LA VILLE DE POUSSAN RECRUTE DES ANIMATEURS / ANIMATRICES PERISCOLAIRES A TEMPS NON-COMPLET PAR VOIE CONTRACTUELLE DE VACATION

LA VILLE DE POUSSAN   RECRUTE DES ANIMATEURS / ANIMATRICES PERISCOLAIRES A TEMPS NON-COMPLET PAR VOIE CONTRACTUELLE DE VACATION

Employeur : Mairie de POUSSAN
1 Place de la Mairie
34560 POUSSAN

Située à 13 km de Sète, au cœur du territoire de Sète Agglopôle Méditerranée, 2ème intercommunalité du Département de l’Hérault avec 126 000 habitants, la Commune de Poussan compte aujourd’hui près de 6 000 habitants et 80 agents municipaux, dont près de la moitié d’entre eux exercent leurs missions au sein du Service Enfance Jeunesse.Annonce Animateur-01

Département de travail : Hérault

Type de contrat : Vacataire

Famille de métier : Animation

Métier(s) : Animateur périscolaire

Descriptif de l’emploi : Dans une volonté de renforcement de ses effectifs au sein du Service Enfance Jeunesse, la Ville de Poussan recrute des animateurs / animatrices pour ses Accueils de Loisirs Périscolaires (ALP).

Missions : Sous la responsabilité du ou de la responsable de la structure, l’animateur / animatrice est garant(e) de l’application des règles de sécurité, et responsable des enfants qui lui sont confiés. Il / elle planifie, organise et anime des activités d’animation, tout en étant force de proposition.

Profil requis : A minima attestation de réussite à la première session du BAFA.
Diplôme professionnel de l’animation (BAFA, BAPAAT, CQP, BPJEPS) et expérience auprès des enfants appréciée.

Relations fonctionnelles :

* Relations internes :
– Relations permanente avec les enfants, usagers des services périscolaires.
– Echanges réguliers d’informations avec son supérieur hiérarchique.
– Relations avec les autres agents municipaux du service.

* Relations externes :
– Echanges réguliers d’informations avec les parents.

Conditions particulières d’exercice : Les contrats sont de 8 heures minimums par semaine, sur les temps d’accueil du midi (12h00-14h00) du lundi au vendredi en période scolaire, avec possibilités d’heures complémentaires ponctuelles pour des réunions de préparation des activités.

Temps de travail : Non-complet (8 heures minimum)

COMMENT CANDIDATER ?

Merci d’adresser votre CV et lettre de motivation (dactylographiée de préférence), à l’attention de Madame le Maire de Poussan, et de les envoyer par courriel à l’adresse : rh@ville-poussan.fr en précisant la référence « CANDIDATURE ALP » dans le titre de votre courriel.
Autres pièces à joindre à votre candidature : copie d’une pièce d’identité, copie de votre carte vitale, copie de votre casier judiciaire n°3 obligatoirement vierge, copie du diplôme ou attestation de réussite animation volontair.

Informations complémentaires : Mme IBANEZ, Chef de service, sej@ville-poussan.fr / 07 87 55 72 66.

Au plaisir de vous voir rejoindre nos équipes d’animation !

Retrouvez les vœux du Président de Sète Agglopôle en vidéo

Jeudi 21 janvier, le Président de Sète agglopôle méditerranée, François Commeinhes, présentait ses vœux à la population en vidéo.vbnCapture

Comme chaque année, c’était l’occasion de présenter des personnalités emblématiques du territoire et de les honorer  pour leur engagement. Elles recevront, dès que la situation sanitaire le permettra, une médaille d’ »ambassadeur de Sète agglopôle méditerranée.

https://youtu.be/WPL7EwSip4U

Le calendrier des jours fériés en 2021

Lundi de Pâques, Victoire de 1945, Ascension, Armistice… Quels sont les jours fériés prévus en 2021 et quelles sont les principales règles qui s’appliquent pour les salariés ? C’est l’article L 3133-1 du Code du travail qui fixe la liste des fêtes légales considérées comme des jours fériés.

