Sambo : le JAP recevait une délégation russe

Le JAP recevait ce vendredi, à partir de 20 h, une délégation russe. Ce groupe d’une vingtaine de personnes venait travailler avec les Poussannais du Judo Club, le Sambo.Le sambo est un art martial et un sport de combat créé en URSS dans les années 1930, mélangeant principalement le judo et la lutte. Suivant le type de sambo pratiqué, l’usage des percussions pieds-poings peut être autorisé (sambo combat) en plus de son aspect grappling (sambo sportif), faisant du sambo une catégorie proche du combat libre.

Vendredi dernier s’est déroulé un entraînement de sambo-sportif dans le dojo du JAP sous la direction technique de Alexey Lebedev (entraîneur au prestigieux centre d’entraînement Sambo 70 à Moscou) et de Guillaume Alberti ancien compétiteur 1ère division de Judo. Merci à Alexey et à Guillaume pour ce bon moment d’apprentissage de techniques.

Comme à l’habitude, un verre de l’amitié en fin de cours a été offert à l’ensemble des participants pour marquer la belle convivialité qui réunit ces sportifs.

Les échos de l’USP tambourin

Ce week-end, seules les équipes masculines et les minimes jouaient. Les minimes se sont inclinés à Mèze par 13 à 11 après plus de 1 h 30 de match.

Félicitations à cette équipe pour sa première année. Elle occupe la 3ème place.

La D1 se rendait à Pignan, son suivant immédiat, et après 2 heures d’une bagarre intense, elle s’est imposée par 13 à 9 consolidant ainsi sa 1ère place avec 4 points d’avance.

La D2 A a battu celle d’Aniane 13 à 8 prenant ainsi sa revanche du match aller et s’emparant de la 3ème place de la poule A.

La D2 B a battu celle de Cournonterral par13 à 9 prenant également sa revanche et s’emparant également de la 3ème place de la poule B.

La Nationale 2 enregistre sa 11ème victoire en autant de match et garde la 1ère place.

Ce week-end, fin du championnat Poussins à Poussan, dimanche à 11 h contre ceux de Cournonsec. Les minimes  joueront contre ceux d’Aniane à 10 h.

La D1 recevra celle de Saint Jean de Cucules, dimanche à 17 h et la D2 B ira à Aniane samedi à 15 h.

La D2 A ira à Usclas, samedi à 15 h et la N2 recevra Notre Dame de Londres samedi à 22 h.


Ce mercredi, les benjamins recevront Florensac en demi-finale de la Coupe de l’Hérault à 18 h.

Les 24 heures de la nature de Poussan : le bilan scientifique

Pour les scientifiques des Écologistes de l’Euzière les  24 heures de la nature à Poussan furent vraiment parfaites, les 4 et 5 mai : « Un cadre magnifique autour de ce petit mas, une météo parfaite, de nombreuses observations, aussi et surtout des participants très agréables, avec des enfants très motivés. »

Poue eux, les 24 heures de la nature, c’était proposer au grand public d’explorer un coin de nature de chez eux. Sous la conduite d’animateurs spécialisés et à l’aide de moyens et de techniques adaptés, l’opération consistait d’une fin d’après-midi au début de soirée du lendemain, à inventorier le maximum d’éléments de nature (flore et faune) qui peuvent exister dans un petit espace de quelques hectares: « C’est montrer que la biodiversité s’exprime partout, et qu’il est possible, assez facilement, d’en dresser l’inventaire. »
Le site était au sud de la commune de POUSSAN, au bord de la Vène et de la Crique
de l’Angle

