Dommages causés par le gel : comment être indemnisé ?

Illustration 1Crédits : © sissoupitch – Fotolia.com

Illustration 1

Vous êtes victime d’un dommage causé par le gel pendant une période de grand froid provoquant des dégâts importants dans votre habitation… L’institut national de la consommation (INC) répond à vos questions et vous donne des conseils pratiques pour être indemnisé.

L’INC rappelle 6 points importants à savoir :

  • Que couvre votre assurance habitation ? (événements couverts, dommages pris en charge par votre assureur, mesures de précaution à prendre en période de gel, clauses abusives, mesures à prendre en cas de sinistre, déroulement de l’indemnisation…) ;
  • Les rapports entre propriétaire et locataire (comportement du locataire, responsabilité du locataire en cas de dégradation, responsabilité du locataire en cas de force majeure, responsabilité du locataire lorsque le propriétaire est lui-même fautif, recours du locataire…) ;
  • La responsabilité des constructeurs (canalisations extérieures, absence ou insuffisance d’isolation des installations…) ;
  • Le gel des compteurs d’eau (clause abusive, cas de litige…) ;
  • Pour vous aider (information sur vos droits, démarches pour une action en justice, associations de consommateurs, points d’accès au droit, maisons de justice et du droit…) ;
  • Pour en savoir plus (liens vers les recommandations et avis de la Commission des clauses abusives…).

Le Rétro Pouss’auto au carnaval de Poussan

Le Club Rétro Pouss Auto participera à la parade du Carnaval du Dimanche 26 Février 2017 avec les Motos de l’espoir.
Le club disposera d’une vingtaine de véhicules anciens.Screen Shot 08-07-16 at 04.05 PM
Le Départ est fixé à 10 heures 30 à la cave coopérative avec défilé dans
la ville jusqu’à 11 h 30.

USP Tambourin : les Filles qualifiées pour l’Europe 2018

Screen Shot 02-19-17 at 09.35 PMLe Championnat étant fini, seules les Féminines, disputaient les Phases Finales du Championnat de France. Après Beauvais il y a 15 jours, le second plateau se déroulait à Florences, ce week-end.

Samedi à 14 h 00, 1er gros match contre Paulhan. Après une égalité à 3 partout, nos joueuses se détachaient  pour mener 11 à 4. Un sursaut de l’adversaire les faisait revenir à 11 à 7, mais nos filles ne lâchaient rien et s’imposaient 13 à 7.Toujours le samedi, à 18 h 15, elles étaient confrontées à Notre Dame de Londres, 2ème du championnat.

Un gros démarrage de notre équipe les voyait mener rapidement par 8 à 2, mais un changement de joueuse chez l’adversaire permettait à Notre Dame de revenir à 10 partout. L’USP faisait également un changement ce qui permettait à nos féminines de l’emporter par 13 à 10. Le dimanche, le dernier se dressait sur leur chemin, l’équipe de Beauvais. En  moins d’une heure et malgré la résistance de l’adversaire l’USP s’imposait par 13 à 4, terminant ce 2ème plateau invaincu.

Après les 2 premiers plateaux, nos filles occupent la 1ère place avec 24 points ce qui les qualifie déjà pour l’Europe 2018. Dans 15 jours aura lieu aux Pennes Mirabeau le 3ème plateau avec espérons le Titre de Championnes de France à l’arrivée, pour elles.

Les U19 du RSG-CAP en Coupe de la Région

Screen Shot 02-19-17 at 05.55 PMLes U19 de l’entente s’offrent un quart de finale de Coupe de la Région.

L’équipe: A Sorribes, D Seguret, K Larrue, T Leitao, A Kamouch,, C Quintana, B Fesquet, F Chami, L Espérance, H Gélebert, N Cance, M Ferrer, H Sarran.
Coaching : D Brun, F Petit

Screen Shot 02-19-17 at 06.00 PMFace aux « honneurs excellence » de Canet en Roussillon les jeunes du RSG-CAP n’étaient pas favoris, mais Madame la Coupe réserve souvent des surprises…Car à la 17ème minute sur un ballon renvoyé aux 20ms par la défense catalane, Laurik Espérance, d’un belle frappe au milieu d’une forêt de jambes, marquait le seul but de la rencontre !