Rappel : Les jours fériés peuvent être chômés ou travaillés et rémunérés à des conditions qui varient selon les jours concernés (1er mai ou autre). Dans certains cas, les jours fériés permettent également de bénéficier d’un pont.Plus de détails dans le texte suivant l’infographie

1er mai

Le 1er mai est le seul jour obligatoirement chômé pour tous les salariés, le travail n’étant prévu ce jour-là que dans certains établissements et services (hôpitaux, transports publics…) où le travail ne peut pas être interrompu en raison de la nature de leur activité.

Autres jours fériés

D’autres jours fériés peuvent exister dans une région, une localité ou dans certains secteurs d’activité. C’est le cas, par exemple, de l’Alsace et de la Moselle qui bénéficient également du Vendredi Saint et du 26 décembre.

Ponts

L’employeur peut également accorder un pont aux salariés en particulier entre un ou deux jours de repos hebdomadaire et un jour férié. Les heures perdues du fait du pont peuvent être récupérées, les salariés étant amenés à effectuer un autre jour les heures de travail perdues.

Pratique sportive : de nouvelles dispositions à partir du 16 janvier 2021

En raison de l’évolution défavorable du contexte sanitaire, de nouvelles mesures de restriction s’appliquent au moins pour deux semaines à l’activité physique et sportive. Enfants, adultes, publics prioritaires… Qui va pouvoir continuer à pratiquer son sport dans les semaines à venir et dans quels équipements sportifs ? Service-Public.fr fait le point.

La pratique sportive des mineurs

À partir du 16 janvier 2021, et pour une durée de 15 jours minimum, les publics mineurs ne peuvent pratiquer leurs activités physiques et sportives qu’en extérieur, quelles qu’elles soient :

  • cours d’ Éducation physique et sportive (EPS) à l’école, au collège et au lycée ;
  • activités sportives périscolaires ;
  • activités sportives extrascolaires encadrées par des associations ou structures privées.

Ainsi, les établissements clos (gymnases, piscines, dojos, bulles tennis, salles de danse…) ne sont pas accessibles.

Les équipements ouverts (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts, manèges équestres…) peuvent accueillir une pratique sportive encadrée dans le respect des protocoles sanitaires (distanciation, port du masque avant et après la pratique et autres gestes barrières).Haltères, Formation, De Remise En Forme

Pixabay

Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l’espace public lorsque l’activité n’est pas encadrée.

La pratique sportive doit s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu, avec un retour au domicile au plus tard à 18h en France métropolitaine et Corse.

La pratique sportive des majeurs

Dans l’espace public, la pratique auto-organisée, ainsi que celle encadrée par un club ou une association, reste possible dans le respect du couvre-feu, avec un retour au domicile à 18h maximum et dans la limite de 6 personnes (même si l’activité est encadrée).

Dans les équipements sportifs de plein air, la pratique auto-organisée comme encadrée reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire et gestes barrières). Si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.

Dans les équipements clos et couverts, la pratique sportive des adultes reste suspendue.

  A savoir : Le ministère des Sports a créé la plateforme bougezchezvous.fr qui propose des contenus sportifs gratuits, certifiés adaptés à une pratique à domicile pour tous types de publics et de niveaux. Elle permet à chacun d’accomplir ses objectifs sportifs en bénéficiant de rappels quotidiens, à l’horaire que l’utilisateur aura préalablement défini, ainsi que des conseils et contenus personnalisés sous forme de courriels et de notifications et selon ses préférences et son niveau.

