La collecte des déchets pendant les Fêtes

Sète agglopôle méditerranée assurera la quasi-totalité des collectes de déchets aux jours habituels pendant les Fêtes de fin d’année. Seules quelques tournées seront décalées d’une journée, mais aucune ne sera annulée en raison des jours fériés :aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaCapture d’écran 2023-09-07 083309

-       La collecte d’ordures ménagères du lundi (bacs marrons ou gris) des communes de Balaruc-les-Bains, Loupian, Mèze (secteur 1) et Villeveyrac est avancée aux dimanches 24 et 31 décembre 2023.

-       La collecte des papiers et emballages du lundi (bacs jaunes) de la commune de Poussan est quant à elle reportée au mardi  2 janvier 2024.

Les sacs dans les centres anciens et les autres communes du territoire (Balaruc-le-Vieux ; Bouzigues ; Frontignan ; Gigean ; Marseillan ; Mèze (secteurs 2, 3 et 4) ; Mireval ; Montbazin ; Sète ; Vic-la-Gardiole) seront collectés aux jours habituels.

Ma collecte en un seul clic : https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/connaitre-les-jours-horaires-de-collecte/

Avec Thaunature.fr, découvrez plus de 130 espèces et espaces remarquables

Très investi dans la protection de ce patrimoine exceptionnel, le SMBT a créé un site qui recense plus de 130 espèces animales, à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une palette d’habitats naturels.
Avec Thaunature.fr, découvrez plus de 130 espèces et espaces remarquables apprenez à les protéger et bénéficiez de conseils pratiques pour des promenades éco-responsables…https://www.thaunature.fr/?fbclid=IwAR2Huitrenew

Même si les cambriolages sont plus fréquents pendant l’été selon le ministère de l’Intérieur, près d’un sur cinq a lieu pendant les vacances de Noël

.Voleur, Voler, Loger, La Fenêtre, Grimpe
Faire attention à ses poubelles  !
Avant de s’introduire chez vous, les cambrioleurs peuvent effectuer des repérages pour savoir quel type de biens  ils pourraient trouver, notamment en inspectant vos poubelles.
Il faut donc veiller à ne pas y laisser d’emballages de produits précieux, tels des bijoux, smartphone ou encore la dernière console de jeux .
Ne pas laisser d’indices sur les réseaux sociaux !
C’est un détail qui paraît anodin, mais indiquer publiquement sur internet que toute la famille est partie au soleil ou au ski peut jouer en votre défaveur.
Les cambrioleurs peuvent en effet consulter les noms des propriétaires du domicile qu’ils visent sur les réseaux sociaux pour s’informer de leur présence ou non sur place. Il est donc déconseillé de rendre public en ligne son départ en vacances.
Sécuriser les accès !
Pour déjouer les plans des voleurs, la solution peut également être de sécuriser tous les points d’entrée de son domicile : les portes et les fenêtres notamment où les tentatives d’intrusion sont les plus discrètes. Il est donc recommandé de fermer les volets.
A noter également qu’il ne faut pas oublier la porte d’entrée évidemment mais nous vous le rappelons !
Prévenir ses voisins !
Enfin, en cas de départ, ne pas hésiter à prévenir ses voisins ou ses proches de son absence. Ils pourront ainsi passer allumer les lumières pour que votre logement ne semble pas inoccupé. Ils peuvent également vous alerter en cas de mouvements suspects aux alentours de votre domicile.
Il est également possible de s’inscrire au dispositif « opération tranquillité vacances » : des services de gendarmerie proposent des patrouilles de surveillance, gratuitement et tous les jours. L’inscription est possible en ligne, ou en brigade de gendarmerie

 

SECHERESSE. Réunion exceptionnelle du comité départemental « ressource en eau »

  Couler, Natu, Eau Basse, L'Eau, Natuire

Le préfet de l’Hérault, François-Xavier Lauch, a exceptionnellement réuni ce jeudi 21 décembre 2023 les membres du comité départemental « ressource en eau » pour réaliser un point de situation dans le département après une année 2023 marquée par une sécheresse intense, généralisée et durable.

