La formation du CA Poussan Foot à l’honneur en cette fin de saison

Malcom Michelot a effectué ses premiers pas dans le monde du football au CAP de la Catégorie U6 à la Catégorie U11 avant de rejoindre le FCSète34. Ce samedi soir, le jeune arrière droit (2001) était titulaire pour la première fois avec le club sétois lors de la dernière journée du championnat de National1 face au Stade Briochin. Il a disputé 61 minutes de la rencontre.
Peut être une image de 1 personne et plein air
Un autre joueur passé par l’école de foot du CA Poussan Foot Antony Fesquet a disputé ses premières minutes à ce niveau pour sa deuxième feuille de match. Il a joué l’intégralité de la seconde mi-temps.

 

MJC de Poussan : reprise des activités le 19 mai

Suite aux annonces du premier ministre, nous rentrons dans la seconde étape du déconfinement, et  les activités vont enfin pouvoir reprendre.

Visuel 26 avril 2021

▪ A partir du 19 mai :

- ENFANTS et ADOS (mineurs -18ans)
En intérieur reprise des activités culturelles et sportives Danse, Baby Gym, Gym acrobatique, et Musique

- ADULTES
En intérieur reprise des activités culturelles Musique, Atelier Mémoire, Scrabble & Jeux, Dessin – Peinture
En extérieur reprise des activités sportives Danse, Gym, Zumba, Strong by Zumba, Yoga et Tai-Chi.

▪ Dès le 9 juin :

 Reprise de toutes les activités sportives en intérieur et réouverture de la Salle de musculation.
Pour les activités sportives en extérieur, en cas de doute nous vous invitons à contacter le secrétariat.

 

Journée Citoyenne du 29 mai, « restauration d’une ancienne oliveraie ».

Dans un souhait d’associer les habitants de la commune à la réalisation de nouvelles actions, la Ville de Poussan organise le samedi 29 mai de 9h à 12h une matinée « restauration d’une ancienne oliveraie ». iiver_DSC6913

Sur un terrain communal il est proposé de débroussailler le pied d’anciens oliviers, effectuer une pré-taille de ces derniers, remonter des murs de pierres sèches ainsi qu’une capitelle.

Un employé communal initiera à la taille de l’olivier et l’association « Pierres et Chemin » nous accompagnera pour la réhabilitation des murs et capitelle.

Cette action devrait redonner à ce lieu l’image qu’il avait il y a bien longtemps.

Vous êtes donc conviés à participer à cette matinée, armé de votre sécateur, râteau et autres outils non mécaniques et de votre bonne volonté.iiver

Nous vous donnons rendez-vous au « pin des soldats » à partir de 9h.

La Préfecture a donné l’autorisation d’organiser cette manifestation dans le cadre du respect des gestes barrières : constitution de groupes de 10 personnes et port du masque.plan-oliveraie(2)

La danse du chevalet a toujours beaucoup de succès

Le mardi a lieu la traditionnelle danse du chevalet, qui remonte au moyen-âge et qui rend hommage au cheval de trait, compagnon fidèle du paysan.
Cette année, en raison de la crise sanitaire, le carnaval de Poussan n’a pas pu avoir lieu à la date habituelle.Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et plein air
Des vidéos seront diffusées sur la page facebook et la page youtube de la ville durant la semaine du 5 au 9 juin.
Cette contrainte n’a nullement découragé les élèves de CM1 des deux écoles et ils sont une quarantaine à répéter la danse, plusieurs fois par semaine, avec M. Bernabeu, Adjoint à la Culture et au Patrimoine, qui se réjouit de voir autant d’élèves intéressés.
Rendez-vous le 8 juin pour découvrir l’interprétation du chevalet par les jeunes danseurs.

