L’inauguration de la maison de santé

La maison de santé des Baux était opérationnelle depuis fin juillet à l’exception du laboratoire Labosud de Poussan qui a effectué son déménagement vers le 20 août.

Tout y fonctionne maintenant dans des espaces étudiés par les professionnels de la santé, adaptés et conçus pour tous, des enfants aux personnes à mobilité réduite. Toilettes et vestiaires ont été pensés dans ce sens et un ascenseur permet d’accéder à l’étage, si nécessaire. Vu le nombre de personnes qui y travaillent, les espaces réservés aux déplacements sont aussi assez vastes, autour du hall d’entrée.

Comme le précisait le Docteur Olivier Rozand, ce mardi soir, le fait de travailler à plusieurs avec des professionnels de différentes branches, doit permettre d’optimiser le travail pour soigner au mieux tous les visiteurs, pour coordonner les soins aussi.

  Car ce 11 septembre avait lieu l’inauguration officielle de la Maison de Santé.

Tous les professionnels qui y travaillent étaient présents, heureux de faire visiter leur maison à laquelle les artisans avaient mis les dernières touches il y a quelques jours.

Ceux-ci étaient invités pour partager avec leurs utilisateurs la découverte du résultat, tout comme les autres professionnels de santé de la commune avec lesquels ceux des Baux souhaitent entretenir de bonnes relations.

Les médecins généralistes du canton, les confrères et les amis de certains découvraient les différents locaux dans lesquels œuvrent déjà plus de vingt personnes.

Jacques Adgé, accompagné  par plusieurs membres du Conseil Municipal, appréciait cette réalisation et le fait que ceux qui l’occupent soient satisfaits par le résultat final.

Des cabinets aux salles d’attente, du laboratoire d’analyses aux salles réservées aux kinésithérapeutes , il y a de l’espace et des couleurs. Avec un coach sportif, une orthoptiste, des infirmiers et une psychopraticienne ce pôle de santé devrait satisfaire ceux qui auront l’occasion d’en avoir besoin.

Dans cette ambiance festive il était l’heure de se laisser tenter par un buffet dînatoire en oubliant un peu les prescriptions médicales et les analyses.


Les commentaires sont fermés.