La pratique sportive des publics prioritaires

Les publics prioritaires suivants conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs de plein air et couverts ainsi qu’aux vestiaires collectifs dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires :

  • les sportifs professionnels ;
  • les sportifs de haut niveau ;
  • les sportifs inscrits dans le Parcours de performance fédéral ;
  • les personnes en formation universitaire ou professionnelle ;
  • les personnes détenant une prescription médicale d’activité physique adaptée (APA) ;
  • les personnes en situation de handicap reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique ;

Toutefois, seuls sont autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements et de l’accès aux équipements sportifs :

  • les sportifs professionnels ;
  • les sportifs de haut niveau ;
  • les personnes en formation professionnelle ;
  • l’encadrement nécessaire à leur pratique.

Les éducateurs sportifs

Les éducateurs sportifs seront autorisés à déroger au couvre-feu uniquement au titre de leur activité professionnelle (pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau).

Les autres activités des éducateurs doivent s’effectuer dans le respect du couvre-feu.

Les jauges d’accueil des spectateurs

La situation sanitaire ne permet pas encore la réouverture au public des stades et arenas. Les enceintes sportives restent donc soumises au huis clos jusqu’à ce que le contexte soit plus favorable.

Les stations de ski

Les remontées mécaniques restent fermées au moins jusqu’à fin janvier, sauf pour :

  • les mineurs licenciés dans un club affilié à la Fédération française de ski (FFS) ;
  • les sportifs professionnels ;
  • les sportifs de haut niveau ;
  • les personnels en formation continue.

Les autres activités de sports de neige (raquette, ski de fond, ski de randonnée) restent possibles pour tous les publics dans le respect du couvre-feu et dans la limite de 6 personnes maximum lorsqu’il s’agit d’adultes, y compris si l’activité est encadrée par un professionnel.

Les mineurs ne sont pas soumis au seuil des 6 personnes. Cependant, l’encadrant doit respecter le protocole sanitaire.

  A noter : Pour préparer vos vacances de ski à l’étranger, vous êtes invité à consulter le site du ministère de l’Intérieur et des Affaires étrangères .

La Nuit de la Lecture : plus de 4000 animations

Aucune description de photo disponible.

La Nuit de la Lecture c’est dans quelques jours avec plus de 4000 animations proposées 
Découvrez la carte interactive pour tout savoir sur la programmation de cette grande fête du livre du 21 au 24 janvier : https://nuitdelalecture.culture.gouv.fr/

Une manifestation célébrant le plaisir de lire.

En 2021, la manifestation poursuit son développement et se transforme en « Nuits de la lecture » pour une programmation in situ et digitale encore plus riche et étendue sur 4 soirées, du jeudi 21 au dimanche 24 janvier, avec un temps fort le samedi 23.

La Nuit de la lecture a été créée en 2017 par le ministère de la Culture pour célébrer le plaisir de lire et démocratiser l’accès à la lecture. Dans le contexte sanitaire actuel et après l’épreuve du confinement durant lequel la lecture a été une réelle bulle d’évasion pour un bon nombre de Français, il est apparu primordial au ministère de la Culture de maintenir cette grande fête du livre pour fédérer tous les acteurs de la chaîne du livre et réaffirmer auprès de tous la place essentielle du livre et de la lecture dans notre société. La filière du livre, comme l’ensemble du secteur culturel, a beaucoup souffert de la crise sanitaire. L’édition 2021 des Nuits de la lecture, qui se déroulera sur 4 soirées, sera l’occasion de la soutenir et de la valoriser.

Une 5e édition autour du thème : « Relire le monde »

Réinventer le monde, rêver d’aventures, s’évader, voyager, découvrir d’autres horizons tout en restant immobile… Grâce à la lecture, tout devient possible ! Cette année, la manifestation s’articulera autour du thème « Relire le monde » et célébrera la lecture sous toutes ses formes via des animations in situ, mais aussi des initiatives digitales pour tous les publics. Relire le monde, c’est aussi relier le monde. La manifestation fera ainsi écho aux thématiques des éditions précédentes qui mettaient en valeur les liens que la lecture était susceptible de créer. Cette année, la lecture sera le lien entre tous les lecteurs, présents dans les lieux organisateurs, participant aux animations numériques ou installés chez eux avec un livre à la main.

Livre, Vieux, Nuages, Arbre, Oiseaux

pixabay

Une diversité d’acteurs mobilisés pour une programmation

Du 21 au 24 janvier 2021, partout en France métropolitaine, en Outre-mer et même à l’étranger, les différents acteurs de la chaîne du livre, avec en tête de file les bibliothèques et les librairies, mais aussi toutes les structures engagées dans la promotion de la lecture qui le souhaitent proposeront des événements ludiques et conviviaux pour échanger, jouer et apprendre grâce au livre.

Cette année encore, les animations, qu’elles soient organisées in situ ou à distance, seront originales et diversifiées : lectures musicales, dans le noir ou en pyjama, rencontres avec des auteurs, jeux et quiz littéraires, spectacles, concours, chasses au trésor, ateliers, visites guidées, expositions…

Au fil de ses éditions, la manifestation a su conquérir tous les publics et s’assurer un succès populaire. Elle a ainsi mobilisé, en 2020, plus de 650 000 participants de tous les âges et rassemblé plus de 6 000 événements en France et dans une trentaine de pays.

Vous avez été nombreux à contribuer au succès des éditions précédentes. Nous vous espérons plus nombreux encore cette année.

23 janvier :

Dans le cadre des Nuits de la Lecture (exceptionnellement en journée  ), la médiathèque pierresvives vous propose des animations pour jouer, écrire et dessiner !
Afin de respecter les mesures barrières, chacune des animations pourra accueillir un maximum de six personnes simultanément.
LE PROGRAMME DE L’APRÈS-MIDI
Loups-garous de Thiercelieux – 14h-17h
Avec l’association MAL (Mouvement Associatif Lycanthrope), des parties de Loup-garou endiablées!
À partir de 10 ans
Découverte de l’évolution du jeu vidéo 14h-17h
Venez découvrir l’évolution du jeu vidéo depuis la borne Arcade et la console de salon jusqu’à la réalité virtuelle !
Tout public (sauf la VR, à partir de 12 ans)
Dictée 14h-15h
Dictée ludique, portant sur un thème d’actualité.
À partir de 12 ans
Atelier d’écriture 15h-17h
De mes professeur.e.s je me souviens…
Animé par l’auteur montpelliérain Nourdine Bara
A partir de 12 ans
Atelier BD 15h30-17h
Un auteur ou une autrice de BD commence une histoire en deux cases, et vous poursuivez en dessinant les cases vierges…
Tout public

Vélos et trottinettes électriques : l’agglopôle peut vous aider !

L’image contient peut-être : plein airLes habitants des 14 communes du territoire peuvent désormais faire une demande de subvention pour l’achat d’un vélo électrique ou d’une trottinette électrique en ligne. Le montant de l’aide accordée est de 25 % de la valeur du vélo ou de la trottinette plafonnée à 200 € 

ATTENTION

  • Il est impératif de télécharger le dossier, avant d’acheter votre véhicule. Aucun véhicule ne sera éligible si vous l’avez acheté avant de télécharger votre dossier.
  • Pour que votre véhicule soit éligible à la subvention, la puissance du moteur de votre trottinette doit être inférieure ou égale à 250 watts.

Pour faire une demande de subvention, veuillez suivre les étapes suivantes :

  1. Pour vous inscrire CONNECTEZ-VOUS A LA PLATEFORME  
  2. Vous allez recevoir un mail d’activation : veuillez cliquer sur le lien y figurant pour activer votre demande. Vous recevrez une réponse de prise en compte de votre demande avec en pièce jointe, un dossier à compléter
  3. Après avoir obtenu le mail de prise en compte, vous pouvez acheter votre vélo ou trottinette électrique
  4. Retournez le dossier complet par mail dans les 14 jours (si vous n’avez pas de retour dans les 15 jours après dépôt de votre dossier, veuillez contacter Sète Agglopôle Méditerranée au 04 67 46 47 48)
  5. Vous recevrez votre subvention quelques mois après la réception de votre dossier

