Les globe-trotteurs poussannais maintenant en Polynésie française

Ils sont partis le 4 juin 2018.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aurélie et Julien Anselme, de jeunes Poussannais effectuent avec leur fille Lola un tour du Monde non pas en 80 jours, mais au contraire en un an, en profitant au mieux des pays découverts.

 

« On espère vous avoir donné un bon aperçu de cette île merveilleuse qui se trouve à des milliers de kilomètres de la France Nous avons rencontré des gens merveilleux et particulièrement dans le nord de l’île. La Nouvelle Calédonie ».

Après le Sri Lanka, et la Malaisie puis Bali, ils sont passés à Hong Kong, au Cambodge en Thaïlande, en Australie, en Nouvelle Calédonie et ils sont maintenant en Polynésie française. Ils précisent : « Ça y est 10ème étape de notre tour du monde : la Polynésie française !! Nous passerons Noël ici. Nous resterons 11 jours sur Tahiti, puis nous irons a Huahine, Raiatea et enfin Moorea …
La chaleur est écrasante et l’humidité bien présente … On pense à vous. »

La Polynésie Française :

La Polynésie française est une collectivité d’outre-mer (COM) de la République française (code 987) composée de cinq archipels regroupant 118 îles dont 76 habitées : l’archipel de la Société avec les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent, l’archipel des Tuamotu, l’archipel des Gambier, l’archipel des Australes et les îles Marquises. Elle est située dans le sud de l’océan Pacifique, à environ 6 000 kilomètres à l’est de l’Australie. Elle inclut aussi les vastes espaces maritimes adjacents. La Polynésie française est un territoire non autonome relevant de l’article 73 de la Charte des Nations unies.

Les premiers habitants de ces îles, des Austronésiens, proviennent selon toute vraisemblance de migrations en provenance d’Asie du Sud-Est vers l’an 300 ou peu avant (Ier siècle pour les Marquises). La rencontre avec les navigateurs européens entraîne à la fin du XVIIIe siècle des épidémies qui déciment les populations autochtones. Les campagnes d’évangélisation et l’introduction de l’alcool achèvent la destruction des savoirs de chaque île. La France impose progressivement son protectorat, à compter de 1842, contrant ainsi l’influence britannique.polyCapture

Il faudra attendre 1946 pour que les autochtones accèdent au droit de vote et 1957 pour bénéficier d’un premier gouvernement local. Les langues polynésiennes ne retrouvent toute leur place dans les écoles qu’en 1977. La Polynésie française est devenue aujourd’hui une collectivité d’outre-mer, bénéficiant d’une large autonomie par rapport au gouvernement métropolitain. Son axe principal de développement demeure le tourisme, reposant sur un patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

Les îles de la Polynésie française sont issues de l’activité volcanique, soit d’un âge proche de la plaque sur laquelle ils reposent (50 à 60 millions d’années, c’est le cas des soubassements des Tuamotu), soit de points chauds. Du fait du mouvement de la plaque océanienne (qui se déplace vers le nord-ouest), le point chaud restant, lui, fixe, des chapelets d’îles peuvent ainsi se former. Ainsi le point chaud qui a donné naissance aux deux volcans de Tahiti n’est qu’à cinquante kilomètres à l’est. Ces massifs volcaniques s’érodent, s’enfoncent progressivement (du fait de leur poids et du phénomène de subsidence), jusqu’à disparaître de la surface.

La seule trace visible en est alors le récif corallien, s’il a pu se développer, dont la croissance continue compense l’affaissement du support : les îles sont alors appelées atolls, par opposition aux îles hautes qui, elles, sont montagneuses). Le passage du stade de volcan île haute à atoll ne prendrait que quelques millions d’années.

Un grand nombre d’atolls, à la surface émergée très réduite, sont inhabités, ou seulement utilisés pour la pêche et la culture perlière.

Source : Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Polyn%C3%A9sie_fran%C3%A7aise

 Pour les suivre :https://www.instagram.com/familytrotter/

Les commentaires sont fermés.