En Poussan ta porte N°2 saison 5 : A-t-on toujours raison avec Fred Blin ?

La seconde soirée d’ “En Poussan ta porte” 2019-2020, déjà la 5ème édition, se déroulait ce 31 janvier !blinP1330123   

Cet événement s’annonçait bien sympathique mais un peu plus intimiste que d’habitude car il allait se dérouler en intérieur, dans une très grande pièce de vie d’une maison de la Rue Marcel Palat, chez des passionnés de théâtre qui apprécient les spectacles proposés par la Compagnie Surprise. De très bonnes conditions qui allaient permettre un très bon déroulement du spectacle. C’était le top avec même des petits gradins, des fauteuils.blinP1330106

  Comme le précisait Mathilde Feurbach,  toujours en forme et fidèle aux principes de fonctionnement de la Compagnie Surprise c’est un plaisir de se retrouver encore  une fois pour découvrir un spectacle décalé, hors du commun, et pourtant synonymes de rires et de fous-rires..… C’est certain…

Toujours dans l’idée de solliciter le public, et amener de nouvelles formes, un spectacle participatif , pour lequel il fallait composer avec  selon lui « le stress d’un acteur un peu débutant » qui essayait de faire au mieux… Mais cela allait mal tourner.blinP1330111

On allait y découvrir un OVNI, un Clown moderne, membre de la troupe d’humoristes Les Chiche Capon, Fred Blin, qui s’est entouré pour son 1er solo de Raymond Raydmondson , artiste mêlant le cirque, le théâtre de l’absurde et la magie.

 Comme prévu et annoncé ce fut un spectacle avec des longueurs et du quickchange, des illusions et beaucoup de promesses. Un spectacle qui parlait essentiellement de la nature humaine : « On dit de l’homme qu’il a du mal à montrer sa vraie nature, rien de moins étonnant quand on sait que la nature, elle-même, a ses propres secrets » s’étonnait le protagoniste.

Un spectacle d’erreurs qui fait peur mais qu’on adore et qui sait nous emporter !blinP1330120

Des rires et des fous-rires, des doutes aussi, mais jusqu’au bout un questionnement sur les délires et sur nos délires qui a su captiver un public  pris par un jeu de scène quelquefois troublant mais toujours sous contrôle.

De malheurs en hésitations Fed Blin terminera son spectacle, ne sachant pas, avec humour, s’il avait eu raison ou tort, de se produire à Poussan, mais le public était là durant le buffet partagé qui suivait, pour le réconforter et le rassurer. Ils en riaient encore.

Les commentaires sont fermés.