Tamara Foncillas élue Miss Poussan 2017

  Ce samedi 28 janvier 2017 avait été retenu par les amateurs et les habitués de l’événement depuis bien longtemps : « Élection Miss Poussan avec repas et spectacle », une fête bien sympathique synonyme de grâce et de beauté accompagnée souvent d’un beau spectacle avec un bon repas. Plus de 200 personnes allaient participer à cette soirée festive toujours animée.DSC_0351 (1)Pour les 6 candidates, depuis plus d’un mois des répétitions avaient eu lieu, et même durant ce samedi, c’était l’occasion pour elle de mettre au point les chorégraphies et de s’essayer sur la scène avec cette année, une particularité, un podium surélevé qui faisait merveille.

A la fin de cette soirée une nouvelle Miss Poussan 2017 serait élue pour représenter sa commune avec charme, douceur et fierté. Elle allait avoir l’occasion de se présenter durant le Carnaval de Poussan, dans 4 semaines. De nombreux Poussannais apprécient cet événement qui depuis plus de 15 ans anime la fin de ce mois de janvier. La soirée s’annonçait bien conviviale. Des représentants de différentes communes voisines avaient même tenu à y participer avec  plusieurs maires.

De l’apéritif avec de la Soupe Champenoise et des amuses-bouches, au café gourmand avec des nougats glacés, le repas et le service était pris en charge par un traiteur qui devait s’adapter au rythme du spectacle tandis que Rézone contrôlait la partie sonorisation. La synchronisation avec ses différents actes devait permettre à tous une bonne participation mais  aussi une bonne dégustation en toute tranquillité. Tout un art, mais, à cet effet, le service animations et culture de la mairie veillait au bon déroulement des opérations.

Autour de Danielle Bourdeaux qui s’occupait particulièrement des candidates et du spectacle, d’autres élus étaient chargés de la réception des convives. Ils s’activaient pour satisfaire le public et les accueillir individuellement. Ils avaient en charge l’organisation de toute la soirée, la préparation des candidates et celle du gymnase. Et Madame Bourdeaux s’était aussi occupée des répétitions et de la programmation.

Ce samedi matin, ils avaient été nombreux à venir prêter main forte à cette équipe restreinte pour la mise en place, Heureusement, pour tout ce groupe motivé, c’était toujours  Thierry Mazard de la société OCP, très connu dans le milieu des Miss, qui avait en charge le spectacle, mais malade, il était remplacé pour l’occasion par Marie-Charlotte, une de ses collaboratrices. De leur côté les jeunes prétendantes qui allaient monter sur scène avaient encore une dernière fois répété les chorégraphies tout comme les mannequins, dans l’après-midi. Mais ensuite passage chez la plupart des coiffeuses poussannaises qui participent depuis 2008.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0084 (9)

Le Dressing d’Isa et Isabelle Dupéré s’étaient occupés de certaines tenues tandis que la fleuriste locale, de Rosée d’étoiles, avait réalisé de très belles compositions. Et même le maquillage des jeunes Poussannaises était assuré par Jessica et Céline de l’institut Ambre et Sens. D’ailleurs, les commerçants de Poussan étaient remerciés pour les cadeaux offerts à toutes les candidates, la société GSM pour son soutien exceptionnel et Rosée d’étoiles pour ses compositions florales.

Pour cette élection 2017, 6 candidates allaient monter sur scène, Sarah Béraud, Alizée Cazaban, Tamara Foncillas, Lucie Hernandez, Julie Matheau et Sarah Soria. Même avec de l’entraînement, chacune d’elles avait l’estomac un peu serré, mais avait envie de se dépasser pour atteindre le titre suprême. Le compte à rebours était lancé dès 18 h pour la plupart des jeunes filles qui découvraient ce genre de cérémonie.

On y était presque, place au spectacle, à la musique, à la grâce. Tandis que les derniers convives se mettaient à table, l’apéritif était servi. La tension montait d’un cran. De la sonorisation, aux jury, l’on se concentrait,

Tout était en place. Hari,qui remplaçait Vincent, le présentateur et l’animateur habituel qui était souffrant, annonçait le début des festivités en indiquant que Poussan ouvrait toujours la saison des Miss. Dany Bourdeaux souhaitait à tous une agréable soirée en précisant qu’au-delà des candidates nous allions profiter d’un beau spectacle très varié.

Miss Poussan 2016, Mathilde Broutin qui  était applaudie, assurait avec brio une transition entre 2016 et 2017 après avoir représenté Poussan dans différentes manifestations, presque toutes d’ailleurs.
Virginie Guillin, candidate au titre de Miss France était très applaudie ainsi que la 1ère dauphine de Miss France, Aurore Kichenin, resplendissantes toutes les deux.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0387 (1)

Le jury était alors présenté avec 4 membres spécialisés soit dans la couture soit dans le monde des Miss ou de la communication : Isabelle Dupéré, Marie-Charlotte, Thomas et Marcel.

Danielle Bourdeaux remerciait tous ceux qui avaient permis la réalisation de l’événement, Monsieur le Maire et surtout les candidates sérieuses et très gentilles et  les mannequins ouvraient la soirée par un défilé qui mettait le feu aux poudres question applaudissements sur des musiques entraînantes avec pour Thème Kenzo et Paco Rabane puis Givenchy et Dior.

Pour rentrer dans le vif du sujet, les prétendantes montaient directement sur scène pour un premier show à l’américaine qui donnait déjà l’occasion aux supporters de déclarer leur soutien.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0163 (1)
.Chacune d’elles précisait ensuite ses motivations et donnait des renseignements sur sa vie privée, sur ses études, ses loisirs.
Et toujours un petit clin d’œil à Poussan qu’elles apprécient souvent.

