Champignons : cueillette et consommation, soyez prudents !

000000000001Capture

Comme chaque année en France, on dénombre un millier de cas d’intoxications dues aux champignons (troubles digestifs, complications rénales ou encore atteintes graves du foie). Certaines intoxications peuvent nécessiter une hospitalisation et conduire à un décès.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) fait le point sur la question en publiant une liste de recommandations :

  • ne pas ramasser un champignon en cas de doute sur son état ou son identification ;
  • éviter les sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges), les champignons concentrant les polluants ;
  • déposer les champignons dans une caisse ou un carton, les sacs plastiques accélérant le pourrissement ;
  • séparer les champignons récoltés par espèce, un champignon vénéneux pouvant contaminer les autres ;
  • ne pas consommer les récoltes avant de les avoir fait contrôler par un spécialiste, les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie pouvant être consultés ;
  • les conserver au réfrigérateur et les manger 2 jours au maximum après la cueillette ;
  • les consommer en quantité raisonnable et après une cuisson suffisante.

  À savoir :

En cas d’apparition d’un ou de plusieurs symptômes (tremblements, vertiges, nausées, vomissements, diarrhées ou douleurs abdominales…), il convient de contacter le 15 ou le centre antipoison le plus proche. En règle générale, les symptômes apparaissent dans les 12 heures après leur consommation.

Plan de relance : des aides pour les industriels

paleL’Etat lance un plan de relance d’envergure de 100 milliards d’euros, basé sur 3 priorités :

  • l’écologie
  • la compétitivité
  • la Cohésion sociale et territoriale

Un guide rassemble l’ensemble des mesures mobilisables par les TPE, PME et les ETI industrielles pour les soutenir dans la reprise de leur activité. Ces dispositifs sont ceux déployés par l’Etat et ses opérateurs et sont complémentaires de ceux mis en place par les collectivités et les chambres de commerce et d’industrie. Téléchargez le guide complet 

D’ores et déjà, des premières mesures sont proposées pour l’industrie et notamment des appels à projets concernant :

  • LE SOUTIEN A L’INVESTISSEMENT DANS DES SECTEURS STRATEGIQUES POUR LA RESILIENCE DE NOTRE ECONOMIE (santé, agroalimentaire, électronique, chimie, métaux et matières premières) : créations de nouvelles unités de production, investissements dans des unités de production existantes pour augmenter et moderniser leurs capacités, développement et mise en œuvre à l’échelle industrielle de procédés technologiques innovants. Cet appel à projet est ouvert jusqu’au 17 novembre 2020 à 12h.

En savoir + ===> https://bit.ly/36xfDsu

  • LE SOUTIEN A L’INVESTISSEMENT INDUSTRIEL DANS LES TERRITOIRES : soutien des investissements à dimension industrielle, susceptibles de démarrer rapidement et ayant des retombées socio-économiques fortes pour le territoire : il peut s’agir par exemple de création de sites industriels, d’extension, de modernisation d’outils productifs, de plateaux techniques de formation professionnelle ou encore de plateformes de services aux industriels … Le dispositif est ouvert depuis le 1er septembre 2020. La sélection des dossiers se fait au fil de l’eau jusqu’à épuisement des fonds. La sélection est faite selon un processus simplifié, dans une logique de proximité, lors de revues régionales d’accélération Etat-Région.

en savoir + ===> http://relance.projets-territoriaux.bpifrance.fr/

 

 

« La Boule Poussannaise » est toujours VIVANTE

Communiqué de la Boule Poussannaise :

« La Boule Poussannaise » est toujours VIVANTE au sein de la ville de POUSSAN mais ce satané COVID 19 perturbe l’association comme toutes les autres associations de la commune.

Contrairement aux autres, les mesures préventives sont beaucoup plus drastiques (allez savoir pourquoi).

Pas de compétitions officielles (??) alors que les autres sports collectifs peuvent les organiser…

Bien sûr, fermeture total du local en respect des mesures gouvernementales, préfectorales et municipales.

Pour cela, « La Boule Poussannaise » n’a qu’une doctrine.

RESPECT TOTALE DES MESURES EDICTEES.

« Le seul divertissement ; quelques parties à titre privées sur le terrain d’honneur pour continuer à donner vie au centre bourg qui est bien vide sans la pétanque.     A ce titre, « La Boule Poussannaise » se réjouit de voir les pétanqueurs poursuivre leur passion mais à titre personnel car « La Boule Poussannaise » est obligée de se mettre en retrait et les joueurs ne peuvent ainsi se prévaloir de leur appartenance au club. »CLUMEP1090980-1

« Par contre, les responsables du club ont bien fait mention à tous les joueurs de porter le masque de protection obligatoire par arrêté préfectoral. Certes quelques rebelles se révèlent mais ils engagent leur propre responsabilité (c’est vrai que 135€ pour certains c’est dérisoire, mais pour d’autres 135€ c’est cela de moins pour faire « manger » la famille.) En résumé, bien que cela ne soit qu’officieux donc soumis aux dites mesures sanitaires, les joueurs exerçant sur le terrain d’honneur sont répertoriés journellement par le manager Covid du club en la personne du secrétaire Joël MASSELIN. Le COVID est aussi dans la commune. Et dire que Joël arrête ses fonctions en novembre prochain. »

Il en résulte donc que « La Boule Poussannaise » attend avec impatience la fin des mesures sanitaires pour retrouver une vie normale et respecter ses engagements : un concours réservé à tous les Poussannais avec le verre de l’amitié.

