Devenir enquêteur « Intervenant/animateur en prévention (H/F) »

En collaboration avec l’Institut du cancer de Montpellier et Santé publique France :

Enquêteur « Intervenant/animateur en prévention (H/F) »

Implanté dans 89 pays, le groupe Ipsos, créé à Paris en 1975, se situe aujourd’hui au 3ème rang mondial des sociétés d’études. Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés, et de la société. Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde en profonde mutation. Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions stratégiques. Intégrer Ipsos, c’est donc choisir un métier passionnant au coeur des enjeux d’actualités, sur des problématiques très diverses (les études de santé, les études épidémiologiques, le marketing, la publicité, les médias, la politique, l’opinion, le CRM…) et multi-sectorielles.

icmCapture

Avec près de 80 000 nouveaux cas par an en France, les cancers cutanés sont ceux qui ont le plus augmenté ces cinquante dernières années. La forme la plus grave, le mélanome cutané, a vu son incidence fortement augmenter depuis les années 1980. Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), près de 80 % des mélanomes cutanés seraient dus à l’exposition solaire. Tous les effets négatifs du soleil (cancers, brûlures, affaiblissement du système immunitaire, coups de chaleur, photo kératite, photo conjonctivite, vieillissement cutané prématuré…) sont le résultat d’une exposition inadaptée et répétée aux rayonnements solaires, a fortiori durant l’enfance. Il est également retrouvé un risque accru de mélanome suite à des expositions solaires intermittentes brèves et intenses aux UV, telles que celles subit lors de vacances estivales. Ces conséquences négatives sur les populations peuvent être en partie limitées par des actions de prévention simples et faciles à mettre en oeuvre.
La région Occitanie, de par son emplacement dans le sud de la France métropolitaine, ses quatre départements littoraux, et sa bande côtière méditerranéenne de plus de 200 km est une région connaissant un fort rayonnement UV et particulièrement concernée par l’exposition solaire.

Dans ce contexte, Santé publique France (agence nationale de santé publique sous tutelle du ministère de la santé) met en œuvre l’étude PRISME (Prévention et Impact de l’exposition Solaire sur le littoral Méditerranéen) sur le littoral méditerranéen d’Occitanie en 2019, avec la contribution de l’agence régionale de santé (ARS) Occitanie, et la collaboration d’Epidaure (département prévention de l’Institut du cancer de Montpellier) et d’Ipsos.

Ipsos recrute huit intervenants/animateurs en prévention pour travailler sur l’étude PRISME mise en place en juillet/aout 2019 par Santé Publique France en collaboration avec Epidaure (département prévention de l’Institut du cancer de Montpellier).


Vous serez dans une dynamique d’animation auprès de touristes âgés de 12 à 55 ans, avec comme missions principales :
L’animation d’activités de prévention primaire « prévention solaire » auprès de campeurs dans 8 campings du littoral méditerranéen, avec guide d’intervention à l’appui. Il s’agit d’activités menées en face à face avec les vacanciers sur les
En collaboration avec l’Institut du cancer de Montpellier et Santé publique France
emplacements des campings participants. Chaque animation sera composée de
plusieurs activités et durera au total 30 minutes. Un guide d’intervention, conçu à partir
de connaissances scientifiques validées dans le domaine de la prévention solaire,
servira de support pour l’animation. Ce guide précisera des éléments généraux
concernant la prévention et la thématique soleil. Il permettra également à l’intervenant
de mener et d’animer chaque activité en répondant aux objectifs. 
 La participation aux debriefs d’équipe. Ils auront lieu régulièrement et permettront aux
intervenants de faire part de leurs éventuelles difficultés ou questions au superviseur.
 La participation à la formation délivrée par Epidaure (département de prévention de
l’Institut du Cancer de Montpellier) sur 3 jours en juin (du mardi 25 au jeudi 27 juin). Elle
aura pour but de former les intervenants afin qu’ils aient toutes les connaissances et
compétences pour mener les interventions lors de l’été.
Profil recherché
Formation : minimum niveau bac +2 dans le domaine santé ou dans le domaine médico-social
(santé publique, STAPS, médecine, psychologie, sciences infirmiers, épidémiologie …) OU expérience équivalente dans le domaine de la santé ou de l’animation (brevet d’état, diplôme universitaire…).
Expérience : débutants acceptés
Une première expérience dans les domaines de la prévention ou de l’animation est
appréciable.
Le diplôme BAFA et/ou BAFD est un plus.
Qualités requises : autonomie, sens du travail en équipe, qualités relationnelles, rigueur
(respect du guide d’intervention).
Informations complémentaires
Huit postes sont à pourvoir en CDD d’usage (CDDU) à temps partiel (15h/semaine).

