Le programme du réseau des musées de Sète agglopôle Méditerranée en AVRIL

 ATELIERS JEUNE PUBLIC

ATELIER BRACELET MARIN

Avec perles et coquillages, fabrique un bracelet original aux couleurs de l’étang et apprends à faire un noeud marin!

Atelier proposé par l’équipe du musée

Mardi 23 avril de 10h à 12h

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.78.33.57

Musée ethnographique de l’Etang de Thau – Quai du port de pêche – BOUZIGUES

 

GRAINES D’OEUFS ET COMPAGNIE

Pour tous les petits jardiniers en herbe, benez utiliser des emballages pour faire pousser des fleurs!

Atelier proposé par l’équipe du jardin

 Mercredi 24 avril de 10h à 12h

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.46.47.92

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 

FABRIQUE UN JEU ROMAIN

Sur un plateau d’argile, les enfants pourront tracer le jeu de la marelle, réaliser leurs jetons et s’initier à ce jeu de stratégie bien connu des romains .

Atelier proposé par l’équipe du musée

Jeudi 25 avril de 10h à 12h15

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

 

JOUONS AU JARDIN

L’espace d’une journée, venez profiter en famille du jardin et de la collection de jeux en bois de la ludothèque!

Animation proposée par la ludothèque de la médiathèque Montaigne

Mercredi 10 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h30

Dés 5 ans – Entrée libre

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 LECTURES JEUNESSE

 RACONTE-MOI UNE HISTOIRE EN MUSIQUE

L’équipe de la Médiathèque Montaigne prends ses valises et vous donne rendez-vous au jardin afin de vous raconter des histoires et en musique s’il vous plaît!

 Mardi 23 avril de 10h à 11h

Dés 3 ans -Gratuit sur réservation au 04.67.46.47.92

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 

  LECTURES POUR ADULTE

 SIESTES NOIRE DU FIRN (Festival international du roman noir)                                                                                                                                                                                                                      Confortablement allongé dans un transat, venez découvrir les textes des auteurs qui seront présents au FIRN  !  A travers des lectures à voix haute, les bibliothécaires de Sète Agglopôle vous font partager leurs textes préférés. Durée 45 minutes environ.

Mardi 23 avril à 18h30

Gratuit sur inscription au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

 

CONFÉRENCES

CYCLE ARCHEOLOGIE /LE LANGUEDOC MÉDIÉVAL, DE L’AN MIL A LA GUERRE DE CENT ANS 

VILLAGES FORTIFIÉS DU MONTPELLIÉRAIS : APPROCHE MORPHOLOGIQUE ET ÉTUDE MONUMENTALE

Le Languedoc est une terre d’élection pour l’étude des villages. Depuis une trentaine d’années, les approches historiques et archéologiques tendent à montrer toute la diversité et la complexité de la morphogenèse villageoise.

A une période où ces villages perdent en lisibilité du fait d’une urbanisation mal maîtrisée, aborder cet espace rural par le biais d’une analyse planimétrique et d’une étude des vestiges de fortifications est une façon de mettre en lumière la « mutation » urbaine du paysage bâti et de mieux renseigner un patrimoine commun souvent non protégé.

Par Vivien Vassal, chercheur Associé LA3M – UMR 7298 – AMU – CNRS

Jeudi 04 avril à 18h30

Entrée libre, dans la limite des places disponibles – Renseignement au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

CYCLE PATRIMOINE

LES CITES SOUS-MARINES A TRAVERS LA LITTÉRATURE

Ecrit par Marc Sauer, ce roman d’anticipation mêle les thèmes de l’écologie à ceux de la réalité virtuelle et de la culture polynésienne. Il est le premier tome du cycle Amaru, comprenant trois volumes.

La conférence sera suivie d’une séance de dédicace.

Par Marc Sauer, adjoint au Directeur des musées d’Agde

Jeudi 18 avril à 18h30

Entrée libre – réservation recommandée au 04.67.78.33.57

Musée ethnographique de l’Etang de Thau – Quai du port de pêche – BOUZIGUES

 

Retrouvez le programme détaillé sur patrimoine.agglopole.fr

Samedi matin, permanence pour inscriptions sur les listes électorales.

