Poussan et les journées du patrimoine : de nombreux participants motivés

La 38ème édition des Journées Européennes du Patrimoine avait lieu les samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 avec un programme éclectique qui a su attirer un public  composé de Poussannais mais aussi d’habitants du territoire de Thau
Ces animations se tenaient dans le respect des règles sanitaires en vigueur.     

Démarrage dès ce samedi 18, aumatin, à Poussan, pour ces 2 journées européennes du Patrimoine avec à 11 h 30, un premier rendez-vous. Une découverte du cadran solaire avec Roger Tognetti, gnomoniste créateur du cadran.

Rendez-vous était donné place de la Mairie. Sont venus se joindre à cette découverte les nouveaux habitants de la commune qui étaient reçus par le Conseil Municipal, en Mairie.

Si en 2012, le cadran scolaire d’azimut situé sur la place de la Mairie a eu droit à un beau lifting,  son concepteur, Roger Tognetti s’en occupe toujours du mieux possible afin de lui redonner son aspect originel.apatIMG_20210918_120040

Le cadran avait eu alors une restauration et le sol aussi.  Depuis, tous les ans, ceux qui souhaitent obtenir des informations ou comprendre son fonctionnement peuvent s’adresser à Roger ou participer à des conférences de sa part. Les enfants et les scolaires en ont profité aussi.

C’est en effet un des plus précis et des plus perfectionnés de France. Roger est toujours prêt à le démontrer aux visiteurs. Ce gnomoniste passionné en a créé de toutes sortes mais pour celui-ci, la science exacte a parlé particulièrement. Si voilà plus de 15 ans, avec l’aide des services techniques et des enfants du centre aéré il avait déjà réalisé un cadran sur un mur de la MJC, il souhaitait encore s’approcher de l’idéal avec un cadran horizontal. Il avait donc réalisé les plans, réalisé de savants calculs, puis présenté son projet à la mairie qui permit alors sa réalisation avec l’aide des tailleurs de pierre de Vincent Gascon.

Avec des pierres venues de Bolivie, des Pyrénées ou de Jérusalem des compagnons ont réalisé ce cadran selon les mesures, les plans et les données de Roger.

Avec ce cadran, c’est l’homme lui même qui est le style ou la tige qui grâce à son ombre va indiquer l’heure. L’ombre projetée indiquera l’heure exacte à laquelle il faudra apporter une correction en fonction de la période précisée sur le tableau devant le cadran. (Equation du temps) (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_du_temps), une autre de 3/4 h en fonction de notre position par rapport au méridien de Greenwich (http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_de_Greenwich) et une dernière selon l’heure d’été ou d’hiver.  Ça fonctionne très bien et de plus ce cadran ana-lemmatique est utilisable comme une boussole : un chef d’œuvre en quelque sorte auquel l’on doit  un grand respect.

Ce samedi, Roger avait invité les Poussannais et les visiteurs à venir se placer autour du cadran solaire, sous le soleil exactement pour écouter ses explications et assister à une démonstration du fonctionnement du cadran..

Toutefois, Roger précisait aux quelques participants qu’il avait toujours eu un grand intérêt pour ce qui se passait dans le ciel, ce qui l’avait mené en tant qu’amateur à réaliser des cadrans solaires.togDSC_0017

C’est un des plus beaux cadrans solaires de France, qui donne l’heure à 1 minute 1/2 près.  Il suffit de se placer au bon endroit en fonction de la saison, du mois et de la date, de lire l’heure sur le cadran et d’apporter la correction nécessaire indiquée par le tableau prévu à cet effet (Attention à l’heure d’été et d’hiver).  Sans celui-ci, il faudrait se baser sur plus 45 minutes. Pour être précis, il faudra toujours en fonction du mois, enlever ou rajouter des minutes à ces 45 qui sont une moyenne. »

Deux vidéos : Pris sur le vif, ces reportages présentent le principe et les aspects techniques du fonctionnement du cadran solaire de Poussan.