Les écologistes :
Jean-Paul SALASSE ; Patrick MAYET ; Mathieu DENAT ; Emilie LENGLET ;
Anna ROCHE ; David SAUTET ; Bernard COMTE ; Clément LEMARCHAND ;
Jean-Marie WOTAN
Le déroulement des 24 heures :
Vendredi 4 Mai 2012
• 19h : Accueil
• 19h15 à 22h : Ateliers oiseaux, puis chauve-souris, et insectes nocturnes
Samedi 5 Mai 2012
• 8h à 11h : Ateliers oiseaux, puis Botanique et papillons dans la prairie
• 11h à 12h : Atelier observation des oiseaux de l’Étang
• 14h à 17h : Ateliers plantes, reptiles, papillons et oiseaux en bordure du champ de blé, dans
la crique de l’Angle et dans le bois de Frênes
• 19h30 : Bilan des 24h

La faune relativement banale de ce site, a tout de même permis de constater une belle
diversités d’oiseaux,ainsi qu’une population de Couleuvre vipérine (Natrix maura) importante dans la Vène

Dans cette nature banale, de friches, de prairies, et de milieux humides saumâtres, côté flore, la diversité est grande, mais composée d’espèces communes. La diversité de la nature s’apprécie aussi, comme ici avec un total de 151 espèces.

Pour télécharger le compte rendu complet :  www.ville-poussan.fr/

Premier concours de dressage aux Onglous

« Les Onglous », centre équestre  ouvert depuis le mois de février 2012 est maintenant opérationnel. Il offre à tous ceux qui aiment le cheval des possibilités multiples.

Outre la pension, le dressage, l’école d’équitation la promenade et les entraînements, il a tout pour que des compétitions puissent s’y dérouler sans problèmes. Luc ayant pris la succession de son père, propriétaire du Mas, à Balaruc, le centre a reçu cette année de nombreux scolaires enchantés par le milieu de l’équitation.

Avec un très  beau manège couvert, des gradins, la possibilité d’observer les évolutions des chevaux et des cavaliers sous tous les angles, Audrey et Luc Deus se faisaient un plaisir de recevoir, ce dimanche une premier concours officiel de dressage. Plus de 35 inscrits, de tous les  âges arrivaient petit à petit : parking et nourriture pour  les chevaux, échauffement dans la  carrière, un peu de toilette et hop, il fallait se présenter au jury, pour lui montrer que l’on maîtrisait sa monture en réalisant avec elle des figures imposées.Tout un art pour le couple cavalier/cheval qui doit être à l’unisson.

Que ce soit avec sa propre monture, avec un cheval ou un poney personnel, cette compétition permettait aux cavaliers de se jauger pour des compétions d’un niveau supérieur, et au centre de fêter le cheval en partageant avec  des passionnés une journée inoubliable.

Audrey et Luc l’ont promis, il y en aura d’autres.

Pour les joindre : earl.lesonglous@wanaddoo.fr

Pour les retouver :06.80.33.01.32

centre-equitation-34.com

Une vente de mobiliers et d’objets d’arts réussie

Ce samedi 16 juin, à partir de 14 h 30, avait lieu à la Chapelle des Pénitents blancs une vente de mobiliers et d’objets d’arts qui la garnissaient : ensemble d’éléments décoratifs XVIIIe et XIXe, religiosa, art de la table, tableaux civils et religieux, art populaire et bibelots anciens allaient être mis aux enchères.

C’est l’Association Saint-Vincent de Poussan  qui organisait, en partenariat avec Monsieur de Latour, commissaire priseur à Montpellier, cette vente qui eût un grand succès.

Les visiteurs étaient venus nombreux. De multiples objets étaient proposés à l’adjudication. La présentation des lots avait eu lieu la veille, et le samedi matin.

Pour Fabrice Bertrand de l’association Saint Vincent : « Cette vente a pour objectif de dégager quelques menues monnaies pour engager la restauration des fresques exceptionnelles qui ont été trouvées en 2006 dans le château de Montlaur. Nous nous séparons d’une petite partie du patrimoine pour en restaurer un autre qui devrait acquérir une renommée Nationale. Avec cette vente nous sommes certains que les objets seront dans de bonnes mains. »

La vente débutait. Le rythme était soutenu.