Travail
dimanche et lundi pendant 8 semaines (du 7 juillet au 26 août 2019) de 11h à 20h avec 1h30
de pause.
+ Formation du 25 au 27 juin (soit 21h).
Des déplacements hebdomadaires sont à prévoir sur le littoral méditerranéen sur deux zones
(départements 30 et 34 ou départements 11 et 66). Permis B et voiture indispensables.
La rémunération est de 12,50 € brut / heure.
A cela s’ajoute une indemnité de congés payés égale à 10 % de la rémunération totale brute
perçue. Ainsi qu’une prime de précarité de 5% de la rémunération totale brute perçue.
Les heures de travail du dimanche seront doublées (+100%)
Les frais kilométriques seront indemnisés sur la base de 0,41€ du Km.
Une indemnité repas de 5,21€ sera payée chaque jour travaillé.
Envoyer CV et lettre de motivation à : epidaure@icm.unicancer.fr
Date limite d’envoi CV et lettre motivation : 15 mai 2019
Pour des questions concernant le profil recherché, les compétences requises ou les
missions :
 Valérie Demoulin, secrétariat Epidaure – Mail : epidaure@icm.unicancer.fr – Tel : 04 67 61 30 00
Pour des questions administratives/logistiques :
 Ulrich Kaczor, Chargé d’Etudes – Mail : Ulrich.Kaczor@ipsos.com – Tel : 01 41 98 98 93

Super performance à « La Boule Poussannaise »

Une triplette de « La Boule Poussannaise » vient de se distinguer à MAUGUIO lors des finales départementales du comité de l’Hérault.

Qualif Ligue Occitanie

Après s’être brillamment qualifiée lors des éliminatoires du secteur à SETE, la triplette composée d’ESPINAS Georges, CADILHAC Lionel et CABROL Christophe était donc convoquée pour la finale départementale ouvrant droit directement au championnat de France pour les quatre 1/2 finalistes ou pour le championnat régional pour les quatre 1/4 de finalistes ; championnat régional qui délivrera lui aussi 4 billets pour le « France ».

 Sans complexe notre trio s’est admirablement comporté avec un excellent Lionel en pointeur. Malgré leur volonté, notre équipe a été battue aux portes des 1/2 finales mais elle se qualifiait pour le championnat régional dans l’espoir de côtoyer les grands noms de la pétanque lors de la finale nationale qui se déroulera à FREJUS les 22 et 23 juin 2019.

 Dans l’attente, direction VILLEFRANCHE DE ROUERGUE (12) le 30 mai 2019 pour déjà participer à ce championnat régional.

 L’objectif est simple : finir dans les quatre premiers pour voir FREJUS et pourquoi pas ramener un titre régional à POUSSAN qui serait mérité pour cette triplette qui a un fort potentiel.

Le P.C.A.E.T. (plan climat air et énergie) de SAM en phase de diagnostic

pacet22Capture Le P.C.A.E.T. (plan climat air et énergie du territoire) de Sète Agglopôle Méditerranée en est à la phase du diagnostic.

pacetCapture

A l’issue des différentes étapes, un plan d’actions sera élaboré pour une durée de 6 ans.

Le P.C.A.E.T. sera construit autour de 5 axes forts :

  1. La réduction des émissions de gaz à effet de serre (G.E.S)

  2. L’adaptation au changement climatique

  3. La sobriété énergétique

  4. La qualité de l’air

  5. Le développement des énergies renouvelables

Le P.C.A.E.T. de l’agglomération s’articulera de fait avec les services de l’Etat, de la Région afin de s’articuler avec les ambitions nationales, régionales et ainsi d’accéder dans les meilleures conditions aux aides et appels à projet relatifs à la transition énergétique.

Rappel des objectifs nationaux, horizon 2030 :

  • - 40 % des émissions de G.E.S., par rapport à 1990

  • – 20 % de la consommation énergétiques, par rapport à 2012

  • 32% d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie

Au niveau régional :

La Région Occitanie ambitionne de devenir la première région à énergie positive (REPOS), horizon 2050. 2 axes retenus : diviser par 2, la consommation d’énergie / habitant et multiplier par 3, la production d’énergies renouvelables.

