Forfait patient urgences : un tarif unique désormais appliqué

Hôpital, Salle D'Urgence, Clinique

Depuis le 1er janvier 2022, le forfait patient urgences (FPU) entre en vigueur. Il s’agit d’un forfait de 19,61 € facturé à toute personne se rendant aux urgences d’un hôpital pour des soins non suivis d’une hospitalisation. Ce forfait sera pris en charge par les assurances complémentaires santé, comme l’étaient déjà les tickets modérateurs acquittés par les patients pour lesquels des actes et examens étaient effectués lors de leur passage aux urgences.

Les patients qui se rendent aux urgences et ne sont pas hospitalisés ensuite devront régler un forfait unique et fixe de 19,61 €. Il remplace les frais antérieurs restant à leur charge, ou à celle de leur assurance complémentaire, dont le montant pouvait varier de 10 € à 60 € en fonction des soins effectués, et qui était demandé même en cas d’hospitalisation.

Forfait minoré et exonérations

Ce forfait patient urgence est réduit à 8,49 € pour les patients suivants  :

  • les personnes reconnues en affection de longue durée (ALD) ;
  • les bénéficiaires d’une rente d’accident de travail ou d’une maladie professionnelle avec une incapacité inférieure aux deux tiers ;

Et il est supprimé pour ceux qui se trouvent dans ces situations :

  • invalides ayant un taux d’incapacité au moins égal aux deux tiers ;
  • patients atteints du Covid-19 ;
  • bénéficiaires des prestations maternité ;
  • donneurs d’organes pour les actes en lien avec le don ;
  • mineurs victimes de sévices sexuels pour leurs soins ;
  • bénéficiaires d’une pension militaire d’invalidité ;
  • victimes d’actes de terrorisme ;
  • bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME) ;
  • détenus ;

Par ailleurs ce forfait simplifié sera intégralement remboursé par les assurances complémentaires santé, qui couvrent désormais la quasi-totalité de la population. Enfin il ne change rien aux règles d’admission aux urgences hospitalières : tous les patients qui se présentent, même s’ils ne disposent pas de carte vitale ou de pièce d’identité, sont pris en charge.

  À noter : Les personnes modestes bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire (CSS) n’ont pas à régler le forfait urgences, qui est pris en charge dans le cadre de cette couverture.

Résonances « l’Écho des musiques actuelles »

Tremplin musical, à l’initiative des médiathèques communautaires de Sète agglopôle méditerranée, co-construit en partenariat avec La Passerelle (CCAS Sète), Le Piano Tiroir (Centre culturel – Ville de Balaruc-les-Bains) et Zik Occitanie (plateforme montpelliéraine du monde de la musique en région Occitanie), cet événement inédit sur le territoire pour le rayonnement des musiques actuelles vise un double objectif :

  •   Soutenir la création musicale des artistes émergents d’Occitanie
  • Amener les publics à découvrir et fréquenter les programmations des scènes musicales locales

Ce dispositif artistique s’inscrit dans le prolongement des programmations musicales annuelles des médiathèques. Il vise à valoriser le maillage entre les différentes structures culturelles du bassin de Thau et travailler sur leur complémentarité autour d’un projet commun. Il s’agit d’un tremplin ouvert aux musiciens de musiques actuelles de compositions originales exclusivement.aaaacoCapture

Déroulement :

  •   15 janvier 2022 : retrait des dossiers d’inscriptions
  •   31 mars 2022 : date limite du dépôt des dossiers
  •   8 et 15 octobre 2022 : concerts de sélection avec vote du public et des jurys
  •   prix à gagner pour les lauréats en 2023
  •    1er prix programmation concerts
  •    2e prix enregistrement d’un titre en studio
  • o  3e prix kit presse
  •  Enfin, le ton sera donné pour la première édition avec le parrainage de Dimoné.

Pour participer, accéder aux inscriptions et pour toute autre information : MEDIATHEQUES.AGGLOPOLE.FR

 

Les métiers de l’éducation nationale vous intéressent ? L’académie de Montpellier recrute des contractuels !

Les métiers de l’éducation nationale vous intéressent ? L’académie de Montpellier recrute des contractuels !
Plusieurs postes sont à pourvoir immédiatement :
 Enseignants des 1er et 2nd degrés
 Assistants d’éducation
AESH
 Personnels administratifs
Pour postuler, envoyez votre CV et LettreDeMotivation à :
ce.recrutements@ac-montpellier.fr
Pour d’informations sur les conditions de recrutement de chaque poste, n’hésitez pas à consulter les pages dédiées https://www.ac-montpellier.fr/node/124243

 

Un « Pyjama pour 6″, au programme, avec le Strapontin

aaaachoIMG_20220115_211832    LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT « UN PYJAMA POUR 6″ de Marc Camoletti, une pièce interprétée par les acteurs de la compagnie le Masque des Pyramides
 
CE SAMEDI 15 JANVIER à LA SALLE DE SPECTACLE DE POUSSAN
 aaaachoIMG_20220115_212148

On y découvrait Bernard? qui, pour ne pas laisser seule sa maîtresse, Brigitte, le jour de son anniversaire, l’avait invitée dans sa maison de campagne.

