Le Corso de l’Hérault à Poussan, sous un soleil radieux

Le Comité des Fêtes du Carré d’As de Poussan, aidés par la Mairie de Poussan dont plusieurs élus n’avaient pas hésité à défiler, recevait cette année le traditionnel Corso de l’Hérault sous la responsabilité de l’union départementale des comités des fêtes du Département.dragP1230102

Ce n’était pas une mince affaire avec l’organisation du défilé à travers la ville  dans laquelle il y a des travaux qui impactent le centre-ville, la préparation d’un repas pour plus de 140 personnes, avec une belle animation autour. Mais dès 14 h 30, tout était prêt avec plus de 10 chars et  de groupes venus de communes du Département ainsi que plusieurs penas. Le reflet de comités des fêtes très actifs, à commencer par celui de Poussan  qui avait donc l’honneur d’ouvrir le défilé avec son char, qui illustrait à merveille son nom.       dragP1230055

Devant, la batucada de Béziers bien en forme, et derrière suivaient « La Camargue » le char d’Agde ainsi que le Dragon du Comité des Fêtes de Palavas. Et toujours au niveau du territoire, la pena Bella Chao était bien tonique pour emporter public et danseurs dans un petit tourbillon de folie.dragP1230071

Place à la Chenille de Servian et à ses jolis papillons, puis au comité des fêtes du Pouget avec Auky Wash. Et ce n’était pas fini, car autour des Camelous de Béziers et de la Maison de Mary Poppin’s venue de Villeveyrac, le Lion de Fabrègues venait s’imposer sans faire d’ombrage à Lou Terral, une pena bien dans le rythme.

Quant à l’Espagne de Villeneuve Lez Maguelone elle était bien colorée et vivante avec ses belles danseuses  pour vous emporter dans leurs évolutions.

dragP1230116

Entre Lou Pastagas et  Bastid And Co, deux penas habituées à ces défilés, les deniers chars venaient par leurs volumes et leurs couleurs impressionner le public qui s’était regroupé autour de différents points stratégiques sur le circuit.dragP1230132

Les Pirates eux-aussi descendus de Villeveyrac étaient bien impressionnants avec leurs très beaux costumex et leur magnifique Gallion. Ils précédaient le char de la Reine venu de Poussan, « Les vahinés du Bounty », un char multicolore, volumineux et spacieux pour les Miss avec même des mini-Miss autour de la reine de la journée  qui était pour l’occasion Carla Lopinot, Miss Poussan 2019, accompagnée par ses Dauphines.dragP1230160

 Et pour les valoriser un groupe venu de Tahiti les précédait afin d’entraîner spectateurs et Poussannais sur des rythmes polynésiens dans un dernier élan.dragP1230157

Un très beau final pour un défilé apprécié qui montre que les Comités des Fêtes dans les communes sont à la source de nombreuses animations pour nous divertir.

Et avec un second tour ce fut encore mieux pour les passionnés et les retardataires.

L’an prochain ce devrait être à Fabrègues…

Les commentaires sont fermés.