Au collège Via Domitia, un projet Européen est d’abord local

Le Collège Via Domitia de Poussan  a été retenu pour participer à un Projet Éducatif Européen Comenius  proposés par l’agence Européenne pour l’Education, pour les années 2010/2012.

Ce Projet baptisé ECOGAIA a pour thème le développement durable et pour partenaires des établissements de Burela (Galice / Espagne), Larciano (Toscane / Italie) et Oradea (Bihor /Roumanie). Ce thème est développé selon 5 axes :

I. Former une conscience européenne à travers la connaissance des problèmes d’environnement.                                                                                                                                             II. Penser global /agir local en développant des actions avec les collégiens.
III. Proposer des modifications de comportement respectueux des êtres humains et de l’environnement.                                                                                                                                      IV. Réaliser des actions communes avec les partenaires.                                
V.
communiquer entre partenaires et faire connaître les actions concrètes réalisées.

Ce projet touche actuellement à  son terme , la réunion finale ayant eu lieu en Italie du 10 au 15 mai ,  avec tous les partenaires du projet et la participation des élèves de 4°  qui étudient l’Italien.

Les élèves de 3° découverte professionnelle ont participé à plusieurs actions de ce projet dont une action de sensibilisation au problème de la pollution des abords de l’Étang de Thau avec le CPIE (opération de nettoyage du 5  avril 2012).

L’Opération Capitelle a consisté à une découverte des constructions de pierre  sèches situées à quelques centaines de mètres du Collège, de leur  restauration et mise en valeur par l’association Pierres et Chemins de  la Moure. Pour l’association, il a semblé très intéressant d’investir les élèves du collège de Poussan dans un projet, qui leur a permis de connaître la faune, la flore, et la petite architecture de la garrigue des collines de la Moure, et d’autre part, de mettre en valeur cet environnement de proximité, en participant au balisage des divers itinéraires possibles visant à faire découvrir les différents sites.

Un travail de repérage dans l’espace (cartographie), et dans le temps (chronométrage), encadré par les enseignants et les membres de l’association a permis aux élèves de définir eux-mêmes la signalisation qu’il faudrait mettre en place pour matérialiser le tracé de ces itinéraires.

 Ensuite, encadrés par leur professeur de technologie Mme  Zanetti, les élèves ont réalisé des plaques de signalisation des capitelles, gravées avec une machine à commande numérique programmée  par les élèves et pilotée par ordinateur. Les matériaux ont été  gracieusement fournis par M. Zanello.

 

 

Le jeudi 14 juin, les élèves ont  participé à la pose de plusieurs plaques sur les sites, avec les membres  de l’association. Une très belle expérience sur le plan  pédagogique et humain.