Les projets accompagnés de la Palanquée sont connus…

Peut être une image de 6 personnes, personnes debout et plein air
Parmi les candidatures reçues à l’appel à projets de la transition écologique et d’innovation sociale, le jury de l’incubateur de La Palanquée a sélectionné en avril 5 projets prometteurs pour la pré-incubation. La première session collective a eu lieu aujourd’hui. Ils seront accompagnés pendant 6 mois pour prétendre ensuite à une incubation de 12 mois et créer leur entreprise. Lever de rideau sur les initiatives qui rejoignent le programme :
• Atelier Joli Jour (Poussan) – Un atelier de scénographie végétale utilisant des fleurs locales et de saison et privilégiant le circuit court et le réemploi ;
• L’Adrien (Balaruc-les-bains) – Création d’un vélo-taxi électrique adaptable aux personnes à mobilité réduite ;
• Le Blob (Frontignan)- Création d’un centre socio-éducatif et culturel pour accompagner le développement individuel et redonner le goût d’apprendre à des enfants et des adolescents ;
• Les Clés d’Occitanie (Poussan) – Création d’une offre de services, de loisirs, de voyages, locaux et écoresponsables, avec des avantages, pour les salariés des TPE/PME et associations
• Les Dorades (Sète)- Création et fabrication locale de tongs éco-conçues originales à partir de matières premières locales
C’est parti pour 6 mois d’émulation collective, de rencontres, et de structuration des projets !

Journée de solidarité : comment ça marche ?

Pixabay

Mise en place en 2004 pour financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, la journée de solidarité concerne tous les actifs. Comment s’applique-t-elle pour les salariés du privé et pour les agents publics ?

Secteur privé

Les modalités d’accomplissement de la journée de solidarité sont fixées par convention ou accord d’entreprise (ou d’établissement) ou par accord de branche. À défaut d’accord collectif, elles sont définies par l’employeur après consultation de l’instance de représentation du personnel.

En règle générale, la journée de solidarité dans le privé prend la forme d’une journée de travail supplémentaire sur l’année, cette journée n’étant pas rémunérée. Il peut s’agir de travailler :

  • soit pendant un jour férié qui était précédemment chômé autre que le 1er mai (comme le lundi de Pentecôte) ;
  • soit lors d’une journée de RTT ;
  • soit selon toute autre modalité permettant le travail de 7 heures précédemment non travaillées (comme travailler un samedi, par exemple).

Les heures travaillées durant la journée de solidarité ne sont pas considérées comme des heures supplémentaires (ou complémentaires).

Secteur public

La journée de solidarité dans la fonction publique se traduit par une journée supplémentaire de travail non rémunérée. Elle peut être accomplie selon l’une des modalités suivantes :

  • travail le lundi de Pentecôte ou un autre jour férié précédemment chômé (autre que le 1er mai) ;
  • suppression d’une journée de RTT ;
  • toute autre modalité permettant le travail de 7 heures précédemment non travaillées, à l’exclusion de la suppression d’un jour de congé annuel (par exemple, travail un jour supplémentaire, hors temps scolaire pour les enseignants).

  A savoir : 

  • Si la journée de solidarité est fixée un jour férié, elle ne concernera pas les travailleurs mineurs puisque, sauf rares exceptions, le travail des salariés de moins de 18 ans est interdit pendant les jours fériés. Si un accord collectif fixe un jour non férié comme journée de solidarité, il appartient aux partenaires sociaux de se prononcer sur les conditions dans lesquelles ces jeunes salariés effectueront cette journée.
  • Quant aux salariés à temps partiel, la limite de 7 heures est réduite proportionnellement à la durée de travail prévue par leur contrat de travail (par exemple, pour un salarié à mi-temps, la limite sera fixée à 3,5 heures). Les heures effectuées au-delà seront normalement rémunérées.

  A noter : Des dispositions sont prévues pour que les salariés changeant d’employeur en cours d’année n’aient pas à effectuer cette journée plusieurs fois dans l’année.

Pratique sportive des mineurs : un questionnaire remplace le certificat médical

Enfant, Soccer, Jouer, Coup De PiedPixabay

Vous souhaitez inscrire votre enfant au foot, au tennis ou au judo ? Pour simplifier l’inscription à un club ou à une compétition sportive et faciliter le renouvellement d’une licence, la présentation d’un certificat médical n’est plus obligatoire. Il est remplacé par un questionnaire de santé de l’enfant. Que contient ce questionnaire ? Dans quels cas l’attestation reste-t-elle obligatoire ?