Screen Shot 02-19-17 at 05.59 PM 001Les « sang et or » maintenaient toujours une forte pression, mais le dispositif défensif mis en place tenait le choc, et les Ententistes en fin de 1ère période obtenaient 3 corners de suite mais sans résultats.

A la reprise, les bleus articulaient bien le jeu autour de leur Capitaine, Kenny Larrue, et restaient intransigeants malgré la furia des visiteurs. Les minutes s’écoulaient et la volonté farouche du RSG-CAP permettait d’arriver dans les 5 dernières minutes avec un avantage au score.
Les arrêts autoritaires d’Alex Sorribes dans le but offraient une qualification à un groupe qui est à féliciter, avec mention aux deux anciens Hugo Gélebert  et Kenny Larrue pour leur match plein de sang froid et d’autorité.

Screen Shot 02-19-17 at 05.59 PMProchain match en Championnat à Bassan, samedi prochain.

La SEG protège l’environnement

Peu connue par les habitants du Bassin de Thau, La SEG Diélectriques, dite « l’usine rouge », entreprise Poussanaise, est le leader français de la fabrication de produits diélectriques qui sont au cœur d’innombrables produits. Ces isolants, résines d’imprégnation, vernis de protection et autres résines époxy protègent nombre de parties de nos véhicules, se retrouvent dans des applications marines, aéronautiques et spatiales, dans les transformateurs des éoliennes, voire dans les moteurs d’équipements électroménagers.
En un mot : ils sont indispensables à notre quotidien. Toutefois leur fabrication est à l’origine d’émission de Composés Organiques Volatils (COV), des produits chimiques souvent toxiques. La société SEG a donc souhaité réduire son empreinte environnementale. Elle a étudié à ce titre, la meilleure façon d’abattre ses rejets de COV. Deux solutions s’offraient à elle : le recyclage ou l’oxydation. Cette dernière sera finalement retenue.
 Sur les conseils des experts d’un fournisseur d’énergie national, l’industriel Poussanais délègue la maîtrise d’œuvre. « Cela allait presque de soi, car il s’agissait de construire et d’exploiter à l’optimum de ses performances un oxydateur de solvants, qui est une installation industrielle en tant que telle », justifie Alexandre Mateu, P-DG de l’entreprise.
À charge pour les équipes du partenaire énergétique de sélectionner le meilleur fournisseur d’incinérateur de COV, de l’installer, de l’exploiter et d’en assurer la maintenance. Mais pas seulement. La SEG a, en effet, opté pour une solution qui permet non seulement d’éliminer les rejets, mais de les transformer en énergie.
Dans ce cadre, les techniciens se sont engagés à atteindre des niveaux de performance (niveau de concentration de COV et rendement thermique, en l’occurrence) conformes aux attentes de la SEG. « Il s’agit que l’oxydateur soit le plus efficace possible tout en consommant le moins de gaz possible », explique Alexandre Mateu.
SEG Diélèctrique
C’est ainsi que la SEG a réussi le pari du développement durable, en alliant respect de l’environnement et économie d’énergie. Une innovation de plus pour cette entreprise du Bassin de Thau, qui continue d’innover depuis 1946.

La société SEG est une société par actions simplifiée (SAS). Elle emploie 46 personnes et génère un chiffre d’affaire d’environ 10 millions d’euros.

Créée en 1946, elle est implantée à Poussan (Hérault). Elle est devenue aujourd’hui une entreprise moderne qui fait rayonner sa production sur le marché national et international.

pour en savoir plus : www.segdielectriques.com

Tom a rempli son contrat

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures, arbre, plein air et natureC’est avec un soleil printanier que c’est déroulé le cross de l’Atuech dans le Gard, 5èm étape du challenge Pujazon.

L’enjeu pour Tom était de confirmer son retour en forme après sa 13èm place à la 1/2 finale du Championnat de France, et de consolider sa 3èm place du challenge.

Contrat rempli puisque Tom termine 3èm après une superbe course remporté par le premier du challenge : Thomas Termote.
Le dernier cross de la saison s’annonce passionnant, Tom ira chercher une victoire qui lui manque à ce jour !