En 2017, positiver pour réussir ensemble

Dès ce lundi 2 janvier, fidèle à ses habitudes, pour bien commencer l’année, face à un public nombreux qui l’a écouté avec sérieux et attention, Jacques Adgé, accompagné par le conseil municipal présentait ses vœux à la population. Pour cette présentation, entouré par les maires de très nombreuses villes de la nouvelle Agglomération, en présence d’Yves Piétrasanta son Président par intérim et les représentants d’autres communes, de la Région Occitanie,et du Département de l’Hérault. Le Maire de Poussan profitait de cette occasion pour aborder sans détours les événements terribles qui ont meurtri et endeuillé la France et le Monde en 2016

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0180-4 « Je voudrais que nous ayons une pensée pour les victimes des attentats et des guerres au Moyen Orient et ailleurs. Le monde devient fou ! Certains veulent le dominer au nom d’une religion, d’une dictature ou d’une doctrine. Quand ces atrocités cesseront-elles enfin pour que notre planète vive en harmonie, dans la paix et dans le respect mutuel ? Il n’est pas interdit de rêver et d’espérer des jours meilleurs. »xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0192-3Il se recentrait rapidement sur la ville de Poussan en précisant qu’il fallait s’habituer à dire ville, puisque Poussan compte aujourd’hui 6142 habitants d’après le dernier recensement de 2014. Il profitait de l’occasion pour présenter le prochain recensement qui sera effectué sur la commune du 19 janvier au 18 février 2017. Et c’est avec plaisir que Jacques Adgé s’exprimait dans ce gymnase rénové, une structure qui fait partie du complexe sportif fréquenté par plus de 800 pratiquants : foot, rugby, tennis, tambourin, judo, sambo, course à pied, cyclisme, hand ball, volley, badminton, pétanque…

« Je souhaite féliciter le tissu associatif, qu’il soit sportif, festif, culturel ou caritatif avec tous les bénévoles de ces associations qui sont les acteurs incontournables de la vie de Poussan, ils sont les forces vives de notre quotidien, et permettent que notre commune ne soit pas une ville dortoir comme certaines autres. Merci à vous les dirigeants bénévoles, les encadrants et toutes les petites mains dont on ne parle jamais ; sans vous, rien ne serait possible. Merci aussi aux associations culturelles qui tout au long de l’année nous proposent une programmation de qualité dans notre salle de spectacles, au foyer des campagnes ou même chez les particuliers. Pour toutes ces compagnies, chapeau bas, la salle de spectacles est devenue trop petite. » rajoutait-il.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0173-5Il en était de même pour le Carré d’As, le comité des fêtes et pour la commission municipale qui se partagent les festivités et les animations en rajoutant que le prochain rendez-vous festif : l’élection de Miss Poussan se déroulera au gymnase le 28 janvier prochain.

Il félicitait enfin Virginie Guillin pour sa brillante participation lors de l’élection de Miss France tandis que la commission culture avec sa programmation et son choix des expositions de peintures et sculptures qui prépare pour l’année 2017 une exposition internationale dans le cadre du jumelage avec Larciano, sur les maquettes de Léonard de Vinci, était elle aussi mise en avant.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0176-4Pour Monsieur le Maire les Adjoints en charge de ces manifestations jouent un très grand rôle : « Jésus Valtierra et ses colistiers et colistières pour le sport, Dany Bourdeaux et son équipe pour les festivités, Florence Sanchez et son équipe pour les expositions, la culture, la communication et le patrimoine sans oublier notre patrimoine, qui comme nos coutumes, est cher à nos cœurs. »

« Nous avons le plaisir de vous le faire découvrir et redécouvrir lors des journées du Patrimoine qui, cette année encore, ont remporté un franc succès avec plus de 150 participants. Merci à toutes les associations et aux particuliers qui participent à ces journées, et s’impliquent toute l’année dans la mise en valeur de notre patrimoine. Merci aussi aux conseillers municipaux qui s’occupent de faire vivre le carnaval, Jean Claude Pagnier, Michel Bernabeu, et Terry Adgé. Merci également à tous les bénévoles et les petites mains qui depuis quelques mois ont déjà commencé à faire les fleurs de nos chars traditionnels.