Tennis : une saison exceptionnelle s’achève

Ce week-end, 2 finales départementales pour le CAP Tennis, mais pas de titres.

2 équipes jeunes garçons du club s’étaient qualifiées mais toutes les 2 ont échoué lors de cette dernière rencontre.

Samedi les 8/9 ans se sont inclinés  2 à 0 face à veux du TC Jacou.

Jean louis Dufour a perdu son match en 3 sets, pendant que Merrick Vellas était dominé en 2 sets. Défaite logique des Poussannais en finale, mais très belle saison de cette équipe que l’on n’attendait pas à ce plus haut niveau départemental, dans une compétition où il y avait 52 équipes au départ.

Dimanche les 13/14 ans étaient opposés en finale première division à ceux du TC  Montplaisir de Thézan.

Le résultat a été de 2 à 2 mais le titre est allé à Thézan au set average. Clément Codron était opposé au n°1 de Thézan ,( joueur plus grand de 30 cm par rapport à Clément et ayant des perfs à 15/1). La tâche de Clément s’annonçait donc délicate. Malgré une bonne prestation Clément s’inclinait par 6/2, 6/2.
Yannick Dufour remportait son match en 3 sets 6/0, 2/6, 6/4, après une bonne remontée dans le dernier set.
Yael Espérance ne faisait pas de détails en s’imposant 6/0 6/1.

Dans le double décisif, Thézan s’imposait par  6/2 6/2 face à Yannick et Jules Morin, mettant  ainsi fin à la belle aventure des Poussannais ( 8 victoires consécutives ) dans cette compétition où il y avait 54 équipes au départ.

La saison prochaine les Poussannais seront encore surement présents car seul Yannick Dufour passe en 15/16 ans.

Le tennis, c’est aussi convivial

 Ce week-end, afin de terminer la saison en beauté, les joueurs qui le désiraient pouvaient participer à un mini tournoi interne en double.

Les deux titres départementaux remportés par le club en Messieurs et en plus de 35 ans Messieurs, ainsi que les excellents parcours des équipes jeunes en Coupe de l’Hérault (7 sorties de poules et 2 places de finalistes)  seront fêtés le samedi 23 juin à 18 h 15, au club.

Fahri Sofian et ses amis félicités pour leur qualification

Fin mai , avait lieu à Mende, le championnat de Ligue de pétanque, et, en catégorie junior , une triplette composée d’un licencié de la Boule poussannaise , Fahri Sofian , de Cauvet Bastien de Saint Thibéry et de Phily Nicolas de Balaruc les Bains s’était qualifiée pour le Championnat de France qui aura lieu à Nevers les 25 et 26 août prochains.

Comme promis, un apéritif d’honneur avait lieu ce samedi 16 juin sur le terrain de pétanque, afin de féliciter ces jeunes. Jean-Marc Vicens et Jérôme Doat, le Président de la Boule Poussannaise, remettaient aux jeunes sportifs des cadeaux qui leur allaient droit au cœur.

 

Sous les applaudissements d’un public nombreux le club Poussannais leur souhaitait d’aller le plus loin possible dans la future compétition. Jean-Marc Duffit, le président du Club de Saint Thibéry en faisait de même en saluant l’esprit exemplaire des joueurs en championnat de Ligue.

 

Jacques Bousquet, Adjoint au Maire de Poussan, délégué aux sports, revenait sur cette jeunesse qui fait les beaux jours de la Boule poussannaise depuis que le club a mis en route l’école de pétanque : « La jeunesse appelle la jeunesse et c’est très bien pour l’avenir de la pétanque à Poussan. »

Avant de partager un apéritif dînatoire, en plein air, autour d’une bonne grillade, le Club tenait aussi à féliciter 2 licenciés locaux, Jordan et Tonia Plana (sa maman) qui ont perdu en 1/4 de finale en championnat de Ligue. Des moments d’émotion partagés par tous les membres de la famille pétanque.