L’agglomération s’engage à produire + 7,3% d’énergies renouvelables.

Seront mobilisés à l’échelle du territoire : entreprises, associations, citoyens, conseil de développement.

Centre de loisirs : très belle 1ère semaine

papyIMG_0044Le centre de loisirs a passé une super première semaine pour ces vacances scolaires de printemps sous les éclaircies ! papyIMG_0039

Du soleil durant la sortie au jardin Antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains, où les enfants ont pu découvrir les saveurs de la méditerranée autour de fleurs, de plantes aromatiques, d’arbustes, dans un super décor…   papyoIMG_0100

Ils ont réalisé des masques, modules et capteurs de rêves en utilisant des éléments de la nature.

Un peu de pluie pour pouvoir en intérieur créer des animaux mythiques que vous retrouverez exposés au plafond de la salle des élémentaires.papyIMG_0081

Et plein d’autres activités telles que le clown rigolo, ma cocotte en papier, l’arrivée des cigognes chez les maternelles…

Pour nos plus grands ils sont partis au billard avec l’association poussannaise, avec les animateurs du centre pour une initiation slackline, pour des créations d’avions et de lapins et pleins d’autres choses encore…

Ils ont clôturé cette semaine par une chasse aux œufs, géante.papyIMG_0140

Le tout a été encadré par Béatrice, Marine, Malika chez les maternelles et Alice, Anthony, et Séverine chez les élémentaires. Sous la direction d’ Emilie.

Doit-on faire une déclaration de revenus en 2019 malgré le prélèvement à la source ?

La question : « J’ai appris que je devais encore déclarer mes revenus cette année bien que l’on soit passé au prélèvement à la source. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi ? »

La réponse de Service-public.fr : « En effet, vous devez faire une déclaration en 2019 afin de permettre à l’administration fiscale d’actualiser votre taux de prélèvement, de calculer l’impôt que vous devrez payer si vous avez eu des revenus exceptionnels en 2018, et de prendre en compte vos éventuels réductions et crédits d’impôts. »

La déclaration est donc encore obligatoire en 2019.

Cela s’applique également aux personnes non imposables car elle est indispensable pour pouvoir bénéficier de certaines prestations, comme le dégrèvement de la taxe d’habitation ou le chèque énergie.

Pourquoi faire une déclaration de revenus ?

La déclaration permet :

  • de faire le bilan de l’ensemble des revenus de 2018 du foyer fiscal (les revenus non exceptionnels, qui ne seront pas imposés, et les revenus exceptionnels qui le seront) ainsi que des dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt (les montants indiqués servent notamment à déterminer l’acompte de 60 % qui sera versé dès le mois de janvier 2020) ;
  • d’actualiser votre taux de prélèvement à la source applicable à compter de septembre 2019 (sauf si vous avez déclaré depuis le début de l’année un changement de situation de famille ou signalé une baisse de vos revenus 2019, auquel cas votre taux reste applicable tout au long de l’année).

Vous pouvez à cette occasion :

  • valider, compléter ou rectifier les informations relatives à votre état civil, déclarer ou confirmer un changement de situation de famille en 2018 (mariage, Pacs, divorce, séparation ou décès de conjoint) ;
  • compléter ou modifier vos coordonnées bancaires si vous faites la déclaration en ligne ;
  • compléter les nom, prénom, date et lieu de naissance de vos enfants mineurs de plus de 15 ans. Ces informations serviront à leur attribuer un numéro fiscal pour préparer leur entrée dans le monde du travail et les faire bénéficier, dès leurs premiers revenus, de la personnalisation du prélèvement à la source ;
  • obtenir un avis d’impôt sur le revenu (pièce justificative nécessaire dans certaines démarches administratives) entre fin juillet et début septembre 2019.

Jusqu’à quand faire sa déclaration ?

La date limite pour transmettre votre déclaration papier est fixée au jeudi 16 mai 2019 (minuit).

Le service de déclaration en ligne fermera quant à lui selon un calendrier dépendant de votre département.

La déclaration en ligne est vivement encouragée. Les contribuables dont la résidence principale n’est pas connectée à internet ou qui sont dans l’incapacité d’effectuer cette démarche pourront continuer à utiliser le papier, en signalant leur situation à l’administration.

