L’assemblée Générale du Strapontin a fait honneur à Molière

    strapontinIMG_20220916_193350 Ce vendredi 16 septembre, à partir de 19 h, l’association culturelle du Strapontin vous invitait à son  Assemblée Générale Ordinaire, toujours un grand moment pour l’association et pour son public, fidèle… Une troupe qui avait envie de retrouver une partie de ses adhérents et son public…

Et l’auditoire n’avait rien oublié, il savait qu’à la salle de spectacle de la MJC de Poussan, l’on pouvait s’attendre à du spectacle. Le public est donc venu  et il n’a pas été déçu car le Strapontin l’a surpris  d’entrée en faisant un clin d’œil à l’actualité de nos voisins anglais mais ensuite en ayant invité MOLIERE … Le discours du Président de séance,  annonçait le départ de l’AG. Et avec Jeannot Artières l’on était parti dans son introduction.

    

D’abord règlementaire, puis avec bilan moral, bilan financier, présentation de la saison 2021/2022  (programmation*, Cie*, groupes de théâtre*), et apéritif. l’assemblée a suivi son cours

En vidéo : https://youtu.be/VXTGCnhwPgA

La réunion très bien préparée a captivé le public car les membres de la troupe avaient décidé de l’aborder avec des interventions régulières de son invité d’honneur distillant conseils, et bonnes phrases moralistes, entre humour et ironie. … Mais un humour particulier qui est toujours d’actualité dans notre société.

Une sorte de dialogue s’est donc instauré entre lui et les intervenants car cette année, on fête les 400 ans de la naissance de Jean Baptiste POQUELIN, dit MOLIERE ! Alors ce vendredi soir, l’invité d’honneur, c’était MOLIERE !

Le bilan moral du Président (Jean ARTIERES) était réaliste sur une situation qui s’est très bien améliorée après 2 années de contraintes sanitaires, et il rebondissait rapidement sur cette nouvelle saison pleine de promesses.strapontinIMG_20220916_192808

Donc, cette année, que s’est-il passé, au STRAPONTIN ?

Jeannot Artières nous disait tout :

« La sortie d’une nouvelle pièce : « DU VENT DANS LES BRANCHES DE SASSAFRAS » ! Je crois pouvoir dire qu’on vous a un peu surpris, avec cette pièce … Agréablement, j’espère ! Et si l’on vous a surpris, c’est parce qu’on a changé notre approche du théâtre. Et cela, on le doit à notre nouvelle metteuse en scène, Amélie ZAROUKIAN, qui nous a emportés dans un univers nouveau pour nous, un univers dans lequel les personnages  ont des doutes, ont peur, ont des émotions, côtoient la mort … sans pourtant oublier l’humour et le rire ! »

« ET MOLIERE INTERVENAIT : « DES LOUANGES TOUTES PURES NE METTENT POINT UN HOMME A SON AISE. IL Y FAUT MÊLER DU SOLIDE ! ET LA MEILLEURE FACON DE LOUER, C’EST DE LOUER AVEC LES MAINS ! »

« Et nous sommes persuadés que cette pièce, au STRAPONTIN, a un bel avenir : après 3 représentations à POUSSAN, déjà 5 dates d’assurées ! Cette année, ça a aussi été une belle année pour nos ateliers. Nos ateliers « jeunes » ont fait le plein, tant chez les plus jeunes (du primaire) que chez les ados (du collège).

Ils se sont sont montrés très sérieux, très prometteurs et très attachants !

Toujours à propos des ateliers, chez les adultes, là aussi, de belles surprises en cette saison 2021/2022 ….