La situation en cette fin d’année est particulièrement inquiétante, car identique à celle relevée le 23 août dernier, du fait de l’absence de recharge en eau. Les quelques épisodes de pluie du mois de novembre et de début décembre ont permis de maintenir temporairement l’hydrologie de certains cours d’eau à l’est du département (Vidourle, Lez-Mosson, Or, Hérault amont).

En revanche, le niveau des nappes souterraines a peu augmenté et reste insuffisant localement (Hérault aval, nappe astienne, Orb aval). Sur le secteur de l’Orb, en raison de l’absence de pluie, la situation reste exceptionnellement tendue. Les restrictions, mises en place cette année dès le mois d’avril, sont toujours en vigueur, avec un département divisé en 3 parties :

un tiers en alerte, un tiers en alerte renforcée, un tiers en crise (voir la dernière carte de situation sécheresse) : https://www.herault.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Environnement-eau-chasse-risques-naturels-et- technologiques/Eau/Secheresse/Etat-de-la-ressource-en-eau-7-decembre-2023/Etat-des- ressources-en-eau

Les déficits de pluviométrie ont été particulièrement importants dans l’ouest du département, générant une situation inédite, plusieurs records bas ayant été franchis dans le courant de l’année. Au regard de ces éléments le préfet de l’Hérault a décidé d’engager les actions suivantes :

• la mise à jour de l’arrêté cadre départemental sécheresse afin de rendre le dispositif réglementaire plus efficient au regard des usages des différents acteurs ;

• la poursuite du chantier de résorption des déficits partout dans le département ;

• la mise en œuvre d’actions d’économie d’eau pour tous les acteurs (publics et privés), la révision des autorisations de prélèvement, et la notification des débits réservés dans le milieu à l’aval de l’ouvrage ;

Fêtes de fin d’année : ayez les bons réflexes !

L’Agglopôle recycle vos sapins de Noël

 Sète agglopôle rappelle que les sapins naturels ne sont pas des encombrants mais des déchets verts. Ils ne doivent pas être déposés sur la voie publique, ni dans les bacs à déchets, mais rapportés en déchetterie où ils pourront être recyclés.

 

Pour faciliter la vie des habitants, Sète agglopôle méditerranée organise chaque année en concertation avec les communes du territoire, une grande opération de collecte de sapins. Ainsi, du 26 décembre 2023 au 14 janvier 2024 inclus, de nombreux points de collecte sont mis en place dans les communes pour permettre aux particuliers de déposer leurs sapins au plus près de chez eux.

Les sapins naturels doivent être déposés sans flocage ni décoration. Ils seront ensuite broyés et valorisés à 100 % par l’Agglopôle en paillage pour les espaces verts. Le broyat permettra aussi de participer au bon fonctionnement des composteurs.

Emplacements des points de collecte :

- Balaruc-les-Bains : Place du Mail et à la Maison du Peuple (quartier des Usines)

- Bouzigues : Chemin de la Catonnière (aire de camping-cars)

- Gigean : Place de la Mairie

- Loupian : Centre Nelson Mandela

- Marseillan : parking du Théâtre ; parking du Tabarka (aire de jeux) ; Aire du parcours de santé « Le Boudas » ; Parking de l’Office de tourisme (Marseillan-plage).

- Montbazin : Place de l’Eglise

- Poussan : Place de la Mairie et Avenue de la Gare (face à l’aire de jeux)

-Sète

6164Capture d'écran 2023-12-19 163604 

- Villeveyrac : Place du Marché aux Raisins

- les déchetteries du territoire : https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/les-dechetteries/

► Offrez une seconde vie à vos coquilles6164Capture d'écran 2023-12-19 163659

Après les fêtes et son lot de dégustations de coquillages, l’Agglopôle vous invite à trier vos coquilles et à venir les déposer en déchetterie. Un contenant (palox) sera à votre disposition du vendredi 22 décembre 2023 au samedi 6 janvier 2024 dans les 7 déchetteries du territoire. L’agglopôle offrira une seconde vie à toutes les coquilles collectées : alimentation animale, isolation de toitures, rénovation de chemins, amendement calcique…

Merci de veiller à déposer uniquement les coquilles dans les palox. Tout autre déchet est interdit (citrons, serviettes, rince-doigts…).