  À savoir :

L’administration fiscale pourrait rendre facultative dès l’an prochain cette déclaration annuelle pour les contribuables dont les revenus ne changent pas d’une année sur l’autre (près de 8 millions de foyers). La déclaration resterait en revanche nécessaire pour les travailleurs indépendants (qui versent un acompte à l’administration calculé en fonction de leurs revenus des mois précédents) et pour les contribuables bénéficiant de crédits ou réductions d’impôts.

Travail : le point sur les jours fériés et les ponts 2019

Illustration 1Crédits : © Brad Pict – Fotolia.com

Illustration 1

Le mois d’avril inaugure une succession de jours fériés.

Les jours fériés sont les jours de fêtes légales indiqués dans le code du travail : 1er janvier, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption (15 août), Toussaint, 11 novembre et 25 décembre.

Le 1er mai est obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf exceptions (hôpitaux, transports publics, usines à feu continu par exemple).

Les autres jours fériés sont chômés si des dispositions en ce sens sont prévues :

  • par accord collectif (accord d’entreprise ou d’établissement, convention collective ou accord de branche) ;
  • à défaut, l’employeur fixe les jours fériés chômés. Il doit informer le salarié des modalités d’accès à ces informations.

Le salarié ne peut prétendre à aucun jour de congé supplémentaire si un jour férié chômé tombe un jour habituellement non travaillé (sauf si des dispositions conventionnelles le prévoient).

Aucune disposition légale ne prévoit le chômage obligatoire des journées de pont. L’employeur peut toutefois accorder un repos d’un ou deux jours entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ou un jour précédant les congés payés. S’il est octroyé, ce repos doit être payé.

  À savoir :

le texte du code du travail, comme celui de tous les autres codes en vigueur et des principales conventions collectives, est disponible sur le site www.legifrance.gouv.fr

Requalification des Zones d’Activités Économiques à l’agglopôle

Depuis le transfert des Zones d’Activités Économiques à l’agglopôle (29 à ce jour représentant 800 entreprises et près de 6 000 emplois), la collectivité a décidé d’investir dans leur requalification.L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et costume

Cet ambitieux programme qui a débuté par la réhabilitation de 5 ZAE à Frontignan, Gigean, Marseillan et Sète va bientôt s’étendre à d’autres communes du territoire.

Accompagné d’Yves Michel, Vice-président délégué au développement économique et des maires des communes, le Président de SAM, François Commeinhes, a visité plusieurs zones afin de dresser un état des lieux de leur situation et de lancer l’évaluation technique et financière qui va permettre de dégager des priorités d’intervention.

L’association St-Vincent organise un LOTO

L’association St-Vincent organise un LOTO
Dimanche 28 avril
Au foyer des Campagnes
En vue de contribuer au financement de la restauration du château de Montlaur
Pour supporter ce projet, vous pouvez acheter des cartons de loto, venir les jouer vous-mêmes ou les confier pour qu’ils soient joués à votre place.lotoDSC_0015 (5)
Si vous le souhaitez, vous pouvez vous procurer ces cartons par EscapadeS : soit vendredi prochain à l’assemblée générale (18h30 salle sous la crèche), soit en laissant le règlement dans la boîte aux lettres au 555 chemin du Giradou en précisant votre nom et numéro de téléphone.
Voici les tarifs des cartons :
2 euros le carton
5 euros les 3
10 euros les 7
20 euros les 16

Un coup de pouce pour vous insérez dans la vie active

Vous avez entre 16 et 25 ans, vous êtes sorti du cursus scolaire et avez besoin d’un coup de pouce pour vous insérez dans la vie active, ou pour accomplir certaines démarches?

 

La Mission locale du Bassin de Thau (6 rue Sadi Carnot à Mèze) est là pour vous aider.
Des conseillers vous accompagnent pour définir votre orientation, vous aider dans le cadre de la formation, dans votre vie quotidienne (point info jeunes, aide à la mobilité, soutien et conseils dans les démarches administratives ou les demandes d’aides financières….) ou encore pour vous aider à trouver un emploi.


N’ hésitez pas à les contacter!
Vous trouverez leurs coordonnées en cliquant sur le lien ci dessous
http://www.mlij.fr/en-plus/nos-antennes.html…