Pour en en savoir plus, suivez les liens suivants :

Présentation :
https://www.youtube.com/watch?v=SGp_INr6aiY

Patrimoine :
https://www.youtube.com/watch?v=RxUIXweIpyY

Avec ces reportages, il nous fait encore partager sa passion et nous dévoile le fonctionnement et le mode de lecture des cadrans solaires.

Et ça fonctionne, Roger en faisait la démonstration. Pour vous faciliter les choses, il a tout prévu et il est possible de scanner le flash code placé sur le panneau à l’aide de votre smartphone. Vous  serez dirigé ver le site cadranpoussan.perso.sfr.fr où vous aurez de nombreuses précisions complémentaires.

 C’est vraiment une belle réalisation de part sa précision, sa taille et par les matériaux qui le composent ». Son rêve serait que chacun d’entre nous le découvre et l’utilise.apatIMG_20210918_172136

Et le samedi après-midi, pour plus de 25 volontaires bien motivés ce fut l’occasion d’effectuer une balade de plus de 2 h sur les sentiers des capitelles et des garrigues poussannaises. Elle était organisée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, par la ville en partenariat avec l’association Pierres et chemins de la MoureapatIMG_20210918_172303

Guidés par Philippe Stein, le Président de l’association et par Pierre Cazenove accompagné de Jean-Marie Murcia, tous ont pris plein nord vers des capitelles non loin des sentiers de randonnée.P1010547-CAPITELLE-poussan-768x1024Pour en savoir plus sur les capitelles : http://heraultinsolite.blogspot.fr/2012/06/le-circuit-des-capitelles.html

Une très belle randonnée qui a permis aux participants de découvrir notre patrimoine naturel et bâti en garrigue avec en prime des paysages dont on ne se lasse pas !. Et un circuit des plus attrayant entre le complexe sportif, et les « Puech, entre le Mas d’Antoine et le chemin des capitelles, en passant par le sentier des sangliers pour jusqu’au sommet de la colline.acapitelleCapture

Après un peu de repos, certains ont pu à 17h le dimanche 19, profiter de la dernière des trois Visites théâtralisées du centre historique de Poussan, une Déambulation histomouristique proposée par la Compagnie du Strapontin en partenariat avec la Mairie de Poussan, qui venait conclure ces journées du Patrimoine..

Si les deux premières visites avait attiré énormément de spectateurs, celle-ci en a quand même rassemblé plus de 160, certains étant même revenus après une première visite qui les avait captivés. A travers une déambulation cette fois, en début de soirée, le guide de la visite invitait chaque fois les spectateurs à repartir sur les traces d’un Poussan qui d’un siècle à l’autre depuis plus de 1000 ans a connu bien des péripéties, des périodes troubles et d’autres d’expansion.

Et la troupe au complet avait même amélioré encore le circuit en l’adaptant en fonction de ses analyses de ses premières expériences…  

Vidéo sur : https://youtu.be/MYdhtcX09Dg?list=UUnKzHsxqLiLiAwXY6wW9riA

 

Entre les Halles et les portes des remparts de Poussan, entre les places du vieux village et ses châteaux, entre les ruelles et son église, où le sosie du Père Bogdan fut très accueillant, , le public allait de surprise en surprise.apatIMG_20210919_172154

Un public intéressé par les dialogues mais aussi par les données historiques communiquées, qui a su aussi apprécier le sens de l’humour et l’imagination débordante des acteurs, de la Troupe ou bien de membres du Comité des Fêtes, ou encore des volontaires.

Entre histoires imaginées et saynètes décalées, de nombreux points « Histoire » ont recentré l’auditoire sur la réalité des faits nécessaires pour une telle visite.

Comme en particulier la découverte de la Salle Vinas : toutes les précisions sur :http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/101237-le-plafond-de-la-salle-vinas-a-poussanknknknk-2

https://youtu.be/NJDxIh-qh1Y?list=UUnKzHsxqLiLiAwXY6wW9riA

Chacun a pu en faire son interprétation après deux heures de visite. Avec le verre de l’amitié en conclusion après une danse du chevalet féminine, cette visite a su sensibiliser les participants à l’Histoire de Poussan, à sa légende, mais aussi à son patrimoine.

Les danses présentées :

Les commentaires sont fermés.