Comment utiliser le questionnaire ?

Le questionnaire comporte 24 questions sur l’état de santé physique et mental de l’enfant. Il est préférable qu’il soit complété par l’enfant lui-même, lorsque le parent estime qu’il est en âge de le faire. Trois questions s’adressent directement aux parents qui doivent également s’assurer que le questionnaire est correctement complété et suivre les instructions en fonction des réponses données.

  • Si toutes les réponses sont négatives, il suffit de présenter une attestation de renseignement de ce questionnaire au club ou à l’association sportive.
  • Si une ou plusieurs réponse(s) sont positives, il faut consulter un médecin pour établir un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à la pratique sportive. Il est utile de lui apporter le questionnaire complété.

Quelles sont les disciplines sportives pour lesquelles le certificat médical reste obligatoire ?

La présentation du certificat médical de non-contre indication à la pratique sportive reste obligatoire pour les disciplines sportives à contraintes particulières suivantes :

  • l’alpinisme, la plongée subaquatique, la spéléologie ;
  • le parachutisme ;
  • le rugby à XV, le rugby à XIII et le rugby à VII ;
  • les sports, pratiqués en compétition, pour lesquels le combat peut prendre fin par K-O (boxe anglaise, kickboxing, savate…) ;
  • les sports comportant l’utilisation d’armes à feu ou à air comprimé (tir, ball-trap, biathlon) ;
  • les sports, pratiqués en compétition, comportant l’utilisation de véhicules, à l’exception du modélisme automobile radioguidé (sport-auto, karting et motocyclisme) ;
  • les sports aéronautiques pratiqués en compétition, à l’exception de l’aéromodélisme (voltige aérienne, vol à voile, vol libre…).

  A savoir : Les dispositions concernant les personnes majeures n’ont pas changé. Pour savoir s’il faut ou non fournir un certificat médical, un simulateur est à leur disposition .

Lundi du CPIE

  •  Cette fois-ci, nous vous proposons un lundi du CPIE en extérieur !! Une sortie spécial mare et amphibiens
  • Peut être une image de texte qui dit ’T LUNDI DU CPIE EN NATURE! Ça grouille dans la mare! Occitanie Herault’
Rendez-vous au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage LPO Occitanie – Villeveyrac à Villeveyrac le lundi 17 mai de 17h30 à 18h30.
Uniquement sur réservation au 06.62.77.17.97.
Payant : 6€ adulte / 3€ enfant
Animée par la LPO Occitanie – DT Hérault

Réunion publique de présentation du projet de la cave coopérative et du fonctionnement des groupes de travail

Florence Sanchez, Maire de Poussan, et le Conseil municipal, vous invite à la réunion publique de présentation du projet de la cave coopérative et du fonctionnement des groupes de travail le mercredi 19 mai à 18h30 au Foyer des Campagnes.
Organisée en collaboration avec l’atelier d’architecte Garcia-Diaz, le CPIE APIEU – Territoires de Montpellier, et l’aménageur GGL, la réunion sera retransmise sur la chaîne You tube de la ville.Coop-facade

La cave coopérative, lieu emblématique de Poussan, est à l’état de friche urbaine. Afin de lui donner une seconde vie, dans le respect de sa mémoire, l’équipe municipale porte un projet urbain qu’elle souhaite partager avec les habitants dans une réflexion globale pour valoriser le quartier.

Ce projet est co-construit avec les habitants qui ont souhaité s’impliquer dans la conception du futur quartier. Les 3 groupes de travail, constitué de citoyens volontaires, animés par le CPIE et l’atelier d’architecture Garcia-Diaz, abordent diverses thématiques autour de la qualité du cadre de vie, la mise en valeur du patrimoine et du passé viticole de Poussan.
Cette approche participative entend favoriser la prise en compte des enjeux par les usagers et faire émerger des propositions qui alimenteront les réflexions de la commission d’aménagement de ce nouveau quartier.