Un beau cimetière pour célébrer les morts

À l’approche de la Toussaint et de la journée des Morts, le cimetière de Poussan a droit à toutes les attentions. S’il est bien entretenu tout au long de l’année par des agents techniques municipaux attentifs, ces derniers temps ils ont tout fait pour l’embellir, car depuis quelques jours, les familles et les amis des défunts viennent nettoyer les tombes et les fleurir avec attention, même si pour certains, en temps normal, les visites à ceux qui ont quitté notre monde sont régulières, quelquefois journalières. siroP1290980

Car la Toussaint est une fête catholique appelée également la ‘’fête des morts’’. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, la célébration des morts a lieu le 2 novembre, le 1er novembre étant la fête de tous les saints Cette coutume a vu le jour au XIème siècle.cimeIMG_20201029_175134

Pourquoi mettre des fleurs ? C’est un signe d’affection et de souvenir. Cela signifie : je ne t’oublie pas. Les fleurs sur une tombe au cimetière symbolisent une marque à la fois de respect, d’amitié, d’amour et de tendresse envers le défunt.

A l’époque, les familles déposaient des bougies sur les tombes des défunts et au fil du temps les fleurs les ont remplacées. Actuellement, les fleurs les plus achetées sont les chrysanthèmes. Symbolisant l’immortalité au Japon, cette fleur est devenue la fleur de la Toussaint grâce à sa floraison automnale et sa résistance à la basse température. Les chrysanthèmes que nous connaissons actuellement ressemblent peu à l’espèce d’origine que l’on retrouve à l’état sauvage et qui ressemblent à des marguerites (Glébonis Coronaria) qui sont de la même famille. Le cyclamen, fleur délicate et robuste à la fois, s’est également fait une place de premier choix dans le cercle très fermé des fleurs belles et résistantes.cimeIMG_20201029_175119

Les commentaires sont fermés.