Une Sainte Catherine ventée

   concDSC_0014 (7)Cette année, comme les précédentes, la Foire de la Sainte Catherine avait des accents particuliers puisqu’elle avait lieu de l’ancienne mairie au Boulevard René Tulet , car autrefois, sur les boulevards et sur le riverain c’était un jour de grande fête pour de nombreux Poussannais. Même le jardin public fut sollicité jadis. Des mesures particulières pour le stationnement et la circulation avaient été prises et à cet événement venait s’associer la réception d’une délégation de Larciano, la ville avec laquelle Poussan est jumelé.

Il ne faisait pas bon, du froid et du vent, et le long des boulevards, Poussannais et visiteurs recherchaient les rayons de soleil pour se réchauffer. Certains avaient partagé un petit-déjeuner tardif assis autour de tables, mais cette fois ce fut à l’intérieur des cafés.concDSC_0034 (3)

  Après  le repas du samedi, pour faire honneur aux invités et afin que les Poussannais en profitent au maximum une sortie du petit cochon accompagnée de la danse du Chevalet par des scolaires venaient animer l’heure de l’apéritif.  

                                                             ———————-

Car La fête de la Sainte-Catherine se célèbre en principe le 25 novembre de chaque année depuis le Xe siècle et commémore le martyr de Catherine d’Alexandrie. En France, la fête était l’occasion pour les femmes célibataires de prier pour avoir un mari et pour célébrer les Catherinettes, c’est-à-dire les femmes ayant atteint l’âge de 25 ans sans s’être mariées.concDSC_0018 (7)

Peu de Catherinettes et peu de visiteurs jusqu’à 11 h. Des stands variés étaient ouverts sur le Riverain et sur le Boulevard René Tulet. Plus de 12, car de nombreux marchés de Noël se déroulaient sur le Bassin de Thau, et donc beaucoup moins de commerçants que d’habitude.

L’on sait bien que les Poussannais sont fidèles à la Sainte Catherine qui, il  y a quelques décennies, permettait aux viticulteurs ayant rentré leur récolte de dépenser un peu d’argent, d’acheter des provisions pour l’hiver et quelquefois un cochon ou d’autres victuailles.concDSC_0053 (2)

Il y avait de quoi se faire plaisir avec des marchands de vêtements, de bijoux, des souvenirs, de tripoux, de vin, d’aliments bio, des fruits secs, des sucreries, des croustitielles… Les vendeurs courageux, vu les conditions météo, avaient tenu à participer.concDSC_0013 (8)

Chacun pouvait se faire plaisir.  La fin de matinée fut particulièrement appréciée par les Poussannais qui malheureusement n’avaient pas trop envie de s’attarder.DSC_0047 (2)

Ce dimanche, les petits et les grands pouvaient aussi, aller à la rencontre de certaines associations ou de leurs représentants. DSC_0032 (5)

Leur présence avec bien sûr tous les bénévoles de celle du jumelage Poussan-Larciano, témoignait de leur belle vitalité et de leur engagement.

Et pour échanger directement avec des Poussannais et développer les liens entre les 2 communes, la délégation italienne proposait, comme d’habitude, des produits élaborés dans sa localité : des balais réalisés sur place dans des usines, des cosmétiques, des produits de beauté, du jambon et du fromage, des confitures, différents vins, et des maquettes à réaliser soi-même, d’après des dessins et des croquis de Léonard de Vinci… concDSC_0031 (5)Tandis que l’on s’approchait de midi,  petit à petit, certains visiteurs se regroupaient car ils s’étaient spécialement déplacés pour les animations.concDSC_0053 (2)concDSC_0038 (2)  A l’heure de l’apéritif, si certains appréciaient les cafés, si d’autres préféraient déambuler entre les stands, certains enfants participaient à l’atelier cuisine spécial pâtes qui a connu un grand succès dans les Halles.   Tandis que pour certains, vu l’heure, il était temps de se restaurer pour d’autres il fallait déjà penser au rangement.concDSC_0021 (6)Mais à midi 1/2, un beau geste avait réchauffé les cœurs des bénévoles de la Ligue contre le cancer, en présence de Danièle Bourdeaux la Présidente, et de nombreux partenaires de la soirée de vendredi. Ceux de l’association des Bee Gees donnaient un chèque bien conséquent de 1917,76€ , qui furent récoltés ce vendredi, chèques qui sera transmis à la Ligue de Montpellier.cancDSC_0007 (12)

Pour terminer la journée en beauté Jean-Michel Rinaldi et Alain Sebbah allaient se produire au Foyer des Campagnes de Poussan permettant au nombreux public d’apprécier leur talent , avec un concert de plus de deux heures.cancDSC_0017 (8)

Une foire qui a souffert surtout du froid mais qui avant l’hiver officiel a permis aux Poussannais de se rencontrer dans une convivialité que la plupart apprécient autour d’un autre partage, celui des Français et des Italiens.

Les commentaires sont fermés.