Quand dojo rime avec sambo

Ils n’ont pas fait de bruit, ils ont investi le dojo du complexe des Baux pour le week-end. Ce sont tous des adeptes du Sambo, entre lutte et judo, et ils participent  à une formation Régionale à laquelle est inscrite Didier Serrano, le coach de Poussan.

Judokas ou samboistes, après une formation pratique le matin, avaient droit à un après-midi  plus théorique avec des cours de législation, de la théorie et même de l’administratif. Car l’objectif de cette session est d’apprendre aux participants à créer un club de sambo puis à le diriger.

Le Sambo en plein essor

      Ce samedi 1er décembre avait lieu, dans l’enceinte du dojo, la coupe Régionale de Sambo, un art martial et un sport de combat créé en URSS dans les années 1930, mélangeant principalement le judo et la lutte. Il ne fallait donc pas s’attendre à une compétition identique à celle disputée par des Judokas.

La tenue  des sportifs diffère déjà : ils sont en short, et ont des chaussures de lutteurs. D’autre part, l’aire de combat est circulaire avec 2 points d’accès, un rouge et un bleu. Enfin, si l’on retrouve de nombreuses prises de judo dans ce sport, l’usage des percussions pieds-poings peut être autorisé (sambo combat) et des clefs de genou ou de cheville sont autorisées. Un sport qui se situe donc à mi-chemin entre la lutte et le judo.

Celui-ci a séduit une vingtaine de Poussannais licenciés au JAP, dont Didier Serrano, le professeur de judo maintenant diplômé d’état pour enseigner le sambo.

Une section s’est donc ouverte. Dans le cadre du JAP, elle était heureuse d’accueillir cette coupe régionale, ce samedi : échauffement (très important), puis combats pour chacune des catégories et enfin, phases finales inter catégories, entre les 2 meilleurs de chaque poule.

Résultats des Poussannais à la 1ère coupe régionale de Sambo.
Catégorie +100 kg : 3ème place : Thierry colin
toutes catégories confondues : 3ème : Thierry colin et Yvan Ratsimiala

 

La coupe de Sambo, ce samedi, à Poussan

      Ce samedi 1er décembre aura lieu dans l’enceinte du dojo, la coupe Régionale de Sambo. Le sambo est un art martial et un sport de combat créé en URSS dans les années 1930, mélangeant principalement le judo et la lutte.

Suivant le type de sambo pratiqué, l’usage des percussions pieds-poings peut être autorisé (sambo combat) en plus de son aspect grappling (sambo sportif), faisant du sambo une catégorie proche du combat libre.

L’obtention du Brevet d’état de Sambo pour le professeur, Didier Serrano montre l’intérêt du club pour cette discipline en plein essor dans la Région.

Profitez donc de cette compétition pour en savoir un peu plus. Rendez-vous au dojo.

l’accès et libre et une buvette sera à disposition.

Sambo : le JAP recevait une délégation russe

Le JAP recevait ce vendredi, à partir de 20 h, une délégation russe. Ce groupe d’une vingtaine de personnes venait travailler avec les Poussannais du Judo Club, le Sambo.Le sambo est un art martial et un sport de combat créé en URSS dans les années 1930, mélangeant principalement le judo et la lutte. Suivant le type de sambo pratiqué, l’usage des percussions pieds-poings peut être autorisé (sambo combat) en plus de son aspect grappling (sambo sportif), faisant du sambo une catégorie proche du combat libre.

Vendredi dernier s’est déroulé un entraînement de sambo-sportif dans le dojo du JAP sous la direction technique de Alexey Lebedev (entraîneur au prestigieux centre d’entraînement Sambo 70 à Moscou) et de Guillaume Alberti ancien compétiteur 1ère division de Judo. Merci à Alexey et à Guillaume pour ce bon moment d’apprentissage de techniques.

Comme à l’habitude, un verre de l’amitié en fin de cours a été offert à l’ensemble des participants pour marquer la belle convivialité qui réunit ces sportifs.