Ce 8 mai : Une commémoration pour des valeurs de paix

Screen Shot 05-08-16 at 10.16 AM   Ce dimanche 8 mai, pour la commémoration, en France, de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, à 10 h, il était prévu une messe célébrée à l’église Saint Pierre. Élus du Conseil Municipal, anciens combattants et Poussannais désirant y participer s’étaient rassemblés pour ce moment de prière.DSC_0002 (11)Le Père Bogdan Lesko   précisait que  cette journée devait être celle de la prière pour tous ceux qui souffrent, de l’espoir en un monde de Paix mais aussi qu’il fallait prier pour toutes les victimes directes et indirectes de cette guerre.cere 8 5 17A 11 h 15, après un petit quart d’heure de préparation, avait lieu le départ du cortège de l’Hôtel de Ville vers le cimetière, avec, en tête, la Pena Bastid And Co, suivie des porte-drapeaux, des anciens combattants, de Madame la 1ère Adjointe et des autorités, avec aussi le conseil municipal, les invités et la population et même Miss Poussan et sa 1ère Dauphine ainsi que des représentants du peloton autoroutier de Gendarmerie. Le circuit empruntait le Boulevard Prosper Gervais pour arriver jusqu’au cimetière, face au monument aux morts.cere 2 8 5 17Quelques Poussannais se joignaient alors au défilé tandis que d’autres étaient déjà au cimetière.cere 3 DSC_0023 (2)Marseillaise et dépôts de gerbes par les anciens combattants et par la Mairie, se sont succédés après que différents messages aient été lus et qu’une minute de silence ait été respectée avec intensité et dignité par tous les participants. cere 4 8 5 17 Jean-Claude Peytavi, le Président de la section de Poussan-Bouzigues, transmettait à l’auditoire le message de l’UNC, qui invitait la population à se souvenir et à se recueillir afin d’honorer des millions de civils, de soldats de résistants et de « déportés » morts pour la France : « Aujourd’hui, alors que surgit et se développe une nouvelle idéologie totalitaire, ne pas subir, c’est la connaître pour mieux la combattre. C’est s’opposer partout et sans relâche à ceux qui s’attaquent à nos valeurs  car la Liberté, l’Egalité, la Fraternité sont indissociables. « cere 5 8 5 17  C’était donc l’occasion de transmettre un message d’espérance en invitant la jeunesse à respecter les valeurs nationales.

  Yolande Puglisi, 1ère Adjointe au Maire de Poussan, au nom du Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la mémoire, après être revenue sur l’année 1945, concluait :  « En ce jour, nous mesurons l’étendue de la responsabilité que nous avons reçue en héritage et la nécessité impérieuse de le préserver, pour que le désastre que fut la seconde guerre Mondiale ne se reproduise jamais.« cere 6 8 5 17

  La Marseillaise et une minute de silence avaient clôturé ce moment de recueillement collectif avant qu’une autre cérémonie ne prenne le relais.  cere 7 8 5 17Cliquez sur la photo pour l’agrandir.

En effet, Monsieur Peytavi remettait à Marie Crespillo, Porte-drapeau, la médaille des 10 ans de Porte-drapeau accompagnée d’un diplôme.cere 8 8 5 17

   Le cortège a alors repris le chemin de l’hôtel de ville mais avant que les participants ne partagent un vin d’honneur, la Pena Bastid And Co jouait une petite aubade pour remercier tous ceux qui avaient accompagné le défilé.cere 9 8 5 17

Les commentaires sont fermés.