Pour rappel, les déchetteries du territoire seront fermées les lundis 25 décembre 2023 et 1er janvier 2024.

Renseignements : 04 67 78 55 96 / dechets@agglopole.fr

Trier ses déchets alimentaires, c’est possible et encouragé par l’Agglopôle

Trier ses déchets alimentaires, c’est possible et encouragé par l’Agglopôle

A compter du 1er janvier 2024, conformément au droit européen et à la loi antigaspillage de 2020, les collectivités sont tenues de proposer à leurs habitants une solution de tri à la source des biodéchets (restes de repas, épluchures, coquilles d’œuf, etc.), pour que ces déchets soient valorisés. Tous les habitants de l’Archipel de Thau sont concernés, qu’ils vivent en maison individuelle ou en appartement.

Fortement engagée dans la réduction des déchets de son territoire, Sète Agglopôle Méditerranée propose et encourage la pratique du compostage depuis plusieurs années pour réduire la production de déchets à la source. L’enjeu est double : réduire le volume des ordures ménagères non recyclables, tout en favorisant le retour au sol de ces matières organiques et contribuer ainsi au maintien de la fertilité des sols.6054Capture d'écran 2023-12-28 164214 

► Distribution de composteurs collectifs
Depuis 2017, l’Agglopôle distribue gratuitement sur demande un composteur de jardin en bois aux habitants de son territoire. Les composteurs peuvent être récupérés au Complexe Oïkos, mais aussi dans les 7 déchetteries de l’Agglopôle. Les médiateurs de l’environnement de la collectivité sensibilisent et forment tout au long de l’année les différents publics au compostage. Ils interviennent dans les écoles, sont présents sur les marchés des 14 communes et sur les manifestations intercommunales. Ils organisent également régulièrement des distributions de composteurs dans les communes, au plus près des habitants, pour faciliter leurs démarches.

A ce jour, 9 500 foyers se sont déjà équipés et trient leurs biodéchets à la maison pour les valoriser en compost. Pour allier valorisation des déchets et réemploi, l’Agglopôle va s’équiper cette année de 2 500 nouveaux composteurs individuels réalisés par une entreprise locale à partir de palettes.

Pour développer le déploiement des composteurs individuels en zone pavillonnaire, le maitre-composteur de l’Agglopôle mène actuellement un vaste travail avec le service de cartographie de la collectivité pour identifier les secteurs du territoire qui sont peu équipés afin de mener des actions ciblées d’information et de sensibilisation auprès des habitants.

Vous souhaitez vous équiper d’un composteur individuel ? Contactez le service déchets pour réserver votre composteur : 04 67 78 55 96 – dechets@agglopole.fr6054Capture d'écran 2023-12-28 164324

► Déploiement des aires de compostage partagé
Sète Agglopôle Méditerranée développe et finance également l’installation d’aires de compostage collectif sur l’ensemble de son territoire pour offrir aux volontaires une solution pratique et responsable pour trier et valoriser leurs biodéchets. Les aires de compostage partagé permettent à un groupe d’individus ou de ménages de déposer leurs déchets organiques en un même lieu afin qu’ils soient compostés collectivement. Ces aires fonctionnent grâce aux apports en biodéchets et à l’implication de « référents composteurs », que ce soit des habitants, des membres associatifs ou encore des responsables d’établissements publics.