Et pour justifier cette présence que sa femme pourrait trouver bizarre, il avait proposé en même temps à son ami Robert de venir passer le week-end, à charge pour lui de faire passer Brigitte pour sa propre maîtresse. Ce que Bernard ignorait c’est que Robert était l’amant de sa femme…
Cela allait se compliquer. Tout était programmé, à priori cela aurait pu fonctionner pour Bernard  mais l’harmonie prévue n’y était pas. Robert était déjà l’amant de la femme de Bernard, le train de sa maîtresse était en retard et Brigitte c’était aussi le prénom de la femme de ménage qui venait d’être recrutée.
 aaaachoIMG_20220115_213023
Tout s’enchaîne alors sur un rythme infernal, entre quiproquos, évitements, entourloupes,  mensonges, désirs, coups d’éclats et bien-sûr avec des éclats de rire pour un public emporté dans la tourmente… Bernard ne contrôle plus la situation dans ce week-end de folie avec 3 couples, et près d’une dizaine de possibilités…aaaachoIMG_20220115_213656
C’est bien difficile de « s’y retrouver »…

L’école de Pétanque de l’Entente du Bassin de Thau, c’est parti.

En ce début 2022, La Boule Poussannaise et la Boule Dorée de Balaruc les Bains ont créé une entente, celle du Bassin De Thau, afin de pouvoir animer une école de pétanque regroupant des jeunes joueurs ou néophytes des 2 villes, sous la houlette d’Yvan Bourdon pour Poussan et de Thierry Pérez pour Balaruc les Bains.aaaabouleIMG_20220112_172231

Dans un premier temps, les jeunes poussannais étant majoritaires, les séances auront lieu , tous les mercredis à 17 h, au Jardin Public de Poussan, puis ce sera en alternance entre Balaruc et Poussan quand l’effectif sera plus étoffé.

C’est déjà parti, et ce mercredi 12 janvier, en présence de l’élu poussannais délégué aux sports, Jean-Marc Dauga, plus de 10 minimes, cadets et juniors ont pu participer à une première séance.

L’on attend encore des inscriptions pour atteindre un effectif de 20 à 21 jeunes joueurs.aaaaboulIMG_20220112_173031

Ils seront encadrés par plus de 6 éducateurs, avec pour Balaruc les Bains, Thierry, Yves, Jean-Louis, et pour Poussan, Mickaël, Jules et Yvan.

Un bon groupe déjà constitué pour permettre aux deux clubs de préparer leur avenir…

Un week-end sans réussite pour le groupe U12-U13 du CA Poussan Foot

Ce samedi après-midi, les U12-U13 A du CA Poussan Foot recevaient La Clermontaise pour leur premier match de Niveau 1. Après avoir mené (3-0), les jeunes poussannais se sont faits rejoindre au score et ont concédé le match nul (3-3). Les buteurs sont Hector, Hugo et Lukas.

 

Concernant les U12-U13 B, ils recevaient Florensac-Pinet pour ce premier match de Niveau 2 Excellence. Les jeunes poussannais se sont inclinés de peu (2-3). Les buteurs sont Eva et Noah. 

Information coronavirus : suivi hebdomadaire des Hôpitaux du Bassin de Thau

Vendredi 14 janvier, 50 patients Covid sont hospitalisés dont 21 en médecine, 6 en réanimation et 23 en SSR et EHPAD
 Depuis le début de la 5ieme vague, 194 patients ont été pris en charge correspondant à 233 séjours dont :
- 32 en réanimation (+6 en 7 jours)
- 143 en médecine (+20 en 7 jours)
- 58 en SSR (+14 en 7 jours)
Parmi ces 194 patients, 116 sont rentrés à domicile, 10 ont été transférés, 18 sont décédés (9,3%) et 50 sont hospitalisés actuellement.
aaaabeoCapture
 Focus Vaccination
 En réanimation, sur 6 patients hospitalisés ce jour, aucun n’est vacciné …
 À retenir cette semaine :
 Un nombre d’hospitalisation qui continue de progresser avec 35 nouveaux patients en une semaine
 6 nouvelles entrées en Réanimation
 5 décès
 Une grande tension sur les lits d’hospitalisation
 Pour les HBT : « La vaccination reste la seule arme efficace pour réduire les hospitalisations en médecine et en réanimation ».
Au vu de la circulation virale importante et du grand nombre de personnes positives ou cas contacts dans la population, les visites restent interdites sauf situation particulière à voir avec le service d’hospitalisation (pédiatrie, maternité, réanimation, fin de vie …)