Avec d’une part, nos seniors, qui, pour la plupart, découvraient le monde du théâtre, et ce, avec ravissement  … »

MOLIERE : « PAR MA FOI ! IL Y A PLUS DE QUARANTE ANS QUE JE DIS DE LA PROSE SANS QUE JE N’EN SUSSE RIEN, ET JE VOUS SUIS LE PLUS OBLIGE DU MONDE DE M’AVOIR APPRIS CELA ! »

 « Et avec d’autre part, une nouveauté …

En effet, Julie, comédienne et membre du CA, est par ailleurs éducatrice spécialisée. Et, à son initiative, nous avons mis en place, en partenariat avec la municipalité de POUSSAN et le centre Jean PIAGET, un atelier avec des adultes en situation de handicap. Et quelques comédiennes du STRAPONTIN se sont spontanément portées volontaires pour venir prêter main forte à Julie. Merci à elles ! Et l’alchimie a fonctionné au-delà de nos espérances ! Pourquoi ? Comment ? Je ne saurai le dire … »

« MOLIERE :  MON RAISONNEMENT EST QU’IL Y A QUELQUE CHOSE D’ADMIRABLE DANS L’HOMME, QUOIQUE VOUS PUISSIEZ DIRE, QUE TOUS LES  SAVANTS NE SAURAIENT EXPLIQUER … »

« Un mot sur la programmation passée. Là aussi, que de belles surprises ! Du rire, mais aussi de l’émotion, du questionnement … J’avoue que parfois, on a volontairement cherché à vous surprendre … Mais vos commentaires nous ont confortés dans nos choix ! Visiblement, dans notre sélection, on ne s’est pas trompés … Et, au vu de la qualité des spectacles, on ne vous a pas trompés : souvent, vous avez ri … et, parfois, vous avez été émus.Il y a eu aussi notre participation au CARNAVAL, dont le retour était tant attendu après une trop longue période de pandémie …

Le thème choisi par le  STRAPONTIN était le suivant : « UN DEFILE DE HAUTE COUTURE … AVEC DES MATERIAUX DE RECYCLAGE » … J’avoue que cette proposition de Laure, au début, m’avait laissé … un peu comme Mr LAFOSSE … Septique, donc ! … Hé bien j’avais tort ! Les comédiennes et les comédiens, ainsi que les parents de quelques-uns de nos élèves ont fait preuve d’imagination  … et notre groupe a, je crois pouvoir l’affirmer, été apprécié par le public ! Et moi qui doutais … Oui, parfois, le doute m’habite. Pour moi, la leçon est claire : quand on est en équipe, faire confiance à l’équipe! Comme dirait le Mysantrope . »

« En clôture de carnaval, c’était aussi le retour (après le COVID) du jugement de Paillasse … Pour celles et ceux qui l’ignoreraient encore, il y a 19 ans, la mairie a demandé au STRAPONTIN de juger le PAILLASSE avant qu’il soit brûlé sur la place publique. Ce qui, depuis, donne lieu a un spectacle de jugement complètement délirant … pendant lequel les hommes et femmes politiques (internationaux, nationaux, régionaux  … ou poussannais) en prennent plein la tronche… Et ce, qu’ils soient de l’opposition … ou de la majorité ! »…

« Hé bien, figurez-vous que la critique que j’ai eu cette année était la suivante : « vous avez été trop gentils avec tout le monde ! » Allez y comprendre quelque chose !!!Et puis, nous avons proposé aux poussannais et aux touristes , avec la complicité de la mairie et sur une mise en scène d’Amélie, une nouvelle version des visites guidées théâtralisées de POUSSAN. Nouvelle organisation (les visiteurs sont répartis en 4 groupes), nouvelles interventions de comédiens, et avec de nouveaux comédiens qui sont venus en renfort de l’équipe existante. « 

« A chacune des deux dates précédentes, il y avait beaucoup de monde ! Ces visites, tout le monde en avait envie, les désirait …Pour en terminer, j’aimerais vous dire quelques mots sur nos projets … autrement dit sur ce qui vous attend ! Tout d’abord, la sortie, enfin et peut-être, de « ST SYLVESTRE », la suite de RTT ! Oui, je sais, c’est la 256ème fois que l’on vous annonce la sortie de cette pièce … C’est d’ailleurs pour ça que j’ai prudemment rajouté « peut-être » dans ma phrase. Mais, il faut vous dire que sur les 5 comédiennes qui jouent cette pièce, il y en a 3 qui sont en âge de procréer ! Et qu’elles sont entourées de bellâtres qui leur susurrent des douceurs .. ».