Le déploiement sur le territoire est réalisé en collaboration avec les communes. Près de 50 aires collectives ont déjà été mises en place sur l’espace public, dans des quartiers résidentiels, au sein d’établissements publics, notamment scolaires, dans les jardins partagés ou encore en pied d’immeubles. Le développement des aires de compostage partagé devrait s’accélérer en 2024. Plusieurs communes et associations de quartiers ont déjà sollicité l’Agglopôle pour être équipées. Pour aller plus loin, Sète Agglopôle Méditerranée mentionne également des prescriptions dans tous les permis de construire des futures résidences afin qu’elles prévoient de s’équiper de composteurs collectifs. L’Agglopôle accompagne les bailleurs et syndics de copropriété dans la mise en place des sites de compostage partagé, notamment en ce qui concerne la formation des usagers.

Composter sur une aire collective vous intéresse ? Vous souhaitez devenir référent(e) d’une aire de compostage partagé ? Contactez le service d’Education à l’Environnement : 04 67 46 25 53 – educenvironnement@agglopole.fr

► La réflexion sur la collecte des biodéchets se poursuit
Sète Agglopôle Méditerranée a dans un premier temps fait le choix de favoriser la gestion de proximité avec le compostage domestique individuel et les aires de compostage partagé. Elle est prête à répondre à toutes les demandes des particuliers, qu’ils soient en habitat pavillonnaire ou résidentiel. Elle poursuit toutefois ses études et mènera des expérimentations sur la possibilité d’organiser une collecte séparative des biodéchets en points d’apport volontaire (abris-bacs avec ou sans contrôle d’accès), mais également en porte à porte. Cette collecte pourrait s’intégrer aux ordures ménagères. Les habitants seraient invités à trier les biodéchets dans des sacs de couleur spécifique et à les déposer dans les bacs à ordures ménagères. Arrivés au centre de tri, les sacs de biodéchets seraient séparés des sacs à ordures ménagères par reconnaissance optique sur une chaine de tri dédiée.

 Cette réflexion est notamment menée dans le cadre de l’élaboration du PLPDMA de l’Agglopôle (Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés). Un groupe de travail composé de techniciens, d’élus et d’associations, travaille spécifiquement sur les biodéchets et élabore des fiches actions pour définir la stratégie du territoire en matière de collecte et de valorisation des biodéchets des ménages.

 La mise en place d’une collecte distincte dédiée aux biodéchets est quant à elle d’ores et déjà exclue. En effet, suite aux retours d’expériences des collectivités qui ont adopté ce moyen de collecte, il s’avère qu’elle génère des coûts considérablement élevés car elle nécessite un passage et un nettoyage fréquent, ce qui entrainerait par ailleurs une importante consommation d’eau. Cette approche serait irresponsable à l’heure où la ressource en eau se raréfie et incohérente avec les actions que mène l’Agglopôle pour préserver la ressource.

 Le collecte et le traitement des déchets représentent une charge importante pour les collectivités. L’expertise sur le tri à la source des biodéchets est indispensable et Sète Agglopôle Méditerranée prendra le temps nécessaire pour trouver les solutions les plus efficaces. L’objectif principal demeure de réduire les déchets, d’optimiser le tri, et de diminuer la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères.

COLLECTE DES SAPINS DE NOËL À POUSSAN

 Peut être une image de arbre
Noël est passé, vos sapins peuvent maintenant être recyclés et valorisés !
Jusqu’au 14 janvier la Ville de Poussan participe à l’opération de collecte des sapins organisée par Sète agglopôle.
Deux points de collecte sont à votre disposition : un situé à côté de la Mairie et un autre au parking de l’avenue de la Gare. Les sapins naturels devront être déposés, sans flocage ni décoration pour être entièrement recyclés.
 Pour cela, ils seront dirigés vers la filière de valorisation des déchets végétaux et mélangés à d’autres essences, puis transformés en paillage, utile pour limiter l’évaporation et enrichir le sol, ou en compost.

