La compagnie Surprise avec en Poussan ta porte proposait de profiter d’une belle soirée avec Socrate dans « Sam Suffi »

La  troisième soirée d’ « En Poussan ta porte 2021-2022”  6ème édition, déjà, se déroulait ce 8 avril 2022.

Cet événement s’annonçait bien intimiste comme d’habitude car il allait se dérouler en intérieur, dans un grand garage, Avenue de Sète chez Hugues qui  apprécient les spectacles et qui se faisait un plaisir d’accueillir plus de 80 visiteurs. De très bonnes conditions pour un public de connaisseurs bien assis qui allaient permettre un très bon déroulement du spectacle qui ne pouvait pas être mieux disposés face à Socrate.. Un Sans Domicile qui faisait des excès mais qui avait gardé tout au fond de lui le sens des réalités….  C’était le top avec de la chaleur humaine au sens propre et au sens figuré avec le plaisir de se retrouver…

La Compagnie Surprise vous proposait en effet, en ce début  de printemps 2022 d’apprécier un nouveau spectacle clownesque et  poétique !

Car elle avait invité le Théâtre de Caniveau une troupe qui donne la parole aux marginaux, au différent, au monstrueux, dans un engagement politique et social. L’occasion de rire, et faire le plein d’émotions avec Socrate, qui loin de choquer allait  charmer son public en détournant les objets d’une poubelle déchets de notre société boulimique, pour en faire son royaume éphémère…aaaaIMG_20220408_192408  

Car Socrate est un clochard fier et tendre dont le nez rouge est à la fois celui du clown et de l’ivrogne. Entre un Charlot à la peau noire et un Diogène du monde libéral, il est cet anarchiste de la rue qui, pour se faire aimer ou pour réveiller les consciences, use à tout va de son humour et de son charme. Chanteur d’opéra raté, magicien maladroit, slamer malgré lui, il est tour à tour, Galabru, Charles de Gaulle Père Noël, Jean Moulin, guide de supermarché, ou révolutionnaire de la Jet Set politique.

Et Socrate nous rappelle, le taaaaIMG_20220408_193713emps d’un spectacle, que la Liberté est belle lorsqu’elle est nue et ne possède rien. Et « ça lui suffi(t) ».

On y rencontrait donc un homme qui s’il abuse de certaines boissons et du tabac, abuse aussi de la Vie. Ironie, dérision, versant dans le délire quelquefois, Socrate garde toujours le sens de l’humour dans Socrate dans « Sam Suffi »        

 Il était déjà présent au moment de  la mise en place du public. Ses voisins de rang étant fort sympathiques, il leur offrait une chansonnette de son répertoire pour gagner quelques sous. 

Et le show  burlesque de cet homme de la rue qui, en découvrant une poubelle, offre une seconde vie à des objets cassés, salis, jetés va monter en puissance. Jusqu’à la fête explosive de la fin, ce Socrate  nous retient par le rire et l’émotion et pour une fois, personne ne passe son chemin. C’est le clochard qui  réchauffe le cœur.aaaaIMG_20220408_193745

Une prestation qui a surpris, étonné, emporté dans ses excès mais aussi sa sensibilité exacerbée bon nombre de spectateurs impressionnés par les compétences artistiques de l’acteur.

La Famille en Poussan ta Porte… pouvait se retrouver  autour de Socrate ce 8 avril, un Socrate que l’on peut croiser quelquefois, mais qui n’a pas le même public. Et durant le buffet partagé qui suivait, l’on pouvait échanger sur le spectacle de la soirée de ce vendredi soir, et peut-être refaire le « Monde » à sa façon…

 Vidéo de présentation : https://youtu.be/L0CcnCDxxYM

Les commentaires sont fermés.