposent,
s’amusent, s’apprivoisent… pour s’affronter à nouveau…tandis qu’une milice les surveille en permanence… Qui en sortira gagnant ….?banoIMG_20240203_211347

Le Chantier, de Jacques et Jean Artières, 3 représentations devant une salle comble

Le Strapontin présentait ce week-end sa toute nouvelle création : Le Chantier, de Jacques et Jean Artières. Interprétée par des comédiens de la Compagnie du Strapontin. Une comédie qui a déménagé à la salle de spectacle de la MJC de Poussan.

Eh oui, si tout semblait bien parti pour un couple qui désirait se fixer dans un village tranquille le destin va en décider autrement. Si leur maison vigneronne est en chantier c’est  que  madame, commissaire de Police, finance l’opération mais a laissé son compagnon le soin de décider à sa place pour toutes les modifications à venir.
strapIMG_20240114_172512
Et si dans ce chantier, tout bouge, tout doit être bouleversé… Une rencontre va accélérer le processus.  On va y mettre à nu les murs mais aussi les vérités.  Les cloisons sautant entre les pièces mais aussi les pensées de ses occupants.
Une confrontation sans concessions, pleine de tendresse, de réflexion, d’humour,
de férocité et de vérités…
strapIMG_20240114_173241
Le public pénètre aisément dans cette maison, bien qu’en chantier, mais préfère longer les murs, pour être un témoin privilégié de la situation qui se dégrade. Le chantier est bien à tous les étages, et surtout dans la tête de ses habitants.
Une bien belle pièce qui par trois fois fut jouée devant une salle comble. Certains spectateurs auront peut-être du mal à se lancer dans un tel projet, ou y réfléchirons à deux fois, n’en doutons pas.
Mise en scène : Jacques et Jean ARTIERES
Distribution : Chantal BERGER, Eric BRIARD, et Didier LECROISEY
Régie Son et Lumière : Pierre ROBERT
Décors : Jef BARD et Chantal ARTIERES
Affiche : Jacques ARTIERES