N’oublions pas le service social qui joue un rôle très important avec notamment la banque alimentaire gérée par Yolande Puglisi, le secrétariat du CCAS et une équipe de bénévoles qui œuvrent chaque semaine d’octobre à mai. De plus, le service social participe à la gestion de la Mission Locale d’Insertion, au Relais des Assistantes Maternelles et assume bien d’autres missions. Un merci particulier à toutes les associations qui s’occupent d’animer les après midis de nos aînés, pour que notre ville soit pour tous source d’épanouissement à tous les âges de la vie. »

Monsieur le Maire évoquait ensuite les travaux et les améliorations réalisés dans la ville en 2016 avec pour le service scolaire sous la responsabilité d’Arlette Raja l’installation de vidéo projecteurs dans chaque classe à la demande des enseignants de l’école élémentaire des Baux, de nombreuses rénovations à la Maternelle des Baux ainsi qu’à l’école primaire Véronique Hébert.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0191-4Remerciant aussi Pascal Giugleur pour son engagement Monsieur le Maire précisant que le plan Vigipirate était toujours en vigueur rajoutait :

« la sécurité, la police municipale a été renforcée, elle compte désormais 6 policiers municipaux et 5 Agents de Sécurité de la Voie Publique à mi-temps, ces derniers s’occupant spécifiquement des entrées, des sorties des écoles et du stationnement. En renforçant les effectifs de la police municipale une nouvelle grille de présence est à l’étude. Elle couvrira toute la semaine, samedi compris, et devrait être opérationnelle très prochainement. L’étude sur la pose de caméras étant terminée, l’appel d’offre pour l’installation qui se déroulera sur 2 ou 3 budgets est lancé. »

Le service Urbanisme sous la responsabilité de Serge Cuculières ainsi que celui de la Comptabilité et des Finances dont s’occupe Ghislain Natta n’étaient pas en reste. »Le service urbanisme est en train de finaliser le PLU. Ce document est indispensable pour le développement de notre ville, qui n’a plus de terrains constructibles actuellement. »

Jacques Adgé concluait cette partie en félicitant Ghislain Natta qui élabore des budgets et une gestion sans faille et équilibrés.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0200-2

« On peut toujours entendre que ces budgets ne sont pas ambitieux, mais ils sont réalistes et ne nécessitent pas d’augmenter les impôts. Ce que, rassurez-vous, nous n’envisageons pas pour l’instant car nous avons décidé avec l’observatoire fiscal de travailler sur les bases plutôt que d’augmenter les pourcentages d’impôt. Pour information, la dette par habitant est de 797 € et la capacité de désendettement de 5,4 années. Nous avons appliqué le taux maxi sur la consommation d’électricité annuelle de tous les abonnés, je rappelle que ces taux ne sont appliqués que sur la consommation en kw. La somme récoltée sur cette opération, soit environ 120 000 € par an, est allouée en totalité au renouvellement de l’éclairage public. En effet, nous avons posé de nouveaux lampadaires à leds. Ils sont moins énergivores et génèrent des économies d’énergie allant de 1 à 4, ce qui engendre une grosse économie sur la consommation et sur les abonnements, qui représente 2 points d’impôts minimum. »

« Dans 2 ans, la rénovation de l’éclairage public sera terminée. La somme de 150 000 € investie dans cette opération nous a octroyé une subvention prévisionnelle européenne d’environ 50 % et une subvention supplémentaire d’Hérault Énergie de 20 000 €. Ces subventions nous permettent de réaffecter un budget sur le changement des menuiseries de certains bâtiments communaux.« xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0178-4

Les futurs travaux qui débuteront bientôt étaient alors abordés : « En ce qui concerne les futurs travaux cela commencera début Janvier avec la rénovation de la voirie et des réseaux humides de la rue du Languedoc, suivra une partie de la rénovation de la voirie de la rue du Giradou, l’autre partie se fera ultérieurement suite à des travaux effectués par des particuliers et qui nécessitent des branchements aux réseaux. Dès les vacances d’été, nous procéderons à la réfection de la voirie et des réseaux humides des rues de la Salle et de la République. »

Les appels d’offres sont lancés pour le début de la deuxième tranche de rénovation, des bâtiments, des WC publics et de la voirie au Jardin Public.

« Nous allons parler accessibilité avec différents projets : création d’une nouvelle salle du Conseil Municipal et de Mariage, réalisation de travaux au Complexe Sportif pour rendre ces lieux accessibles à tous. »

Monsieur le Maire poursuivait en remerciant le personnel communal qui œuvre au quotidien pour améliorer et faciliter le bon fonctionnement de notre Commune carbeaucoup de travaux d’entretien ou de rénovation sont  effectués en régie par le personnel technique tandis que les services administratifs se démènent pour faciliter les démarches : « Je remercie tout spécialement le personnel de la voirie tant dénigré, mais qui n’a pas un travail facile et même si cela fait partie de leurs missions, les agents ne sont pas au service des propriétaires de chiens qui doivent ramasser les déjections canines de leurs toutous. Ils ne doivent pas attendre que les services municipaux le fassent à leur place, ces derniers ne sont pas leurs boys ! Des canisettes ont été installées, les sacs sont systématiquement pillés et pour autant les déjections ne sont pas ramassées et mises dans les poubelles prévues à cet effet ! »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0222-1

Après ce tour d’horizon, les rapprochements, les fusions les nouveautés et les changements, ont été évoqués. La CCNBT et Thau Agglo ne font plus qu’un depuis le 1er Janvier 2017. Les conseils municipaux de 13 communes sur 14 avaient décidé de préparer sans précipitation cette fusion.