« Ensuite, le démarrage d’une nouvelle création … avec, à la mise en scène … Amélie ZAROUKIAN.  Et enfin, j’ai le plaisir et la fierté de vous annoncer que mon frère Jacques (c’est pas une chanson : l’un de mes frères s’appelle Jacques !) m’a sollicité pour l’aider à écrire une pièce de théâtre … J’ai dit « oui », bien sûr. Et nous avons passé quelques après-midi et quelques soirées à écrire, à raturer, à s’engueuler, à rire, à boire quelques bières et beaucoup de cafés  …  A ce jour, la pièce est écrite, les répétitions ont débuté avant l’été … Et je pense que l’on pourra vous présenter « LE CHANTIER » (c’est le titre de la pièce) en début de programmation 2023/2024.

Alors, bien sûr, c’est une « première pièce » … Et écrite à 4 mains, qui plus est. On espère qu’elle vous plaira … »

Josette Bard s’occupait alors des finances avec côté dépenses, entre salaires, fonctionnement, investissements et décors et côté recettes, les subventions, abonnements et autres entrées… strapontinIMG_20220916_192943Un équilibre dans le bon sens mais une situation correcte qui rend optimiste après deux années compliquées
 
 Puis ce fut la présentation de la saison 2022/2023, préparée par avec pour chacun des événements , des détails sur les troupes et les contenus.
 » Vous y découvrirez des spectacles drôles, émouvants, surprenants …

 
 Ou bien,  vous pourrez également le retrouver sur le Site Internet, à la rubrique Programmation Salle de spectacle :

Il était temps de passer à l’élection des membres du Conseil d’Administration.

Depuis trois ans, le Strapontin procède à une élection par tiers.

Cette année, sont sortants et rééligibles :

  • Jean ARTIERES
  • Josette BARD
  • Gabriel PETOLLA
  • Pierre ROBERT

Pour information, Marie LAMOTHE, Romy   ROLLAND et Stella GUARDIOLA seront sortantes et rééligibles en 2023. Quant à Séverine CAMPAGNA, Julie LESIGNE, Laure ARTIERES et Didier LECROISEY seront sortants et rééligibles en 2024.

Toujours pour information, démission de Marie LAMOTHE (remerciée pour sa présence, son soutien et ses avis éclairés pendant ces dernières années), et candidature de Josiane RANCY, qui est déjà tellement engagée dans le fonctionnement du STRAPONTIN.

  • Jean ARTIERES
  • Josette BARD
  • Gabriel PETOLLA
  • Pierre ROBERT
  • Josiane RANCY

étaient tous élus à l’unanimité.

Un Conseil d’Administration se réunira prochainement, afin de voter pour la composition du nouveau Bureau. Mai

Pour le Conseil d’Administration visionnez la vidéo  tandis que pour le bureau il faudra attendre une prochaine réunion.

Avant qu’officiellement l’assemblée ne soit clôturée, Michel Bernabeu,  tenait à préciser combien la Troupe du Strapontin était un élément moteur pour la Culture à Poussan.

Michel Bernabeu, Adjoint au Maire délégué à la Culture, avait fait un rêve cette année.

Il pensait faire partie de la troupe, être adulé et ovationner comme le sont les acteurs, on lui serrait la main , on le félicitait pour son aisance sur scène, sa voix, son élocution, mais ce n’était qu’un rêve et c’est bien à la troupe du STRAPONTIN que doivent être adressés des remerciements mais aussi des soutiens et des encouragements pour que l’association reste ce qu’elle est, un solide témoin des Arts dramatiques à Poussan, mais aussi un acteur dans la vie de la commune.


En vidéo  https://youtu.be/ud7bhJT5pfM

Au sortir de la salle après un moment de relâchement durant lequel les échanges se multipliaient,  un apéritif attendait les participants, une fois de plus surpris. Il allait animer cette conclusion  conviviale avec de la bonne humeur, et surtout du partage.

Sachant que Molière rajoutait : « IL FAUT MANGER POUR VIVRE, ET NON PAS VIVRE POUR MANGER !! »

Pour en savoir plus :

http://www.compagniedustrapontin.fr/

Les commentaires sont fermés.