Les Ateliers jeunes du Strapontin ont fait salle comble

Salle comble pour les deux ateliers « jeunes », écoliers, collégiens et lycéens, qui présentaient un spectacle unique : « Molière en création », une création justement de Séverine Campagna, le Dimanche 18 Juin, à 15 h 30, à la salle Paul Vilate. Le public allait découvrir le fruit d’un travail hebdomadaire à raison de deux séances par semaine pour les jeunes et dynamiques animatrices de ces ateliers, le mardi et le jeudi, Julie, Manon, Séverine, Josette et Amélie, aidées par certains hommes quand nécessaire.strapDSC_0268

Avec patience, enthousiasme et de la tonicité, elles ont su, tout au long de la saison, montrer aux enfants et aux Ados comment l’on apprend à se maîtriser sur scène, à travailler l’expression du corps et celle du visage, à progresser en langue orale et à se mouvoir sur scène pour occuper l’espace. Car au théâtre comme pour cette représentation qui regroupait les 29 élèves, il faut jouer collectif, travailler pour soi et pour les autres, s’entraider pour réussir sans jamais prendre la « grosse tête », en étant ambitieux, mais pas prétentieux.strapDSC_0261

Comme le précisait Jeannot Artières, le Président de l’association, quoi de mieux que l’école du théâtre, une discipline dans laquelle l’on se met en danger mais en groupe. Et si certains y reviennent d’une année sur l’autre c’est que ce danger doit faire monter leur taux d’adrénaline.

Vers 15 h 30, celui des artistes en herbe devait être bien élevé mais dès que le rideau fut tiré, sous des premiers applaudissements, ils firent preuve d’une grande maîtrise et d’un naturel époustouflant.

Après s’être mis dans la peau d’acteurs prêts à répéter il faisaient honneur à Molière dans un montage savamment orchestré par Séverine autour et à partir de plusieurs scènes de Molière.strapDSC_0269

 Nous en retrouverons certainement, plus tard, quelques-uns dans le Poulailler du Strapontin ou même dans la troupe.

Venus de Poussan ou des communes voisines certains jeunes acteurs eux ont déjà choisi la scène pour s’exprimer et désirent aller bien plus loin. Un long travail et des efforts les attendent. Mais comme ce dimanche soir, il ne restera que le plaisir et  la fierté d’avoir dépassé ses angoisses quand après le spectacle viendront les applaudissements du public et les félicitations méritées.

D’ailleurs, en introduction, Jeannot Artières, après avoir présenté les activités du Strapontin, détaillé les différents ateliers et groupes qui mènent des activités théâtrales, précisait que certains adultes actuels avaient débuté dans les Ateliers Jeunes.

Fête très réussie qui s’est poursuivie autour de rafraîchissements avec un Strapontin que vous retrouverez, c’est certain, pour les inscriptions dès le mois de septembre, au Forum des Associations.

Et en 2017, les 30 ans du Strapontin, à fêter !