Samedi 30 mars de 10h à 12h une permanence aura lieu à la mairie uniquement pour les demandes d’inscription sur les listes électorales.Aucune description de photo disponible.
Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur inscription sur la liste du bureau de vote auquel ils doivent désormais être rattachés, au plus tard à cette même date. S’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune, les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont en revanche aucune formalité à accomplir.

La braderie d’Espoir pour un enfant

Du vendredi 29 au samedi 30 mars, de 9 h à 18 h, au foyer des campagnes, les membres de l’association « Espoir pour un enfant » organiseront leur braderie de printemps. Les ventes se feront au profit de l’association.AFFICHE Poussan 03 2019 EDI 2

A Poussan, chaque année, les bénévoles sont heureuses que ces braderies soient toujours des moments d’échanges et de solidarité, avec l’aide de plusieurs commerçants, avec la participation de volontaires, au rangement, ou d’autres bénévoles disponibles…

En général, à cette période, la participation des visiteurs permet de récolter entre 2000  et 3000€.

Vous y trouverez des cadeaux possibles, des bibelots, des livres, des bijoux, des vêtements, des jouets…D’autre part, pensez que grâce à des petits achats, vous permettrez à l’association de multiplier ses actions pour que des enfants puissent venir de différents pays africains pour être soignés, en plus de ceux qui sont actuellement en soin, en France ou à l’étranger.

« TARTARIN DE TARASCON » A Gigean

« TARTARIN DE TARASCON » d’Alphonse DAUDET par l’ ATELIER ADULTES DU STRAPONTIN SAMEDI 30 MARS à 20H45 A LA SALLE POLYVALENTE DE GIGEAN

Rue Pompe Vieille
Représentation organisée par l’ ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DE LA CHAPELLE DES PENITENTS
Tarifs : 8 €
Infos: 04 67 46 64 64L’image contient peut-être : texte

« Héros de la petite ville de Tarascon, Tartarin ne rêve que d’aventure et de chasse au lion. Mais que l’Afrique est loin pour celui qui n’a jamais quitté sa maison !
L’intrépide chasseur s’embarque enfin : parviendra-t-il à débusquer un fauve du désert ? Personnage burlesque mais si attachant, Tartarin est le type même du Méridional hâbleur qui se dupe lui-même autant qu’il dupe les autres. »

7 avril, concours cs 100 Plateaux – Tir Sportif Poussan Méditerranée

Règlement et Dotations du Concours Stand Tir Sportif Poussan Méditerranée CS 100 Plateaux Avril 2019

Inscriptions

Inscription et repas uniquement sur
04 67 78 25 33
Fin des inscriptions : Samedi 6 Avril

Licences 2018 avec tampon médecin exigée
Début du Concours : Vendredi 13h
Dimanche 10 h

 

Handball : les moins de 17 ans Occitanie féminines

 Bouillargues 25/30 Entente FTHB Agde.L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes souriantes, intérieur

C’est une belle équipe de Bouillargues qui attendait de pied ferme nos mini-tigresses.

Mais c’est bel et bien nos noirs et or qui ont pris les commandes du match.

Une rencontre comme on les aime ! Des arrêts, des buts à tous les postes et même les blessées ont mis leur pierre à l’édifice tant elles ont transmis leurs encouragements à leurs équipières.

45 min d’une défense infranchissable on suffit pour faire la différence. Le relâchement du dernier quart d’heure permet au locale de revenir un peu mais sans jamais inquiéter notre équipe. 16 victoires de suite la série continue …

La grande lessive à Poussan : « de la lumière, des pigments… »

Dès 9 h du matin, ce jeudi 28 mars des animateurs du Pôle Enfance Jeunesse, ont installé les œuvres des jeunes artistes (ainsi que celles d’autres enfants fréquentant les ALP des Baux et de Véronique Hébert, de l’ALAE et de l’ALSH) pour cette nouvelle édition de la Grande Lessive à Poussan qui se déroulait dans les Halles.

Après la fermeture des portails, à 9 h 15, certaines classes des écoles, avec leur enseignant, sont venues « étendre leur linge », au centre de Poussan,  cette année, alors que pour d’autres classes il était prévu que des parents volontaires assurent l’accrochage, dans la matinée.colP1200934

Car cette année encore, la Grande Lessive promettait un mélange d’œuvres éblouissant.