Les questions les plus fréquemment posées sont recensées dans notre FOIRE AUX QUESTIONS

 

 

Information coronavirus. Suivi hebdomadaire des Hôpitaux du Bassin de Thau

Aujourd’hui, vendredi 22 janvier, 92 patients COVID sont pris en charge aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 6 en réanimation (stable), 11 en médecine (+2), 2 en SSR (-1) et 73 en EHPAD (+13)
En 1 semaine, 27 nouveaux patients et résidents pris en charge pour un total sur la 2ieme vague de 556 malades COVIDAucune description de photo disponible.
À retenir cette semaine :
 Une relative stabilité du nombre de résidents positifs à l’EHPAD de Marseillan (44 contre 40 vendredi dernier)
 Une progression sur l’EHPAD Laurent Antoine d’Agde avec 29 résidents positifs (+ 9 en une semaine)
 Une stabilité en médecine (avec 11 patients) et en Réanimation (6 patients)
 Depuis le début de la 2ème vague, 556 patients Covid ont été pris en charge et 100 sont décédés (+ 3 dans la semaine) avec une moyenne d’âge des décès de 83,8 ansAucune description de photo disponible.
 Le processus de vaccination s’est poursuivi avec ce soir un total de 603 vaccinations :
- 143 résidents
- 412 professionnels de l’établissement
- 48 professionnels extérieurs à l’établissement (professionnels libéraux d’Agde et de Sète, professionnels du centre de dialyse Saint Guilhem …)L’image contient peut-être : 1 personne

 

Respecter le couvre-feu, c’est lutter contre la propagation de la Covid-19.

alixCaptureDans le cadre du couvre-feu à 18h, les agents de Police municipale effectuent des contrôles d’attestation dérogatoire. Pour rappel, l’absence d’attestation et le non respect du couvre-feu coûtera au contrevenant un amende de 4ème classe de 135€. Des contrôles seront réalisés tout au long de la période du couvre-feu. Respecter le couvre-feu, c’est lutter contre la propagation de la Covid-19.

Les services municipaux sont plus que jamais mobilisés face à des incivilités du quotidien

Le vendredi 22 janvier 2021 à l’aube, le Service technique de la Ville a sollicité la Police municipale pour constater un dépôt sauvage en plein centre-ville. Malgré les précautions habilement prises par l’auteur de ce dépôt, la Police municipale, après enquête, a réussi à identifier le contrevenant.inciCapture

Ce dernier a été verbalisé et sera convoqué très prochainement au poste de Police municipale.

Les services municipaux sont plus que jamais mobilisés face à ces incivilités du quotidien qui nuisent à notre belle ville !

L’attestation de déplacement dérogatoire : un document possible parmi d’autres

Beaucoup de Français se sont munis de l’attestation de déplacement dérogatoire proposée par le ministère de l’Intérieur lors des deux confinements en 2020. Pour autant, la nécessité d’un déplacement pouvait être justifiée autrement, et pas exclusivement par le biais de cette attestation. C’est ce qu’a souligné le Conseil d’État dans sa décision du 22 décembre 2020.

Un particulier avait attaqué le décret du 23 mars 2020 et demandé son annulation directement devant le Conseil d’État. Par le décret attaqué, le Premier ministre avait interdit le déplacement de toute personne hors de son domicile, sous réserve d’exceptions limitativement énumérées et devant être dûment justifiées. Le texte précisait que les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions devaient se munir d’un « document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions ».

Pour le Conseil d’État, l’obligation de se munir d’un « document leur permettant de justifier que leur déplacement entrait bien dans le champ de ces exceptions » ne prévoit aucun formalisme particulier. Par conséquent, tout document apportant des justifications équivalentes pouvait être produit à cette fin. Par exemple, une attestation peut être rédigée sur papier libre du moment qu’elle précise le motif de sortie autorisé. L’attestation proposée par le ministère de l’Intérieur n’est qu’un modèle mis à disposition par commodité.