Protégez-vous – PORTEZ VOTRE MASQUE – Prenez soin de vos anciens et de vos voisins et GARDEZ LE SOURIRE……..SOUS LE MASQUE…

Les dépôts sauvages, un véritable problème d’incivisme dans l’agglomération.

Les dépôts sauvages (encombrants, mobilier, électroménager, gravats…) sont devenus un véritable problème d’incivisme dans l’agglomération.
Chaque année, plusieurs centaines de tonnes de déchets sont ramassées sur notre territoire. Dernier exemple en date, l’intervention de l’équipe d’entretien de notre service Espaces Naturels sur le site de la Reille à Montbazin, afin de retirer des résidus de chantier.
Face à ce phénomène croissant, Sète agglopôle mène une action globale qui combine sensibilisation et mesures répressives en collaboration avec les polices municipales (amendes pouvant atteindre 1 500 €). Afin que le coût très élevé du nettoyage, imputable à certains citoyens négligents, ne soit pas supporté par l’ensemble de la collectivité.
Il existe pourtant des solutions pour évacuer ces déchets (7 déchetteries fixes et 4 mobiles), y compris pour les personnes ne disposant pas de moyens de transport. Pour tous renseignements, contactez le service Déchets au 04 67 46 47 20.

Budget participatif : votez pour vos projets favoris


Lancé en octobre 2019, le Budget Participatif a permis aux Héraultais de déposer 432 idées entre le 1er octobre et le 15 décembre 2019. Un vrai engouement citoyen !

Sur ces 432 idées, une centaine ont été retenues et transformées en projets réalisables.

Pour découvrir toutes ces idées formulées par des Héraultais qui reflètent l’envie de construire l’Hérault de demain, protéger l’environnement, maintenir le lien social, s’entraider etc.

Rendez-vous sur la plateforme jeparticipe.herault.fr

Les Héraultais de plus de 11 ans peuvent s’inscrire dès à présent sur la plateforme https://jeparticipe.herault.fr pour voter du 1er septembre au 31 octobre pour leurs 3 projets favoris sur 3 territoires différents.

Comment voter ?

  1. Création du compte sur le site https://jeparticipe.herault.fr
  2. Consultation des projets proposés au vote, classés par territoire et thématique ;
  3. Choix de 3 projets sur 3 territoires différents ;
  4. Validation du choix et validation du vote*.

L’ensemble du budget de 1,8M€ sera réparti de manière équitable sur l’ensemble du département en fonction des projets lauréats, dont une enveloppe de 300 000€ spécifiquement réservée aux projets éco-citoyens (de développement durable).

La proclamation des lauréats aura lieu à la mi-novembre 2020

Chaque projet retenu sera réalisé par le Département directement, ou par un maître d’ouvrage courant 2021.

* Pour toutes questions, informations ou aide sur les modalités de vote, l’équipe du budget participatif est disponible au 04 67 67 76 61 ou au 04 67 67 68 40

Exposition à la MJC, « Les épices » à voir après les congés scolaires

La MJC expose des panneaux des Archives départementales de l’Hérault sur le thème : « des épices et des aromates » ou apprendre la richesse des saveurs.

Une épice est un aliment végétal ou minéral odorant ou piquant, que l’on utilise pour assaisonner les plats. Les épices peuvent être issues d’écorces (cannelle), de fleurs (safran, clou de girofle), de feuilles (thé, Thym), de fruits (poivre, aneth, moutarde), de bulbes (ail, oignon, gingembre) ou de graines (fenouil, coriandre).EPICapture

Elles contiennent des composés odorants (parfois nommés fautivement « arômes »), mais aussi des composés sapides et, surtout, des composés à action trigéminale, ce qui les distingue des aromates. Elles sont donc responsables des odeurs (orthonasale : par les narines; ou rétronasales : par les fosses rétronasales, qui relient la bouche au nez), des saveurs, et des stimulations du nerf trijumeau (piquants, frais…).

Les épices sont utilisées en petite quantité en cuisine, comme conservateur, assaisonnement ou colorant. Les épices sont à différencier d’autres produits utilisés pour parfumer les plats, comme les herbes aromatiques ou les fruits.

Elles viennent de pays lointains qui font rêver. Elles changent tout dans la cuisine. Qui sont-elles ? Une exposition pour les petits et les grands.

Composition : exposition en 10 panneaux et livres

  • 1 – Petits jeux : Reconnaissez-vous ces épices ? Reconnaissez-vous ces couleurs ?
  • 2 – Qu’est-ce qu’une épice ?
  • 3 – Un peu d’histoire.
  • 4 – Les mélanges d’épices : Curry, garam masala, ras el hanout, etc…
  • 5 – Sucré – salé. : Vanille, cannelle, gingembre.
  • 6 – Epices de tous les pays (1) : Cardamone, curcuma, noix de muscade, safran.
  • 7 – Epices de tous les pays (2) : Clou de girofle, coriandre, cumin, badiane, paprika, piment.
  • 8 – Idées recettes : Boissons parfumées. Parfums de la maison.
  • 9 – Dans nos jardins : Les épices européennes.Épice 3
 Profitez-en à la rentrée, c’est dans la salle d’accueil.