Avec « De la couleur ! »

Avec ou sans dessin, de la lumière, des pigments, du numérique…

  Le principe de La Grande Lessive® est de tendre des fils pour y suspendre des réalisations (dessins, peintures, images et photographies numériques, collages, poésie visuelle, etc.) de format A4 à deux dimensions, faites par toutes et tous, sans qu’aucune ne soit semblable à une autre, bien que conçues à partir d’une même invitation : »

  Une installation artistique éphémère s’est donc déployée dans les Halles et vous pouvez en profiter jusqu’à 17 h.

En effet, le projet est de concevoir, de manière collective, un dispositif inédit, intrigant, et artistique, pour faire de l’art participatif !

Les membres du Pôle Enfance Jeunesse sont venus très nombreux dans la matinée pour accrocher les œuvres des enfants dont ils s’occupent et d’autres artistes en herbe.

L’essentiel étant de participer.

Sont arrivés alors tous les autres participants inscrits, ou leurs représentants, ceux de la Maison de retraite La Mésange, du RAM, des petites Pousses et du Cocon, certaines classes avec des élèves motivés, ainsi que des volontaires bien épanouis. Et ce avec une lumière naturelle assez intense.

Car, que serait la couleur sans la lumière ? Et nous, que deviendrions-nous sans l’une et l’autre ? Nous ne pourrions rien voir ! Un monde sans couleur ne serait plus celui que nous connaissons et qui nous fait rêver. Il perdrait sa saveur comme les aliments que nous mangeons quand nous sommes privés de la vue. Tout donnerait le sentiment de se ressembler, en soulignant − trop tard − le prix que nous accordons aux différences. En somme, nous aurions l’impression de perdre notre identité et de vivre dans un univers étranger.

  Et que deviendraient les peintres et la peinture qui, depuis les premiers temps de l’Humanité, ont permis de manifester l’existence de celle-ci comme celle d’une pensée qui ne cesse de cheminer ? Qu’en serait-il, par exemple, de la photographie, du cinéma et de la vidéo : l’image retrouverait-elle ses apparences premières ?coulP1200924

Explorer, chercher, (ré)inventer…

Toute pratique artistique s’empare d’une question pour la mettre à distance et l’étudier afin d’en tirer un bénéfice créatif. La couleur est l’une des composantes qui étaye, autant notre perception, que nos pratiques plastiques. Travailler la couleur revient ainsi à s’interroger sur les relations qu’elle entretient à la forme et à la texture, appelée parfois « matière ». Faut-il les distinguer, les abandonner, les associer ou les combiner ? Que de décisions à prendre et d’expériences à tenter !

C’est dans la perspective d’une recherche menée grâce à la coopération que La Grande Lessive® du 28 mars 2019 adressait à toutes et à tous une invitation à utiliser la couleur, avec ou sans dessin, à partir de pigments naturels ou chimiques, du numérique et, bien sûr, en utilisant la lumière. « De la couleur ! » ouvre ainsi un champ créatif infini.

« De la couleur ! Vous n’y pensez pas ! »colP1200918

Inviter à travailler la couleur n’est toutefois pas simple à formuler, dans un contexte où la couleur ne se réduit pas à un élément décoratif destiné à repeindre un mur.

Depuis longtemps, la couleur a été l’objet de débats artistiques opposant ses tenants et à ceux qui privilégiaient le dessin. Fallait-il utiliser l’un plus que l’autre ? Le dessin devait-il être réalisé avant la peinture afin d’en conditionner l’usage ? Ou bien, la couleur serait-elle supérieure au dessin au point de s’en dispenser ou de le remplacer pour tracer, détourer, représenter..?

Chacun des participants individuellement oucolP1200930 en groupe a pu répondre à ces questions, en se les posant ou simplement en laissant aller son imagination sur le thème de cette édition.

 Cette exposition éphémère ravit chaque année les enfants et les seniors qui comme toujours ont beaucoup d’imagination individuellement ou collectivement. Ce n’est que du plaisir pour ceux qui participent avec une belle excitation, celle de la création, celle de la découverte, celle que l’on éprouve quand l’on partage. »