Nourrir les oiseaux quand il fait froid

  A Poussan, nous avons la chance d’avoir des oiseaux présents toute l’année comme les mésanges charbonnières, les mésanges bleues, les moineaux domestiques, les verdiers d’Europe, les merles noirs, les tourterelles turques, les chardonnerets, les rouges-queues noirs, et l’hiver , on voit aussi, poussés par le froid, des rouges-gorges, des pinsons des arbres, des accenteurs mouchets, des troglodytes mignons et pinsons des arbres…Merle, Oiseau, Oiseau Chanteur, Le Noir

Quand le sol est gelé ou recouvert de neige le plus grand risque de mourir pour les oiseaux sauvages est de ne pas trouver de nourriture plutôt que d’avoir froid.

La lutte contre le froid entraîne une grande déperdition de poids et fait baisser la température interne des petits oiseaux.

Pour compenser ces risques mortels les oiseaux ont un besoin vital de se nourrir presque à longueur de journée et on peut les aider en mettant de la nourriture à leur disposition.Oiseau Pinson Des Arbres, Forêt, Plumage

Quelle nourriture ?

Jacques Bougard, Poussannais, membre de la LPO, nous donne quelques conseils :

  « On peut proposer aux oiseaux des boules de graisse contenant des graines diverses à accrocher en hauteur. Proposer aussi des graines de tournesol qui sont les graines les plus caloriques, disposées dans ou sur des mangeoires mises en place à 1 m 50 du sol pour les mettre à l’abri des chats et autres prédateurs. On mettra aussi des graines au sol pour les oiseaux qui se nourrissent exclusivement au sol comme les Pinsons des arbres, les Rouge-gorges… On peut aussi disposer quelques morceaux de pain sec et de la matière grasse (beurre, margarine). Enfin on mettra un petit abreuvoir à fond plat (assiette par exemple) à disposition pour que les oiseaux puissent boire. Par temps de gel vérifier que l’eau ne gèle pas ou la remplacer régulièrement par de l’eau tiède. Boules de graisse et graines de tournesol se trouvent facilement dans le commerce. »

  Des mangeoires de différentes formes et des supports de boules se trouvent aussi dans le commerce mais on peut très bien bricoler par soi-même, comme de simples plateaux par exemple.

  Pour éviter la transmission des maladies entre oiseaux il faut nettoyer régulièrement ces accessoires à l’eau savonneuse. Positionner ces dispositifs si possible au soleil et à l’abri du vent du nord.

  « A leur réveil, les oiseaux sont frigorifiés et affamés et il faut les nourrir chaque matin dès le lever du jour et le soir une heure avant le coucher. La période va de novembre au printemps selon les intempéries. » Rajoute Jacques, un passionné.

« Un enfant sensibilisé deviendra un adulte responsable ! ».

« Un enfant sensibilisé deviendra un adulte responsable ! ».
Conscients que les jeunes générations seront les véritables acteurs du changement, c’est avec ce noble objectif en tête, que nos médiateurs vont toute l’année, à la rencontre des scolaires du territoire, pour les éveiller aux grands enjeux environnementaux.
Durant ce dernier trimestre, Agathe a initié plus de 300 enfants (de la maternelle au collège) à l’importance de bien trier ses déchets. Elle est également intervenue auprès de deux centres de loisirs pour aider cette jeunesse enthousiaste à mieux connaître les différents types de déchets et à comprendre la nécessité d’en valoriser le maximum.
Un travail passionnant qui donne d’excellents résultats, ces citoyens en herbe se montrant particulièrement motivés par ces bonnes pratiques, qu’ils s’empressent en bon ambassadeurs, d’expliquer à leurs parents, pas toujours aussi bien renseignés.

 

 

LA VÉGÉTALISATION DES ESPACES PUBLICS CONTINUE

Peut être une image de texteAprès le plan Victor Hugo, c’est au tour du parking de la Mairie d’être revégétalisé.
À la place de ceux qui soulevaient le bitume, cinq nouveaux arbres ont été plantés (et 2 sont encore à venir), ainsi que de nombreux arbustes.
Cette végétalisation de l’espace urbain a de multiples effets positifs à la fois sur l’environnement, en recréant des îlots de biodiversité, ainsi que sur le bien-être individuel et collectif (meilleure qualité de l’air, zones ombragées, acoustique améliorée…).

 

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera