Parlement de la Mer – Acte III

Peut être une image de 3 personnes, personnes assises et personnes debout
Jeudi 12 mai s’est tenue l’assemblée plénière du Parlement de la Mer à laquelle participait la Ville de Poussan afin d’élire son Président, @Didier Cordoniou, 1er Vice-Président du Conseil Régional et Maire de Gruissan, ainsi que les 25 nouveaux membres du bureau, voulu élargi et paritaire.
Créée par La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en 2013, cette instance a pour but de fédérer et permettre la concertation et le travail collaboratif entre les différents acteurs de la mer et du littoral et de traiter des sujets prégnants et faire émerger des projets innovants autour de la Méditerranée.Peut être une image de 6 personnes et personnes debout

Revivez le Conseil communautaire du 19 mai 2022

Le Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée s’est déroulé ce jeudi 19 mai 2022 à Bouzigues (Espace Fringadelle).dfgCapture d’écran 2022-05-19 211228
18 points étaient soumis à la délibération de nos 50 élus.

Préserver l’environnement ça s’apprend !

Des actions de sensibilisation sont menées régulièrement dans les établissements scolaires du territoire par les médiateurs de Sète Agglopôle. En début de semaine, c’est à l’école Véronique Hébert de Poussan, qu’ils sont intervenus, à la demande de Priscilla Ghestem, enseignante en classe de CM1.
Lundi, les élèves ont effectué une sortie en garrigue pour en découvrir la flore typique et mardi, la journée a été consacrée à la construction d’un hôtel à insectes, qu’ils ont pu réaliser à l’aide des matériaux récoltés sur le terrain. Il est désormais prêt à accueillir tous ceux qui voudront bien y séjourner..Peut être une image de 6 personnes, personnes debout, arbre et plein air

 

France 3 consacrait mardi 10 mai, dans son édition du 19/20, un reportage au Forum Sport & Santé que l’Agglopôle organisait à Sète

France 3 consacrait mardi 10 mai, dans son édition du 19/20, un reportage au Forum Sport & Santé que l’Agglopôle organisait à Sète, en partenariat avec Midi Libre, sur le thème des JO 2024.
Avec en fil rouge, une question, pour notre territoire, « Centre de préparation aux Jeux »… Comment bien préparer l’événement et y donner du sens en associant au mieux clubs, associations, population et notamment les enfants ?
Retrouvez ce reportage : https://fb.watch/d5-ZqzjsyA/Bleu, Couleurs, Concurrence

Aide à l’immobilier d’entreprises : l’Agglopôle subventionne les commerces pour leurs travaux de rénovation

algueCapture d’écran 2022-05-19 113453

Sète agglopôle méditerranée soutient les commerçants dans leurs travaux de mise en accessibilité, de mise en sécurité ou de modernisation de leurs locaux d’activités.

Dans ce cadre, François Commeihnes, Président de Sète agglopôle méditerranée, Maire de Sète et Jean-Guy Majourel, 1er Vice-président de l’Agglopôle, délégué au développement économique et au commerce local, en présence de Blandine Authié, Première adjointe au Maire de Sète, déléguée au commerce, et Francis Hernandez, adjoint à la Ville de Sète, ont remis ce matin un chèque de subventions aux commerces sétois suivants :  

-        « Cette Quincaillerie », représentée par Mme Emilie Liguori, exploitante du local commercial sis 2 Quai Aspirant Herbert, à Sète, pour la modernisation de leur devanture commerciale et leur mise aux normes. Soit, une subvention de 3.700 euros (pour un montant total d’investissements réalisés de 31.611 euros dont un montant éligible de 7.400 euros HT).

 alguesCapture d’écran 2022-05-19 113405

-        « Pâtisserie glacier GOUIN », représentée par Mme et M. Gouin, exploitants du local commercial sis au 15 Grand Rue Mario Roustan, à Sète, pour la création d’un espace de vente avec laboratoire de production alimentaire artisanale. Soit, une subvention de 8.500 euros (pour un montant total d’investissements réalisés de 339.668 euros dont un montant éligible de 208.700 euros HT).

-        « Saint Algue », représentée par Mme Clément Sandie, exploitante du local commercial sis au 19  Rue Gambetta, à Sète, pour la modernisation de leur local commercial. Soit, une subvention de 8.500 euros (pour un montant total d’investissements réalisés de 77.290 euros dont un montant éligible de 48.856 euros HT.)algueCapture d’écran 2022-05-19 113539

« Et François Commeinhes de se féliciter : « Nous sommes heureux de soutenir nos commerces de proximité dans leurs efforts de rénovation, ils font vivre nos centres-villes et leur qualité esthétique et commerciale ne peut que rendre nos cœurs attractifs pour tous les habitants ».

* * * * * * * *

En 2021, les aides de Sète agglopôle méditerranée à l’immobilier des commerces
se sont élevés à :

  • 10.200 € pour assurer la mission de conseil architectural
  • 92.381 € attribués à 14 commerces, au titre de l’aide à l’immobilier d‘entreprises de proximité (travaux de rénovation ou mise aux normes)

Candidats aux marchés publics (entreprises, artisans, commerçants, associations..), le bassin de Thau est une chance

Candidats aux marchés publics (entreprises, artisans, commerçants, associations..), le bassin de Thau est une chance. Saisissez-là !
Le mardi 31 mai prochain, Sète agglopôle méditerranée vous invite à participer à une réunion d’information. RDV dès 14h30 au Forum de Balaruc-le-Vieux (6, avenue de Sète).
Réservation obligatoire par mail (avant le 24 mai) sur protocole@agglopole.frPeut être une image de texte qui dit ’François COMMEINHES teagglopóleméditerranée 14H30 municipaux Mots d'accueil communautaires, 14H45 16H15 1 sete Les projets et marchés publics sur territoire Présentation grands l'Habitat. 2022- 2023 eSèe l'Office vous.convientàlaréunion laréunion: Marchés publics sur le bassin de Thau, une chance à saisir! Mardi 31 mai 2022, au FORUM 6 Avenue de Sète, à Balaruc-le-Vieux epartyped'activité 16H45 L'actualité de commande publique marchés publics contexte 17H-18H SATELIERS dispositiond el'accesà accessibilité Sète aGGLOPÃLE méditerranée -->.Echangeaveclasle ARCHIPEL DE THAU Merci bien vouloir confirmer votre présence par mail projetsqu 1h00) 24 Balaruc Vieux SPLBT Sète Thau habitat sa.elit’

Une royale semaine pour l’Usp tambourin avec 6 victoires sur 6 matches.

Ce sont d’abord les Féminines A qui sont allées s’imposer à Florensac en gagnant par 13 à 4, prenant leur revanche du match aller.

La Ligue remportait sa 2ème victoire en battant Narbonne par 13 à 6, une victoire qui fait du bien à la tête et au classement.

Les Féminines de N1 sont allées s’imposer à Mèze vendredi dans le derby de Thau en gagnant par 13 à 5 puis samedi elles continuaient sur leur lancée en s’imposant aux Pennes Mirabeau par 13 à 4 prenant de ce fait la  2ème place au classement.

La N2 Masculine est allée également s’imposer à Mèze jeudi par 13 à 9 puis a battu Castelnau de Guers par 13 à 5 grimpant ainsi à la 4ème place derrière les 3 réserves.USPUSPCapture d’écran 2022-05-15 180044

Paillasse, bouc émissaire, a flambé, il le fallait…

paillIMG_20220518_185758

Cette année, Paillasse encore une fois a été puni même si l’on avait pu le voir trôné au dessus de la  » Bascule du Riverain » et sans pantalon, ce mardi, tard dans la nuit… Et cette fois ce fut une double peine car il n’a pas profité  des festivités, n’a pas pu être soutenu par la foule qui à cette occasion aurait l’encourager. Ce mercredi 18 mai 2022 , du côté du public l’on était dans la moyenne avec un foyer des Campagnes bien rempli,  et la Cour du Strapontin bien représentée avec un procureur venu de Montpellier  a pris son temps. Précédés par la fanfare de la Jeune France de Villeveyrac, les membres de la cour, ont pris place face au nombreux public. Ils le remerciaient.  Le show médiatique pouvait commencer. De toute façon, le public était presque tout acquis et la Cour l’a mis dans sa poche.    paillaIMG_20220518_200909

 

Si dès le début du jugement les débats s’annonçaient animés , il apparu que Paillasse avait été un animateur des anti-vacc, des anti-radars et de tous les mouvements contre  contraintes que les évolutions de la loi nous font subir

 

Depuis deux ans que de malheurs sur notre planète et que de maux qui ont fait souffrir les terriens.  Des Guerres, des tueries, des virus……Et il semble que depuis février, au niveau National et Mondial surtout, il y a eu du mal et du bien comme d’habitude mais que tout s’accélère, du réchauffement climatique aux tensions à tous les niveaux et même au niveau « du coût de la vie » . paillIMG_20220518_190500Toujours des souffrances et des massacres, des populations qui sont opprimées, d’autres qui sont déplacées,  toujours le chômage, des catastrophes ou événements malheureux, des problèmes de société, des soucis pour l’environnement…. Ceux-ci nous ont ébranlés et ont noirci notre quotidien et que de disparitions, encore et encore.. Mais si cette année il n’avait pas trop joué avec le feu, il avait surtout officié à Poussan.

Plusieurs vidéos en téléchargement

Et c’est ainsi qu’il nous a fait payer plus d’impôts en faisant en sorte que certains chemins soient goudronnés pour favoriser ses amis, les marcheurs du lundi.

Puis il aurait-été à l’origine du déplacement du Boulodrome au complexe des Baux pour créer des places de parking alors qu’avant il n’en voulait pas…

Les Poussannais savaient bien que l’on pouvait rendre Paillasse responsable de bon nombre de nos malheurs et particulièrement de ceux qui ont touché la commune, ainsi ils allaient découvrir que ce personnage a un peu tout « compliqué » : Il a fait jouer les acteurs au Père Bogdan pour concurrencer le Strapontin, et il a fait en sorte de récupérer des budgets grâce à des opérations de recrutement de célèbres jardiniers, mais surtout au niveau de la LGV, il aurait acheter la gare du côté du camping pour qu’elle devienne celle du TGV. Mais Castex a eu le dernier mot.

Et en dernier lieu, Paillasse serait un ami « De Poutine »…………………….. Alors sans  réfléchir, pendant que Paillasse essayait de se sauver, le verdict était communiqué, il serait brûlé.

 Pour lui, de toute façon, il y avait une infime chance d’être déclaré non coupable ou d’être gracié car les Poussannais se sentent toujours mieux s’il est condamné et oublient les erreurs et les fautes de l’année passée. Et il permet d’expier leurs fautes,  de permettre à tous de ressortir plus « net »…paillaIMG_20220518_193103

Paillasse savait donc en se réveillant,  ce mercredi  qu’il allait mourir sur le bûcher le soir même, car étant un exutoire, il devait être brûlé pour que chacun puisse se sentir revigoré.. Jamais son jugement ne lui avait permis d’échapper à la crémation durant un carnaval et ce mercredi ce serait le cas, même s’il avait eu quelques mois de sursis.

paillaIMG_20220518_193121

Il ne fut donc pas nécessaire d’entendre la plaidoirie de la défense ! PAILLASSE allait être brûlé ! On l’amenait rapidement au bûcher, à quelques dizaines de mètres.

Le Président du tribunal, vu ses fautes présumées et avec l’approbation du public avait rapidement décidé, en effet, qu’il meure par crémation au Jardin Public.

 

La foule des grands jours s’était déplacée. Partagée entre joie et tristesse elle avait doublé à l’heure fatidique et le vent d’oust a accéléré les choses ensuite en attisant le feu..paillaIMG_20220518_193859.

Alors que la Fanfare de Villeveyrac, respectant la sentence, accompagnait Paillasse vers les cieux  alors que quelques prières intérieures  étaient dites pour qu’il soit pardonné dans l’au-delà, le public restait silencieux jusqu’à ce que le coupable disparaisse en fumée. Il n’était pas ignifugé et il partit dans les cieux très rapidement cette fois..

Sans dire un mot, Paillasse a flambé, sa tête a résisté puis son squelette fut réduit rapidement en poussière par les flammes et par plus de 1000 pétards.

Le public l’oubliait vite, les sourires remplaçaient la tristesse. L’on pouvait tourner la page. Pour clôturer ce Carnaval 2022 en beauté, un carnaval sous un soleil de début d’été, sympathique et tonique,  vécu dans le partage des traditions, l’apéritif offert par la Mairie qui réunissait tous les acteurs et les spectateurs, les carnavaliers et les musiciens, avait une saveur particulière et connaissait un beau succès avec même la projection de vidéos sur les carnavals passées qui furent tous à la hauteur de ce dernier.  Chacun aura pu trouver durant ces 5 jours des animations à son goût……paillaIMG_20220518_194602

Carnaval était terminé.Tout irait mieux pour quelques temps car Paillasse s’était envolé avec ses maux, en brûlant, pour que nous repartions de plus belle toujours  sans faute et sans lui.

 Paillasse s’en est allé. Rendez-vous en 2023. Il devrait alors renaître de ses cendres…

 


Le magazine Mon Hérault

Mon Hérault, c’est le magazine du Département de l’Hérault pour tous les Héraultais. De parution bimestrielle, 6 numéros sont réalisés chaque année.

Ce magazine s’adresse à toutes et à tous. Les Héraultaises et les Héraultais sont au cœur des articles et reportages car c’est un magazine de proximité, qui couvre l’ensemble du territoire.

36 pages consacrées à l’actualité du Département à travers des rubriques comme l’actu commentée, le dossier, les initiatives, les innovations, l’environnement, les sports et loisirs, la culture, le patrimoine et l’Oenotour.

Le magazine est distribué dans les boîtes aux lettres (hors Montpellier). Il est distribué dans 540 points de dépôt publics installés sur tout le territoire, et notamment sur la ville de Montpellier.

MAGAZINE MON HÉRAULT NUMÉRO 28 / AVRIL- JUIN 2022