Une première présentation des mannequins dévoilait le charme  et la féminité de jeunes fille reconnues au niveau régional sur une très belle chorégraphie. De l’élégance et de la jeunesse que l’on allait retrouver chez les prétendantes poussannaises en tenue de ville, après un petit show en intermède, mais surtout après avoir écouté ,et observé durant  une longue séquence Philippe Leconte, ventriloque, lors de son passage : « un spectacle très amusant avec NICKY le lapin blanc frimeur aux allures de rockeur. Une animation de très grande qualité où, rires et fou-rires étaient assurés.
Et pour pimenter, les spectateurs risquaient de devenir la marionnette de Philippe Lecomte comme deux d’entre-eux partis dans des discussions et même dans des chansons. uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuggggttttL’on retrouvait peu après les mannequins  avec un show dansant puis les candidates poussannaises pour une démonstration et  une invitation à l’été avec cette fois-ci, des tenues balnéaires.
Les prétendantes défilaient avec aisance pour le plus grand plaisir des supporters qui donnaient de la voix. Sur des chorégraphies bien travaillées chacune des candidates se mettait en valeur Et si l’on appréciait leur professionnalisme, l’on en profitait aussi pour se restaurer avec un le fondant de chapon sauce morilles avec pommes de terre et marrons.

L’entracte avait permis au public de reprendre son souffle, de faire le point et d’échanger les premières impressions sur les chances de chacune des postulantes. Même les membres du jury faisaient un rapide bilan sans toutefois tirer de conclusions trop hâtives. La seconde partie allait-elle renforcer leurs choix ?
En attendant, place à la convivialité et au repas que les convives semblaient déguster avec  délectation.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuumhligtutgu

Après la pause l’on avait repris avec un show dansant des mannequins toujours sur le thème de grands couturiers avant de les voir présenter des chorégraphies en portant des robes de cocktail et de soirée de la créatrice balarucoise, Isabelle Dupéré, toujours aussi imaginative. Quelques minutes après ce fut en robe de mariée et ce fut un florilège de nuances et de tendances toujours adaptées à des mannequins très gracieuses..

uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0199
Mais auparavant le spectacle était monté en puissance avec l’arrivée de Virgil. chanteur et auteur-compositeur français principalement connu pour avoir été la doublure vocale officielle de Michel Sardou lors des concerts de ce dernier de 1977 à 1984, Pour lui : « La scène est un lieu magique où l’alchimie du verbe et des sons fusionnent pour donner vie à l’émotion ; celle qui se fait Lumière pour réchauffer le cœur des autres. Car l’homme, comme l’artiste, se nourrit de partages. » Il nous le prouvait en mettant le feu à la salle où tournaient les serviettes.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0221 (1)

Avant cette séquence dédiée à la Variété française, les jeunes candidates étaient revenues en tenue de soirée, arpentant le podium où crépitaient de nombreux flashs. Chacun avait apprécié la grâce des jeunes filles.

Tandis que le voyage s’était poursuivi  avec un défilé de mode en robes de mariée ouvert par une de nos mannequins, Virginie Guillin, toujours aussi belle, l’on sentait que la phase finale avait été déterminante.

Le sort en était jeté, il fallait attendre les délibérations du jury. Ses membres se concertaient durant ce magnifique défilé. Aussi belles l’une que l’autre, Virginie Guillin et les Mannequins y participaient.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0299 (1)

L’ensemble des jeunes filles étaient réunies pour une dernière présentation que le public accompagnait par ses applaudissements soutenus. L’on approchait du résultat. Monsieur le Maire et Danielle Boudeaux montaient sur scène. Jacques Adgé et Aurore avaient droit à une petite chanson pour leur anniversaire. Les élus précisaient encore  » que cette soirée avait été magnifique et que chacune des candidates pouvait être félicitée pour son engagement en alliant l’élégance,  la beauté et le naturel de la jeunesse. » Tous les partenaires et les sponsors ainsi que tous les participants étaient félicités. Dany Bourdeaux remerciait les Poussannais présents, et ceux qui avaient œuvré pour que cette élection soit exceptionnelle et soit une réussite.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0319 (1)Les spectateurs étaient impatients. Étaient déclarées seconde dauphine, la candidate N°4, Lucie Hernandez, et première dauphine, Sarah Soria.
L’on retenait son souffle. Les candidates accrochaient leur regard à leur famille et Hari annonçait : « Miss Poussan 2017, Tamara Foncillas ».xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0324Tandis que de longs applaudissements saluaient l’élue du jour, ceint de son écharpe et couronnée,  Tamara restait bien « solide », se maîtrisait et réalisait ce qui lui arrivait, illuminant la salle par son sourire discret mais empli de lumière, en saluant le public et en allant à sa rencontre accompagnée par la rayonnante Mathilde Broutin.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0373Revenant sur l’honneur qui lui était offert, elle se prêtait avec douceur et gentillesse à la séance photos.

Si elle aime le Sambo elle sait allier la féminité et la grâce avec le sport, Dans sa catégorie elle a été championne de France 2016 et continue son beau parcours en 2017. Étudiante à Joliot Curie elle compte porter haut les couleurs de Poussan en essayant d’être très disponible et d’illuminer la commune par sa présence lors des manifestations.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0363 (1)

2017 sera une année bien remplie avec des rendez-vous comme celui du Carnaval dans 4 semaines et des études à poursuivre mais ce 1er titre va lui donner des ailes.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxjkhxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0330 (1)C’était le moment des cadeaux, une façon de remercier toutes les candidates.
Entraînées par la commission « animation », elles ont travaillé sans relâche pour Poussan, depuis près d’un mois et toutes, sans exception, peuvent être félicitées. 

Cliquez sur les photographies pour les agrandir.

Les commentaires sont fermés.