Pour Jacques Adgé c’était sans compter sur la décision brutale et arbitraire de la commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI) présidée par le Préfet qui a décidé que ce mariage aurait lieu dès 2017.Donc, très prochainement, le 12 Janvier, auront lieu les élections du nouveau président et des vices présidents.

Cette nouvelle structure se composera de 50 élus, représentant toutes les villes et les villages. Pour Poussan, les deux sièges seront occupés par Yolande Puglisi et par Monsieur le Maire. Ils espèrent que cette union sera une réussite. Les élus de Poussan mettront tout en œuvre pour y parvenir car il faut très rapidement, avant fin janvier, prendre des décisions importantes et avant fin avril voter un budget : « Avec les études et les simulations effectuées par les bureaux d’études et l’administration des 2 structures, nous allons comparer et harmoniser les taux de chacun.

« Cela se fera sur plusieurs années car le temps administratif est relativement long. Si l’on revient sur la fiscalité, qui intéresse chacun d’entre nous, les taux ne sont pas les mêmes sur les 2 communautés et il ne faudrait pas que, comme dans la fable de La Fontaine, le loup croque l’agneau…Faisons confiance à la sagesse collective pour que nos administrés n’aient pas à subir ces différences. Nous espérons et nous sommes confiants dans le fait que tout sera effectué de façon équitable et rationnelle.« 

Pour Monsieur le Maire : » nous n’avançons pas en terre inconnue puisque les 14 communes ont déjà, depuis quelques années, pris l’habitude de travailler ensemble sous la bannière du Syndicat Mixte du Bassin de Thau. De plus, nous avons la chance et l’avantage d’avoir des compétences obligatoires dés la 1ère année, identiques à celles de Thau Agglo ou avec très peu de différences. Précipitée ou pas, cette fusion était nécessaire et naturelle, tant nos 2 territoires sont liés et complémentaires. Beaucoup de travail en commun nous attend dans les prochains mois et nous espérons ne pas vous décevoir. L’avenir nous dira si cette décision était la bonne ! »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0210-1

La CCNBT, issue de la loi de 2000, prenait le relais d’un syndicat mixte intercommunal qui regroupait les 7 communes du canton de Mèze en 1977. Elle avait été créée pour la collecte des déchets à l’époque, puis s’est enrichie avec la création de l’agence d’urbanisme sous la présidence du Maire de Mèze et Conseiller Général Yves Pietrasanta.

Début 2001, il y eut le vote et la création de la CCNBT avec l’élection du président qui restera le même jusqu’à fin décembre 2016.

Une petite faille toutefois avec la sortie de la ville de Gigean en 2002 pour rejoindre Thau Agglo.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0213-1Il rajoutait  » un bail de 40 ans pour Yves Pietrasanta qui a toujours été fidèle dans ses fonctions de Président. Nous n’avons pas toujours été d’accord, mais le temps arrange souvent les choses… Je voudrais très sincèrement le remercier pour cette période consacrée au service de la collectivité sur notre territoire. » Après que les chaleureux applaudissements de la salle pour Yves Piétrasanta, Jacques Adgé précisait qu’il restait optimiste sur le devenir de la nouvelle structure, avec des compétences nouvelles et de nouveaux services pour les administrés visant à améliorer leur quotidien.

« Il est temps de positiver pour progresser et ce n’est qu’ensemble que nous réussirons. »

 Pour conclure, Monsieur le Maire souhaitait en son nom et en celui du conseil municipal, à tous les Poussannais  ainsi qu’à leurs familles, une bonne et heureuse année :  » Que 2017 vous apporte à vous, ainsi qu’à vos proches, à vos amis et à tous ceux qui vous entourent, la santé, la tolérance et le bonheur.Je forme un vœu pour cette nouvelle année : Liberté, Égalité et Fraternité pour tous. »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0191-4Elus, Poussannais et visiteurs entonnaient la Marseillaise dans une même ferveur avant qu’ils soient invités à partager un apéritif dînatoire, un moment convivial qui était l’occasion de se retrouver après les fêtes de fin d’année pour repartir de plus belle en 2017.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0192-3



Les commentaires sont fermés.